Avis de vacance d'emplois de directeur ou de directrice d'établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux

Version initiale


  • Sont vacants ou susceptibles de l'être en vue d'être pourvus en application des dispositions des articles 8, 11 et 17 du décret n° 2007-1930 du 26 décembre 2007 modifié portant statut particulier du corps des directeurs d'établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux de la fonction publique hospitalière et de l'article 3 de la loi du 9 janvier 1986 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, les postes suivants :
    1. Emplois de directeur ou de directrice, dans les établissements mentionnés aux 2° à 6° de l'article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière dont la direction permet l'accès à l'échelon fonctionnel de la hors-classe des directeurs des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux de la fonction publique hospitalière :


    - Etablissement médicosocial départemental situé sur la commune du PUY-SAINTE-REPARADE (Bouches-du-Rhône), (cf. fiche de poste en annexe 1)
    - établissement public départemental « Blanche de Fontarce » à CHATEAUROUX (Indre), (cf. fiche de poste en annexe 2)
    - centre hospitalier d'YSSINGEAUX et EHPAD de SAINT-MAURICE-DE-LIGNON Haute-Loire), (cf. fiche de poste en annexe 3)
    - pôle médico-social de BAIS-HAMBERS (Mayenne), (cf. fiche de poste en annexe 4)
    - maison d'enfants à caractère social d'AUXERRE (Yonne), (cf. fiche de poste en annexe 5).


    2. Autres emplois de directeur ou directrice :


    - foyer départemental de l'enfance de PRIVAS (Ardèche), (cf. fiche de poste en annexe 6)
    - foyer départemental de l'enfance d'ONET-LE-CHATEAU (Aveyron), (cf. fiche de poste en annexe 7)
    - EHPAD de SAINT-ROME-DE-TARN (Aveyron), (cf. fiche de poste en annexe 8)
    - centre départemental de l'enfance et de la Famille de BOURGES (Cher), (cf. fiche de poste en annexe 9)


    - EHPAD de NEUVIC-D'USSEL (Corrèze), (cf. fiche de poste en annexe 10)
    - centre « Ailhaud Castelet » de BOULAZAC (Dordogne) (cf. fiche de poste en annexe 11)
    - EHPAD de SAINT-ORENS-DE-GAMEVILLE (Haute-Garonne), (cf. fiche de poste en annexe 12)
    - EHPAD de SAINT-GERMAIN-LA-VILLE (Marne), (cf. fiche de poste en annexe 13)
    - EHPAD de COSSE-LE-VIVIEN (Mayenne) (cf. fiche de poste en annexe 14)
    - EHPAD de CLERMONT-EN-ARGONNE (Meuse), (cf. fiche de poste en annexe 15)
    - EHPAD d'ETAIN (Meuse), (cf. fiche de poste en annexe 16)
    - EHPAD d'HONDSCHOOTE (Nord), (cf. fiche de poste en annexe 17)
    - EHPAD de STEENBECQUE et d'HAVERSKERQUE (Nord), (cf. fiche de poste en annexe 18)
    - EHPAD de LIANCOURT (Oise), (cf. fiche de poste en annexe 19)
    - EHPAD de CROISILLES (Pas-de-Calais), cf. fiche de poste en annexe 20)
    - EHPAD de NEDONCHEL (Pas-de-Calais), cf. fiche de poste en annexe 21)
    - centre hospitalier de MAULEON-LICHARRE (Pyrénées-Atlantiques), (cf. fiche de poste en annexe 22)
    - EHPAD de SAINT-LAURENT-DE-CERDANS (Pyrénées-Orientales), (cf. fiche de poste en annexe 23)
    - cité de l'enfant de COLMAR (Haut-Rhin), (cf. fiche de poste en annexe 24)
    - EHPAD du VILLAGE-NEUF(Haut-Rhin), (cf. fiche de poste en annexe 25)
    - institut départemental de l'enfance et de la famille de Saône-et-Loire (IDEF71) à CHATENOY-LE-ROYAL (Saône et Loire), (cf. fiche de poste en annexe 26) ;
    - MECS de LUZANCY (Seine et Marne), (cf. fiche de poste en annexe 27) ;
    - EHPAD de SAINT-PARDOUX (Deux-Sèvres), (cf. fiche de poste en annexe 28)
    - centre gériatrique du Muret, à AMBAZAC (Haute-Vienne), (cf. fiche de poste en annexe 29).


    Conditions d'emploi


    Ces emplois sont à pourvoir dans les conditions prévues par l'article 6 du décret n° 2020-959 du 31 juillet 2020 relatif aux emplois supérieurs de la fonction publique hospitalière.
    La rémunération dépend de l'expérience du titulaire de l'emploi et pour les personnes fonctionnaires de son classement dans la grille indiciaire des fonctionnaires. La rémunération brute annuelle varie en fonction du grade : elle est comprise, pour les emplois de directeurs entre 20 918 € et 54 052 € et pour les emplois donnant accès à l'échelon fonctionnel entre 20 918 € et 59 362 €.
    Elle est complétée par un régime indemnitaire fixé par le décret n° 2012-749 du 9 mai 2012 modifié relatif à la prime de fonctions et de résultats (PFR) des corps ou emplois fonctionnels des personnels de direction et des directeurs des soins de la fonction publique hospitalière.
    Le barème des plafonds indemnitaires PFR applicables au corps ou statut d'emploi des directeurs d'établissement sanitaire, social et médico-social figure dans l'annexe I-B de l'instruction n° DGOS/RH4/DGCS/SD4-B/2019/124 du 24 mai 2019 relative à la mise en place de la prime de fonctions et de résultats pour les personnels des corps de direction de la FPH.
    Pour les postes de chef ne donnant pas accès à l'échelon fonctionnel, les plafonds de la PF varient en fonction du grade et pour un coefficient de 6, elles se situent entre 21 600 € et 24 000€. La PR se situe entre 14 400€ et 16 000 €.
    Pour les emplois donnant accès à l'échelon fonctionnel, le plafond de la part fonctions est de 27 360 € pour un coefficient de 6 et la part résultats de 18 240 €.
    Pour les directeurs qui bénéficient d'une concession de logement ou d'une indemnité compensatrice de logement, la cotation de la PF est affectée d'un coefficient maximal de 3.


    Procédure de recrutement


    La procédure de recrutement se déroule selon les modalités fixées par les articles 8 à 13 du décret n° 2020-959 du 31 juillet 2020 relatif aux emplois supérieurs de la fonction publique hospitalière.
    L'autorité de recrutement est :


    - pour les emplois de directeur d'établissements mentionnés aux 1°, 3° et 5° de l'article 2 de la loi du 9 janvier 1986 susvisée, le directeur général de l'Agence régionale de santé.
    - pour les emplois de directeur d'établissements mentionnés aux 4° et 6° de l'article 2 de la même loi, le représentant de l'Etat dans le département.


    L'autorité de nomination est :


    - pour les fonctionnaires, militaires et magistrats de l'ordre judiciaire le directeur général du Centre national de gestion,
    - pour les personnes n'ayant pas la qualité de fonctionnaires, de militaire ou de magistrat de l'ordre judiciaire, l'autorité de recrutement.


    Dossier de candidature :
    Les candidats doivent adresser pour chaque emploi, dans un délai de trois semaines à compter de la date de publication du présent avis au Journal officiel :


    - un dossier de candidature par établissement à adresser uniquement par messagerie à :
    - cng-mobilite.d3s@sante.gouv.fr, en mettant en copie leur supérieur hiérarchique ;


    - l'ensemble des documents composant le dossier de candidature doit nous être adressé sous forme de pièces jointes en format PDF en utilisant uniquement le logiciel WE TRANSFER, téléchargeable sur www.WETRANSFER.COM ;
    - pour les candidatures multiples, il est demandé d'établir un classement par ordre préférentiel.


    Le dossier de candidature se compose (1 dossier de candidature par établissement demandé) :
    Pour les personnels appartenant au corps des directeurs d'établissement sanitaire, social et médico-social ou directeurs d'hôpital :


    - une fiche de candidature par établissement, établie selon le modèle en annexe II, (modèle également disponible sur le site internet du centre national de gestion à l'adresse suivante : www.cng.sante.fr, rubrique directeur) ;
    - une lettre de motivation ;
    - un curriculum vitae de deux pages maximum ;
    - les trois dernières fiches d'évaluations.


    Pour les fonctionnaires n'appartenant pas au corps des directeurs d'établissement sanitaires social
    et médico-social :


    - une fiche de candidature par établissement, établie selon le modèle en annexe II, (modèle également disponible sur le site internet du centre national de gestion à l'adresse suivante : www.cng.sante.fr, rubrique directeur) ;
    - une lettre de motivation ;
    - les trois dernières fiches d'évaluation ;
    - un curriculum vitae de deux pages maximum ;
    - une photocopie recto-verso de la carte d'identité ;
    - une copie de la dernière décision indiciaire ;
    - l'avis motivé de l'autorité investie du pouvoir de nomination sur leur aptitude à occuper un emploi de directeurs d'établissement sanitaires social et médico-social.


    Pour les personnels inscrits sur la liste d'aptitude des directeurs d'établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux au titre de l'année 2021 :


    - une fiche de candidature par établissement, établie selon le modèle en annexe II, (modèle également disponible sur le site internet du centre national de gestion à l'adresse suivante : www.cng.sante.fr, rubrique directeur) ;
    - une lettre de motivation,
    - les trois dernières évaluations,
    - une photocopie de la carte d'identité ;
    - une copie de la dernière décision indiciaire.


    Pour les personnels n'ayant pas la qualité de fonctionnaire :


    - une fiche de candidature par établissement, établie selon le modèle en annexe II, (modèle également disponible sur le site internet du centre national de gestion à l'adresse suivante : www.cng.sante.fr, rubrique directeur) ;
    - une lettre de motivation pour accéder aux fonctions de directeurs d'établissement sanitaires social et médico-social ;
    - un curriculum vitae de deux pages maximum ;
    - les documents attestant l'occupation effective des emplois mentionnés dans le curriculum vitae ;
    - une photocopie des diplômes ;
    - une copie de la carte nationale d'identité ;
    - le dernier contrat de travail ;
    - les trois derniers bulletins de salaire.


