Code de procédure pénale

Version en vigueur du 02 mars 1959 au 12 août 2011

Naviguer dans le sommaire du code
L'action civile en réparation du dommage causé par un crime, un délit ou une contravention appartient à tous ceux qui ont personnellement souffert du dommage directement causé par l'infraction.

La renonciation à l'action civile ne peut arrêter ni suspendre l'exercice de l'action publique, sous réserve des cas visés à l'alinéa 3 de l'article 6.


Retourner en haut de la page