Arrêté du 28 octobre 2009 relatif à la première année commune aux études de santé

Dernière mise à jour des données de ce texte : 06 novembre 2019

NOR : ESRS0925329A

JORF n°0266 du 17 novembre 2009

ChronoLégi
Version en vigueur au 30 novembre 2009
Naviguer dans le sommaire

Conformément à l'article 13 de l'arrêté du 28 octobre 2009, ses dispositions sont applicables à compter de l'année universitaire 2010-2011.


La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche et la ministre de la santé et des sports,
Vu le code de l'éducation, et notamment son article L. 631-1 ;
Vu le code de la santé publique ;
Vu l'arrêté du 17 juillet 1987 modifié relatif au régime des études en vue du diplôme d'Etat de docteur en pharmacie ;
Vu l'arrêté du 18 mars 1992 modifié relatif à l'organisation du premier cycle et de la première année du deuxième cycle des études médicales ;
Vu l'avis du Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche en date du 21 septembre 2009,
Arrêtent :


    • La première année des études de santé est commune aux études médicales, odontologiques, pharmaceutiques et de sage-femme. Elle peut l'être également avec certaines formations paramédicales dans des conditions définies par arrêté des ministres chargés de la santé et de l'enseignement supérieur.


    • Pour être admis à s'inscrire en première année des études de santé, les candidats doivent justifier :
      ― soit du baccalauréat ;
      ― soit du diplôme d'accès aux études universitaires ;
      ― soit d'un diplôme français ou étranger admis en dispense ou équivalence du baccalauréat en application de la réglementation nationale ;
      ― soit d'une qualification ou d'une expérience jugées suffisantes, conformément aux dispositions de l'article L. 613-5 du code de l'éducation.


    • La formation délivrée au cours de la première année des études de santé est structurée en deux semestres et associe des enseignements théoriques et dirigés.
      En tant que de besoin, la formation fait appel aux technologies de l'information et de la communication appliquées à l'enseignement et est dispensée sur site ou à distance ou selon ces deux modes combinés.
      La formation dispensée au cours des deux semestres comporte des unités d'enseignement communes aux quatre filières de médecine, d'odontologie, de pharmacie et de sage-femme. S'y ajoutent :
      ― durant le premier semestre, une information sur les différents métiers correspondant à ces filières et une sensibilisation à la recherche biomédicale ;
      ― durant le second semestre, une unité d'enseignement spécifique à chacune des filières. Les enseignements correspondant aux unités d'enseignement spécifiques peuvent être, pour partie, mutualisés au sein de chaque établissement.
      Le contenu des unités d'enseignement communes, qui correspondent à 50 crédits européens, figure en annexe au présent arrêté.
      Le programme des enseignements est porté à la connaissance des étudiants au plus tard à la fin du premier mois de l'année universitaire.
      Les coefficients des unités d'enseignement sont fixés par le conseil d'administration de chaque université, sur proposition du conseil des études et de la vie universitaire. Ces coefficients peuvent être différents pour chacune des filières.
      La validation de l'ensemble des unités d'enseignement permet l'acquisition de 60 crédits européens.


    • En application de l'article L. 631-1 du code de l'éducation, des épreuves de classement sont organisées, sous forme anonyme, au cours de la première année des études de santé, dans les conditions définies aux articles 5, 6, et 7 ci-dessous.
      Lorsque le nombre d'inscrits en première année des études de santé est supérieur à 2 000 et que l'enseignement est organisé dans plusieurs unités de formation et de recherche, le président de l'université a la possibilité de fractionner le nombre de places attribuées à l'établissement pour l'admission des étudiants en deuxième année d'études, afin de répondre à des besoins d'organisation et d'amélioration de la pédagogie. Cette décision est prise après consultation des directeurs des unités de formation et de recherche de santé concernés.
      Les places doivent être réparties proportionnellement au nombre d'étudiants affectés dans chaque unité de formation et de recherche.


