Arrêté du 27 juin 1994 relatif aux dispositions destinées à rendre accessibles les lieux de travail aux personnes handicapées (nouvelles constructions ou aménagements) en application de l'article R. 235-3-18 du code du travail

Version en vigueur depuis le 16 juillet 1994

    Article 4

    Version en vigueur depuis le 16 juillet 1994

    Lorsque le niveau à desservir est d'un usage occasionnel pour les personnes handicapées et qu'il n'est pas prévu d'ascenseur praticable ou de rampe, un escalier d'accès au moins doit être conforme aux prescriptions suivantes :

    1. La largeur minimale de l'escalier doit être au moins de deux unités de passage au sens de l'article R. 235-4-2 du code du travail ;

    2. La hauteur maximale des marches est de 16 centimètres ;

    3. La largeur minimale du giron des marches est de 28 centimètres.

    Tout escalier de trois marches ou plus doit comporter une main-courante préhensible de part et d'autre. Cette main-courante dépasse les premières et dernières marches de chaque volée.

    Les nez des marches doivent être bien visibles.


    Retourner en haut de la page