Code monétaire et financier
ChronoLégi
Version en vigueur au 17 mai 2021
  • En cas d'opération de paiement non autorisée signalée par l'utilisateur dans les conditions prévues à l'article L. 133-24, le prestataire de services de paiement du payeur rembourse immédiatement au payeur le montant de l'opération non autorisée et, le cas échéant, rétablit le compte débité dans l'Etat (1) où il se serait trouvé si l'opération de paiement non autorisée n'avait pas eu lieu.

    Le payeur et son prestataire de services de paiement peuvent décider contractuellement d'une indemnité complémentaire.


    (1) : Il faut lire état.

Retourner en haut de la page