Arrêté du 6 juin 2017 fixant les règles d'organisation générale, la nature et le programme des épreuves des concours externe, interne et du troisième concours pour l'accès au corps des attachés de la direction générale de la sécurité extérieure

Dernière mise à jour des données de ce texte : 11 juin 2017

NOR : ARMH1716145A

JORF n°0135 du 10 juin 2017

ChronoLégi
ou du
Version en vigueur au 25 janvier 2022


La ministre des armées et le ministre de l'action et des comptes publics,
Vu le code de la défense ;
Vu le décret n° 2004-1105 du 19 octobre 2004 modifié relatif à l'ouverture des procédures de recrutement dans la fonction publique d'Etat ;
Vu le décret n° 2005-850 du 27 juillet 2005 modifié relatif aux délégations de signature des membres du gouvernement ;
Vu le décret n° 2015-386 du 3 avril 2015 fixant le statut des fonctionnaires de la direction générale de la fonction publique ;
Vu le décret n° 2017-181 du 13 février 2017 portant statut particulier des attachés de la direction générale de la sécurité extérieure,
Arrêtent :


      • En application des articles 5 et 6 du décret du 13 février 2017 susvisé, les règles d'organisation, la nature et le programme des épreuves des concours externe, interne et du troisième concours prévus pour l'accès au corps des attachés de la direction générale de la sécurité extérieure sont fixés selon les modalités du présent arrêté.


      • L'arrêté d'ouverture des concours est pris par le ministre des armées conformément à l'article 5 alinéa 1 du décret du 13 février 2017 susvisé. Il fixe la date de clôture des inscriptions, la date des épreuves, la date limite de transmission du dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle pour le concours interne et le troisième concours ainsi que le nombre de postes offerts.
        La composition nominative des membres du jury est fixée par arrêté du ministre des armées.


      • Le concours externe comporte trois épreuves écrites d'admissibilité, trois épreuves orales d'admission et une épreuve facultative.
        I. - Les épreuves écrites d'admissibilité sont les suivantes :
        1° La rédaction d'une note de synthèse établie à partir d'un dossier portant sur un sujet économique, politique, de relations internationales ou de société et pouvant comporter des graphiques et des données chiffrées de trente pages maximum permettant de vérifier les qualités d'expression, d'analyse et de synthèse du candidat, ainsi que son aptitude à dégager des conclusions et à formuler des propositions.
        Durée : quatre heures ; coefficient 5.
        2° Une épreuve d'anglais constituée d'une série de quatre questions à réponse courte traitant de problématiques dans les domaines européen, international et économique, rédigées en langue anglaise et nécessitant une réponse rédigée en langue anglaise. Chaque question peut être accompagnée d'un ou plusieurs documents en rapport avec la question posée qui n'excèdent pas une page au total.
        Durée : deux heures ; coefficient 3.
        Aucun dictionnaire n'est autorisé pour l'épreuve de langue.
        3° Une épreuve consistant à répondre à une série de questions portant sur la spécialité choisie parmi celles mentionnées ci-après. Il est demandé au candidat de démontrer les étapes de son raisonnement en exploitant les documents du dossier comprenant dix pages maximum et en faisant appel à ses connaissances personnelles.
        Spécialité : rédaction et analyse dans les domaines de la géopolitique ;
        Spécialité : rédaction et analyse dans le domaine de l'administration générale ;
        Spécialité : sciences et technologie dont les matières sont informatique, chimie, biologie, sciences pour l'ingénieur, génie civil, génie climatique, génie électrotechnique. Les matières sélectionnées sont déterminées dans l'arrêté d'ouverture du concours ;
        Spécialité : langues et civilisations. Les langues sont déterminées dans l'arrêté d'ouverture du concours. Le dossier, les questions ainsi que les réponses des candidats sont rédigés dans la langue demandée et portent sur les questions internationales de la zone linguistique choisie.
        Durée : quatre heures ; coefficient 8.
        II. - Les épreuves orales d'admission sont les suivantes :
        1° Un entretien avec le jury visant à évaluer les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète. L'entretien débute par une présentation du candidat, de son parcours, de sa motivation et se poursuit par des questions de mise en situation professionnelles simples notamment dans les domaines du renseignement, de la gestion, des techniques managériales, de la négociation, ceci afin de déterminer la capacité du candidat à réagir dans un contexte professionnel donné, d'apprécier son aptitude à la recherche de solutions rapides et efficaces à une problématique particulière ainsi que sa clairvoyance et sa finesse de jugement.
        Toute note inférieure à 8/20 est éliminatoire.
        En vue de l'épreuve d'entretien, le candidat établit une fiche individuelle de renseignement. Il l'adresse au service organisateur du concours en même temps que son dossier d'inscription. Le jury dispose de cette fiche de renseignement pour la conduite de l'entretien qui suit l'exposé d'une durée de 10 minutes au plus.
        La fiche individuelle de renseignement est disponible à l'ouverture du concours sur le site internet de la direction générale de la sécurité extérieure à l'adresse suivante : www.defense.gouv.fr/dgse.
        Durée : quarante cinq minutes dont dix au plus de présentation ; coefficient 6.
        2° Une épreuve orale en langue anglaise consistant en un entretien à partir de la lecture, de la traduction partielle et du commentaire d'un texte rédigé en anglais.
        Toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire.
        Durée : quinze minutes précédées d'une préparation de quinze minutes ; coefficient 2.
        3° Une épreuve orale interactive consistant en un jeu de rôle à partir d'un sujet tiré au sort permettant de mieux apprécier les aptitudes comportementales et relationnelles du candidat, sa capacité à travailler en équipe et à encadrer une équipe ainsi que ses facultés d'adaptation.
        Durée : trente minutes précédées d'une préparation de dix minutes ; coefficient 3.
        III. - L'épreuve orale facultative est la suivante :
        Un entretien à partir d'un texte court rédigé dans l'une des langues suivantes : allemand, arabe littéral, chinois, espagnol, portugais, russe, japonais, turc, farsi, coréen.
        Le choix du candidat est exprimé au moment de son inscription au concours.
        Les candidats ayant opté pour la spécialité langue à l'écrit ne pourront pas prendre la même langue pour l'épreuve facultative.
        Durée : quinze minutes précédées d'une préparation de quinze minutes : coefficient 1.
        Les notes obtenues à l'épreuve facultative de langue vivante étrangère ne sont prises en compte que pour leur part excédant la note de 10 sur 20. Les points supplémentaires obtenus à l'épreuve facultative sont ajoutés au total des points obtenus aux épreuves obligatoires, en vue de l'établissement de la liste d'admission.