    Recevabilité des candidatures :
    L'autorité de nomination procède à l'examen de la recevabilité des candidatures, en accuse réception et informe les candidats non éligibles.
    Examen des candidatures :
    L'autorité de nomination réunit l'instance collégiale prévue à l'article 9 du décret du 31 juillet 2020, qui procède à l'examen des candidatures recevables pour présélectionner les candidats à auditionner.
    L'instance collégiale est composée de la manière suivante :
    I. - Cinq membres avec voix délibérative :
    1° Le directeur général du Centre national de gestion, Président, qui désigne en outre :
    2° Un membre choisi en raison de ses compétences dans le domaine des ressources humaines et qui n'est pas soumis à l'autorité hiérarchique des autorités dont relèvent les emplois à pourvoir ;
    3° Un membre qui a occupé des fonctions d'un niveau de responsabilité au moins équivalent à celui de l'emploi à pourvoir ;
    4° Deux membres appartenant à l'administration du Centre national de gestion.
    II. - Quatre membres avec voix consultative :
    1° Trois membres respectivement désignés par chacune des trois organisations syndicales représentatives siégeant au Comité consultatif national régi par le décret susvisé du 3 août 2016 ;
    2° Un membre représentant les établissements mentionnés à l'article 2 de la loi susvisée du 9 janvier 1986, désigné par la Fédération hospitalière de France.
    Audition des candidats et choix du candidat retenu :
    L'autorité de recrutement procède ensuite à l'audition des candidats présélectionnés. A l'issue des auditions, l'autorité de recrutement transmet à l'autorité de nomination une liste de candidats susceptibles d'être nommés classés par ordre de préférence, après avis du conseil de surveillance de l'établissement pour les directeurs des établissements.
    Lorsque l'autorité de recrutement retient prioritairement une personne qui n'a pas la qualité de fonctionnaire, de militaire ou de magistrat de l'ordre judiciaire pour pourvoir un poste vacant, il procède au recrutement de celle-ci par contrat, après avis du président du conseil de surveillance de l'établissement. Il en informe la directrice générale du centre national de gestion, auquel il adresse copie du contrat signé.
    La directrice général du centre national de gestion informe les candidats non retenus de la décision de rejet de leur candidature.


    Formation


    Les directeurs suivent, dans le cadre de leur première prise de fonction, une formation adaptée à leur mission.
    La formation doit permettre l'acquisition des connaissances et des compétences nécessaires à l'exercice de ses fonctions par le directeur.
    La formation mentionnée à l'article 1er du décret n° 2009-1761 du 30 décembre 2009 est effectuée par le directeur concerné dans un délai maximal d'un an à compter de sa prise de fonction. Ce délai peut être porté à dix-huit mois sur décision du directeur général de l'agence régionale de santé.


    Références


    - Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires ;
    - Décret n° 2007-1930 du 26 décembre 2007 modifié portant statut particulier du corps des directeurs d'établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux de la fonction publique hospitalière ;
    - Décret n° 2009-1761 du 30 décembre 2009 relatif à la formation des personnels de direction lors de leur prise de fonctions en qualité de directeur dans un établissement public de santé ;
    - Décret n° 2012-749 du 9 mai 2012 modifié relatif à la prime de fonctions et de résultats des corps ou emplois fonctionnels des personnels de direction et des directeurs des soins de la fonction publique hospitalière ;
    - Décret n° 2020-959 du 31 juillet 2020 relatif aux emplois supérieurs de la fonction publique hospitalière.


    • ANNEXE 1
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice de l'établissement médicosocial départemental situé sur la commune du PUY-SAINTE-REPARADE (Bouches-du-Rhône)
      I. - Description de l'établissement
      L'établissement comprend :


      - ESAT (113 pl.),
      - Foyer d'hébergement (56 pl. dont 8 externalisées)
      - Foyer de vie (72 pl. dont 10 accueils de jour et 1 place d'accueil temporaire)
      - FAM (38 pl. dont 1 place d'accueil temporaire)
      - SAVS (60 situations suivies)


      Au sein des Bouches du Rhône, situé à 20-25 minutes d'Aix-en-Provence et moins de 10 minutes de la ville de Pertuis (Vaucluse), sur un terrain de 12 hectares avec des unités pavillonnaires de moins de 10 places disséminées, l'ensemble comprenant 27 bâtiments divers. Les 2 villes citées sont directement reliées par des transports en communs (bus Métropole) avec un arrêt situé à l'intérieur même du site de l'établissement
      Les enjeux fondamentaux :


      - Conforter une place majeure dans le dispositif médicosocial sur le nord des Bouches-du-Rhône
      - Rajeunissement des effectifs
      - Externaliser et diversifier les modalités d'accompagnement (prestations à domicile)
      - Poursuivre la mise en œuvre des objectifs définis dans le cadre des politiques volontaristes de l'établissement, à savoir : RSE, Qualité de vie, ESMS numérique, la coordination-mutualisation des services, la santé, la prévention, la formation et la politique de mobilité, maintien d'un haut niveau d'investissement (le défi de la modernisation du bâti)


      II. - Description du poste
      Le directeur, outre ses responsabilités générales fonctionnelles, s'occupe plus particulièrement du fonctionnement, des affaires générales, juridiques, du pôle éco-finances et de l'ESAT
      Il a sous sa responsabilité directe :


      - 1 directrice adjointe chargée des affaires médicales, de la Qualité, des Usagers et des relations avec les familles,
      - 1 attachée chargée des ressources humaines et des services logistiques


      Des missions spécifiques sont à développer sur cet établissement :


      - Accès aux soins : l'accès aux soins d'urgences (CH Aix Pertuis pour urgences généralistes, CHS Montperrin pour urgences psychiatriques) ne posent pas de difficulté particulière du fait de la proximité de ces établissements de santé.
      - En revanche, sur les soins courants et concernant la prise en charge médicale et soignante au sein de l'établissement, l'EPD se heurte à une problématique de départs des personnels médicaux et paramédicaux avec peu de perspectives de remplacement.
      - Accompagnement des aidants : le foyer d'accueil médicalisé compte 1 place d'accueil temporaire qui permet la mise en place de séjours de répit
      - Réduction du nombre de jeunes en amendement CRETON : développement des mises en stages. Principaux partenaires : IME Les Cyprès (Salon de Provence), IME Le Colombier (La Roque d'Anthéron)
      - Inclusion socio-professionnelle des travailleurs handicapés : projet d'extension médicalisée du SAVS (+ 10 places)
      - Consolider avec les personnels, la concertation, le dialogue social et les efforts de professionnalisation par la formation des ressources humaines.
      - Assurer l'équilibre financier de l'établissement.


      III. - Profil recherché
      Connaissances particulières requises :


      - Managériales et stratégiques
      - Législation et réglementation pour les établissements gérés
      - Conduite de changement et pilotage de projets (projet d'établissement, projet de vie des résidents)
      - Management d'équipes pluridisciplinaires sur des activités différentes (structures d'hébergement, de travail protégé, d'accompagnement, d'accueil médicalisé)
      - Gestion budgétaire et financière


      Compétences professionnelles requises :


      - Savoir appliquer et faire appliquer le cadre législatif et réglementaire ainsi que les recommandations de bonnes pratiques professionnelles
      - Aptitude au travail d'équipe et de réseau : savoir susciter l'adhésion des équipes en interne comme celui des partenaires externes
      - Avoir le sens de la négociation et de la communication
      - Disponibilité, écoute, discrétion et empathie
      - Sens des responsabilités
      - Rigueur et organisation


    • ANNEXE 2
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice de l'établissement public départemental « Blanche de Fontarce », à CHATEAUROUX (Indre).
      I. - Description de l'établissement
      L'établissement Public Départemental Blanche de Fontarce est un établissement public social et médico-social exerçant ses activités dans le département de l'Indre, intervenant dans le champ de la protection de l'enfance, du handicap et des personnes âgées.
      Au titre de sa mission de protection de l'enfance, l'établissement gère le foyer départemental de l'enfance de l'Indre, doté de 36 places. Il accueille des mineurs faisant l'objet d'une mesure de protection. Il gère également un Centre Parental de 9 places qui accueille des mères ou des couples en difficulté avec leur(s) enfant(s). Ces deux structures sont installées à Châteauroux.
      Dans le champ du handicap, l'établissement gère trois sites : Le FAO « Les Ecureuils » installé à Châteauroux. Cet établissement compte 27 places (15 places d'internat, 10 places d'accueil de jour et 2 places d'accueil temporaire), le Foyer « La Bussière » à Pérassay, qui se situe au sud-est du département, composé de 44 places (32 places d'internat en FAO, 10 places de FAM et 2 places d'accueil d'urgence) et l'Espace Benjamin de Chaillac, qui se trouve au sud-ouest du département, composé de 30 places (20 places de FAM et 10 places de MAS). Depuis début juillet 2016, l'établissement intervient également dans le champ des personnes âgées avec l'ouverture d'un EHPAD de 52 places à Chaillac.
      L'établissement gère en plus de ses activités sociales et médico-sociales, un important parc immobilier composé de biens très divers, dont plusieurs immeubles de rapport. La structure ne dispose pas de service intervenant en milieu ordinaire et devra donc développer une culture de la prise en charge en inclusion pour s'adapter aux objectifs du PRS. Elle devra également renforcer sa politique qualité et développer ses outils de gestion.
      II. - Description du poste
      Le Directeur assure le pilotage stratégique, le fonctionnement et le développement de l'EPD.
      Le Directeur fait le lien entre la politique des ressources humaines et les possibilités financières, assure une politique active de modernisation des locaux, mais il a aussi le souci d'avoir la communication juste, de la promotion, de la valorisation et du positionnement de l'établissement avec l'ensemble des partenaires.
      Il est le garant de la mise en œuvre des projets d'établissement et des projets individualisés de prise en charge des usagers. Il prépare les instances : Conseil d'Administration, Comité technique d'Etablissement, CHSCT.
      Il gère et propose au Conseil d'Administration les décisions stratégiques en matière de gestion du patrimoine (200 locataires répartis à Paris, Nantes et dans l'Indre) : pilotage des opérations de travaux, suivi des mouvements locatifs (entrées, sorties, négociations des baux commerciaux), lien avec le mandataire chargé de la gestion du patrimoine. Il supervise la cellule qualité et les services supports (logistique, technique, cuisine centrale) ainsi que les services administratifs (placés sous la responsabilité de l'attaché d'administration hospitalière). Il participe aux gardes de direction. Le poste est basé à Châteauroux, mais implique des déplacements fréquents sur les autres sites.
      III. - Profil recherché
      Expérience variée sur différents secteurs de l'action sociale et médico-sociale, au vu de la diversité des établissements à superviser.
      Capacité à fonctionner en articulation avec des directeurs adjoints présents sur les sites de prise en charge des usagers.
      Compétences professionnelles techniques :


      - Gestion administrative et financière d'un établissement ;
      - Management d'équipe ;
      - Conduite du changement ;
      - Connaissance de l'environnement et des dispositifs médico-sociaux ;
      - Connaissance de la réglementation du champ couvert par l'établissement ;
      - Connaissance des problématiques liées au public accueilli ou accompagné par la structure
      - Capacité à développer et entretenir des partenariats ;
      - Maîtrise des procédés d'évaluation des activités et de la qualité des prestations d'une structure sociale/médico-sociale.


