Arrêté du 6 janvier 2021 portant approbation de l'avenant à la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé « Cafés cultures »

NOR : MICB2026605A
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2021/1/6/MICB2026605A/jo/texte
JORF n°0012 du 14 janvier 2021
Texte n° 30
Version initiale
Naviguer dans le sommaire

  • Par arrêté de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, de la ministre de la culture et du ministre délégué auprès du ministre de l'économie, des finances et de la relance, chargé des comptes publics, en date du 6 janvier 2021, les modifications de la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé « Cafés cultures », apportées par un avenant n° 1 adopté par l'assemblée générale du groupement le 12 avril 2018, sont approuvées.
    La convention constitutive peut être consultée par toute personne intéressée auprès du siège du groupement.
    Les extraits de la convention constitutive figurent en annexe du présent arrêté.


    • ANNEXE
      Dénomination


      La dénomination du groupement est « Cafés cultures ».


      Objet du groupement


      Le groupement a pour objet le soutien à l'emploi d'artistes et des techniciens du spectacle dans les lieux de proximité, constitués notamment par les cafés. A ce titre, il gère un fonds d'aide à l'emploi destiné à favoriser l'emploi artistique dans les lieux de proximité proposant une offre artistique et en assure la gestion financière et comptable.


      Membres du groupement


      L'Etat, représenté notamment par le ministère de la culture ;
      La région Bourgogne-Franche-Comté ;
      La région Bretagne ;
      La région Centre-Val de Loire ;
      La région Grand Est ;
      La région Nouvelle-Aquitaine ;
      La région Pays de La Loire ;
      Le département du Gers ;
      La ville d'Angers ;
      La ville de Brest ;
      La ville de Dole ;
      La ville de Montreuil ;
      La ville de Nantes ;
      La ville d'Orléans ;
      La ville de Paris ;
      La ville de Pau ;
      La ville de Rennes ;
      La ville de Saint-Denis ;
      La ville de Saint-Nazaire ;
      La ville de Toulouse ;
      La ville de Tours ;
      La communauté d'agglomération du Grand Narbonne ;
      Le SNAM-CGT, Syndicat national des artistes musiciens ; le SFA-CGT, Syndicat français des artistes ; le SYNPTAC-CGT, Syndicat des professionnels du théâtre et des activités culturelles ;
      Le collectif Cultures Bar-Bars, Fédération nationale des cafés-cultures ;
      L'UMIH, Union des métiers de l'industrie hôtelière, au titre de la branche café ;
      AUDIENS ;
      Le RIM, Réseau des indépendants de la musique ;
      Le Pôle, Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire.


      Siège du groupement


      Le siège du groupement est fixé au 2, impasse Girardon, 75018 Paris.


      Durée de la convention


      Le groupement est constitué pour une durée indéterminée.


      Régime comptable


      Le groupement est soumis à un régime de comptabilité privée tenue conformément aux principes et aux normes du plan comptable général, et faisant apparaître un bilan, un compte de résultat et, le cas échéant, une ou plusieurs annexes.


      Régime juridique applicable aux personnels propres du groupement


      Lorsque les missions, les activités et les ressources du groupement le justifient, des agents contractuels rémunérés sur le budget de celui-ci peuvent être recrutés par des contrats de droit privé. Les personnels ainsi recrutés n'acquièrent pas de droit à occuper ultérieurement des emplois au sein des membres du groupement.


      Règles de responsabilité des membres entre eux à l'égard des tiers


      Dans leurs rapports entre eux, les membres sont tenus au respect des obligations du groupement à hauteur de leurs droits statutaires. A l'égard des tiers, ils sont responsables des dettes du groupement à proportion de leur contribution aux charges du groupement. Ils ne sont pas solidaires.


      Composition du capital


      Le groupement est constitué sans capital.


      Administration


      Le groupement est administré par une assemblée générale composée de l'ensemble des membres.


      Répartition des droits de vote des membres


      Le nombre total de voix est fixé à 1 000.


      - Etat : 350 voix ;
      - collectivités territoriales et leurs groupements : 350 voix ;
      - personnes morales de droit privé : 300 voix.


      Les collectivités territoriales et leurs groupements disposent chacun du même nombre de voix.
      Les personnes morales de droit privé disposent chacune du même nombre de voix.
      Le groupement comporte également un conseil d'administration composé de dix-huit membres.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 190,5 Ko
Retourner en haut de la page