Code civil
Version en vigueur au 17 mai 2021
Naviguer dans le sommaire du code

Le débiteur est condamné, s'il y a lieu, au paiement de dommages et intérêts soit à raison de l'inexécution de l'obligation, soit à raison du retard dans l'exécution, s'il ne justifie pas que l'exécution a été empêchée par la force majeure.

Retourner en haut de la page