Arrêté du 26 juillet 2010 relatif aux modalités d'admission directe en deuxième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme

Dernière mise à jour des données de ce texte : 01 juillet 2017

Version en vigueur du 19 janvier 2012 au 01 juillet 2017

Les candidats doivent, au plus tard au 1er octobre de l'année considérée :

-soit être titulaires de l'un des diplômes suivants :

-diplôme national de master ;

-diplôme d'études approfondies ;

-diplôme d'études supérieures spécialisées ;

-diplôme des écoles de commerce conférant le grade de master ;

-diplôme des instituts d'études politiques conférant le grade de master ;

-titre correspondant à la validation de 300 crédits européens, obtenu dans un autre Etat de l'Union européenne ou Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen ou dans la Confédération Suisse ou dans la Principauté d'Andorre, répondant aux conditions posées par l'article 5 du décret n° 2002-482 du 8 avril 2002 portant application au système français d'enseignement supérieur de la construction de l'Espace européen de l'enseignement supérieur ;

-soit, en vue d'une admission dans une filière différente de leur filière d'origine, justifier de la validation de deux années d'études ou de 120 crédits européens dans un cursus médical, odontologique, pharmaceutique ou de sage-femme au-delà de la première année.

Retourner en haut de la page