    • ANNEXE 3
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice du centre hospitalier d'YSSINGEAUX et EHPAD de SAINT-MAURICE-DE-LIGNON (Haute-Loire).
      I. - Description de l'établissement
      La direction commune d'Yssingeaux est composée de deux établissements : un centre hospitalier situé à Yssingeaux et un EHPAD à Saint Maurice de Lignon.
      Les principaux enjeux de ces établissements sont :


      - Assurer les missions dévolues aux hôpitaux de proximité : conforter le service de médecine, poursuivre l'amélioration de la prise en charge en SSR, poursuivre le développement des consultations avancées, développer la prévention, conforter l'accès à un plateau technique imagerie et biologie et favoriser la participation des médecins libéraux au fonctionnement médical de l'établissement.
      - Promouvoir la place et le rôle du CH dans le projet médical et de soin partagé du GHT Haute-Loire : contribuer aux diagnostics territoriaux, structurer les filières de prises en charge en tenant compte du potentiel des hôpitaux de proximité et permettre le déploiement territorial des services à la population.
      - Répondre à l'évolution des besoins de la population du BSI d'Yssingeaux : répondre à l'augmentation prévue du nombre de personnes âgées, de personnes handicapées et de la population en général ainsi qu'aux besoins de santé des nouveaux habitants plus jeunes.
      - Fédérer le secteur médico-social et des soins de ville du territoire autour de projets communs : développer les coopérations avec les établissements médico-sociaux, partager avec les soins de ville la responsabilité populationnelle et promouvoir les coopérations entre les acteurs et favoriser l'émergence d'un projet local de santé.


      Le pôle sanitaire de la direction commune dispose de 15 places de médecine, 30 lits de SSR, 30 places d'USLD et d'une PUI. Des consultations avancées et une antenne HAD sont mises en place en coopération avec le CH Emile Roux du Puy-en-Velay, un projet IRM est également en cours.
      Un service de dialyse en lien avec l'AURA.
      Le pôle médico-social de 136 lits dont 30 lits en unité protégée Alzheimer, 14 places PASA et 52 place EHPAD Saint-Maurice de Lignon en direction commune.
      Pôle domicile : 10 places d'accueil de jour et 5 places d'hébergement temporaire, 44 places SSIAD (43 places PA et 1 place PH) et ESA : 10 places
      II. - Description du poste (missions et activités)
      Le directeur est le garant de la stratégie de l'établissement au travers notamment de la mise en œuvre des missions renouvelées de l'hôpital de proximité et en particulier le lien ville/hôpital, la mise en œuvre des objectifs du projet médical partagé du GHT Haute-Loire et du CPOM 2019 de l'établissement.
      Il formalise le projet d'établissement et contribue à l'émergence d'un projet de santé en lien avec le développement d'une CTPS sur le territoire.
      Il confortera la nouvelle organisation de l'équipe de direction.
      En termes de conduite générale de l'établissement, il participe à la promotion des métiers du grand âge sur son territoire en lien avec les autres acteurs de santé et soutient la démarche
      QGDR et préserve le niveau atteint en termes de certification hospitalière.
      Les principaux projets à conduire :


      - projet IRM avec le CH du Puy,
      - reconstruction de l'EHPAD de Saint-Maurice de Lignon,
      - rénovation de certains services médico-sociaux.


      III. Profil recherché
      Le candidat dispose d'expérience dans les champs sanitaire et médico-social.
      Il connait les mécanismes financiers hospitaliers et médico-sociaux, ainsi que les enjeux de développement des hôpitaux de proximité dans le cadre du programme Ma santé 2022 et du nouveau statut des établissements.
      Il maîtrise le management en hôpital de proximité.
      Il dispose d'expérience en termes de développement des coopérations avec les différents acteurs de santé d'un territoire, de compétences et intérêt pour la conduite de la démarche qualité et gestion des risques.


    • ANNEXE 4
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice du Pôle Médico-Social BAIS-HAMBERS (Mayenne)
      I. - Description de l'établissement
      L'établissement s'est inscrit dans une dynamique territoriale particulière active.
      Mise en place de coopérations/partenariats par projet avec les acteurs du territoire du secteur handicap et personnes âgées dépendantes (associations, centres hospitaliers, entreprises partenaires, …).
      Schéma départemental handicap - Projet Régional de Santé :
      Délégation accueillants familiaux
      Unité pour personnes en situation de handicap vieillissantes (UPHV)
      Création d'une unité d'hébergement spécialisé (UHS) et réorganisation de la MAS
      Accueil temporaire/ Accueil de jour sur tous les secteurs handicap
      Logement adapté/Habitat inclusif
      Plan May'Aînés :
      Délégation accueillants familiaux
      Innovation technologique/Expérimentation réalité virtuelle
      Projet Conférence des financeurs (Prévention de la perte d'autonomie) avec association ADMR
      Labellisation Unité d'hébergement renforcé (UHR) et de l'Unité pour personnes en situation de handicap vieillissantes (UPHV)
      Projet Territorial de Santé Mentale :
      AMI « Accompagnement de projets permettant la sortie de personnes hospitalisées en psychiatrie au long cours » : Projet en cours (financement spécifique)
      Par l'intermédiaire de son fonds de dotation, l'établissement promeut de l'innovation au service de l'accompagnement des résidents des secteurs handicap ou personnes âgées : expérimentation réalité virtuelle « Bliss », saison culturelle sur le parc des Bleuets, sport adapté et sport santé, etc.
      L'établissement est partenaire de fondations/associations pour développer cette dynamique projet. Il est régulièrement accompagné par les financeurs institutionnels (DRAC/ARS/CD).
      L'établissement est support à l'EHPAD des Avaloirs à Pré-en-Pail (44 places) dont la direction par intérim sera transférée au 1er janvier 2022. Le projet de transfert est engagé.
      II. - Description du poste


      - Coordination externe et interne (coopérations, réseaux, décisions et arbitrages, négociation,…)
      - Coopérations/Conventionnements :
      - CH Laval (SPAL), CHNM (Equipe mobile soins palliatifs, HAD,…), RTH 53 (Hygiène/cellule d'appui Covid-19), Qualirel Santé et autres


      Partenariats spécifiques par projet :
      CHNM (Inadéquats de la Psychiatrie), Associations et EMS secteur handicap (Hébergement séquentiel, Accueil de jour et Amendements Creton, fluidification des parcours, etc.), association services à domicile (Projet Conférence des financeurs)
      Conduite générale de l'établissement (domaine ressources humaines, financier…) :


      - Poursuivre le travail de mise en place des outils de pilotage sur les volets RH/Finances/Achats
      - Apporter une attention particulière sur le respect juridique des règles de gestion des ressources humaines, dans un contexte en évolution (loi de modernisation de la Fonction Publique)
      - Poursuivre les stratégies de fidélisation des professionnels, et de développement des compétences pour répondre au manque de personnel qualifié
      - Consolider les résultats excédentaires afin de préparer le financement du projet architectural


      Principaux projets à conduire :


      - Projet architectural mono-site sur la commune de Bais (EHPAD + MAS+ Foyer de vie)
      - Négociation CPOM avec les financeurs
      - Poursuivre les axes stratégiques développés sur le secteur handicap (Accueil temporaire et de jour, délégation de suivi des accueillants familiaux) et le secteur personnes âgées (coopération réseau ADMR/Soins à domicile, projet extension UPHV, labellisation UPHV/UHR, télémédecine)
      - Coopération sanitaire avec la psychiatrie (projet « Accompagnement de la sortie de personnes hospitalisées en psychiatrie au long cours » mis en œuvre avec le CH Nord Mayenne - appel à projet de 2020)


      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - Expérience de direction d'établissement multi-sites
      - Expérience réussie de mise en place de projets de coopération et de partenariats en réponse à des appels à projet (sanitaire/médico-social)
      - Conduite de projets architecturaux
      - Expérience de diversification de l'offre et des services dans les territoires


      Connaissances particulières requises/prévues : (en lien avec les spécificités du poste)


      - Connaissance du secteur handicap (enfance et adulte) et personnes âgées appréciée
      - Connaissance de l'organisation du système de santé : filières, relation ville-hôpital, lien 1er recours, etc.
      - Attention portée au développement professionnel des collaborateurs
      - Connaissance en gestion financière et investissement immobilier
      - Connaissance des partenaires institutionnels et associatifs


      Compétences professionnelles requises / prévues : (en lien avec les spécificités du poste)


      - Avoir une vision stratégique des politiques médico-sociales des secteurs handicap et personnes âgées
      - Savoir-faire et aptitudes à travailler en « réseau » et en partenariat nécessaires
      - Capacité à conduire le changement et maîtrise de la méthodologie de gestion de projets en lien étroits avec les partenaires et les élus du territoire
      - Capacité d'organisation, de pilotage, à rendre compte aux acteurs du territoire et de délégation
      - Qualités relationnelles, d'écoute et de communication avec les équipes, les usagers et les familles
      - Aptitude à prévenir, arbitrer et gérer les conflits
      - Aptitude à la prise de décision
      - Capacités à mobiliser et valoriser les compétences
      - Capacité en communication et gestion de crise


    • ANNEXE 5
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice du Foyer départemental de l'Enfance « Maison Saint Henri » à AUXERRE (Yonne)
      I. - Description de l'établissement
      Le Foyer départemental de l'Enfance et la Maison Saint Henri, respectivement établissement public non- autonome et autonome appartiennent aux catégories d'établissements sociaux et médico-sociaux énumérés par l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles, en charge de mesures de protection de l'enfance. Depuis décembre 2019, les deux structures sont en direction commune.
      Ces établissements développent des actions différentes mais complémentaires, à savoir l'accueil d'urgence pour le Foyer de l'Enfance et le suivi de mesures de placement à domicile et des Mineurs Non Accompagnés et des jeunes majeurs ex-MNA pour la Maison Saint Henri. Leurs missions entrent dans le champ des dispositions de la loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l'enfance, de la loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l'enfance.
      Ces deux établissements offrent des conditions d'accompagnement et/ou d'accueil aux enfants confiés au Conseil départemental de l'Yonne, propres à apporter une réponse individualisée aux enfants et à leur famille, adaptée à leur besoin, dans le respect des droits des parents et des dispositions légales en matière d'autorité parentale. Le directeur / la directrice devra mener à bien le projet de délocalisation de ces établissements sur un nouveau site sur l'Auxerrois tout en permettant le maintien optimal des missions qui leur sont confiés. Le directeur/la directrice aura également pour mission de veiller à la mise en œuvre des actions d'amélioration de la qualité du service rendu définies par l'audit en cours de réalisation.
      II. - Description du poste
      Sous l'autorité hiérarchique de la directrice enfance-famille du Conseil départemental de l'Yonne, en ce qui concerne le FDE, le directeur/la directrice représente les structures et garantit les conditions de prise en charge adaptée et sécurisée des enfants, jeunes et familles qu'elles accompagnent, dans le respect de la législation en vigueur et des recommandations de l'ANESMS. Il / elle organise la gestion administrative et financière des structures, dans le respect des circuits, délégations et procédures internes établies. L'ensemble des missions s'entend dans le respect de l'organisation des deux structures et en étroite collaboration avec la direction enfant famille, dont il/elle est un cadre.
      En lien avec le Conseil départemental, la commission de surveillance pour le FDE et le conseil d'administration pour la Maison Saint Henri, il/elle exerce les activités suivantes :


      - Management et organisation des activités des structures
      - Management de la qualité (suivi, évaluation évolution des projets d'établissement, conformité de l'action avec la règlementation, qualité des prestation, respect des droits des personnes, sécurité des biens et des personnes, bilans d'activités et définition des axes d'amélioration, démarche continue d'amélioration)
      - Gestion et animation des ressources humaines (politique RH, évaluation des besoins, recrutements, coordination, formation, relations sociales, communication, prévention des risques professionnels, analyse et évaluation des pratiques professionnelles, bilans sociaux annuel, tableaux de bord de pilotage)
      - Gestion administratives et financières (élaboration des budgets prévisionnels, bon fonctionnement des structures, rédaction du rapport annuel d'activité, investissements prioritaires)
      - Représentation et promotion (partenariat, actions de communication, contribution à l'élaboration et à l'évaluation des politiques d'action sanitaire et sociale, participation aux instances de travail de la direction enfance famille).