    • Les universités organisent, à l'issue du premier semestre, des épreuves portant sur l'enseignement reçu au cours de celui-ci.
      En fonction du classement obtenu à l'issue de ces épreuves, les candidats peuvent être réorientés vers d'autres formations universitaires par décision du président de l'université. Le nombre de ces réorientations ne peut excéder 15 % du nombre d'inscrits.


    • Les étudiants choisissent, au début du deuxième semestre, l'unité ou les unités d'enseignement spécifiques correspondant à la ou aux filières de leur choix. Ils ont la possibilité de concourir en vue d'une ou plusieurs filières.
      Les épreuves organisées à la fin du deuxième semestre portent sur les unités d'enseignement communes dispensées au cours de celui-ci et sur l'unité d'enseignement spécifique à chacune des filières.


    • Les épreuves portant sur l'unité d'enseignement « santé, société, humanité », prévue en annexe du présent arrêté, sont organisées, au moins en partie, sous forme rédactionnelle. Les épreuves à caractère rédactionnel font l'objet d'une double correction.


    • A l'issue des épreuves du deuxième semestre, quatre classements sont établis en prenant en compte les résultats obtenus à l'ensemble des unités d'enseignement communes et à l'unité d'enseignement spécifique.
      Pour être admis à poursuivre des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme au-delà de la première année des études de santé, les candidats doivent figurer en rang utile sur la liste de classement correspondant à la filière choisie.


    • Les candidats classés, à l'issue du deuxième semestre, au-delà d'un rang compris entre deux fois et demie et trois fois le nombre de places attribuées à l'établissement, pour l'ensemble des quatre filières, en application des dispositions de l'article L. 631-1 du code de l'éducation, peuvent être réorientés vers d'autres formations universitaires, par décision du président de l'université.
      Pour ce classement, seuls les résultats obtenus aux unités d'enseignement communes sont pris en compte selon des modalités fixées par le conseil d'administration après avis du conseil des études et de la vie universitaire.


    • Des dérogations aux mesures de réorientation, prévues aux articles 5 et 9 du présent arrêté, peuvent être accordées par le président de l'université sur proposition du ou des directeurs des unités de formation et de recherche de santé concernés.


    • Les étudiants réorientés à l'issue du premier ou du deuxième semestre, conformément aux dispositions des articles 5 et 9 du présent arrêté, sont autorisés à se réinscrire ultérieurement en première année des études de santé, sous réserve d'avoir validé respectivement 90 ou 60 crédits dans une autre formation conduisant au grade de licence.


    • Nul ne peut être autorisé à prendre plus de deux inscriptions en première année des études de santé, sauf dérogation accordée par le président de l'université sur proposition du ou des directeurs des unités de formation et de recherche de santé concernés.
      Ces dérogations ne peuvent excéder chaque année 8 % du nombre de places attribuées réglementairement à l'établissement, en vue de l'admission en deuxième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques et de sage-femme.


    • Les dispositions du présent arrêté sont applicables à compter de l'année universitaire 2010-2011.
      Les dispositifs de réorientation des étudiants, prévus aux articles 5 et 9, sont mis en place au sein de chaque établissement au plus tard à compter de l'année universitaire 2012-2013.


    • Les étudiants ayant bénéficié d'une inscription en première année du premier cycle des études médicales ou pharmaceutiques sont admis à prendre une inscription en première année des études de santé. Ils peuvent éventuellement être autorisés à se réinscrire dans cette année d'études par décision du président de l'université prise sur proposition du ou des directeurs des unités de formation et de recherche de santé concernés.
      Pour l'année universitaire 2011-2012, ces dérogations ne peuvent excéder 10 % du nombre de places attribuées réglementairement à l'établissement, en vue de l'admission en deuxième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques et de sage-femme.


    • Les étudiants ayant bénéficié d'au moins deux inscriptions en première année du premier cycle des études médicales ou pharmaceutiques peuvent être admis à s'inscrire en première année des études de santé par décision du président de l'université prise sur proposition du ou des directeurs des unités de formation et de recherche concernés.
      Pour l'année universitaire 2010-2011, ces dérogations ne peuvent excéder 10 % du nombre de places attribuées réglementairement à l'établissement, en vue de l'admission en deuxième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques et de sage-femme.


