Décret du 21 septembre 2001 portant promotion et nomination

Version initiale

  • Par décret du Président de la République en date du 21 septembre 2001, pris sur le rapport du Premier ministre et de la ministre de l'emploi et de la solidarité et visé pour son exécution par le chancelier de l'ordre national du Mérite, vu les déclarations du conseil de l'ordre portant que les présentes promotions et nominations sont faites en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur, sont promus ou nommés, pour prendre rang de la date de la remise réglementaire de l'insigne :

    Premier ministre

    Au grade d'officier

    M. Belaroussi (Abdelhamid), président d'un comité d'entente et d'action en faveur des harkis ; 56 ans d'activités professionnelles, associatives et de services militaires.

    Ministère de l'emploi et de la solidarité

  • Au grade d'officier

    M. Beloucif (Amar), membre d'un comité national en faveur des Français musulmans ; 55 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    M. Boukredine (Ali), délégué régional d'un conseil national en faveur des Français musulmans. Chevalier du 18 juin 1996.

    M. Djouad (Tahar), président d'une association départementale en faveur des Français musulmans. Chevalier du 13 novembre 1993.

    M. Laïb (Abdelmajid), membre d'une union nationale en faveur des travailleurs musulmans ; 36 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    M. Mebirouk (Messaoud), président d'une association régionale en faveur des Français musulmans. Chevalier du 29 avril 1991.

    M. Menaouine (Amar), harki, ancien capitaine des troupes de marine. Chevalier du 18 janvier 1986.

    M. Moussa (Mohamed), vice-président d'une association en faveur des Français rapatriés d'origine nord-africaine. Chevalier du 7 juin 1996.

    M. Taïeb (Adda), trésorier d'une association en faveur des Français rapatriés d'origine nord-africaine. Chevalier du 3 avril 1996.

  • Au grade de chevalier

    M. Arab (Tahar), délégué d'une association en faveur des harkis ; 40 ans d'activités sociales et de services militaires.

    M. Arfi (Hacène), président d'une association harkie ; 26 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    Mme Azrou-Isghi (Djemilla), présidente d'une association harkie ; 10 ans d'activités professionnelles, sociales et de fonctions électives.

    M. Badi (Mohamed), délégué régional d'un conseil national en faveur des Français musulmans ; 24 ans d'activités professionnelles, sociales, de services militaires et de fonctions électives.

    M. Beddiar (Boutkhil), ancien président d'une union départementale en faveur des harkis ; 42 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    M. Belgacem (Boularas), secrétaire d'une association en faveur des Français rapatriés d'Afrique du Nord ; 28 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    M. Belkhir (Lounès), vice-président d'une association en faveur des harkis ; 42 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    Mme Bigou, née Ferhat (Zahra), secrétaire d'une union nationale en faveur des harkis ; 25 ans de services civils et d'activités sociales.

    M. Boubia (Mahfoud), vice-président d'une association en faveur des Français musulmans ; 43 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    M. Bourabaa (Brahim), délégué d'un conseil national en faveur des Français musulmans ; 25 ans de services civils, militaires et d'activités sociales.

    M. Deiboune (Boughaba), membre d'une union départementale en faveur des harkis ; 42 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    Mme Gherbaï, née Boussila (Houria), membre d'une association en faveur des harkis ; 44 ans de services civils et d'activités sociales.

    M. Goudjil (Ahmed), président par intérim d'une association en faveur des harkis ; 42 ans de services civils, militaires et d'activités sociales.

    M. Kara (Mohamed), président d'une association en faveur des harkis ; 32 ans d'activités professionnelles et sociales.

    M. Kibouh (Mohamed), membre d'une association en faveur des harkis ; 42 ans d'activités professionnelles, sociales, de services civils et militaires.

    M. Kouadri (Ahmed), harki, personnel civil de la brigade franco-allemande ; 39 ans de services civils et militaires.

    M. Lachi (Mohand Amokrane), membre d'une association en faveur des harkis ; 46 ans d'activités professionnelles, sociales, de services civils et militaires.

    M. Lazab (Daoud), membre d'une association en faveur des harkis ; 38 ans de services civils, militaires et d'activités sociales.

    M. Lecheheb (Brahim), bénévole associatif en faveur des harkis ; 43 ans d'activités sociales et de services militaires.

    M. Madani (Bénaouda), porte-drapeau d'une section d'une amicale de harkis ; 50 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    M. Makabrou (Khemissi), président d'une union nationale en faveur des harkis ; 27 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    M. Makabrou (Mohamed Larbi), délégué d'une association en faveur des harkis ; 41 ans de services civils, militaires et d'activités sociales.

    M. Mansouri (Michel, Saïd), membre d'une association nationale en faveur des harkis ; 43 ans d'activités professionnelles, sociales, de services civils et militaires.

    M. Mekhneche (Abdelhamid), harki ; 60 ans d'activités professionnelles et de services militaires.

    Mme Oudia (Dalila), ancienne responsable d'un conseil national en faveur des Français musulmans ; 39 ans d'activités professionnelles, sociales et de fonctions électives.

    Mme Saa, née Hamadi (Bekhta), secrétaire générale d'une association régionale en faveur des harkis ; 31 ans d'activités professionnelles et sociales.

    M. Talhaoui (Mebarek), membre d'une association en faveur des harkis ; 40 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    M. Touil (Mohamed), administrateur d'une association, militant associatif en faveur des harkis ; 36 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

    M. Zanoun (Mohammed), harki ; 48 ans d'activités professionnelles et de services militaires.

    M. Zerkoun (Lounès), membre d'une association en faveur des harkis ; 42 ans d'activités professionnelles, sociales et de services militaires.

Télécharger le Journal officiel de la République française. Lois et décrets (version papier numérisée) PDF - 21,1 Mo
Retourner en haut de la page