      III. - Profil recherché
      Savoir :


      - Gestion des établissements sociaux et médico-sociaux
      - Statut de la fonction publique hospitalière
      - Cadre législatif et règlementaire de la protection de l'enfance
      - Politique éducative et pédagogique en protection de l'enfance, au public accueilli et aux dynamiques familiales
      - Comptabilité publique et gestion financière
      - Gestion de projet, évaluation et amélioration continue de la qualité
      - Dynamiques institutionnelles, gestions des organisations, management
      - Maitrise de l'outil informatique


      Savoir-faire :


      - Animer et mobiliser une équipe
      - organiser et coordonner
      - déléguer
      - écouter, dialoguer et gérer les conflits
      - capacité à développer et animer un projet, impulser une dynamique de projet


      Savoir-être :


      - Rigueur et organisation
      - Qualités relationnelles et d'écoute
      - Sens du service public
      - Disponibilités
      - Réactivité
      - Capacités de distanciation
      - Discrétion


      Conditions particulières :


      - Permis B ou A en cours de validité et véhicule personnel
      - Résidence administrative sur le territoire
      - Strict respect du secret professionnel et de l'obligation de réserve
      - Obligations/Déontologie applicables aux fonctionnaires et agents publics
      - Astreintes


      Qualification/Profil recherche :


      - Cadre expérimenté titulaire de la fonction publique hospitalière, corps : directeurs d'établissement sanitaire, social et médico-social.


    • ANNEXE 6
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice du foyer départemental de l'enfance de PRIVAS (Ardèche).
      I. - Description de l'établissement
      Etablissement médico-social géré par le Département, le Foyer départemental de l'Enfance dépend de la Direction Enfance santé famille qui est rattachée à la Direction générale adjointe Solidarités.
      Intégré au dispositif de la protection de l'enfance, il est chargé principalement de pourvoir aux accueils d'urgence des enfants, adolescents, femmes enceintes et mères en difficultés avec enfants confiés par l'aide sociale à l'enfance.
      Le Foyer départemental de l'Enfance dépend de la Direction Enfance santé famille qui est rattachée à la Direction générale adjointe Solidarités du Conseil Départemental de l'Ardèche.
      Il est composé de 45 agents dont 4 cadres, appartenant à divers corps de métiers (directeur, chefs de service, éducateurs spécialisés, éducateurs de jeunes enfants, moniteurs éducateurs, auxiliaires de puériculture, maîtresse de maison, veilleurs de nuit, etc). Ces professionnels forment une équipe pluridisciplinaire autour des jeunes avec l'aide de vacations (psychologues, médecins, etc).
      Hébergement :


      - Service enfance 0-13 ans : 14 places
      - Service adolescents 13-18 : 11 places
      - Accueil mères/enfants : 5 logements
      - Accueil Mineurs Non Accompagnés : 5 appartements : 20 places


      Service de visites médiatisées.
      II. - Description du poste
      Missions générales, permanentes et spécifiques dans les domaines suivants :


      - Stratégie (positionnement au sein du territoire, projet d'établissement, politique financière…) :
      - Mettre en cohérence le Projet d'Etablissement et la réponse aux besoins d'accueils d'urgence du Département.
      - Organisation (gouvernance, organigramme de direction, délégations…)
      - Gouvernance à adapter à la direction d'un établissement non personnalisé
      - Délégations du Directeur Enfance du Département.
      - Participation à l'astreinte départementale du dispositif de Protection de l'Enfance
      - Coordination externe et interne (coopérations, réseaux, décisions et arbitrages, négociation,…)
      - Participation aux projets de la Direction Enfance.
      - Liens avec les partenaires institutionnels de l'établissement (justice, santé, Education
      - Nationale, associations,…)
      - Conduite générale de l'établissement (domaine ressources humaines, financier…)
      - Lien régulier avec les directions du Conseil Départemental (solidarité, RH, finances, immobilier,…)


      Principaux projets à conduire :


      - Poursuivre le projet d'établissement et la démarche qualité initiée en 2010.
      - Adapter l'organisation des services éducatifs à l'évolution des besoins de prise en charge des usagers.
      - Réaliser une évaluation externe en 2022.


      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - Expérience en direction d'établissement social ou médico-social public FPH
      - Expérience de direction en management, gestion financière et gestion de projets.


      Connaissances particulières requises/prévues :


      - Connaissance du cadre législatif et règlementaire hospitalier.
      - Connaissance du pilotage des établissements sociaux et médico-sociaux publics.
      - Connaissance de l'organisation administrative des Départements.
      - Connaissance en protection de l'enfance.


      Compétences professionnelles requises/prévues :


      - Capacité à mettre en œuvre les décisions et missions portées par la collectivité
      - Compétences pour l'encadrement et le management d'équipes.
      - Capacité à impulser et conduire une dynamique de projet.
      - Capacité d'animation, de mobilisation et de développement de projet.
      - Capacité d'écoute et de dialogue
      - Capacité à s'inscrire dans les actions départementales.


    • ANNEXE 7
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice du Foyer départemental de l'enfance d'ONET-LE-CHATEAU (Aveyron)
      I. - Description de l'établissement
      La MDEF est un établissement non autonome relevant du Conseil départemental de l'Aveyron. Sa capacité d'accueil est de 35 places en internat (6 places enfants/ 9 places adolescents/15 places accueils mères enfants) et de 35 places au Service d'Accompagnement et de Relais A Domicile (SERA). La MDEF est ouverte 24h/24, 365 jours par an.
      L'établissement a pour missions la mise en place des accueils d'urgence au titre de la Protection de l'Enfance, l'évaluation des situations des personnes accueillies ou accompagnées, le travail d'orientation du projet de la personne.
      L'équipe d'encadrement se compose du directeur, de trois chefs de service cadre éducatifs et un chef de service administratif. Un dispositif d'astreinte est mis en place pour la MDEF et est assuré par l'équipe encadrante.
      Le Directeur de la MDEF statutaire est nommé par le Directeur Général du Centre National de Gestion et après consultation du Conseil Départemental. Il est statutairement évalué et noté par le représentant de l'Etat (Préfet, et par délégation : le Directeur Départemental de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations) sur la base d'éléments d'évaluation communiqués par son responsable hiérarchique. Le Directeur de la Maison Départementale de l'Enfance et de la Famille exerce ses missions sous l'autorité hiérarchique de la Directrice de la Prévention et de la Protection de l'Enfance et de la Famille (DPPEF). Il coordonne les accueils en urgence au titre de la protection de l'enfance et garantit des conditions d'accueil au sein de la structure, conformes aux dispositions prévues par la loi du 02/01/02.
      Il participe au dispositif départemental d'astreintes de protection de l'enfance et au dispositif d'astreintes de la MDEF (environ une semaine par mois).
      II. Description du poste
      Le Directeur représente la MDEF et garantit le projet d'accueil de l'enfant au sein de la structure, il s'assure des conditions de prise en charge des enfants accueillis, dans le respect des dispositions prévues par la loi du 02/01/2002 et tenant compte des recommandations de bonnes pratiques de la HAS, il organise la gestion administrative et financière de la structure, en lien avec les directions/services concernés, il encadre et anime une équipe composée de 3 chefs de service éducatifs et d'un chef de service administratif, il est chargé du dialogue social interne à la structure, en lien avec les instances représentatives de l'établissement et en articulation avec la DRH, il organise la continuité de fonctionnement de l'établissement et les conditions d'une prise en charge adaptée et sécurisée des enfants sans interruption, de jour comme de nuit, tous les jours de l'année, et veille au respect des prérogatives et responsabilités du service gardien. Membre de l'équipe d'encadrement de la DPPEF, il met en œuvre les orientations de la direction, participe à la mise en œuvre du Schéma Départemental de l'Enfance et de la Famille (SDEF) et de l'Observatoire Départemental de la Protection de l'Enfance (ODPE).
      Activités :


      - Elaborer et mettre en œuvre le projet d'établissement, coordonner le suivi, l'évaluation et l'évolution du projet d'établissement,
      - veiller à la conformité des actions de l'établissement avec les réglementations en vigueur, organiser les conditions d'accompagnement des personnes accueillies et des familles,
      - veiller au respect des droits des personnes et de leurs familles,
      - veiller à la sécurité des personnes, établir le bilan d'activité de la structure et identifier les axes d'évolution,
      - évaluer les besoins en personnel de l'établissement, contribuer au recrutement du personnel en lien avec la DRH,
      - organiser la prévention des RPS, gérer la formation, gérer les relations sociales, élaborer et suivre le budget,
      - participer aux dispositifs d'astreinte


      III. Profil recherché
      Compétences :


      - Connaissance de la législation et des politiques sociales et médico-sociales en faveur de l'enfance et de la famille,
      - Capacité à manager et à fédérer des équipes,
      - Capacité à impulser et à accompagner les changements induits par de nouvelles orientations, Capacité à animer et développer des partenariats,
      - Connaissance de la gestion des établissements sociaux et médico-sociaux,
      - Connaissances du cadre législatif hospitalier (statut fonction publique hospitalière pour la majorité des personnels en postes au sein de l'établissement),
      - Connaissances financières en comptabilité publique et gestion financière,
      - Capacités de réflexion prospective, d'analyse, de synthèse et de rédaction,
      - Maîtrise de l'outil informatique.


      Aptitudes :


      - Capacités de communication et de négociation,
      - Capacité à gérer les situations de crise et d'urgence,
      - Capacité d'organisation et de rigueur,
      - Aptitudes relationnelles pour intervenir dans un environnement sensible,
      - Capacité à garantir le secret professionnel,
      - Capacité de reporting.


