Avis de vacance d'emplois de directeurs des soins de la fonction publique hospitalière

Version initiale


  • Emplois de directeurs des soins proposés aux directeurs ou directrices des soins en vue d'être pourvus par voie de mutation ou détachement en application des articles 22 et 23 du décret n° 2002-550 du 19 avril 2002 modifié portant statut particulier du corps de directeurs des soins de la fonction publique hospitalière :


    - Centres hospitaliers de Digne-les-Bains et de Manosque, établissements publics de santé de Castellane, de Seyne-les-Alpes et de Riez et EHPAD de Thoard, de Valensole et de Puimoisson (Alpes-de-Haute-Provence), un emploi de « chargé des instituts de formations en soins infirmiers et d'aides-soignants » ;
    - Centre hospitalier des Escartons à Briançon (Hautes-Alpes), un emploi de « directeur ou directrice des soins » ;
    - Centre Hospitalier de Privas Ardèche (Ardèche), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des activités de soins » ;
    - Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (Bouches-du-Rhône), un emploi de « directeur ou directrice des soins de l'hôpital Nord » ;
    - Centre hospitalier de Saintes, de Saint-Jean d'Angely et EHPAD de Matha et Saint-Savinien (Charente-Maritime), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des instituts de formation des métiers de la santé (IFMS) du centre hospitalier de Saintes » ;
    - Centre hospitalier de Vierzon (Cher), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des activités de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques » ;
    - Centre hospitalier de Guingamp (Côtes-d'Armor), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des activités de soins infirmiers, de rééducation et médicotechniques » ;
    - Centre hospitalier « Victor-Jousselin »(Eure-et-Loir), un emploi de « chargé de l'Institut de formation des professions paramédicales (IFPP) » ;
    - Centre hospitalier universitaire de Brest, centres hospitaliers de Landerneau, de Lesneven et Saint-Renan (Finistère), un emploi de « directeur ou directrice des soins au centre hospitalier universitaire de Brest » ;
    - Centre hospitalier des Pays de Morlaix et EHPAD du Haut-Léon, du Huelgoat et de Plougourvest (Finistère), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des activités de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques, chargé de la qualité gestion des risques » ;
    - Centre hospitalier « Le Mas Careiron » à Uzès (Gard), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des soins » ;
    - Centre hospitalier intercommunal Sud Gironde à La Réole, pôle médico-social public de Monségur, centres hospitaliers de Cadillac et de Bazas, centre de soins de Podensac (Gironde), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des soins “filière psychiatrique” » ;
    - Centre hospitalier universitaire de Montpellier (Hérault), un emploi d'« adjoint ou adjointe au coordonnateur général des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques, au sein de la direction des soins, des organisations et des parcours » ;
    - Centre hospitalier Guillaume Régnier (Ille-et-Vilaine), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des soins » ;
    - Centre hospitalier universitaire de Tours (Indre-et-Loire), un emploi d'« adjoint ou adjointe à la coordonnatrice générale des soins » ;
    - Centre hospitalier Alpes-Isère à Saint-Egrève (Isère), un emploi de « directeur ou directrice des instituts de formations en soins infirmiers et d'aides-soignants, et de formation continue et des professionnels paramédicaux » ;
    - Centre hospitalier Jura Sud à Lons-le-Saulnier, centres hospitaliers de Morez et de Saint Claude (Jura), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des soins » ;
    - Centre hospitalier intercommunal de Mont-de-Marsan et du Pays des Sources (Landes), deux emplois de :
    1. « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des instituts de formations paramédicales du centre hospitalier de Mont-de-Marsan et, par voie de mise à disposition, de l'institut de formation des professionnels de santé du centre hospitalier de Dax » ;
    2. « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des soins » ;


