Arrêté du 26 avril 2002 fixant la liste des centres nationaux de référence pour la lutte contre les maladies transmissibles et des laboratoires associés

NOR : MESP0221569A
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2002/4/26/MESP0221569A/jo/texte
JORF n°105 du 5 mai 2002
Texte n° 84

Version initiale


La ministre de l'emploi et de la solidarité,
Vu l'arrêté du 29 juin 2001 modifié relatif aux centres nationaux de référence pour la lutte contre les maladies transmissibles ;
Vu l'avis de l'Institut de veille sanitaire ;
Sur proposition du directeur général de la santé,
Arrête :


  • La liste des centres nationaux de référence pour la lutte contre les maladies transmissibles est fixée ainsi qu'il suit pour la période du 1er janvier 2002 jusqu'au 31 décembre 2004 :
    Centre national de référence des arbovirus :
    Unité de biologie des infections virales émergentes (centre de recherche Mérieux Pasteur), Institut Pasteur de Paris ;
    Laboratoire associé : Institut de médecine tropicale, Le Pharo-Marseille Armées, service de santé des armées.
    Centre national de référence des arbovirus et virus influenzae dans la région Antilles-Guyane :
    Laboratoire de virologie, Institut Pasteur de la Guyane.
    Centre national de référence des bactéries anaérobies et du botulisme :
    Unité des toxines et pathogénie bactérienne, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence des Bordetella :
    Unité des Bordetella, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence des Borrelia :
    Unité de bactériologie moléculaire et médicale, Institut Pasteur de Paris ;
    Laboratoires associés :
    - unité d'écologie des systèmes vectoriels, Institut Pasteur de Paris ;
    - institut de bactériologie, université Louis-Pasteur de Strasbourg ;
    - service de bactériologie, hôpital Cochin - Saint-Vincent-de-Paul, Assistance publique-hôpitaux de Paris.
    Centre national de référence du charbon :
    Unité des toxines et pathogénie bactérienne, Institut Pasteur de Paris ;
    Laboratoire associé : laboratoire des aliments, Agence française de sécurité sanitaire des aliments.
    Centre national de référence des Campylobacter et Helicobacter :
    Unité EA 516 - Bactériologie et épidémiologie des infections digestives ;
    Université Victor-Segalen de Bordeaux-II.
    Centre national de référence des Chlamydiae :
    Unité EA 516 - Bactériologie ;
    Université Victor-Segalen de Bordeaux-II.
    Centre national de référence des Corynebacterium diphteriae :
    Unité biodiversité des bactéries pathogènes émergentes, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence des entérovirus :
    Laboratoire de virologie, hospices civils de Lyon, domaine Rockefeller.
    Centre national de référence des Escherichia coli et Shigella :
    Unité biodiversité des bactéries pathogènes émergentes, Institut Pasteur de Paris ;
    Laboratoire associé : service de microbiologie, hôpital Robert-Debré, Assistance publique-hôpitaux de Paris.
    Centre national de référence des fièvres hémorragiques virales :
    Unité de biologie des infections virales émergentes (centre de recherche Mérieux-Pasteur à Lyon), Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence des Haemophilus influenzae :
    Laboratoire central de microbiologie, centre hospitalier universitaire de Purpan, Toulouse.
    Centre national de référence des légionelles :
    Laboratoire de microbiologie, faculté RTH Laennec, université Claude-Bernard, Lyon-I.
    Centre national de référence des Leishmania :
    Laboratoire de parasitologie, centre hospitalier universitaire de Montpellier.
    Centre national de référence de la leptospirose :
    Unité de bactériologie moléculaire et médicale, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence des Listeria :
    Laboratoire des Listeria, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence de la maladie de Creutzfeldt-Jakob iatrogène :
    Fédération de neurologie, hôpital de La Salpêtrière, INSERM U 289, Assistance publique-hôpitaux de Paris.
    Centre national de référence de la résistance aux antibiotiques :
    Unité des agents antibactériens, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence des méningocoques :
    Unité des Neisseria, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence des mycobactéries :
    Laboratoire des mycobactéries, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence de la résistance des mycobactéries aux antituberculeux :