      Contraintes :


      - Interactions importantes avec les partenaires (intra collectivité ou externes),
      - Situations urgentes et complexes à traiter,
      - Distance nécessaire dans le traitement des situations lourdes et complexes,
      - Amplitude horaire importante,
      - Fiche de poste à profil, Domicile personnel doit être localisé dans l'agglomération de Rodez


    • ANNEXE 8
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice de l'EHPAD « Denis Affre » à SAINT-ROME-DE-TARN (Aveyron)
      I. - Description de l'établissement
      L'établissement Denis Affre, situé à Saint-Rome-de-Tarn, en Aveyron dispose d'une capacité de 77 lits dont 12 lits en Unité Protégée.
      En 2011 la structure a bénéficié d'une rénovation de son bâti ainsi que d'une extension de 18 chambres.
      Seul établissement public que compte le Sud Aveyron, la structure est un maillon essentiel du parcours de soin de la personne âgée du territoire.
      L'EHPAD Denis Affre a su développer des partenariats lui permettant d'assurer une prise en soin sécurisée notamment avec les deux centres hospitaliers de proximité que sont le CH de Millau et de Saint-Affrique.
      De même, d'autres coopérations avec d'autres structures de soin ont vu le jour, avec notamment l'HAD, l'UHR du centre hospitalier de Fenaille, l'UCC La Clauze, réseau Palliance 12, équipe, CHU Montpellier : équipe mobile d'hygiène
      II. - Description du poste
      Le Directeur assure la conduite générale de l'établissement.
      A ce titre, il impulse la politique générale de la structure en lien avec le Conseil d'administration.
      Plus particulièrement, le directeur gère la politique des Ressources Humaines : recrutement, gestion des carrières des agents organisation des concours administratifs, nomination, titularisation, avancement d'échelon).
      Il représente également la structure dans tous les actes de la vie civile (contentieux, passation des contrats, des conventions, etc).
      De même ordonnateur des dépenses, il a des fonctions d'ordre budgétaire et financière : élaboration des différents documents comptables et financiers : EPRD, ERRD, (en lien avec les autorités de tarification et les services du comptable public).
      Il procède également à l'exécution budgétaire (suivi des dépenses) et à la passation des marchés publics.
      Par ailleurs, il organise les différentes instances : CA ,CTE, CHSCT, CVS.
      Enfin, il est en charge de la communication avec les familles, les partenaires sociaux ainsi que les autorités de tarification.
      III. - Profil recherché
      Le Directeur doit pour pouvoir mener à bien ses différentes missions, posséder des compétences juridiques solides notamment dans le domaine de la fonction publique hospitalière.
      Il doit connaître les grands mécanismes de la gestion financière et comptable d'un EHPAD.
      Il doit développer des qualités de communication lui permettant d'échanger non seulement avec les partenaires institutionnels (ARS et CD), mais également avec les partenaires sociaux et toutes les parties prenantes à la prise en soin de la personne âgée.
      Il doit savoir identifier l'ensemble des acteurs du territoire impliqués dans la prise en charge des besoins de la personne âgée et connaître les enjeux et les différentes problématiques liées au grand âge.


    • ANNEXE 9
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice du centre départemental de l'enfance et de la famille de BOURGES (Cher)
      I. - Description de l'établissement
      Etablissement public départemental non personnalisé placé sous l'autorité du Président du Conseil départemental du Cher et rattaché hiérarchiquement à la directrice générale adjointe prévention autonomie et vie sociale
      Le Département du Cher recherche son ou sa directeur/trice du Centre Départemental de l'Enfance et de la Famille.
      Composée de 5 unités de type maison d'enfant à caractère social :


      - Bourges
      - Vierzon
      - Saint-Amand
      - un centre parental et un centre d'accueil d'urgence à Bourges.


      La direction gère avec 6 cadres éducatifs quotidiennement 124 places d'accueil.
      Dans un contexte de stabilisation de la structure, le projet d'établissement sera à travailler collectivement.
      Sur décision du président du conseil départemental et à la demande de la Direction Enfance famille du département sont pris en charge conformément à l'article L.°222-5 du code de l'action sociale et des familles :


      - les mineurs ne pouvant provisoirement pas être maintenus dans leur milieu de vie habituel
      - les pupilles de l'Etat remis au service de la Direction Enfance famille
      - les mineurs confiés par décision judiciaire
      - les femmes enceintes et les mères isolées avec leurs enfants de moins de trois ans.


      II. Description du poste
      Votre action s'inscrira au travers de différentes missions :


      - Définir et faire évoluer le projet d'établissement en lien avec ses autorités de référence
      - Assurer le pilotage de l'établissement en conformité avec les orientations nationales et départementales.
      - Redéfinir l'organigramme de l'établissement
      - Coordonner avec ses partenaires les actions communes ou effectuées en coopération pour assurer la continuité des prises en charge des personnes accueillies.
      - Présider, animer et coordonner les différentes instances de l'établissement
      - Arbitrer les choix opérationnels et négocier avec les acteurs internes ou externes de l'établissement
      - Initier les projets et définir leur pilotage. Préparer les équipes concernées aux évolutions et animer les réunions de concertation
      - Mettre en œuvre les actions pédagogiques, médico- psychologiques, éducatives et sociales en direction des enfants confiés, de leurs familles et des jeunes femmes accueillies dans le cadre du Centre Parental
      - Mettre en place des outils d'observation et d'analyse des comportements des jeunes et des réponses éducatives apportées.
      - Faire vivre l'instance de concertation avec les enfants, leurs familles et les jeunes femmes accueillies
      - Conduire un travail transversal au sein de la collectivité et partenarial avec d'autres collectivités ou services
      - Etablir les propositions budgétaires et assurer le suivi du respect de l'enveloppe allouée


      III. Profil recherché
      Manager depuis plus de 10 ans, vous possédez une expérience réussie dans la mise en œuvre de projets structurants. D'une personnalité empathique, influente, persévérante, force de proposition, vous maitrisez la règlementation de la protection de l'enfance. Véritable manager, D3S, diplômé(e) de la filière sanitaire, sociale ou administrative, titulaire ou à défaut contractuel(le), vous êtes disponible à compter du 1 octobre 2021.
      Parlons du processus de recrutement un premier entretien est prévu au cours de l'été et se poursuivra début septembre. Des prises de références et tests viendront compléter le process de recrutement.


    • ANNEXE 10
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice de l'EHPAD de NEUVIC-D'USSEL (Corrèze)
      I. Description de l'établissement
      L'EHPAD de Neuvic compte 93 lits hébergement permanent dont 14 PASA.
      Il compte également 2 lits hébergement temporaire. Soit une capacité totale de 95 lits.
      Il est attendu des EHPAD une évolution significative dans leur rôle et leur positionnement sur leur territoire en tant que pôle ressources/plateforme de prestations au profit de la population et des acteurs notamment du maintien au domicile.
      Le développement des actions de prévention et de soutien de l'autonomie est un enjeu fort, y compris en s'appuyant sur le déploiement des nouvelles technologies.
      L'EHAPD de Neuvic se doit de remplir des objectifs cohérents au regard du SRS :


      - Définition du parcours de santé et de vie de la personne âgée
      - Organisation de la filière gériatrique
      - Développement d'une logique d'adaptation de l'offre centrée sur le maintien à domicile et la diversification de l'offre d'EHPAD
      - Développement des modes d'accueils alternatifs et le soutien aux aidants
      - Conforter la qualité et la sécurité des pratiques
      - Promouvoir l'innovation
      - Coordination des acteurs autour de la personne
      - Favoriser la mobilité des expertises auprès des établissements
      - Promouvoir le prendre soin des professionnels
      - Renforcement de la démocratie sanitaire


      II. - Description du poste
      Missions générales, permanentes et spécifiques dans les domaines suivants :
      Stratégie :
      Il définit ou fait évoluer le projet d'établissement, en lien avec l'ARS et les services du Conseil Départemental, les autres collectivités territoriales.
      Il positionne son établissement dans l'environnement territorial en accord avec le Conseil d'Administration et assure le pilotage de l'établissement en conformité avec les orientations nationales et territoriales.
      Il conduit et évalue la mise en œuvre des orientations stratégiques définies dans le projet d'établissement et dans tous les projets qui le constituent.
      Il définit la politique financière de son établissement.
      Organisation :
      Il définit l'organigramme de son établissement et la répartition des fonctions ainsi que des délégations de gestion. Il définit et adapte l'organisation de l'établissement et des services en fonction des évolutions internes et externes.
      Coordination externe et interne :
      Il coordonne avec les partenaires du territoire d'intervention de l'établissement les actions communes ou effectuées en coopération, assurant notamment la continuité territoriale des prises en charge des personnes.
      Il s'assure de l'adaptation de cette prise en charge à la situation des personnes accueillies ou accompagnées par son établissement (social, handicap, âge, pathologies…) en prenant compte notamment les spécificités réglementaires.
      Il met en place les processus de décision, et le système d'aide et de suivi des décisions (tableaux de bord).
      Il veille à la cohérence et à la coordination des activités de son établissement avec celles des différents réseaux.
      Il préside ou anime et coordonne différentes instances de l'établissement et le cas échéant les réunions de direction.
      Il arbitre les choix opérationnels. Il négocie avec les acteurs internes et externes de l'établissement.
      Conduite générale de l'établissement :
      Il définit et organise les permanences (nuits, fins de semaine et période de congés scolaires y compris pour son propre remplacement) et les urgences : urgences sociales et urgences judiciaires.
      Il prononce les admissions des personnes accueillies.
      Il assure la prévention des risques liés à l'activité de son établissement.
      Il s'assure du respect des droits des usagers (personnes accueillies ou accompagnées et leurs familles) et de la promotion de la « Bientraitance ».
      Il s'assure de la mise en oeuvre des projets de service par les responsables de service.
      Il met en œuvre avec les équipes l'évaluation interne et prépare les opérations d'évaluation externe et procède au contrôle des activités.
      Il dispose du pouvoir de nomination, d'évaluation et disciplinaire sur les personnels de son établissement. Il évalue ses collaborateurs directs.
      Il élabore le budget de l'établissement et en assure le suivi jusqu'à la clôture de l'exercice, ainsi que celui de sa trésorerie et son bilan.
      Principaux projets à conduire :
      Il définit la gouvernance de ces projets et conduit lui-même les projets stratégiques.
      Il prépare les équipes concernées, et le cas échéant avec l'équipe de direction, à ces changements.
      Il anime les réunions de concertation ou de négociation.
      Il est le recours ou l'arbitre en cas de conflits ou de crises liés à ces projets.
      Négociation du CPOM avec des actions en lien avec le projet d'Etablissement 2019-2024 décrit ci-dessous et notamment :


      - Mise en place du nouveau logiciel de soins
      - QVT
      - Portage de repas
      - Création du jardin thérapeutique
      - Projets partenariaux


      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - Direction d'un établissement de santé ou médico-social de taille significative
      - Pilotage de projets de coopération territoriale
      - Conduite du dialogue social


      Connaissances particulières requises/prévues :


      - Connaissances des politiques sanitaires et médico-sociales
      - Modes de gestion du secteur public hospitalier
      - Connaissances des populations et de leurs attentes, des déterminants sur le vieillissement, la perte d'autonomie et des conditions de prise en charge médicale et sociale dans un cadre territorial
      - Conduite de projets immobiliers


      Compétences professionnelles requises/prévues :


      - Savoir positionner l'établissement dans des réseaux de santé publique ou médico-sociaux au sein de son territoire
      - Savoir diriger, arbitrer et prendre des décisions dans un environnement complexe
      - Savoir adapter son établissement aux contraintes financières dans un objectif de maintien de la qualité des prestations et des conditions de vie au travail des agents
      - Susciter l'adhésion des équipes en interne comme celle des partenaires
      - Prendre en compte les attentes et impliquer les usagers.


