Code civil
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur depuis le 01 janvier 2007
Naviguer dans le sommaire du code

L'héritier ne peut être contraint à opter avant l'expiration d'un délai de quatre mois à compter de l'ouverture de la succession.

A l'expiration de ce délai, il peut être sommé, par acte extrajudiciaire, de prendre parti à l'initiative d'un créancier de la succession, d'un cohéritier, d'un héritier de rang subséquent ou de l'Etat.


Retourner en haut de la page