Décret n°90-255 du 22 mars 1990 fixant la liste des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur depuis le 05 avril 1996
Naviguer dans le sommaire

1. Diplôme de psychopathologie de l'université d'Aix-Marseille, puis de l'université Aix-Marseille-I ;

2. Diplôme de psychopathologie de l'université de Besançon ;

3. Diplôme d'études psychologiques et psychosociales, option Psychopathologie, de l'université de Bordeaux, puis de l'université Bordeaux-III, puis de l'université Bordeaux-II ;

4. Diplôme de psychologie pratique, option Psychopathologie ou option Psychopédagogie médico-sociale, de l'université de Clermont-Ferrand, puis de l'université Clermont-Ferrand-II ;

5. Diplôme de psychopathologie de l'université de Dijon ;

6. Diplôme de psychopathologie de l'université de Grenoble, puis de l'université Grenoble-II ;

7. Certificat d'études supérieures de psychologie pathologique de l'université Lille-III ;

8. Diplôme de psychologie pratique, option Psychopathologie ou option Psychopédagogie médico-sociale, de l'université de Lyon, puis de l'université Lyon-II ;

9. Diplôme de psychopathologie et de psychologie appliquée de l'université de Montpellier, puis de l'université Montpellier-III ;

10. Diplôme de psychologie pathologique de l'université de Nancy, puis de l'université Nancy-II ;

11. Diplôme de psychologie pathologique de l'institut de psychologie de l'université de Paris ;

12. Diplôme de psychopédagogie spéciale de l'institut de psychologie de l'université de Paris ;

13. Diplôme de psychologie pathologique de l'université Paris-V ;

14. Diplôme de psychologue clinicien de l'université Paris-VII ;

15. Certificat d'études supérieures de psychologie pathologique de l'université Paris-X ;

16. Diplôme de psychopathologie de l'université de Rennes, puis de l'université Rennes-II ;

17. Certificat d'études supérieures de psychologie pathologique de l'université de Strasbourg, puis de l'université Strasbourg-I ;

18. Diplôme de psychopathologie de l'université de Toulouse, puis de l'université Toulouse-II ;

19. Diplôme de psychologue-praticien délivré jusqu'au 31 décembre 1969 par l'Institut catholique de Paris ;

20. Diplôme de psychopathologie clinique délivré depuis le 1er janvier 1970 par l'Institut catholique de Paris.


Retourner en haut de la page