    • Le directeur général pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle et la directrice de l'hospitalisation et de l'organisation des soins sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

    • Annexe

      Contenu des unités d'enseignement communes

      UE 1. Atomes, biomolécules, génome, bioénergétique, métabolisme

      Disciplines notamment concernées

      Sections médicales : Biochimie et biologie moléculaire (44-01), Physiologie (44-02), Biologie cellulaire (44-03), Biophysique et médecine nucléaire (43-01), Nutrition (44-04), Génétique (47-04)

      Sections pharmaceutiques : Biophysique-Biomathématiques (85), Chimie organique (86), Chimie générale et minérale, chimie physique (85), Physiologie (86), Biochimie générale et clinique-biologie moléculaire (87)

      Sections scientifiques : Chimie théorique(31), Chimie organique (32), Biochimie et biologie moléculaire (64)

      Objectifs généraux

      - Acquérir les connaissances de base sur les atomes et sur l'organisation des molécules du vivant

      - Savoir décrire les principales fonctions chimiques utiles à la vie et à la compréhension de l'action des médicaments, à la compréhension de principales dysfonctions métaboliques (exemple de maladies), à la compréhension des dysfonctions liées à l'environnement

      - Connaître les principales molécules biologiques (relation structure-fonction) et savoir décrire les principales fonctions utiles à la compréhension du maintien d'équilibres biologiques (physiologie) ou à la compréhension des déséquilibres (exemple de maladies)

      - Connaître les bases moléculaires de l'organisation du génome - appréhender les étapes essentielles de la fonction du génome, de l'expression des gènes - connaître le rôle principal des bio-nutriments et le métabolisme énergétique

      Principaux items

      L'atome

      Classification périodique des éléments

      Représentation et configuration électronique

      Structure du noyau atomique

      Liaisons entre atomes et notions d'isomérie :

      - Liaisons et orbitales moléculaires

      - Liaisons non covalentes

      - Liaisons covalentes

      - Effets inductifs, résonance et mésomérie

      - Stéréochimie

      Thermodynamique : équilibre de dissociation (deuxième principe, enthalpie, potentiel chimique)

      Description des fonctions chimiques simples

      Chaînes hydrocarbonées

      Fonctions hydroxyles et dérivés

      Fonctions amines et dérivés

      Fonctions aldéhydes ou cétones

      Fonctions acides carboxyliques et dérivés

      Principales réactions entre fonctions chimiques en biologie

      Réactions acide-base

      Réactions d'oxydoréduction

      Description des principaux mécanismes réactionnels : substitution, addition, élimination

      Exemples de réactions de fonctions chimiques des molécules biologiques : alcools, amines, thiols, aldéhydes et cétones, carboxyles

      Structure, diversité et fonction des biomolécules

      Acides aminés et dérivés : Structure et propriétés des AA - Propriétés et rôle biologique des dérivés d'acides aminés - Méthodes d'étude

      Peptides et protéines : Structure primaire et liaison peptidique - Structures secondaires, tertiaire et quaternaire des protéines - Propriétés et méthodes d'étude des protéines - Relation structure-fonction

      Enzymes : Pouvoir catalytique et cinétique des enzymes - Régulation de l'activité des enzymes - Les iso enzymes et leur intérêt en biologie - Mesure de l'activité des enzymes -Coenzymes et vitamines

      Glucides : Oses simples ou monosaccharides - Oses complexes ou polysaccharides

      - Glycoprotéines et glycolipides - Un exemple de voie métabolique des oses : la glycolyse

      Lipides : Acides gras et dérivés : structure, rôle biologique - Glycérides - Stérols et stéroïdes - Lipoprotéines et rôle biologique

      Organisation, évolution et fonction du génome humain

      Structure et métabolisme des nucléotides - structure des acides nucléiques - chromatine et A.D.N. - réplication de l'A.D.N. et mécanismes de réparation - mutabilité et dynamique de l'A.D.N.