      • Le concours interne et le troisième concours comportent deux épreuves d'admissibilité, une épreuve orale d'admission et une épreuve facultative.
        I. - Les épreuves d'admissibilité sont les suivantes :
        1° La rédaction d'une note de synthèse établie à partir d'un dossier portant sur un sujet économique, politique, de relations internationales ou de société et pouvant comporter des graphiques et des données chiffrées de trente pages maximum permettant de vérifier les qualités d'expression, d'analyse et de synthèse du candidat, ainsi que son aptitude à dégager des conclusions et à formuler des propositions
        Durée : quatre heures ; coefficient 4.
        2° Une épreuve orale en langue anglaise consistant en un entretien à partir d'un texte court rédigé en langue anglaise (lecture et traduction partielle à partir du texte, discussion en anglais).
        Toute note inférieure à 5/20 est éliminatoire.
        Durée : quinze minutes, précédée d'une préparation de quinze minutes ; coefficient 2.
        II. - L'épreuve d'admission est la suivante :
        L'épreuve orale d'admission consiste en un entretien avec le jury, d'une durée de trente minutes, visant à apprécier le tempérament du candidat, sa motivation, ses capacités à exercer les fonctions dévolues au corps des attachés de la direction générale de la sécurité extérieure.
        La première partie de l'entretien est consacrée à un exposé du candidat, d'une durée de dix minutes au plus, présentant son parcours professionnel et les acquis de son expérience professionnelle.
        Cet exposé doit lui permettre de présenter ses principales missions exercées et ses compétences mises en œuvre ainsi que ses éventuelles fonctions d'encadrement. Le candidat indique également les formations professionnelles dont il a bénéficié et qui lui paraissent illustrer le mieux les compétences acquises lors de son parcours professionnel.
        La seconde partie de l'entretien est un échange de vingt minutes au plus avec le jury portant sur la valorisation des compétences et des aptitudes professionnelles acquises par le candidat. Le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle, prévu à l'article 5.
        Toute note inférieure à 8/20 est éliminatoire.
        Durée : trente minutes ; coefficient 4. Le dossier n'est pas noté.
        III. - L'épreuve orale facultative est la suivante :
        Un entretien en langue étrangère autre que l'anglais, consistant en un entretien à partir d'un texte court rédigé dans l'une des langues suivantes : allemand, arabe littéral, chinois, espagnol, portugais, russe, japonais, turc, farsi, coréen.
        Le choix du candidat est exprimé au moment de son inscription au concours.
        Durée : quinze minutes précédées d'une préparation de quinze minutes ; coefficient 1.
        Les notes obtenues à l'épreuve facultative de langue vivante étrangère du concours interne et du concours spécifique ne sont prises en compte que pour leur part excédant la note de 10 sur 20. Les points supplémentaires obtenus à l'épreuve facultative sont ajoutés au total des points obtenus aux épreuves obligatoires, en vue de l'établissement de la liste d'admission.


