Loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence.

Dernière mise à jour des données de ce texte : 30 juin 2018

Version en vigueur depuis le 02 mars 2017
Naviguer dans le sommaire

Les infractions aux articles 5, 8 et 9 sont punies de six mois d'emprisonnement et de 7 500 € d'amende.

Les infractions au premier alinéa de l'article 6 sont punies de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende.

Les infractions au deuxième et aux sixième à dixième alinéas du même article 6 sont punies d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende.

L'exécution d'office, par l'autorité administrative, des mesures prescrites peut être assurée nonobstant l'existence de ces dispositions pénales.

Retourner en haut de la page