Avis de vacance d'emplois de direction de la fonction publique hospitalière (emplois fonctionnels)

Version initiale


  • L'avis de vacance d'emplois de direction de la fonction publique hospitalière (emplois fonctionnels) publié au Journal officiel de la République française le 16 mai 2023, texte n° 93 (NOR : SPRN2313247V), est modifié comme suit :
    Il convient d'ajouter les postes suivants :


    « GROUPE II


    I. - Emploi de directeur ou directrice :


    - Groupe hospitalier Sud Ile-de-France à Melun et établissement public gérontologique de Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne) (cf. : annexe I) ;
    - Centres hospitaliers de Tarbes-Lourdes et d'Astugue (Hautes-Pyrénées) (cf. : annexe II).


    Conditions d'emploi :
    Les candidats doivent adresser pour chaque emploi leur dossier de candidature, dans un délai de trois semaines à compter de la date de publication du présent avis au Journal officiel de la République française.


    • ANNEXES
      ANNEXE I
      GROUPE HOSPITALIER SUD ILE-DE-FRANCE À MELUN ET ÉTABLISSEMENT PUBLIC GÉRONTOLOGIQUE DE TOURNAN-EN-BRIE (SEINE-ET-MARNE)
      Directeur ou directrice


      I. - Description de l'établissement


      Le GHSIF est un établissement de proximité et de recours du sud du département sur un bassin en forte croissance démographique.
      C'est l'établissement siège du SAMU départemental et de la permanence des soins chirurgicale. Il assure la prise en charge des détenus de 2 centres pénitentiaires (Réau et Melun) et porte deux filières dynamique qui sont la gériatrie et la prise en charge de l'obésité sévère.
      Il est l'établissement support du GHT Sud 77.
      Il a une convention de partenariat avec le CHU Henri Mondor ce qui favorise le développement de la recherche clinique, de l'innovation et de la formation médicale et paramédicale.
      En 2021, le GHSIF a une activité dynamique : 54 345 séjours, 3 398 naissances, 114 689 consultations, 3 080 interventions chirurgicales. La faible activité de chirurgie s'explique par le positionnement d'une clinique sur le territoire.
      Le site du CH de Brie Comte Robert a une faible activité de médecine.
      Actuellement les enjeux sont les suivants :


      - construction de nouveaux blocs opératoires dans un contexte de relation tendue avec la clinique St Jean l'Ermitage (blocs opératoires partagés entre les 2 établissements) ;
      - demande d'autorisation de pratiquer la cardiologie interventionnelle en l'absence d'implantation ;
      - ouverture du Santé pôle 2, nouveau complexe hospitalier et médico-social qui ouvrira ses portes sur le site de l'hôpital de Melun-Sénart et réunira l'EHPAD, l'USLD, un pôle d'activités et de soins adaptés, un centre d'accueil de jour, l'internat, la crèche.


      II. - Description du poste


      Assurer le développement du GHSIF :


      - relever le défi de l'attractivité médicale et paramédicale, la constitution d'équipes médicales territoriales, l'accès à des plateaux techniques performants et modernes, la qualité de vie au travail ;
      - assurer la responsabilité populationnelle : le GHSIF doit participer au maillage du territoire et à la satisfaction des besoins de la population en matière de santé et prévention des maladies chroniques, et mieux organiser les parcours patients ;
      - renforcer l'ouverture sur le territoire (dispositif d'aide à la coordination (DAC), communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), maisons de santé, union départementale des professionnels de santé, contrat locaux de santé, élus…).


      Assurer la conduite générale du GHSIF :


      - assurer la conduite générale dans les domaines financiers, des ressources humaines, la qualité et la sécurité des soins, du fonctionnement des instances dans le cadre d'un dialogue permanent ;
      - maintenir un dialogue social constructif et apaisé ;
      - maintenir des relations régulières et de confiance avec les élus.


      Principaux projets à conduire :


      - ouverture du Santé pôle 2, nouveau complexe hospitalier et médico-sociale qui ouvrira ses portes sur le site de l'hôpital de Melun-Sénart et réunira l'EHPAD, l'USLD, un pôle d'activités et de soins adaptés, un centre d'accueil de jour, l'internat, la crèche ;
      - projet de construire un campus hospitalo-universitaire ;
      - projet de relogement du CSAPA, de l'USP et de RVH.


