Arrêté du 21 décembre 2017 modifiant l'arrêté du 24 mai 2013 relatif aux plafonds de ressources applicables à certains bénéficiaires des subventions de l'Agence nationale de l'habitat

JORF n°0304 du 30 décembre 2017
texte n° 58




Arrêté du 21 décembre 2017 modifiant l'arrêté du 24 mai 2013 relatif aux plafonds de ressources applicables à certains bénéficiaires des subventions de l'Agence nationale de l'habitat

NOR: TERL1733468A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/12/21/TERL1733468A/jo/texte


Le ministre de la cohésion des territoires, le ministre de l'économie et des finances et le ministre de l'action et des comptes publics,
Vu le code de la construction et de l'habitation, notamment ses articles R. 321-1 à R. 321-22-4 ;
Vu l'arrêté du 24 mai 2013 relatif aux plafonds de ressources applicables à certains bénéficiaires des subventions de l'Agence nationale de l'habitat ;
Vu l'avis du conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat en date du 29 novembre 2017 ;
Vu l'avis du 18 décembre 2017 du Conseil national de l'habitat,
Arrêtent :


L'arrêté du 24 mai 2013 relatif aux plafonds de ressources applicables à certains bénéficiaires des subventions de l'Agence nationale de l'habitat est ainsi modifié.
1°) L'article 2 est ainsi modifié :
a) Le 4e alinéa est remplacé par les dispositions suivantes :


« - bénéficiant d'une aide pour les travaux d'amélioration de la performance énergétique, octroyée par l'Anah dans les conditions précisées par son conseil d'administration ; »


b) Le 6e alinéa est remplacé par les dispositions suivantes :


« - portant sur les parties communes des immeubles ou sur les logements faisant l'objet d'un plan de sauvegarde prévu à l'article L. 615-1 du code de la construction et de l'habitation ou situés dans le périmètre d'une opération programmée d'amélioration de l'habitat prévue à l'article L. 303-1, ou d'une opération de requalification de copropriétés dégradées prévue à l'article L. 741-1, lorsque cette opération vise, dans son ensemble ou dans un volet dédié, au redressement d'une ou plusieurs copropriétés rencontrant des difficultés sur le plan technique, financier, social ou juridique, et identifiées à la suite d'actions de repérage et de diagnostic. »


2°) L'article 3 est ainsi rédigé :
« Pour apprécier la situation de chaque ménage requérant au regard des plafonds de ressources définis aux articles 1er et 2 ci-dessus, le montant des ressources à prendre en considération au cours d'une année donnée est égal à la somme des revenus fiscaux de référence de chaque personne composant le ménage au sens du 1° du IV de l'article 1417 du code général des impôts, au titre de la dernière année précédant celle de la demande de subvention si les documents ou informations prévus à l'article 4 du présent arrêté sont disponibles, pour l'ensemble du ménage, à la date de la demande. Dans le cas contraire, les ressources s'apprécient, dans les mêmes conditions, sur la base des ressources de l'avant-dernière année précédant celle de la demande de subvention. »
3°) L'article 4 est ainsi rédigé :
« Les ressources des personnes composant le ménage sont justifiées, dans les conditions définies à l'article 3 du présent arrêté, sur la base de l'avis d'impôt sur le revenu ou de l'avis de situation déclarative à l'impôt sur le revenu.
Les personnes non imposables à l'impôt sur le revenu doivent produire un avis de situation déclarative à l'impôt sur le revenu pour l'année considérée. »
4°) Les annexes sont remplacées par les suivantes :


ANNEXE 1
PLAFONDS DE RESSOURCES PRÉVUS À L'ARTICLE 1ER


NOMBRE DE PERSONNES
composant le ménage

ILE-DE-FRANCE
(en euros)

PROVINCE
(en euros)

1

20 079

14 508

2

29 471

21 217

3

35 392

25 517

4

41 325

29 809

5

47 279

34 121

Par personne supplémentaire

5 943

4 301


ANNEXE 2
PLAFONDS DE RESSOURCES PRÉVUS À L'ARTICLE 2


NOMBRE DE PERSONNES
composant le ménage

ILE-DE-FRANCE
(en euros)

PROVINCE
(en euros)

1

24 443

18 598

2

35 875

27 200

3

43 086

32 710

4

50 311

38 215

5

57 555

43 742

Par personne supplémentaire

7 236

5 510


Le présent arrêté entre en vigueur le 1er janvier 2018.


Le directeur de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages, la directrice générale du Trésor et la directrice du budget sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait le 21 décembre 2017.


Le ministre de la cohésion des territoires,

Pour le ministre et par délégation :

Le directeur de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages,

L. Girometti


Le ministre de l'économie et des finances,

Pour le ministre et par délégation :

Le chef de bureau,

P. Teboul


Le ministre de l'action et des comptes publics,

Pour le ministre et par délégation :

Le sous-directeur,

D. Charissoux