Arrêté du 11 septembre 2003 relatif au titre professionnel de technicien aménagement finitions

Dernière mise à jour des données de ce texte : 18 août 2014

NOR : SOCF0311449A

ChronoLégi
Version en vigueur au 22 janvier 2021

Conformément à l'article 2 de l'arrêté du 6 juillet 2009, l'arrêté du 11 septembre 2003 est prorogé pour une durée de cinq ans à compter du 19 août 2009 (date d'entrée en vigueur de l'arrêté du 6 juillet 2009).


Le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel de technicien aménagement finitions ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de technicien aménagement finitions ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative bâtiment et travaux publics des 1er et 2 juillet 2003,
Arrête :


  • Le titre professionnel de technicien aménagement finitions est créé.
    Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.
    Il est classé au niveau IV de la nomenclature des niveaux de formation, telle que définie à l'article 2 du décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 susvisé et dans le domaine d'activité 233 p (code NSF).
    Il sera réexaminé par la commission professionnelle consultative compétente dans un délai de trois années.


  • Le référentiel d'emploi, d'activités, compétences et le référentiel de certification du titre professionnel de technicien aménagement finitions sont disponibles dans tout centre AFPA ou centre agréé.

  • Le titre professionnel de technicien de chantier aménagement-finitions est composé des deux unités constitutives dont la liste suit :

    1. Préparer des chantiers et réaliser des devis d'aménagement-finitions ;

    2. Conduire la réalisation de chantiers d'aménagement-finitions.

    Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.

  • Les titulaires des certificats de compétences professionnelles obtenus antérieurement à la publication du présent arrêté modificatif sont réputés avoir obtenu les certificats de compétences professionnelles du titre professionnel de technicien(ne) de chantier aménagement-finitions selon le tableau de correspondance figurant ci-dessous :


    ANCIEN INTITULE

    NOUVEL INTITULE

    Participer à la réalisation des études d'aménagement-finitions pour un chantier.

    Préparer la réalisation de travaux d'aménagement-finitions pour un chantier.

    Préparer des chantiers de travaux d'aménagement-finitions.

    Conduire l'exécution de travaux d'aménagement-finitions sur un chantier.

    Conduire la réalisation de chantiers d'aménagement-finitions.


  • L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


  • La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié ainsi que son annexe au Journal officiel de la République française.

  • INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL
    AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES

    Intitulé :

    Titre professionnel : technicien de chantier aménagement finitions (ancien intitulé : technicien aménagement finitions).

    Niveau : IV.

    Code NSF : 233 p.

    Résumé du référentiel d'emploi

    Pour le compte d'une entreprise ou d'un service d'entretien de bâtiments, le technicien de chantiers aménagement finitions encadre, pilote et coordonne plusieurs équipes composées de chefs d'équipes et ouvriers professionnels réalisant des travaux d'aménagement finitions sur un ou plusieurs chantiers.

    A partir de dossiers techniques du maître d'œuvre, il réalise les métrés, propose des solutions pour réaliser les travaux et fait des estimations au bordereau. Il effectue des relevés de bâtiments et fait des plans de calepinages et prépare les interventions des équipes sur les chantiers. Il contrôle que les techniques de mise en œuvre des matériaux préconisées par les fabricants soient respectées et conformes à la commande des clients et aux exigences des réglementations incendie, thermique et acoustique. Il surveille la consommation des budgets d'heures et des matériaux, anticipe les besoins, réalise les plannings détaillés et ajuste les interventions en fonction de l'avancement des chantiers de manière à respecter les délais contractuels. Il réceptionne les matériaux et le matériel, gère les interfaces techniques avec les autres lots et vérifie que le chantier se déroule dans le respect des règles de sécurité individuelles et collectives et, s'il existe, en application du plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS), sinon du plan de prévention.

    L'emploi se trouve dans des entreprises de l'aménagement et des finitions du secteur du bâtiment ayant de dix à cinquante salariés. Au sein de l'entreprise et sous la responsabilité du chef d'entreprise ou du conducteur de travaux, l'emploi se positionne au niveau de l'agent de maîtrise.

    Il est à la charnière entre les équipes de production et la direction technique de l'entreprise. Il intervient en concertation avec les personnes responsables des études pour la mise au point des dossiers avant la remise des offres au client. Il assiste aux différentes réunions avec la maîtrise d'œuvre et la sécurité, participe à la mise au point de la partie administrative comme pour l'autorisation d'occupation de voirie et les contacts avec les concessionnaires. Il organise le cantonnement du personnel, le stockage des matériaux et du matériel. Il finalise avec le client les types de matériaux en tenant compte des délais de fabrication et informe sa hiérarchie si des modifications ou des problèmes se présentent.

    Il réalise ses activités la majeure partie du temps sur les chantiers et en partie dans les bureaux de l'entreprise.

    Capacités attestées et descriptif
    des composantes de la certification

    1. Préparer des chantiers
    et réaliser des devis d'aménagement finitions

    Analyser un dossier technique de travaux d'aménagement finitions et réaliser un devis quantitatif et estimatif au bordereau.

    Définir les moyens et les plannings humains et matériels sur des chantiers d'aménagement finitions.

    Finaliser les commandes des matériaux et matériels pour un chantier d'aménagement finitions.

    2. Conduire la réalisation
    de chantiers d'aménagement finitions

    Piloter, coordonner la réalisation et contrôler la qualité des travaux sur les chantiers d'aménagement finitions.

    Animer les équipes réalisant des travaux sur les chantiers d'aménagement finitions.

    Réaliser la livraison d'un chantier d'aménagement finitions.

    Secteurs d'activités et types d'emploi
    accessibles par le détenteur du titre

    L'emploi se trouve essentiellement dans des entreprises du secteur de l'aménagement finitions du bâtiment spécialisées en peinture, plâtrerie, plaques de plâtre, isolation thermique par l'intérieur, isolation thermique par l'extérieur, revêtement de sol souple ou carrelage.

    Le technicien de chantier aménagement finitions se rapproche de celui de chef de chantier second œuvre ou celui de commis de chantier.

    Code ROME :

    F1202-Direction de chantier du BTP.

    Réglementation de l'activité :

    Néant.

    Autorité responsable de la certification :

    Ministère chargé de l'emploi.

    Bases légales et réglementaires :

    Articles L. 335-5 et suivants et R. 338-1 et suivants du code de l'éducation ;

    Arrêté du 9 mars 2006 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi.


Fait à Paris, le 11 septembre 2003.


Pour le ministre et par délégation :
La déléguée générale à l'emploi
et à la formation professionnelle,
C. Barbaroux

Conformément à l'article 2 de l'arrêté du 6 juillet 2009, l'arrêté du 11 septembre 2003 est prorogé pour une durée de cinq ans à compter du 19 août 2009 (date d'entrée en vigueur de l'arrêté du 6 juillet 2009).

Retourner en haut de la page