    - Centre hospitalier Vendôme-Montoire, établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes de Savigny-sur-Braye et de Ville-aux-Clercs (Loir-et-Cher), un emploi de « directeur ou directrice des soins et de la qualité » ;
    - Centres hospitaliers « Émile Roux » au Puy-en-Velay, de Craponne-sur-Arzon, et établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes de La Chaise-Dieu, d'Allègre et de Saint-Paulien (Haute-Loire), un emploi de« coordonnateur général ou coordonnatrice générale des soins, chargé de la qualité, de la gestion des risques et des relations avec la clientèle » ;
    - Centre hospitalier départemental La Candélie à Pont-du-Casse (Lot-et-Garonne), un emploi de « directeur ou directrice des soins, chargé du développement du projet médico-soignant » ;
    - Centre hospitalier Agen - Nérac et EHPAD de Puymirol (Lot-et-Garonne), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des soins » ;
    - Centre hospitalier universitaire de Reims, centres hospitaliers d'Épernay, de Montmirail, EHPAD d'Ay-Champagne et d'Avize (Marne ), un emploi d'« adjoint ou adjointe au coordonnateur général des soins » ;
    - Centre hospitalier universitaire de Nancy, centres hospitaliers de Dieuze et de Pont-à-Mousson et centre hospitalier intercommunal de Pompey (Meurthe-et-Moselle), un emploi d'« adjoint ou adjointe à la coordonnatrice générale des soins » ;
    - Centre hospitalier régional de Metz-Thionville (Moselle), centre hospitalier de Briey (Meurthe-et-Moselle) et centre hospitalier de Boulay, et établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes de Creutzwald (Moselle), un emploi de « directeur ou directrice des soins » ;
    - Centre hospitalier universitaire de Lille et centre hospitalier d'Armentières (Nord), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des instituts de formation en soins infirmiers et d'aides-soignants du centre hospitalier d'Armentières » ;
    - Centre hospitalier de Roubaix (Nord), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des instituts de formation paramédicaux » ;
    - Centre hospitalier de Tourcoing (Nord), un emploi de « directeur ou directrice des soins » ;
    - Centres hospitaliers de Valenciennes et de Fourmies (Nord), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des instituts de formation des métiers de la sante du centre hospitalier de Valenciennes et, par voie de mise à disposition, de l'institut de formation des métiers de la santé de Maubeuge » ;
    - Centre hospitalier de Boulogne sur Mer (Pas-de-Calais), un emploi d'« adjoint ou adjointe au coordonnateur général des soins et à la direction des instituts de formation en soins infirmiers, d'aides-soignants et des formations continues » ;
    - Centre hospitalier universitaire de Strasbourg (Collectivité européenne d'Alsace - Bas-Rhin), un emploi de « directeur ou directrice des soins » ;
    - Centre hospitalier de Givors et établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes « Les Allobroges » à Chaponnay (Rhône), un emploi de « directeur ou directrice des soins » ;
    - Hospices civils de Lyon (Rhône), un emploi de « directeur ou directrice des soins à l'hôpital “Renée Sabran de Hyères (Var)” » ;
    - Centres hospitaliers de Villefranche-sur-Saône, Trévoux, Tarare, Grandis et EHPAD de Villars (Rhône), un emploi de « directeur ou directrice des soins en charge de la coordination des instituts de formation de l'Hôpital Nord-Ouest (HNO) » ;
    - Etablissement public de santé mentale à la Roche-sur-Foron (Haute-Savoie), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des activités de soins infirmiers, de rééducation et médicotechniques, et chargé de la qualité et des relations aux usagers » ;
    - Assistance publique - hôpitaux de Paris (Paris), six emplois de :
    1. « coordonnateur général ou coordonnatrice générale de l'hôpital “San SALVADOUR” à Hyères (Var) » ;
    2. « directeur ou directrice des soins du site hospitalier Saint-Antoine » ;
    3. « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des soins de l'hôpital Louis-Mourier du GHU AP-HP. Nord-Université Paris Cité » ;
    4. « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des soins des hôpitaux Bichat - Claude Bernard et Beaujon du GH AP-HP. Nord - Université Paris Cité » ;
    5. « directeur ou directrice des soins de l'hôpital Beaujon » ;
    6. « adjoint ou adjointe au coordonnateur général des soins du GHU AP-HP Seine Saint Denis » ;


