Arrêté du 18 février 2021 fixant le nombre de postes offerts aux concours ouverts pour le recrutement de conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation au titre de l'année 2021

NOR : JUSK2105466A
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2021/2/18/JUSK2105466A/jo/texte
JORF n°0046 du 23 février 2021
Texte n° 10
Version initiale

  • Par arrêté du garde des sceaux, ministre de la justice, en date du 18 février 2021, le nombre de places offertes aux concours ouverts par l'arrêté du 8 décembre 2020 autorisant au titre de l'année 2021 l'ouverture des concours externe sur épreuves, externe sur titres, interne et du troisième concours pour le recrutement de conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation est fixé à 352 et réparti de la manière suivante :
    Concours externe : 167 places ;
    Concours externe sur titres : 16 places ;
    Concours interne : 151 places ;
    Troisième concours : 18 places.
    Par ailleurs, 42 postes sont offerts aux bénéficiaires du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre dans les services déconcentrés de l'administration pénitentiaire.
    A défaut de candidat qualifié inscrit sur la liste d'aptitude établie par le ministre chargé de la défense en application des dispositions du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre pour exercer les fonctions de conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation, les emplois vacants ne peuvent être pourvus qu'en satisfaisant aux priorités définies à l'article L. 242-7 du même code et selon la procédure définie aux articles R. 242-17 et suivants du même code.
    A défaut de candidat qualifié pour exercer les fonctions de conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation ou en cas de refus des candidats, les emplois non pourvus dans les conditions définies à l'article L. 242-7 du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre s'ajoutent aux emplois à pourvoir au titre du recrutement suivant dans les conditions définies à l'article R. 242-21 du même code.
    De plus, 25 places sont offertes par la voie contractuelle aux bénéficiaires de l'obligation d'emploi mentionnée à l'article 33 de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 167,3 Ko
Retourner en haut de la page