      III. - Profil recherché


      L'emploi s'adresse à un cadre de haut niveau, fonctionnaire ou agent contractuel, avec une expérience minimale de six années professionnelles diversifiées en tant que cadre supérieur sur des fonctions de direction, d'encadrement ou d'expertise, et ayant une excellente connaissance des politiques de santé.
      Expérience professionnelle appréciée :
      Solide expérience professionnelle dans le domaine hospitalier, de préférence en direction générale ou sur des fonctions à haute responsabilité.
      Expérience de gouvernance d'établissements multi-sites ou groupes hospitaliers.
      Démarche de projet de développement en lien avec les universités.
      Expérience dans la supervision du pilotage d'opérations immobilières d'envergure.
      Expérience de négociation et dans la conduite de dialogue social, la conduite et le pilotage de politique RH (médicaux et paramédicaux).
      Mise en œuvre de projets stratégiques et de projets d'investissements majeurs.
      Expérience de dialogue de gestion.
      Conduite de projets complexes.
      Dialogue social.
      Gestion de conflits.
      Connaissances particulières requises/prévues :
      Connaissance en matière de gestion des ressources humaines médicales et non médicales.
      Technique de gestion de projets et de négociations.
      Capacité de conduite d'un projet immobilier.
      Connaissances approfondies dans le domaine de la santé publique et bonne connaissance du système de santé dans son ensemble.
      Compétences professionnelles requises/prévues :
      Expérience managériale confirmée et capacités d'écoute permettant d'animer et de mobiliser les équipes de direction, les communautés hospitalières et les partenaires du territoire.
      Grandes capacités relationnelles (diplomatie, aptitudes à la négociation…).
      Disposer d'une maîtrise avérée de la conduite de projet.
      Gérer la complexité du jeu des acteurs internes et externes.
      Vision stratégique des évolutions du système de santé, savoir positionner l'établissement en matière de coopérations territoriales en recherchant le consensus et à la fédération.
      Sens aigu du dialogue social et de communication interne et externe (médias, collectivités territoriales…).
      Les relations de ce directeur avec l'ARS s'inscriront dans un schéma partenarial, incontournable pour la réussite du projet.


    • ANNEXE II
      CENTRES HOSPITALIERS DE TARBES-LOURDES ET D'ASTUGUE (HAUTES-PYRÉNÉES)
      Directeur ou directrice


      I. - Description de l'établissement


      Etablissement support du Groupement hospitalier de territoire des Hautes-Pyrénées, comprenant 4 autres ES, le Centre Hospitalier Tarbes Lourdes (en direction commune avec le CH d'Astugue et assure l'intérim du CH de Bagnères de Bigorre) constitue le pivot de l'offre de soins publique de ce département. Cet établissement résulte de la fusion opérée au 1er janvier 2023 des centres hospitaliers de Bigorre (Tarbes) et de Lourdes. Il subit la concurrence de 2 cliniques privées sur la ville de Tarbes et l'attractivité du CH de Pau. Le CHU de Toulouse est son CHU de recours.
      L'établissement est engagé dans un projet de reconstruction sur un site commun sur la commune de Lanne pour la partie MCO. La date prévisionnelle de mise en service du nouvel établissement est le second semestre 2028.


      II. - Description du poste


      Missions générales, permanentes et spécifiques dans les domaines suivants :
      Renforcement du positionnement stratégique du CHTL sur son territoire, et organisation des filières de soins, de prise en charge en évitant les fuites hors du territoire.
      Animation des dynamiques territoriales, en tant qu'ES support de GHT, en amplifiant les coopérations médicales et institutionnelles, la stratégie partagée de gestion prévisionnelle des carrières médicales et les regroupements des services médico-techniques, administratifs, logistiques avec les autres acteurs publics (Lannemezan, Bagnères, Astugue, HAD…), le secteur privé du département et avec le CHU de Toulouse.
      Accompagnement de l'évolution de la gouvernance en particulier dans les suites de la fusion récente.
      Conduite générale de l'établissement : situation financière dégradée nécessitant un travail important de Performance afin de maintenir de la trajectoire financière, en particulier sur la période intermédiaire qui nous sépare de l'entrée dans le nouvel hôpital.
      Principaux projets à conduire :


      - construction de l'hôpital commun : opération majeure, fortement soutenue politiquement et par l'ARS, à fort enjeu en terme de transformation de l'offre sur le territoire, de conduite du changement auprès des communautés hospitalières, de gestion de projet et de conduite d'opération immobilière. La maitrise de la situation financière, en particulier sur la phase intermédiaire (2023-2028), est un élément essentiel à la réussite de ce projet ;
      - réorganisation de l'offre de soins entre les deux sites de Tarbes et de Lourdes pendant la période intermédiaire.


      III. - Profil recherché


      L'emploi s'adresse à un cadre de haut niveau, fonctionnaire ou agent contractuel, avec une expérience minimale de six années professionnelles diversifiées en tant que cadre supérieur sur des fonctions de direction, d'encadrement ou d'expertise, et ayant une excellente connaissance des politiques de santé.
      Compétences attendues :
      Des qualités relationnelles affirmées dans une ou plusieurs expériences réussies de conduite de changement, avec attention portée à la place des usagers et des élus.
      Des qualités de management stratégique et expérience d'animation territoriale.
      Expérience en conduite de projet et en opérations d'investissement majeures.
      Capacité à porter des actions de Performance et de redressement de la situation financière dégradée.
      Agilité dans le dialogue social avec les communautés hospitalières et les instances représentatives des personnels. »

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 205,4 Ko
Retourner en haut de la page