Avis de vacance d'un emploi de chargé de mission (secrétariats généraux pour les affaires régionales)

Version initiale


  • L'emploi de chargé de mission à temps plein « transition écologique » sera vacant, à compter du 1er février 2022, au secrétariat général pour les affaires régionales et européennes (SGARE) à la préfecture de la région Grand Est, localisé à Strasbourg.


    Intérêt du poste


    Placé sous l'autorité de la préfète de région et du secrétaire général pour les affaires régionales et européennes, le titulaire ou la titulaire du poste participe à la déclinaison et au pilotage de la mise en œuvre des politiques publiques relevant de ses attributions.
    Le SGARE, état-major de la préfète de région, offre aux chargés de mission un travail en équipe au service de la cohérence et de la lisibilité des politiques propres et partenariales de l'Etat. A travers son domaine de compétence propre, chaque chargé de mission ou chargée de mission contribue à développer l'interministérialité, coordonne la mise en œuvre sur le territoire des politiques de l'Etat et nourrit de nombreux contacts externes.
    Le titulaire ou la titulaire du poste est l'interlocuteur direct des directeurs des services régionaux et de leurs adjoints, des représentants en région des opérateurs de l'Etat, ainsi que des secrétaires généraux des préfectures de département, des sous-préfets d'arrondissement et des grandes collectivités territoriales, au premier rang desquelles le conseil régional.
    L'exercice des missions exige un travail collaboratif permanent avec les chargés de mission du SGARE et tous les partenaires de l'Etat ou extérieurs à l'Etat. Il exige ainsi un investissement dans l'animation des réseaux et le développement de dynamiques interministérielles dans son champ de compétences pour susciter des synergies entre services de l'Etat et avec l'ensemble de ses partenaires.
    Le titulaire ou la titulaire du poste assure les fonctions de chargés de mission auprès du SGARE, au sens du décret du 25 mai 2009 relatif aux missions des secrétariats généraux pour les affaires régionales.


    Missions


    Contribuer à la mise en œuvre des objectifs définis par l'Etat en matière de transition énergétique, de préservation et reconquête des ressources, de risques, dans l'action publique de l'Etat (animation, impulsion, coordination et appui à la mise en œuvre) ;
    Assurer le suivi des politiques et des projets structurants dans ces domaines y compris dans leurs prolongements transfrontaliers, en lien avec les services régionaux et les opérateurs y afférant (ADEME, EPFGE notamment) ;
    Favoriser les démarches interministérielles dans les périmètres concernés et organiser l'animation des réseaux professionnels d'acteurs ;
    Accompagner les directions régionales (DREAL notamment) et les préfectures de département dans la prise en compte des orientations du Gouvernement ;
    Exercer un rôle de facilitateur dans le partenariat avec les collectivités territoriales ;
    Accompagner la mise en synergie des structures et des acteurs du domaine à l'échelle de la région ;
    Favoriser les démarches interministérielles dans les périmètres concernés et privilégier un travail en mode projet ;
    Apporter à la préfète de région une expertise stratégique, technique et réglementaire et être force de proposition dans les dossiers et projets de son ressort, notamment les plus importants, sensibles et/ou complexes ;
    Assurer le pilotage (direction de projets) de dossiers à enjeux, particulièrement complexes ou expérimentaux.
    Au titre de la fonction « cabinet » du SGARE :
    Préparer les interventions et audiences de la préfète de région, du SGARE et de ses adjoints et des dossiers pour les visites interministérielles ;
    Représenter la préfète de région ou le SGARE dans les travaux et organes régionaux en lien avec ces attributions.
    Au titre du suivi des politiques de transition énergétique, foncier, habitat, logement, construction et risques :
    Accompagner les directions régionales (DREAL notamment) et les préfectures de département et assurer un suivi des agences concernées (ADEME, EPFGE, EPA, agences de l'eau…) ;
    Assurer le suivi et l'efficacité de la mise en œuvre des programmes et schémas régionaux ;
    Animer, impulser, coordonner les politiques de l'habitat via le CRHH/comité régional de l'habitat et de l'hébergement), du logement et de la construction durable (logement sociaux, offre et besoin, SARE…), la lutte contre l'étalement urbain via la politique de reconversion des friches industrielles, urbaines et militaires (fonds friche, établissements fonciers…) ;
    Suivre et impulser les programmes de contractualisation entre l'Etat et les collectivités, au profit des préfectures de département et en lien avec les services régionaux et les opérateurs concernés (ADEME, EPFGE, EPA, agences de l'eau, cellule économique de la construction…) ;
    Contribuer, en lien avec la DREAL et le chargé de mission « agriculture-environnement », à la production des décisions du préfet de région en sa qualité autorité environnementale ;
    Contribuer à l'émergence de projets et mobiliser les dispositifs des opérateurs visant une contractualisation ou l'éligibilité d'appels à projets (dispositifs banques des territoires, SGPI/ PIA, agences - villes durables, éco-quartiers, soutien à l'emploi et à l'apprentissage dans les secteurs de la construction durable) ;
    Assurer le suivi de dossiers emblématiques et structurants et de dossiers thématiques jusque dans ses prolongements transfrontaliers (énergies renouvelables, service public de la rénovation énergétique et thermique, adaptation au changement climatique, ville durable) ;
    Assurer et participer à l'évaluation des politiques publiques, en lien avec les missions interministérielles, les organes de contrôle et le chargé d'études du SGARE ;
    Assister les préfets de département chargés du pilotage de dossiers ou projets de territoire complexes ou sensibles (Après-mines pacte Ardennes, Warndt Naborien…).