      Structure et diversité du génome (allèle et polymorphisme) - Lésions et remaniements du génome - Transcription et maturation des A.R.N.m - Régulation de l'expression des gènes-code génétique et traduction

      Bioénergétique : Énergétique cellulaire et notions de bioénergétique - Fonction biochimique et rôle des nucléotides riches en énergie

      Vue d'ensemble du métabolisme :

      Principales voies et stratégies du métabolisme énergétique, les oxydations phosphorylantes et le cycle de Krebs, digestion des glucides et glycolyse - Néoglucogenèse et métabolisme du glycogène, digestion et transport des lipides βoxydation des acides gras, biosynthèse des acides gras et cétogénèse, métabolisme général des acides aminés et cycle de l'urée

      UE2. La cellule et les tissus

      Disciplines notamment concernées

      Sections médicales : Anatomie et cytologie pathologiques (42-03), Biologie cellulaire (44-03), Biochimie et biologie moléculaire (44-01), Biologie et médecine du développement et de la reproduction , gynécologie médicale (54-05), Biophysique et médecine nucléaire (43-01), Cytologie et histologie (42-02), Physiologie (44-02) Sections pharmaceutiques : Biologie cellulaire (87), Biophysique-biomathématiques (85) Physiologie (86)

      Sections scientifiques : Biologie cellulaire (65), Biochimie et biologie moléculaire (64), Neuroscience (69)

      Objectifs généraux

      - Connaître la structure et la fonction des principaux composants de la cellule eucaryote permettant d'appréhender les conditions d'expression et de régulation du programme cellulaire

      - Connaître les principales étapes de développement de l'embryon humain (organogenèse morphogenèse)

      - Connaître la structure de principaux tissus

      - Savoir décrire les principales méthodes d'étude des cellules et des tissus

      Principaux items

      Structure générale de la cellule

      Généralités sur la cellule - Membrane plasmique et transport trans-membranaire - Système endomembranaire et trafic intracellulaire - Cytosquelette - Mitochondries et peroxysomes - Structure et organisation fonctionnelle du noyau cellulaire - Chromosomes et caryotype - Matrice extracellulaire

      Intégration des signaux membranaires et programme fonctionnel de la cellule

      1. Communication intercellulaire : récepteurs et médiateurs ; molécules de surface et contacts membranaires

      2. Vie cellulaire : division - prolifération - différenciation - apoptose - migration - domiciliation

      Structure - Fonction des tissus

      Les tissus fondamentaux ; épithélium et conjonctifs ; les tissus spécialisés (nerveux, musculaires, squelettiques)

      Méthodes d'étude des cellules et des tissus

      a) technique de fractionnement tissulaire et cellulaire et de culture cellulaire

      b) microscopie optique (rappel sur les lois de l'optique), électronique, techniques de marquages cellulaire ou tissulaires

      c) études fonctionnelles sur modèles cellulaires

      d) les cellules souches embryonnaires et adultes ; introduction aux approches innovantes ; à la thérapie cellulaire

      Biologie de la reproduction : gamétogénèse ; fécondation

      Embryologie des 4 premières semaines (segmentation, implantation, gastrulation, délimitation de l'embryon)

      UE3. Organisation des appareils et des systèmes -1- : Bases physiques des méthodes d'exploration - aspects fonctionnels

      Disciplines notamment concernées

      Sections médicales : Biophysique et Médecine nucléaire (43-01), Physiologie (44-02)

      Sections pharmaceutiques : Biophysique - Biomathématiques (85), Chimie générale et minérale, chimie physique (85), Physiologie (86)

      Sections scientifiques : Physiologie (66), Physique (28, 29, 30, 31, 60)

      Objectifs généraux

      - Comprendre les processus physiques à la base des différentes méthodes d'imagerie et d'exploration fonctionnelle

      - Connaître les bases physiques et physiologiques utiles à la compréhension des échanges et au maintien des équilibres au sein de l'organisme

      Principaux items

      Bases physiques des méthodes d'exploration

      États de la matière et leur caractérisation

      Liquides, gaz, solutions

      Potentiel chimique

      Changements d'état, pression de vapeur

      Propriétés colligatives : osmose, cryométrie, ébulliométrie

      Régulation du milieu intérieur et des espaces hydriques et thermo-régulation

      Méthodes d'étude en électrophysiologie jusqu'à l'E . C . G .