    • ANNEXE 11
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice du centre « Ailhaud Castelet » de BOULAZAC (Dordogne)
      I. - Description de l'établissement
      Le centre d'Ailhaud Castelet se compose de deux services :


      - Institut Thérapeutiques, Educatif et Pédagogique : 50 places de 5 à 20 ans
      - Service d'Education Spécialisé de Soins A Domicile (SESSAD) : 65 places dont déficients auditifs et déficients visuels de 0 à 20 ans 55 places et 10 places de SESSAD "troubles psychologiques" de 3 à 20 ans. Le service dispose d'un agrément pour des Plans de Compensation du Handicap (PCH) pour des adultes de 20 à 60 ans. La structure est dotée d'un Service d'Evaluation de Diagnostic pour les déficients auditifs (0 à 20 ans) et les déficients visuels (0 à 99 ans).


      Le CAC présente la particularité d'être le seul ITEP public du département avec une telle amplitude d'âge et sans hébergement.
      Le SESSAD déficients sensoriels est le seul du département également.
      II. - Description du poste
      Au CAC, le directeur est chargé de la conduite générale de l'établissement dans les domaines sanitaire, social et médico-social, de l'animation et de la coordination des actions, du management et de la gestion des ressources humaines de l'établissement et de l'évaluation des politiques et des actions conduites dans le cadre du projet d'établissement.
      Il est responsable de la bonne marche de l'établissement et assure sa gestion administrative et financière.
      Il est ordonnateur des dépenses. Il représente l'établissement en justice et dans tous les actes de la vie civile. Il assure la préparation et coordonne la mise en œuvre des délibérations du Conseil d'Administration.
      Il recrute et nomme les personnels de l'établissement, à l'exception des personnels de direction.
      Il élabore et met en œuvre le projet d'établissement et le projet éducatif dans le cadre de la mission de Service Public dévolue au CAC.
      Les principales missions du Directeur sont les suivantes :


      - Rendre compte aux décideurs politiques de la Mairie de Périgueux et administratifs de l'ARS et de la DTARS
      - Elaborer et mettre en œuvre le projet établissement
      - Veiller au bon fonctionnement de la structure qu'il dirige
      - Organiser et mettre en œuvre la politique de gestion des ressources humaines de la structure
      - Construire et mettre en œuvre, en relais avec l'équipe des cadres, les actions éducatives, pédagogues et thérapeutiques de l'établissement
      - Assurer le fonctionnement administratif, financier et technique de la structure
      - Garantir la mise en place de la démarche d'amélioration continue de la qualité et la démarche d'évaluation
      - Garantir le respect des droits des usagers
      - Garantir le respect des droits et la sécurité des personnels de l'établissement
      - Représenter l'établissement auprès des différents partenaires
      - Fixer des objectifs à l'encadrement intermédiaire et en évaluer les résultats


      II. - Profil recherché


      - Grande maitrise des mécanismes budgétaires et financiers
      - Posséder de solides connaissances du statut du personnel de la Fonction Publique Hospitalière (FPH) et de gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC)
      - Bonne connaissance du contexte législatif et réglementaire s'appliquant à l'établissement (connaissance des partenaires)
      - Aptitude à pouvoir gérer et solutionner les différends et les conflits
      - Savoir organiser et prioriser les actions et décisions à prendre
      - Capacité à projeter le fonctionnement de l'établissement dans l'avenir (projets, …)
      - Savoir animer et entraîner une équipe de collaborateurs
      - Evaluer et valoriser les compétences de l'encadrement intermédiaire


    • ANNEXE 12
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice de l'EHPAD Augustin Labouilhe de SAINT-ORENS-DE-GAMEVILLE
      I. - Description de l'établissement
      L'EHPAD Augustin Labouilhe est situé sur une commune rattachée à la communauté urbaine de Toulouse Métropole qui compte 12 522 habitants (recensement 2018).
      Il développe une prise en charge adaptée pour les personnes âgées présentant des troubles cognitifs et troubles du comportement modéré à travers son PASA.
      Le projet de restructuration en cours et le CPOM seront l'occasion de poursuivre l'adaptation de l'établissement aux besoins des personnes âgées pour les 10 prochaines années du territoire en réfléchissant à une complémentarité avec les autres acteurs sanitaires et médico-social.
      II. - Description du poste
      Il encadre les équipes pluridisciplinaires et développe une politique managériale et de ressources humaines.


      - Projet de diminution de l'absentéisme.
      - Assurer la continuité des soins par une stabilisation du volet RH
      - Conforter l'équipe de direction


      Il clarifie les missions de chacun en cadrant les droits et devoirs de chacun.
      Il fixe les axes de développement institutionnels et conduit les organisations de manière participative, (négocie les moyens de parvenir aux objectifs) mais fixe les résultats attendus et les délais.
      Il développe une politique d'évaluation continue des bonnes pratiques professionnelles et s'assure de la qualité des prestations en impliquant les responsables de services.
      Il inscrit l'établissement dans une dynamique territoriale et favorise l'intégration de l'EHPAD dans le tissu social, médico-social.
      Il fait évoluer l'établissement vers les orientations nationales et territoriales.
      III. - Profil recherché


      - Expérience de conduite de la démarche qualité souhaitée ou d'amélioration continue des pratiques
      - Conduite de projets : projet de restructuration, projet d'établissement à faire vivre, projet de soins,
      - Bonnes connaissances en DRH et en management : gestion prévisionnelle des métiers et compétences, conduite du dialogue social.
      - Connaissances de l'environnement et de la politique de santé régionale et départementale afin de s'inscrire dans une dynamique d'animation territoriale associant les établissements de santé et les établissements médico-sociaux
      - Connaissances en matière de gestion financière
      - Aptitude gestion crise sanitaire


    • ANNEXE 13
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice de l'EHPAD de SAINT-GERMAIN-LA-VILLE (Marne).
      I. - Description de l'établissement
      La commune de Saint Germain la Ville est située en pleine campagne marnaise, entre Chalons-en-Champagne 15 kilomètres et Vitry-le-François 25 kilomètres.
      L'EHPAD est situé en plein cœur d'une commune marnaise classée village fleuri, il regroupe : 100 lits d'hébergement permanent dont un PASA de 14 places Alzheimer, 1 lit d'hébergement temporaire ainsi qu'un SSIAD de 28 places.
      Cette grande diversité de services offre une palette graduable de l'accompagnement des personnes âgées depuis leur domicile jusqu'à l'entrée en établissement et s'inscrit dans la politique de parcours de vie proposée par la commune qui héberge également un accueil de jour de 9 places Alzheimer.
      II. - Description du poste


      - Poursuivre les travaux sur la fluidité des parcours des personnes âgées instaurés depuis le domicile jusqu'à l'entrée dans l'établissement avec un accompagnement spécifique pour les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer : PASA de 14 places et inscrire l'établissement au sein des réseaux locaux et des centres de ressources gérontologiques.
      - Poursuivre le projet de reconstruction complet pour lequel des subventions ont été demandées : rénovation complète de l'établissement pour réadapter l'offre aux besoins, rendre les locaux plus fonctionnels.
      - Sensibiliser à la bienveillance et accompagner les équipes de soin dans la montée en compétence pour l'accueil de la population spécifique : formations et sensibilisations régulières sur la conduite à tenir et les bonnes pratiques du quotidien pour favoriser l'accompagnement des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.
      - Dynamiser la gouvernance de l'établissement en lien avec le médecin coordonnateur notamment par la mise à disposition d'outils.


      III. - Profil recherché
      Une expérience de management dans la conduite d'un établissement sanitaire ou médicosocial serait appréciée.
      Le candidat doit maîtriser la gestion financière et budgétaire d'un établissement, la gestion des risques ainsi que celle des ressources humaines.
      Il dispose d'aptitude pour travailler en partenariat avec les élus et les acteurs de son territoire.
      Parmi les objectifs stratégiques assignés au nouveau directeur/nouvelle directrice, figure le renforcement effectif des coopérations avec les acteurs locaux du système de santé au premier rang desquels, le centre hospitalier de Chalons mais aussi les partenaires de la filière gériatrique y compris dans sa dimension géronto-psychiatrique.


    • ANNEXE 14
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice de l'EHPAD« Ambroise Paré », à COSSE-LE-VIVIEN (Mayenne)
      I. - Description de l'établissement
      L'établissement est situé dans la commune de Cossé-le-Vivien (3170 habitants), à 19 km de
      Laval, 72 km de Rennes et 71 km d'Angers. La commune de Cossé-le-Vivien fait partie de la communauté de communes du Pays de Craon, située dans le sud-ouest du département.
      L'EHPAD accueille 78 résidents en hébergement permanent. Plus de 50% des résidents accueillis ont la maladie d'Alzheimer ou maladies apparentées. Depuis janvier 2021, l'établissement expérimente deux jours par semaine des "journées d'accueil" permettant d'accompagner de façon plus spécifique les résidents dans le cadre d'un dispositif de type PASA.
      L'EHPAD fait partie du GCSMS du Pays de Craon qui rassemble 5 EHPAD, l'hôpital de proximité de Craon-Renazé et un SSIAD. Le directeur de l'EHPAD de Cossé-le-Vivien est actuellement administrateur du GCSMS. Des coopérations sont à l'œuvre via des formations mutualisées et des réponses partagées à des appels à projets.
      Les projets en cours concernant l'ARS :


      - accueil de jour itinérant
      - disposition d'astreinte infirmière de nuit mutualisée entre EHPAD,
      - innovation en santé : amélioration des conditions matérielles de travail - Objets connectés,
      - activité physique adaptée pour les résidents (karaté, piscine, danse de salon/expression corporelle, équithérapie, Siel bleu…)
      - CLACT (analyse de pratiques, sophrologie…)


      Le GCSMS s'inscrit également dans la dynamique du Contrat local de Santé du Sud-Ouest Mayennais et nous des partenariats avec le GCSMS départemental May'âge.
      De nombreuses coopérations sont à l'œuvre dans le champ sanitaire : HAD, EMG, EMSP, CMP, relais territorial d'hygiène, pôle santé de Cossé-le-Vivien (kiné, podologue, orthophoniste, recrutement envisagé d'un.e diéteticien.ne). Intervention de la kinésithérapeute tous les jeudis matins.
      Coopération avec des acteurs associatifs ou culturels (Association Main Tendue, JALMALV,
      Etablissement d'enseignement artistique…) et lien étroit avec les établissements scolaires, l'espace jeune et l'ALSH.
      II. - Description du poste
      La prise en soin des résidents est réalisée par une équipe pluri-professionnelle (IDE, AS/ASH, ergothérapeute, psychologue, animatrice, 2 AMP…) motivée, dynamique et engagée depuis janvier 2021 dans un cycle de formations montessori et humanitude dont l'objectif est de diffuser des codes et une culture commune à l'ensemble du personnel.
      La restauration est d'une grande qualité. Un travail est à l'œuvre depuis 3 ans pour sécuriser l'établissement (limiter les intrusions et les sorties inopinées) et réaliser la réfection des chambres.
      Le CPOM signé en avril 2018 couvre la période 2018-2023.
      Sur le plan des ressources humaines, le climat social est apaisé et l'équipe solidaire malgré une année 2020 puis 2021 fatigante tant en termes de gestion de la crise sanitaire COVID que de tensions ponctuelles sur certains recrutements (IDE, AS…).
      Sur le plan financier, l'établissement dispose de réserve et d'une trésorerie importante.La capacité d'autofinancement se maintient malgré la vétusté des immobilisations et des exercices budgétaires rendus plus incertains avec le contexte de crise sanitaire et les revalorisations salariales à l'œuvre. Le taux d'endettement est modéré (dernier emprunt souscrit en 2007), le capital à rembourser est de 348K euros au 31/12/20.
      L'établissement est engagé dans un projet de mutualisation avec l'EHPAD de Méral, distant de 6 km.
      Ainsi des postes sont mutualisés (ergothérapeute, psychologue, médecin coordonnateur, ponctuellement des remplacements soignants), la majorité des appels à projet ou demandes de subventions sont communs tout comme de nombreux supports, outils et protocoles. En lien avec l'EHPAD de Méral, un programme architectural de construction/ restructuration est à mener avec un travail sur la redéfinition d'un nouveau projet d'établissement avec une réflexion conjointe sur le soin et l'animation. L'accompagnement des équipes et le maintien d'une prise en soin de qualité sont des enjeux majeurs dans cette phase de mutation.
      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - expérience comme directeur d'un EHPAD ou adjoint au sein d'un hôpital soit dans le domaine RH, soit dans le domaine financier,
      - expérience dans le domaine des coopérations, mutualisations entre établissements,
      - expérience en conduite de projets architecturaux, accompagnement du changement et
      - dialogue social


