Décret n°62-1263 du 30 octobre 1962 portant majoration du salaire minimum national interprofessionnel garanti.

Dernière mise à jour des données de ce texte : 31 octobre 1962

ChronoLégi
Version en vigueur au 31 mars 2013

Le Président de la République,

Sur le rapport du Premier ministre, du ministre du travail, du ministre des finances et des affaires économiques et du ministre de l'agriculture,

Vu l'article 31 x du livre Ier du code du travail ;

Vu l'article 31 z b du livre Ier du code du travail ;

Vu le décret n° 50-1029 du 23 août 1950 portant fixation du salaire minimum national interprofessionnel garanti et les textes qui l'ont modifié et complété ;

Vu le décret n° 56-266 du 17 mars 1956 portant réduction des écarts de zones en matière de salaire minimum national interprofessionnel garanti ;

Vu l'arrêté du 24 mai 1962 relatif au relèvement du salaire minimum national interprofessionnel garanti ;

Après consultation de la commission supérieure des conventions collectives ;

Le conseil des ministres entendu,

  • A compter du ler novembre 1962, pour les catégories de travailleurs intéressées par l'article 2 du décret n° 50-1029 du 23 août 1950 modifié ou visées à l'article 1er du décret n° 50-1264 du 9 octobre 1950, le salaire minimum national interprofessionnel garanti est porté, pour la première zone de la région parisienne, au taux de 1,8060 NF.

  • Pour l'application de l'article 31 x a du livre Ier du code du travail, l'indice de référence est l'indice publié au Journal officiel du 19 octobre 1962, qui s'établit à 131,70 ; il se substitue, à compter du 1er novembre 1962, à l'indice de référence 129,51 visé par l'arrêté du 24 mai 1962.

  • Les employeurs qui auront verse des salaires inférieurs aux minima ci-dessus fixés seront passibles des peines prévues à l'article 31 z b du livre Ier du code du travail.

  • Le Premier ministre, le ministre du travail, le ministre des finances et des affaires économiques, le ministre de l'agriculture, le ministre de l'industrie et le ministre des travaux publics et des transports sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Par le Président de la République :

C. de GAULLE

Le Premier ministre, Georges POMPIDOU

Le ministre du travail, Gilbert GRANDVAL.

Le ministre des finances et des affaires économiques, Valéry GISCARD d'ESTAING.

Le ministre des travaux publics et des transports, Roger DUSSAULX.

Le ministre de l'industrie, Michel MAURICE-BOKANOWSKI.

Le ministre de l'agriculture, Edgard PISANI.

Retourner en haut de la page