      Notions de base : Forces, énergie, potentiel

      Électrostatique, Électrocinétique et dipôle électrique pouvant déboucher sur des techniques de mesure des potentiels électriques tels que les potentiels imposés, l'électrophorèse, l'électrocardiogramme

      Les très basses fréquences du spectre électromagnétique

      Bases : magnétostatique et ondes électromagnétiques

      Les radiofréquences et leur utilisation en R.M.N.

      Le domaine de l'optique (prépare en particulier la microscopie en UE 2)

      Nature et propriétés de la lumière : dualité ondes-particules

      Les lois de propagation, diffusion et diffraction de la lumière

      Bases sur le rayonnement Laser

      Les spectrométries optiques, l'oxymétrie de pouls

      Rayons X et gamma

      Nature et propriétés

      Interaction avec la matière : effet photo-électrique, diffusions, matérialisation

      Interactions avec la matière vivante : base de la dosimétrie et radioprotection

      Rayonnements particulaires

      Principales caractéristiques des rayonnements α et β

      Utilisations thérapeutiques

      Particularités dosimétriques et de radioprotection

      Aspects fonctionnels

      pH et Équilibre acido-basique

      Potentiel électrochimique

      Définition, Mesure du pH, Courbes de titration

      Effet tampon, tampons ouverts et fermés

      Applications au diagramme de Davenport

      Circulation des fluides physiologiques

      Mécanique des fluides

      Tension superficielle

      Propriétés dynamiques : fluides parfaits, fluides réels, viscosité

      Applications à l'hémodynamique

      Transports membranaires

      Perméabilité, Loi de Fick, Filtration

      Relation de Nernst, Équilibre de Donnan, Potentiels de membrane

      Mobilité ionique, conductivité

      Transport passif, facilité et actif

      Canaux ioniques et potentiels d'action

      UE4. Évaluation des méthodes d'analyse appliquées aux sciences de la vie et de la santé

      Disciplines notamment concernées

      Sections médicales : Biophysique et médecine nucléaire (43-01) - Biostatistiques, informatique médicale et technologie de la communication (46-04)

      Sections pharmaceutiques : Biophysique-Biomathématiques (85)

      Sections scientifiques : Mathématiques et physique

      Objectifs généraux

      - Notion de grandeurs intensives et extensives

      - Maîtrise de notions mathématiques de base (fonctions trigonométriques, exponentielles, logarithmes, fonctions à plusieurs variables) et de la métrologie

      - Maîtrise des bases mathématiques utiles à la compréhension dans les techniques statistiques appliquées à la médecine (théories ensemblistes élémentaires, fonctions mathématiques de base)

      - Probabilités : maîtrise du concept de probabilité, des probabilités conditionnelles élémentaires, lois de probabilité discrète (Bernoulli binomial, Poisson) et continue (loi normale, Student)

      - Statistiques et leurs implications dans le domaine médical :

      . Maîtrise de la méthodologie (rétrospectif/prospectif, etc.), introduction à la critique d'une méthode statistique.

      . Maîtrise du concept d'échantillonnage, d'estimation ponctuelle et par intervalle de confiance.

      . Maîtrise des tests statistiques paramétriques et non paramétriques.

      - Bases statistiques des études épidémiologiques

      - Introduction à la notion de critique des tests statistiques dans les expériences ; choix de la méthode, protocole, puissance statistique en vue de la préparation à la lecture critique d'article. Exemple : Apports des probabilités conditionnelles (sensibilité/spécificité ; V.P.P./V.P.N.) dans le choix d'examens paracliniques.

      Principaux items

      - Généralités en métrologie

      . Grandeurs, unités, équations aux dimensions ; échelles et ordres de grandeur

      . Mesures et leur précision

      - Introduction à l'informatique médicale

      - Mesure des phénomènes biologiques : valeur et limite d'une mesure, d'une fonction

      - Échantillonnage

      - Statistiques descriptives : indice de position (moyenne, médiane.) et de dispersion (extremum, quartiles.)

