Code du travail
Version en vigueur au 14 avril 2021
Naviguer dans le sommaire du code

Les personnes morales condamnées au titre de l'infraction prévue au troisième alinéa de l'article L. 8256-2 encourent la peine complémentaire de confiscation de tout ou partie de leurs biens, quelle qu'en soit la nature.

Retourner en haut de la page