    - Centres hospitaliers de Dieppe, d'Eu, de Saint-Valéry-en-Caux et EHPAD de Luneray, de Saint-Crespin, du Tréport et d'Envermeu (Seine-Maritime), un emploi de « chargé des instituts de formation en soins infirmiers et de formation des aides-soignants » ;
    - Centre hospitalier intercommunal du Pays des Hautes-Falaises à Fécamp (Seine-Maritime), un emploi de « chargé des instituts de formation en soins infirmiers et d'aides-soignants » ;
    - Centre hospitalier universitaire Amiens-Picardie (Somme), un emploi de « chargé de l'Institut de formation en masso-kinésithérapie et ergothérapie » ;
    - Centre hospitalier d'Avignon et centre hospitalier intercommunal Cavaillon-Lauris (Vaucluse), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale de l'établissement régional des formations aux professions paramédicales (ERFPP) du groupement d'intérêt public des établissements de Santé (GIPES) d'Avignon et du pays de Vaucluse » ;
    - Centre hospitalier départemental Vendée à la Roche-sur-Yon, centres hospitaliers Loire-Vendée-Océan à Challans, « Côte de Lumière » aux Sables d'Olonne, de Fontenay-le-Comte, groupe public hospitalier et médico-social des Collines Vendéennes à La Châtaigneraie, hôpitaux « Dumonté » à l'île d'Yeu et de Noirmoutier, établissement public social et médico-social « La Madeleine » à Bouin, établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes « Payraudeau » à La Chaize-le-Vicomte et « la Reynerie » à Bouin, et résidence au Fil des Maines à Saint-Fulgent (Vendée), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des activités de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques au centre hospitalier de Fontenay-le-Comte » ;
    - Centre hospitalier spécialisé « Henri Laborit » à Poitiers (Vienne), un emploi de« coordonnateur général ou coordonnatrice générale des soins » ;
    - Centres hospitaliers d'Auxerre, d'Avallon, du Tonnerrois et de Clamecy (Yonne / Nièvre), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des activités de soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques du centre hospitalier d'Auxerre et du groupement hospitalier de territoire “Unyon” » ;
    - Etablissement public de santé « Barthélémy Durand » à Etampes (Essonne), deux emplois de :
    1. « adjoint ou adjointe au coordonnateur général des instituts de formation de l'établissement public de santé “Barthélémy Durand”, responsable de l'institut de formation en soins infirmiers de Sainte-Geneviève-des-Bois » ;
    2. « adjoint ou adjointe du coordonnateur général des soins » ;


    - Groupe hospitalier Nord-Essonne à Longjumeau (Essonne), un emploi de « directeur ou directrice de l'institut de formations paramédicales » ;
    - Centre hospitalier de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), un emploi de « coordonnateur général ou coordonnatrice générale des activités de soins du centre hospitalier de Saint-Denis, et du centre hospitalier de Gonesse par voie de mise à disposition » ;
    - Centre hospitalier « René Dubos » à Pontoise, groupe hospitalier intercommunal du Vexin et groupe hospitalier les Portes de l'Oise à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise), un emploi de« directeur des soins du centre hospitalier René Dubos (CHRD) au sein du groupement hospitalier nord-ouest Val d'Oise (GHT NOVO) » ;
    - Centre hospitalier universitaire de Martinique à Fort-de-France (Martinique), deux emplois de :
    1. « adjoint ou adjointe au coordonnateur général des soins » ;
    2. « adjoint ou adjointe au directeur des ressources humaines, chargé des relations sociales et du développement des compétences ».


    Peuvent faire acte de candidature :


    1. les directeurs ou directrices des soins régis par les dispositions du décret n° 2002-550 du 19 avril 2002 modifié ;
    2. les fonctionnaires de catégorie A appartenant à un corps ou un cadre d'emplois d'un niveau comparable au sens des dispositions de la loi n° 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique, et justifiant des diplômes et titres exigés pour être recrutés dans le corps de directeur des soins. Le dossier se compose de :
    - la photocopie de la carte d'identité ou du livret de famille ;
    - la copie de la décision prononçant la nomination dans le corps ou cadre d'emplois actuel ;
    - l'arrêté fixant l'échelonnement indiciaire de ce corps ;
    - la copie de la dernière décision indiciaire.


    Toute demande de communication de fiche de poste devra être effectuée par l'intéressé auprès de l'établissement de santé concerné.
    Les candidats doivent adresser leur candidature dans un délai de trois semaines à compter de la date de publication du présent avis au Centre national de gestion à l'adresse électronique suivante : cng-mobilite-dirsoins@sante.gouv.fr.
    Un accusé de réception vous sera adressé à la réception de votre dossier.
    Les candidatures, si elles sont multiples, seront regroupées sur une seule lettre revêtue du visa du supérieur hiérarchique, et accompagnée d'un curriculum vitae. Aucune candidature ne pourra être prise en compte sans l'avis du chef d'établissement d'origine.
    Les candidats à ces emplois doivent également adresser directement leur dossier de candidature aux chefs des établissements de santé où ils sont candidats, composé de leur curriculum vitae, de leur lettre de motivation et de leurs trois dernières fiches d'évaluation.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 197,5 Ko
Retourner en haut de la page