      • En vue de l'épreuve orale d'admission, le candidat établit un dossier de reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle qu'il remet au service organisateur dans un délai de quinze jours à compter de la signature de l'arrêté fixant la liste des candidats admis à subir les épreuves d'admission.
        Ce dossier, dont les rubriques figurent en annexe au présent arrêté, ainsi que le guide d'aide au remplissage sont disponibles sur le réseau informatique interne de la direction générale de la sécurité extérieure ainsi que sur son site internet à l'adresse suivante : www.defense.gouv.fr/dgse.


      • Pour chaque concours, à l'issue des épreuves d'admissibilité, le jury établit la liste des candidats autorisés à prendre part aux épreuves orales. Peuvent seuls être admis à subir les épreuves d'admission, les candidats ayant obtenu pour l'ensemble des épreuves d'admissibilité un total de points fixés par le jury.
        Dans les mêmes conditions, à l'issue des épreuves orales d'admission, le jury d'admission établit la liste de classement des candidats admis et le cas échéant une liste complémentaire.
        Cette liste est établie pour le concours externe par spécialité et par ordre de mérite et pour le concours interne par ordre de mérite.
        En vue des épreuves orales d'admission de chaque concours, le jury utilise une grille d'évaluation dont le contenu est, chaque année, mis en ligne sur le site internet de la direction générale de la sécurité extérieure.
        Un référentiel à l'attention des candidats, récapitulant les attentes du jury, est mis en ligne sur le site internet de la direction générale de la sécurité extérieure.


      • Sur leur demande d'admission à concourir, les candidats font connaître leur choix pour l'épreuve de spécialité du concours externe ainsi que, le cas échéant, leur choix pour l'épreuve facultative des concours interne et externe ou du troisième concours.


      • Nul ne peut être déclaré admissible ou admis s'il n'a participé à l'ensemble des épreuves obligatoires.
        Il est attribué à chacune des épreuves une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par son coefficient, tel qu'il est fixé aux articles 3 et 4.
        Le coefficient de l'épreuve facultative d'admission pour le concours externe et pour les concours interne et le troisième concours, n'est pas pris en compte pour le calcul de la moyenne des notes obtenues par le candidat.


      • Si plusieurs candidats ont obtenu le même nombre de points, ils sont départagés de la façon suivante lors de l'établissement de la liste d'admission :
        1° Pour le concours externe :


        - la priorité est accordée à celui qui a obtenu la note la plus élevée à la première épreuve écrite obligatoire ;
        - en cas d'égalité de points à la première épreuve écrite, la priorité est donnée au candidat ayant obtenu la meilleure note à l'épreuve orale d'entretien avec le jury.


        2° Pour le concours interne ou le troisième concours :


        - la priorité est accordée à celui qui a obtenu la note la plus élevée à l'épreuve orale d'entretien avec le jury.


    • ANNEXE
      RUBRIQUES DU DOSSIER DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS DE L'EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE (RAEP) (*)


      Identification du candidat
      Numéro du dossier d'inscription :
      Nom :
      Prénom :
      Situation actuelle du candidat
      Fonctionnaire ou agent public :
      Ministère/collectivité territoriale/établissement :
      Direction/service :
      Statut :
      Corps :
      Grade d'appartenance :
      Parcours professionnel
      Scolarité :
      Formation continue :
      Formation professionnelle :
      Expérience professionnelle et/ou exercice d'une activité syndicale
      Vos activités antérieures en tant que salarié, non salarié, bénévole ou fonctionnaire (ou assimilé) :
      Observations
      Annexes
      Tableau récapitulatif des documents à fournir :
      Déclaration sur l'honneur :
      Visa du supérieur hiérarchique (concours interne)


      (*) Le dossier RAEP et le guide au remplissage sont disponibles sur le site de la direction générale de la sécurité extérieure.


Fait le 6 juin 2017.


La ministre des armées,
Pour la ministre et par délégation :
DA 00


Le ministre de l'action et des comptes publics,
Pour le ministre et par délégation :
La sous-directrice des compétences et des parcours professionnels,
C. Krykwinski

Retourner en haut de la page