      Connaissances particulières requises/prévues :


      - bonne connaissance du public accueilli (personnes âgées dépendantes),
      - bonnes connaissances réglementaires du secteur médico-social, y compris dans le domaine comptable et financier,
      - connaissance de l'organisation du système de santé, réseaux, filière, relation EHPAD/hôpital…
      - expérience en management


      Compétences professionnelles requises/prévues :


      - gestion de projets,
      - aptitude au développement et à l'animation des partenariats et réseaux,
      - capacité de négociation,
      - qualité relationnelles (communication, dialogue avec les élus locaux) et sens du travail en équipe
      - autonomie, rigueur,
      - polyvalence dans les missions,
      - sens du service public


    • ANNEXE 15
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice EHPAD de CLERMONT-EN-ARGONNE (Meuse)
      I. - Description de l'établissement
      3 Etablissements sous-direction commune décomposés comme suit :


      - EHPAD de Clermont en Argonne : 100 HC dont 14 PASA
      - Montfaucon d'Argonne - HC 32 - 1 AT - 1 AJ
      - Varennes en Argonne : HC 79 - AJ 1 - AT 3


      Les établissements sont situés à environ 25 km les uns des autres
      Le site principal se trouve à 29 km de Verdun et 45 Km de Bar-le-Duc (gares)
      Gare Meuse TGV : 42 km
      Etablissement autonome.
      II. - Description du poste (missions et activités) [2000 caractères maxi]
      Le PRS révisé en 2018-2019 décline sur le champs du médico-social les objectifs principaux suivants :


      - Orienter résolument et prioritairement la politique de santé vers la prévention dans une démarche de promotion de la santé et notamment assurer le déploiement de la vaccination obligatoire, promouvoir l'activité physique
      - Faire évoluer le système de santé dans une logique de parcours
      - Préserver l'autonomie de la personne âgée par des actions de prévention nutrition, soins bucco dentaires, activité physique, vaccination grippe
      - Améliorer le parcours de soins de la PA
      - Renforcer la qualité des services en EHPAD
      - Gestion des Ressources Humaines
      - Gestion Administrative
      - Gestion logistique
      - Renforcer les partenariats


      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée sur :


      - Mise en œuvre de projets de coopération, mutualisation
      - Dialogue social - gestion de conflits
      - Pilotage et mise en œuvre d'un projet architectural, de projets d'organisation
      - Négociation


      Connaissances particulières requises/prévues :


      - Connaissance sur les modalités de pilotage et conduite d'un projet architectural (extension/restructuration)
      - Connaissances administratives, financières, comptables
      - Transparence et rigueur de gestion
      - Compétence en gestion humaine
      - Compétence d'adaptabilité, de polyvalence, d'écoute, de synthèse
      - Mode de management participatif et par délégation
      - Bonnes capacités relationnelles.


    • ANNEXE 16
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice de l'EHPAD d'ETAIN (Meuse)
      I. - Description de l'établissement
      Etablissement de 75 lits d'Hébergement Permanent et 3 Hébergement Temporaire


      - Situé à 20 Km de Verdun et 20 Km de Briey.
      - Gare à Etain
      - 130 Km de Nancy
      - 70 Km de Metz


      Etablissement autonome actuellement dirigé par une Directrice Intérimaire.
      EHPAD membre fondateur du GCSMS Meuse.
      Coopération avec les structures sanitaires du GHT 5 à développer et formaliser.
      Positionnement hiérarchique et organigramme de direction :


      - 1 Directeur de Classe Normal
      - 2 Adjoints des Cadres Hospitaliers
      - 1 Adjoint Administratif Hospitalier


      II. - Description du poste (missions et activités)
      Missions Générales, permanentes et spécifiques dans le domaine suivant :


      - Stratégie (positionnement au sein du territoire, projet d'établissement, politique financière...) :
      - Projet d'établissement 2019-2023
      - Signature CPOM et passage à la nouvelle procédure budgétaire en 2019 (EPRD, ERRD, PGFP)
      - Gestion des Ressources Humaines :
      - Gestion Administrative
      - Gestion logistique
      - Projet de coopération au sein du territoire GHT 5 ( CH Verdun - Saint-Mihiel) et dans le cadre du GCSMS Meuse ( Groupement de Coopération Sociale et Médico-Sociale des EHPAD publics meusiens)
      - Mise en œuvre et suivi du CPOM
      - Pilotage et mise en œuvre du projet immobilier


      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée sur :


      - Mise en œuvre de projets de coopération, mutualisation
      - Dialogue social - gestion de conflits
      - Pilotage et mise en œuvre d'un projet architectural, de projets d'organisation
      - Négociation


      Connaissances particulières requises/prévues :


      - Connaissance sur les modalités de pilotage et conduite d'un projet architectural (extension/restructuration)
      - Connaissances administratives, financières, comptables
      - Transparence et rigueur de gestion
      - Compétence en gestion humaine
      - Compétence d'adaptabilité, de polyvalence, d'écoute, de synthèse
      - Mode de management participatif et par délégation
      - Bonnes capacités relationnelles


    • ANNEXE 17
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice EHPAD d'HONDSCHOOTE (Nord).
      I. - Description de l'établissement
      La Résidence Les 3 Rois met en difficulté l'EHPAD qui se retrouve à devoir porter des charges importantes pour en assurer son fonctionnement alors même que le bâtiment et son terrain ne sont plus adaptés aux pathologies des personnes âgées dépendantes actuellement hébergées.
      A terme, la réflexion devra amener les deux résidences à se scinder sur le terrain disponible de la Résidence Fleur de Lin qui peut accueillir une extension architecturale. Ce projet devra également permettre de réfléchir à la capacité installée qui apparaît trop importante au regard du besoin (plus de la moitié des personnes accueillies sont extérieures à la commune ou aux communes voisines). L'offre d'accueil devrait être mieux répartie sur le reste de la zone de proximité de la Flandre Maritime. Une étude menée en 2016 propose une réduction de capacité de 30 à 40 places. Actuellement au plafond de sa capacité d'investissement, le projet ne pourra être mené qu'à partir de 2023. Par ailleurs, l'établissement ne dispose à ce jour que d'une offre d'hébergement permanent. L'unité de vie n'est pas labellisée. L'EHPAD devra engager une réforme de son offre d'accompagnement (PASA, UVA, UVPHA…).
      Depuis 2016, l'établissement présente des résultats légèrement déficitaires (- 39 468 €). La dernière coupe AGGIR-PATHOS date du 18 décembre 2019, pour une prise d'effet au 1er janvier 2021 : GMP : 796 PMP : 220 Cette coupe est favorable à l'établissement qui se retrouvera à 95 % du plafond de convergence (- 87 942 €) permettant d'engager des recrutements (notamment en IDE et/ou en AS). L'établissement ne dispose pas de médecin coordonnateur malgré plusieurs campagnes de recrutement. La commune souffre également d'une désertification médicale. La décision a été prise par la commune de salarier 2 médecins qui prennent en charge les résidents de l'EHPAD. 2
      II. - Description du poste
      Stratégie :


      - projet d'établissement en cours de validité ;
      - EHPAD bien intégré sur le secteur d'implantation mais difficulté de remplissage.


      Organisation :


      - Délégation de signature auprès de l'attachée d'administration hospitalière pendant les absences ;
      - Gestion des plannings soignants assurés par l'attachée d'administration, recrutements, participations aux instances, CAPL, CTE, CHSCT ;
      - Les cadres assurent le suivi des soins, des projets de vie des résidents, organisent le travail de l'équipe en lien avec la prise en charge médicale ;
      - Effectuent les admissions en l'absence de médecin coordonnateur depuis 4 ans.


      Coordination externe et interne :


      - Coopération avec les EHPAD environnants ;
      - Evolution vers un GCSMS ?
      - Coopération avec la filière gériatrique ;
      - Coopération avec les différents centres hospitaliers du territoire ;
      - Coopération avance la HAD ;
      - Coopération avec le CLIC des Moulins de Flandres ;
      - Intégration au dispositif accueil de jour itinérant Sill'âge porté par l'APAHAM : 1 jour par semaine (mise à disposition de nos locaux et fourniture des repas).


      Conduite générale de l'établissement :
      Ressources humaines :
      Actuellement climat social tendu les infirmières estiment leur effectif insuffisant. Section syndicale très active. Le CHSCT souhaite négocier 3 jours de RTT supplémentaires, les IDE veulent 19 RTT - une nouvelle organisation devrait être envisagée. Dans l'attente et avant fin janvier - révision de la fiche de tâche des IDE et modification de leurs horaires - en cours.
      Principaux projets à conduire :


      - Négociation CPOM prévue en 2021 ;
      - Rénovation ou reconstruction du site Les 3 Rois ;
      - Transformation de l'offre : PASA, 1 voire 2 UVA, UVPHA… ;
      - Réorganisation du travail IDE/AS. 3


      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - capacité à penser et mener un projet de reconstruction ;
      - capacité à conduite du dialogue social ;
      - capacité à mener des projets de coopération et de fédérer ;
      - implication dans des dynamiques territoriales et notamment les coopérations formalisées ;
      - capacité à gérer une crise.


      Connaissances particulières requises / prévues :


      - bonne gestion de la conduite de projet (reconstruction, marchés publics, CPOM, PASA, UVA,…) ;
      - volonté de travailler en réseau, en construisant des partenariats avec les acteurs sociaux, médico- sociaux et sanitaires ;
      - bonne connaissance de la réglementation et des orientations de l'ARS Hauts-de-France ;
      - diplomatie et qualité relationnelle avec les CA ;
      - capacité de management des restructurations : accompagnement au changement des personnels.


