Arrêté du 1er juin 2004 relatif au titre professionnel d'ouvrier(ère) fleuriste

NOR : SOCF0411175A
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2004/6/1/SOCF0411175A/jo/texte
JORF n°138 du 16 juin 2004
Texte n° 23
Version initiale


Le ministre de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel d'ouvrier(ère) fleuriste ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel d'ouvrier(ère) fleuriste ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative bâtiment et travaux publics du 17 décembre 2003,
Arrête :


  • Le titre professionnel d'ouvrier(ère) fleuriste est créé.
    Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.
    Il est classé au niveau V de la nomenclature des niveaux de formation, telle que définie à l'article 2 du décret du 26 avril 2002 susvisé, et dans le domaine d'activité 211 w (code NSF).
    Il sera réexaminé par la commission professionnelle consultative compétente dans un délai de cinq années.


  • Le référentiel d'emploi, d'activités, compétences et le référentiel de certification du titre professionnel d'ouvrier(ère) fleuriste sont disponibles dans tout centre AFPA ou centre agréé.


  • Le titre professionnel d'ouvrier(ère) fleuriste est composé de trois unités constitutives dont la liste suit :
    1. Réceptionner et stocker les végétaux, matériaux et accessoires utilisés en fleuristerie ;
    2. Réaliser des compositions florales naturelles et artificielles en vue de leur commercialisation ;
    3. Vendre les produits et services proposés en fleuristerie.
    Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.


  • L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


  • La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.


  • A N N E X E


    INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
    Intitulé :
    Titre professionnel d'ouvrier(ère) fleuriste.
    Niveau : V.
    Code NSF : 211 w.


    Résumé du référentiel d'emploi


    L'ouvrier(ère) fleuriste prépare, assortit, assemble, présente et met en valeur les fleurs naturelles, séchées ou artificielles et les plantes vertes et fleuries. Il (elle) est l'intermédiaire entre l'horticulteur et l'acheteur. Il (elle) accueille la clientèle, lui apporte son conseil, effectue les travaux de confection florale et d'assemblage de plantes correspondant à la demande, puis procède à la vente. Il (elle) peut livrer les compositions florales chez le client, dans des lieux de culte ou de réception. Sous l'autorité du responsable du magasin, l'ouvrier(ère) fleuriste assure la réception, la préparation (pour stockage et/ou transformation) et l'entretien des végétaux. Il (elle) effectue l'emballage et la vente des travaux de fleuristerie ainsi que le service après-vente.
    Cet(te) ouvrier(ère) travaille au contact des pollens, dans des milieux climatisés (température basse et hygrométrie élevée). Il (elle) utilise des produits phytosanitaires pour réaliser des traitements préventifs, et du petit matériel manuel pour la taille, la préparation des végétaux et leur emballage. Lors des opérations de vente il (elle) peut avoir à maîtriser le fonctionnement du matériel télématique et de la caisse enregistreuse du magasin. L'activité implique de travailler le samedi et parfois même le dimanche et les jours fériés, en station debout permanente.


    Capacités attestées et descriptif
    des composantes de la certification
    1. Réceptionner et stocker les végétaux, matériaux
    et accessoires utilisés en fleuristerie


    Réceptionner les plantes vertes et les plantes fleuries en pots, les fleurs et feuillages coupés, les préparer en vue du stockage et/ou de la vente.
    Réceptionner les matériaux et accessoires utilisés en fleuristerie.
    Stocker les fleurs et feuillages coupés ainsi que les accessoires utilisés en fleuristerie.
    Participer à la gestion du stock en fleuristerie.
    Entretenir les lieux de stockage des fleurs et feuillages coupés et des plantes en pots.


    2. Réaliser des compositions florales naturelles
    et artificielles en vue de leur commercialisation


    Réaliser des bouquets, des assemblages de plantes, des compositions florales et des grands décors dans le style décoratif.
    Réaliser des bouquets, des assemblages de plantes, des compositions florales et des grands décors dans l'expression néo-décorative.
    Réaliser des bouquets, des assemblages de plantes, des compositions florales et des grands décors dans le style végétatif.
    Réaliser des bouquets, des assemblages de plantes, des compositions florales et des grands décors dans le style linéaire.
    Assurer le pliage ou l'emballage des bouquets, des assemblages de plantes, des compositions florales.


    3. Vendre les produits et services proposés en fleuristerie


    Assurer la mise en place des produits commercialisés en fleuristerie, leur entretien ainsi que celui de la zone marchande.
    Vendre les produits proposés en fleuristerie.
    Assurer les services de transmission florale.
    Assurer le service livraison des produits commercialisés en fleuristerie.
    Assurer l'entretien des décors floraux chez le client.


    Secteurs d'activités ou types d'emploi
    accessibles par le détenteur du titre


    Fleuristes.
    Jardineries.
    Entreprises de décoration.
    Entreprises funéraires.
    Code ROME :
    14227 - Fleuriste.
    Réglementation de l'activité :
    Néant.
    Autorité responsable de la certification :
    Ministère chargé de l'emploi.
    Bases légales et réglementaires :
    Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;
    Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;
    Arrêté du 25 novembre 2002.


Fait à Paris, le 1er juin 2004.


Pour le ministre et par délégation :
La déléguée générale à l'emploi
et à la formation professionnelle,
C. Barbaroux

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 148,9 Ko
Retourner en haut de la page