Arrêté du 9 décembre 2003 relatif au titre professionnel de serveur (se) en restauration

Dernière mise à jour des données de ce texte : 07 janvier 2015

NOR : SOCF0311970A

ChronoLégi
Version en vigueur au 18 mai 2021

Arrêté du 8 décembre 2009, art. 1 : l'arrêté du 9 décembre 2003 relatif au titre professionnel de serveu(se) de restaurant est prorogé pour une durée de cinq ans à compter du 7 janvier 2010.


Le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel de garçon ou serveuse de restaurant ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de garçon ou serveuse de restaurant ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative transport, commerce et services du 3 avril 2003,
Arrête :

  • Le titre professionnel de serveur (se) en restauration est enregistré au répertoire national des certifications professionnelles pour une durée de cinq ans à compter du 7 janvier 2015, au niveau V et dans le domaine d'activité 334 t (code NSF).

  • Le titre professionnel de serveur (se) en restauration est composé des trois unités constitutives suivantes :

    1. Réaliser les travaux préalables au service en restauration ;

    2. Accueillir, conseiller le client et prendre sa commande en français et en anglais ;

    3. Réaliser le service en restauration.

    Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 susvisé.

  • Les titulaires des certificats de compétences professionnelles obtenus antérieurement à la date d'entrée en vigueur du présent arrêté modificatif sont réputés avoir obtenu les nouveaux certificats de compétences professionnelles selon le tableau figurant ci-dessous :


    SERVEUR (SE) EN RESTAURATION

    (arrêté du 9 décembre 2003 modifié)

    SERVEUR (SE) EN RESTAURATION

    (présent arrêté)

    Réaliser les travaux préalables au service en restauration

    Réaliser les travaux préalables au service en restauration

    Accueillir au bar ou en salle, conseiller et prendre des commandes en tenant compte des spécificités de la clientèle

    Accueillir, conseiller le client et prendre sa commande en français et en anglais

    Réaliser le service à table en restauration et procéder à l'encaissement

    Réaliser le service en restauration

    Préparer et servir un buffet ou un banquet

    Néant

  • L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


  • La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

  • INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL

    DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES

    Intitulé : serveur (se) en restauration.

    Niveau : V.

    Code NSF : 334 t.

    Résumé du référentiel d'emploi

    Le serveur (la serveuse) en restauration entretient et met en place les locaux et les équipements, accueille le client, lui propose des mets et des boissons, prend la commande et assure le service. Il (elle) met en valeur le savoir-faire de l'établissement et de sa cuisine et veille au maintien des conditions optimales de confort pour le client. Le serveur (la serveuse) est l'interface entre le client et l'entreprise et contribue à la bonne image et à la notoriété de l'établissement.

    Dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité, il (elle) nettoie et met en place les espaces de restauration et les locaux annexes. En conformité avec les consignes de l'établissement, le serveur (la serveuse) accueille le client dans un langage adapté. Il (elle) lui donne les cartes et les menus, met en valeur les suggestions du jour et répond aux questions du client avec des informations précises sur les mets, les boissons et les spécialités de l'établissement. Il (elle) assiste le client dans ses choix, le conseille en s'adaptant à ses besoins et prend sa commande. Le serveur (la serveuse) sert mets et boissons à table ou au buffet et peut effectuer le découpage de mets simples. Il (elle) s'assure régulièrement de la satisfaction du client et fait la liaison avec la cuisine. Il (elle) prépare et encaisse les additions et prend congé du client. Le serveur (la serveuse) peut être sollicité (e) par le client pour un renseignement d'ordre pratique ou touristique. Il (elle) communique au niveau A2 du cadre européen de référence pour les langues étrangères, le plus fréquemment en anglais.

    Le serveur (la serveuse) en restauration travaille sous la responsabilité d'un maître d'hôtel ou d'un responsable de salle. Il (elle) peut être peut être assistée par du personnel moins expérimenté, des commis ou des apprentis. L'emploi s'exerce généralement en équipe.

    Le serveur en restauration est en contact permanent avec la clientèle, les équipes de cuisine et de restauration.

    L'emploi s'exerce dans des établissements de type restaurant traditionnel, gastronomique ou à thème, dans des brasseries, chez des traiteurs et dans la restauration mobile comme les bateaux ou les trains.

    Le serveur (la serveuse) porte une tenue professionnelle représentative de la profession ou de l'établissement. Il (elle) travaille en station debout prolongée, assure de nombreuses allées et venues tout en portant de multiples charges. Pendant les services, il (elle) est soumis (e) à des périodes d'activité soutenue. Le niveau sonore de l'environnement peut être élevé.

    L'emploi s'exerce en horaires de jour ou de soirée, en continu ou avec coupures et souvent les dimanches et jours fériés. Le travail saisonnier est fréquent. Les opportunités de travail à l'étranger sont fréquentes.

    Capacités attestées et descriptif

    des composantes de la certification

    1. Réaliser les travaux préalables au service en restauration

    Nettoyer et entretenir les espaces de restauration et les locaux annexes.

    Mettre en place les espaces de restauration et les locaux annexes.

    Mettre en place les différents types de buffet.

    2. Accueillir, conseiller le client et prendre sa commande

    en français et en anglais

    Accueillir la clientèle en français et en anglais.

    Présenter cartes et menus en français et en anglais, prendre la commande et la communiquer aux services concernés.

    3. Réaliser le service en restauration

    Préparer et servir les boissons en respectant les règles de service.

    Effectuer les différents types de service à table et au buffet.

    Préparer et vérifier une addition et l'encaisser.

    Compétences transversales de l'emploi

    (le cas échéant)

    Mobiliser un comportement orienté client et une posture de service en restauration.

    Communiquer oralement dans le cadre de la restauration.

    Travailler en équipe en restauration.

    Secteurs d'activités ou types d'emploi

    accessibles par le détenteur du titre

    Les différents secteurs d'activité concernés sont principalement :

    - restauration commerciale : chaînes hôtelières et de restauration, restaurants gastronomiques, traditionnels, à thème, brasseries, traiteurs, restauration mobile ;

    - restauration collective sociale : quelquefois, la restauration collective emploie des serveurs ou des maîtres d'hôtel pour le service en club direction. Certains établissements hospitaliers ou certains EHPAD (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) mettent également en place un service de qualité réalisé par du personnel spécialisé.

    Les types d'emplois accessibles sont les suivants :

    - commis de restaurant ;

    - demi-chef de rang ;

    - chef de rang.

    Codes ROME :

    13222-Serveur/ serveuse en restauration.

    13311-Employé/ employée de café, bar-brasserie.

    Réglementation de l'activité :

    Néant.

    Autorité responsable de la certification :

    Ministère chargé de l'emploi.

    Bases légales et réglementaires :

    Code de l'éducation, articles L. 335-5, L. 335-6 et R. 338-1 et suivants ;

    Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;

    Arrêté du 8 décembre 2008 relatif au règlement général des sessions de validation conduisant au titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

    La réglementation applicable à ce titre professionnel est mise en œuvre à compter du 7 janvier 2015.


Fait à Paris, le 9 décembre 2003.


Pour le ministre et par délégation :
La déléguée générale à l'emploi
et à la formation professionnelle,
C. Barbaroux

Arrêté du 8 décembre 2009, art. 1 : l'arrêté du 9 décembre 2003 relatif au titre professionnel de serveu(se) de restaurant est prorogé pour une durée de cinq ans à compter du 7 janvier 2010.

Retourner en haut de la page