    Service de bactériologie-hygiène, groupe hospitalier La Pitié-La Salpêtrière, Assistance publique-hôpitaux de Paris.
    Cente national de référence de la mycologie et des antifongiques :
    Unité de mycologie moléculaire, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence de la chimiosensibilité du paludisme :
    Laboratoire de parasitologie-mycologie, hôpital Bichat - Claude-Bernard, Assistance publique-hôpitaux de Paris ;
    Laboratoire associé : Institut de médecine tropicale, Le Pharo, Marseille Armées, service de santé des armées.
    Centre national de référence de l'épidémiologie du paludisme d'importation et autochtone :
    Université Pierre-et-Marie-Curie, Paris-VI .
    Centre national de référence de la chimiorésistance du paludisme dans la région Antilles-Gyane :
    Laboratoire de virologie, Institut Pasteur de la Guyane.
    Centre national de référence de la peste et autres yersinioses :
    Unité de bactériologie moléculaire et médicale, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence des pneumocoques :
    Laboratoire de microbiologie, hôpital européen Georges-Pompidou, Assistance publique-hôpitaux de Paris.
    Centre national de référence de la rage :
    Unité de la rage, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence des Rickettsia, Coxellia et Bartonella :
    Unité des rickettsie, faculté de médecine, université de la Méditerranée Aix - Marseille-II.
    Centre national de référence des Salmonella :
    Unité biodiversité des bactéries pathogènes émergentes, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence des streptocoques :
    Service de microbiologie, hôpital de l'Hôtel-Dieu, université de Paris-VI, Assistance publique-hôpitaux de Paris ;
    Laboratoire associé : département de microbiologie et d'hygiène, centre hospitalier universitaire Trousseau, faculté de médecine de Tours.
    Centre national de référence des toxémies staphylococciques :
    Département de microbiologie, faculté RTH Laennec, université Claude-Bernard, Lyon-I.
    Centre national de référence des Trichinella :
    Service de parasitologie-mycologie, centre hospitalier universitaire Cochin - Port-Royal, Paris, Assistance publique-hôpitaux de Paris.
    Centre national de référence des vibrions :
    Unité du choléra et des vibrions, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence du VIH :
    Département de microbiologie et virologie, centre hospitalier universitaire Bretonneau, faculté de médecine de Tours ;
    Laboratoires associés :
    Laboratoire de virologie, hôpital Bichat, Assistance publique-hôpitaux de Paris ;
    Institut national de la transfusion sanguine, Paris ;
    Laboratoire de virologie, hôpital Charles-Nicolle, Rouen.
    Centre national de référence du virus influenzae, région Nord :
    Unité de génétique moléculaire des virus respiratoires, Institut Pasteur de Paris.
    Centre national de référence du virus influenzae, région Sud :
    Laboratoire de virologie, hospices civils de Lyon, domaine Rockefeller.
    Centre national de référence des virus des hépatites à transmission entérique (hépatites A et E) :
    Laboratoire de virologie, hôpital Paul-Brousse, Assistance publique-hôpitaux de Paris ;
    Laboratoire associé : laboratoire de biologie clinique, hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce.
    Centre national de référence des virus des hépatites B et C :
    Laboratoire de carcinogenèse hépatique, faculté de médecine de Necker - Enfants malades.
    Centre national de référence associé : Centre national de référence des virus des hépatites B et C pour la surveillance en transfusion sanguine :
    Institut national de la transfusion sanguine ;
    Laboratoire associé : laboratoire de bactériologie virologie hygiène, hôpital Avicenne, Assistance publique-hôpitaux de Paris.
    Centre national de référence des virus entériques :
    Laboratoire de virologie, centre hospitalier universitaire de Dijon.


  • L'arrêté du 17 mars 1998 modifié par l'arrêté du 24 novembre 1999 fixant la liste des centres nationaux de référence pour la lutte contre les maladies transmissibles est abrogé.


  • Le directeur général de la santé est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait à Paris, le 26 avril 2002.


Pour la ministre et par délégation :
Par empêchement du directeur général
de la santé :
Le chef de service,
P. Penaud

Télécharger le Journal officiel de la République française. Lois et décrets (version papier numérisée) PDF - 192,9 Mo
Retourner en haut de la page