    Environnement professionnel


    Le SGARE de la préfecture du Grand Est est constitué d'environ 80 agents.
    Liaisons hiérarchiques :
    La préfète de la région Grand Est, le secrétaire général aux affaires régionales et européennes et son adjoint en charge des politiques publiques
    Liaisons fonctionnelles :


    - les préfets de département de la région ;
    - les chefs des services déconcentrés régionaux de l'Etat ;
    - les collectivités : conseil régional ;
    - les opérateurs et partenaires en liens avec les politiques inscrites dans le périmètre de la mission ;
    - les administrations centrales.


    Les chargés de mission bénéficient d'un secrétariat mutualisé.


    Compétences et qualités attendues


    - compétences et expériences dans les domaines d'intervention ;
    - connaissance et savoir-faire dans le domaine de l'action territoriale et interministérielle de l'Etat ;
    - aptitude à travailler en équipe ; à la conduite de projets dans un cadre pluridisciplinaire et partenarial ;
    - une capacité à être force de proposition et à mener des démarches innovantes ;
    - une capacité d'analyse, de synthèse et de restitution ;
    - un solide sens de l'organisation ; de l'autonomie et de la réactivité ;
    - capacité à développer et entretenir une vision transversale et stratégique des politiques publiques et des actions de l'Etat tournée vers ses bénéficiaires.


    Conditions à remplir


    Conformément aux dispositions de l'article 6 du décret n° 2009-587 du 25 mai 2009 relatif aux missions des secrétaires généraux pour les affaires régionales, peuvent être nommés chargés de mission les fonctionnaires de catégorie A ou assimilés, les magistrats, les officiers ainsi que des agents contractuels d'un niveau équivalent.


    Modalités de candidature


    Conformément aux dispositions de l'article 5 du décret du 25 mai 2009 relatif aux missions des secrétariats généraux pour les affaires régionales, les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae et d'une lettre de motivation, ainsi que, le cas échéant, du dernier arrêté de situation administrative et d'un état de services, doivent être transmis, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel de la République française, à la préfète de la région Grand Est, préfecture de la région Grand Est, secrétariat général pour les affaires régionales et européennes, 5, place de la République, 67073 Strasbourg Cedex.
    Les candidats devront également tenir à disposition de la direction des ressources humaines du ministère de l'intérieur une fiche financière établie par leur service gestionnaire, et leur dernier arrêté de situation administrative.


    Personnes à contacter pour tous renseignements complémentaires


    5, place de la République, 67073 Strasbourg Cedex, secrétaire général adjoint pour les affaires régionales et européennes, tél. : 03-88-21-60-06 ; mél : nicolas.domange@grand-est.gouv.fr.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 186,3 Ko
Retourner en haut de la page