      - Loi de probabilité discrète (Poisson, Bernoulli, Binomiale) et continue (Loi normale, Student)

      - Probabilité conditionnelles

      - Méthodologie des études épidémiologiques (rétrospective/prospective, randomisation, double aveugle.)

      - Estimation ponctuelle et par intervalle de confiance

      - Tests paramétriques :

      . Comparaison d'une moyenne à une norme

      . Comparaison de deux moyennes avec échantillons indépendants (Loi de Fisher) et appariés (Loi de Student)

      . Comparaison de deux variances

      - Test du Chi2 (X2) : Test d'indépendance - Test d'homogénéité - Test d'adéquation à un modèle théorique

      - Tests non paramétriques : avec échantillons indépendants (Mann and Whitney), avec échantillons appariés

      UE5. Organisation des appareils et des systèmes -2- : Aspects morphologiques et fonctionnels

      Disciplines notamment concernées

      Anatomie (42-01)

      Radiologie et Imagerie médicale (43-02)

      Objectifs généraux

      - Présentation de l'organisation générale des appareils et des systèmes en abordant, avec l'Anatomie, l'embryologie (organogenèse, morphogenèse)

      - Développer les aspects morphologiques et fonctionnels qui faciliteront l'abord de la Physiologie, de la Séméiologie et de l'imagerie, illustrer par quelques exemples d'imageries

      Principaux items

      Introduction anatomie générale, orientation dans l'espace

      Étude générale des os, des articulations et des muscles

      Généralités en anatomie des membres

      Généralités en anatomie morphologique des parois du tronc ostéologie et anatomie fonctionnelle de la colonne vertébrale et de la cage thoracique

      Anatomie générale et morphologique de l'appareil circulatoire

      Anatomie générale et morphologique de l'appareil respiratoire

      Anatomie générale et morphologique de l'appareil digestif

      Anatomie générale et morphologique de l'appareil uro-génital

      Anatomie générale et morphologique de la tête et du cou

      Anatomie générale et morphologique du S.N.C. et périphérique

      Anatomie générale et morphologique des organes des sens

      UE 6. Initiation à la connaissance du médicament

      Disciplines notamment concernées

      Sections médicales : Pharmacologie fondamentale ; Pharmacologie clinique (48-03,) Réanimation Médicale, Médecine d'urgence (48-02) Thérapeutique, médecine d'urgence (48-04)

      Sections pharmaceutiques : Pharmacologie et pharmacocinétique (86), Pharmacie galénique (85), Droit et économie de la santé (86)

      Objectifs généraux

      Former à la connaissance du médicament, en considérant :

      - l'aspect réglementaire du médicament et des autres produits de santé

      - le cycle de vie du médicament de sa conception à la mise sur le marché (A.M.M.) y compris sa surveillance aspects post-A.M.M.

      - le mode d'action des médicaments et leur devenir dans l'organisme

      - le bon usage des médicaments dans le cadre de leur utilisation thérapeutique

      Principaux items

      Cadre juridique

      - Histoire du médicament

      - Définition, description et statut des médicaments et autres produits de santé

      - Les structures de régulation du médicament

      - Aspects sociétaux et économiques du médicament

      Cycle de vie du médicament

      - Conception du médicament : identification d'une molécule à visée thérapeutique

      - Développement et production du médicament

      Pharmacologie générale

      - Cibles, mécanismes d'action

      Définition des principaux paramètres pharmacodynamiques et pharmacocinétiques

      - Règles de prescription - rapport bénéfice/risque

      - Pharmacovigilance, Pharmaco-épidémiologie, Pharmaco-économie

      - Bon usage du médicament, iatrogénèse

      UE7. Santé, société, humanité

      Disciplines notamment concernées :

      Développer les capacités d'analyse et de synthèse : Français.

      Sciences humaines et sociales : Anthropologie(20) - Histoire contemporaine (22) - Philosophie (17) - Psychologie (16) - Sociologie (19) - Épistémologie et histoire des sciences (72) - Psychiatrie d'adultes (49-03) - Pédopsychiatrie (49-04) - Épidémiologie, économie de la santé et prévention (46-01) - Droit et Sciences politiques - Sciences économiques

      Santé Publique : Anesthésiologie et réanimation chirurgicale, Médecine d'urgence (48-01) - Épidémiologie, économie de la santé et prévention (46-01) - Médecine légale et droit de la santé (46-03) - Médecine et santé au travail (46-02) - Médecine physique et de réadaptation (49-05) - Réanimation médical, Médecine d'urgence (48-02) - Droit et économie de la santé (86) - Addictologie (sous-sections concernées)

      Objectifs généraux

      - Développer les capacités d'analyse et de synthèse : s'assurer des capacités de raisonnement et de synthèse ( contraction de texte)

      - Sciences humaines et sociales : développer une culture commune de santé, une réflexion éthique (équilibre éthique-juridique), la connaissance de l'histoire des soins, des sciences et des relations entre soignés et soignants, une réflexion sur les données de la psychologie médicale, une réflexion sur les bases rationnelles d'une démarche scientifique. Apprendre les bases élémentaires du Droit et des Sciences politiques (organisation de la justice en France, les principales institutions.), des Sciences économiques (bases élémentaires d'économie générale.)

      - Santé publique :

      . Connaître les définitions de la santé et les facteurs qui l'influencent

      . Connaître les principes de l'organisation des soins, de leur distribution et de leur financement

      . Connaître les évolutions en matière de santé liées aux évolutions technologiques

      . Intégrer le rôle de l'environnement dans la santé

      Principaux items

      - Développer les capacités d'analyse et de synthèse : à titre d'exemples : acquérir les capacités de contractions de textes, de notes de synthèse.

      - Sciences humaines et sociales : histoire et philosophie de la santé, des soins et des sciences, morale éthique déontologie, relations soignés - soignants : aspects éthiques - juridiques ; aspects psychologiques (3 items majeurs : personnalité et tempérament ; développement psychologique et interactions biologie/environnement/psychologie), anthropologiques et sociologiques (équité de la distribution des ressources), droit et santé (organisation de la justice - responsabilité médicale - secret médical.) ; formation à la démarche scientifique et à l'épistémologie. Réflexion à titre d'exemples sur les thèmes : maladies chroniques, handicap, exclusion et intégration, douleur, soins palliatifs.

      - L'Homme et son environnement : les grands règnes du monde vivant ; évolution et biodiversité, interactions entre espèces, les mutations et changements de l'environnement

      - Santé publique :

      - principales caractéristiques socio-démographiques de la population française

      - approches de la santé : concepts et points de vue ; bases de l'épidémiologie descriptive

      - grands problèmes de santé en France, notamment conduites addictives

      - principaux facteurs de risque des maladies : comportementaux, environnementaux, génétiques et démographiques

      - notions générales sur la iatrogénèse, ses causes, son coût, ses implications médico-légales (iatrogénèse des actions et produits de santé, gestion des risques, erreur médicale, prévision, prévention, éducation thérapeutique, protection, alerte)

      - organisation du système de soins en France : demande et offre de soins, principe du financement des soins, pilotage et contrôle du système de soins ; introduction aux systèmes de santé de l'Union européenne

      - e-santé, télé-médecine, diffusion de la connaissance en santé


Fait à Paris, le 28 octobre 2009.


La ministre de l'enseignement supérieur
et de la recherche,
Pour la ministre et par délégation :
Le directeur général
pour l'enseignement supérieur
et l'insertion professionnelle,
P. Hetzel
La ministre de la santé et des sports,
Pour la ministre et par délégation :
Par empêchement de la directrice
de l'hospitalisation
et de l'organisation des soins :
La chef de service,
C. d'Autume


Nota. ― Le présent arrêté et son annexe seront consultables au Bulletin officiel du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche en date du 3 décembre 2009, mis en ligne sur le site :
www.enseignementsup-recherche.gouv.fr.

Conformément à l'article 13 de l'arrêté du 28 octobre 2009, ses dispositions sont applicables à compter de l'année universitaire 2010-2011.

Retourner en haut de la page