      Compétences professionnelles requises / prévues :


      - bonnes connaissances budgétaires et financières des ESMS ;
      - bon sens de la communication ;
      - savoir-faire et savoir-être dans les relations avec les différents partenaires : Agence Régionale de Santé, Conseil Départemental, élus, instances de l'établissement, résidents, familles, établissements, professionnels de santé... ;
      - attachement aux valeurs du service public ;
      - rigueur
      - exigence
      - intégrité
      - honnêteté
      - humilité
      - respect
      - sens de l'équité, de l'écoute et réactivité.


    • ANNEXE 18
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice des EHPAD de STEENBECQUE et d'HAVERSKERQUE (Nord),
      I. - Description de l'établissement
      Les deux EHPAD sont de petite capacité (prise en charge conviviale, presque familiale). Haverskerque se démarque par le profil des personnes accueillies : « gérontopsychiatrique » en raison de la proximité avec l'Etablissement Public de Santé Mentale de Bailleul. Leur taux d'activité est satisfaisant en dépit d'une forte concurrence sur le secteur de la Flandre Intérieure. Cette attractivité est à nuancer en raison de l'absence de diversité de l'offre d'accueil. La Flandre Intérieure s'est engagée dans une nouvelle phase d'humanisation de son parc d'hébergement ; reconstruction de plusieurs EHPAD voisins.
      Or, les deux résidences s'avèrent peu adaptées aux enjeux de prise en charge actuels. Une réflexion devra être poursuivie en vue, éventuellement, d'une reconstruction commune. Un rapprochement avec une troisième structure n'est pas exclu (conclusions du cabinet d'audit).
      Les coupes AGGIR PATHOS des deux résidences sont les suivantes :


      - Haverskerque : GMP = 751 (validé le 09/12/2015) et PMP = 154 (validé le 16/12/2015)
      - Steenbecque : GMP = 664 (validé le 09/12/2015) et PMP = 144 (validé le 06/01/2016)


      Ils sont en légère convergence positive au titre de la section soin.
      Sur le plan budgétaire, les deux résidences sont fragiles. Steenbecque a présenté un résultat déficitaire d'environ 82 000 € à l'ERRD 2019. L'EHPAD de Haverskerque est quant à lui en déficit n-1 d'environ 13 000 €. Une vigilance sera à avoir sur leur équilibre budgétaire, tenant compte des résultats des coupes prévues au 1er semestre 2021 ; le recours à un plan de retour à l'équilibre devra être envisagé.
      L'un des enjeux majeurs tient à la gestion du climat social. Les mouvements syndicaux sont très actifs et les relations avec les directions successives se sont parfois révélées conflictuelles (absentéisme et turn-over importants).
      II. - Description du poste
      Stratégie :


      - démarche d'accompagnement global des bénéficiaires, au profit d'une meilleure intégration sociale et médico-sociale ;
      - initiation des nouveaux projets d'établissements ;
      - mise en place de politiques efficientes de développement continu de la qualité ;
      - promotion et respect des droits des usagers.


      Organisation :


      - développement des pratiques de management adaptées à la conduite du changement ;
      - veille à la bonne organisation des services médico-sociaux, techniques et administratifs de l'établissement ;
      - gestion des ressources humaines, financières, économiques et logistiques de l'établissement ;
      - développement des politiques de communication ainsi qu'un système d'information utiles à la dynamique générale de l'établissement.


      Coordination externe et interne :


      - poursuite de la mutualisation entre les EHPAD d'Haverskerque et de Steenbecque ;
      - coopération avec le centre hospitalier d'Hazebrouck (HAD), l'équipe mobile de soins palliatifs de la maison médicale Jean XXIII, les CLIC de Merville et d'Hazebrouck, le CLAN et le centre de la mémoire de Bailleul ;
      - conventionnement avec le SSR du centre hospitalier d'Armentières dans le cadre de la filière gériatrique locale ;
      - conventionnement avec les pharmacies d'officine pour la délivrance des médicaments en PDA dans la cadre de la sécurisation du circuit du médicament.


      Conduite générale de l'établissement :


      - immeubles sont de construction assez récente en pleine propriété (crédit immobilier en cours sur Steenbecque).


      Principaux projets à conduire :


      - réflexion et mise en œuvre du rapprochement des établissements entre eux et/ou avec d'autres (s) établissements médico-sociaux ou sanitaires ;
      - CPOM ;
      - rénovation des projets d'établissement ;
      - transformation des chambres doubles en chambres individuelles sur Haverskerque ;
      - poursuite de la démarche de prévention des risques psychosociaux (ARACT) ;
      - poursuite de la réorganisation du travail : IDE / AS / ASHQ.


      III. Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - capacité à penser et mener un projet de reconstruction ;
      - conduite du dialogue social ;
      - capacité à mener des projets de coopération et à fédérer ;
      - implication dans des dynamiques territoriales et notamment les coopérations formalisées ;
      - aptitudes à la gestion de crise.


      Connaissances particulières requises/prévues :


      - pilotage de projet (reconstruction, marchés publics, CPOM, PASA, UVA,…) ;
      - travail en réseau et maîtrise des logiques partenariales avec les acteurs sociaux, médicosociaux et sanitaires ;
      - bonne connaissance de la réglementation et des orientations stratégiques liées au territoire ;
      - diplomatie et qualités relationnelles ;
      - capacité de management des restructurations et accompagnement au changement des personnels


      Compétences professionnelles requises/prévues :


      - bonnes qualités managériales ;
      - bonnes connaissances budgétaires et financières des ESMS ;
      - bon sens de la communication ;
      - savoir-faire et savoir-être dans les relations avec les différents partenaires : Agence Régionale de Santé, Conseil Départemental, élus, instances de l'établissement, résidents, familles, établissements, professionnels de santé.... ;
      - attachement aux valeurs du service public ;
      - rigueur
      - exigence
      - intégrité
      - honnêteté
      - humilité
      - respect
      - sens de l'équité, de l'écoute et réactivité.


    • ANNEXE 19
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice de l'EHPAD de LIANCOURT (Oise)
      I. - Description de l'établissement
      Autorisation : 169 places d'hébergement permanent, 3 places d'hébergement temporaire, 21 places Alzheimer (unité protégée), PASA, 6 places d'accueil de jour et PFR adossée.
      Un des atouts de l'EHPAD est d'être de construction récente ; il présente à la fois pour les résidents et le personnel soignant un cadre de vie et un cadre de travail agréable et fonctionnel.
      Toutes les places d'hébergement sont habilitées à l'aide sociale.
      La structure a cette particularité d'un fonctionnement, en ce qui concerne l'organisation médicale, pouvant s'apparenter à un fonctionnement hospitalier en ce sens que deux médecins salariés prennent en charge médicalement (dans le respect du libre choix de la personne) les résidents accueillis mais aussi qu'une pharmacie à usage interne est installée au sein de l'établissement. Ce fonctionnement s'inscrit dans le cadre d'un financement au tarif global.
      La direction commune de l'EHPAD de Chambly, existant depuis 2008, n'est pas renouvelée dans le cadre de la publication de poste.
      Cependant les mutualisations et les partenariats seront à poursuivre ou à mettre en œuvre :


      - avec le CH Paul Doumer de l'AP-HP,
      - éventuellement avec un projet de GCSMS d'EHPAD constitué avec les EHPAD du CH
      - Beauvais et des EHPAD en direction commune du CH Beauvais.
      - le CH Clermont
      - le CHI Clermont
      - le GHPSO
      - la DAC Oise Ouest en cours de constitution


      L'établissement dispose de la télémédecine depuis 2018.
      Personnels : environ 130 ETP
      Des activités nouvelles ayant été déployées (PFR, télémédecine, PASA), il se peut que le manque de place nécessite de prévoir une extension.
      II. - Description du poste
      Le Directeur dirigera le seul EHPAD de Liancourt.
      Les missions générales du directeur s'inscrivent dans les valeurs du service public et dans les politiques sociales, médico-sociales et dans une démarche de santé publique. Le Directeur, chef ou adjoint, est responsable du fonctionnement et de la continuité de service.
      Il concourt à l'élaboration et à la mise en œuvre des politiques sociales, médico-sociales et sanitaires au sein de son territoire et favorise l'intégration de l'établissement dans un tissu social, médico-social et sanitaire permettant une prise en charge globale et coordonnée des personnes accueillies ou accompagnées et de leurs familles.
      Il conduit la politique générale de l'établissement dans le cadre des politiques sociales, médico-sociales et sanitaires définies au plan national et territorial.
      Il met en œuvre une politique stratégique et opérationnelle de gestion des moyens humains et financiers de l'établissement pour répondre aux besoins des personnes accueillies ou accompagnées.
      Il encadre des équipes pluridisciplinaires en favorisant le développement des compétences et savoir-faire des personnels dans le cadre d'une gestion prévisionnelle des métiers et des compétences.
      Il développe une politique d'évaluation continue des bonnes pratiques professionnelles et s'assure de la qualité des prestations (médicales, soignantes, sociales et éducatives, administratives, techniques, logistiques et hôtelières).
      Il est le responsable légal de l'établissement.
      Un logement de fonction est proposé, le Directeur effectuant des astreintes administratives.
      III. - Profil recherché
      L'accès à un poste de direction d'un établissement de service social ou médico-social est réglementé et défini par le décret n° 2007-221 du 19 février 2007.
      Le niveau de qualification requis :


      - diplôme de niveau I (Bac +5 ou plus)
      - CAFDES, CAFERUIS ou DEIS
      - master 2 du type management des organisations sanitaires et sociales ou la formation de directeur d'établissement sanitaire, social et médico-social (D3S) délivrée par l'EHESP


      Une expérience significative dans le secteur d'activité ou la spécialité de la structure est souhaitable et une expérience réussie dans l'encadrement d'équipe.
      Connaissances particulières requises / prévues :


      - Connaissances générales acquises au cours de la formation à l'Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique et mises à jour par l'expérience acquise dans les différents postes ainsi que par la formation continue.
      - Connaissances dans le domaine de la santé publique.
      - Connaissances approfondies des politiques sanitaires et sociales et des différentes formes de prise en charge (à domicile et en institution).
      - Connaissance des populations et de leurs attentes.
      - Techniques de conduite du changement, de gestion de projets et de programmes (notamment de projets de restructuration ou de coopération), de négociation et de gestion de conflits.


      Compétences professionnelles requises/prévues :


      - Savoir appliquer et faire appliquer le cadre législatif et réglementaire et les grandes priorités sanitaires, médico-sociales et sociales nationales et territoriales.
      - Avoir une vision stratégique des évolutions du système sanitaire, social et médicosocial et savoir positionner l'établissement dans des réseaux de santé publique ou médico-sociaux au sein des territoires.
      - Savoir diriger, arbitrer et prendre des décisions en s'appuyant sur une capacité de jugement.
      - Savoir expliquer la stratégie, la faire partager, en définir les implications et les déclinaisons.


    • ANNEXE 20
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice de l'EHPAD de CROISILLES (Pas-de-Calais),
      I. - Description de l'établissement
      Etablissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes, public autonome, dont la capacité autorisée est de 104 lits d'hébergement permanent dont 12 en Unité de Vie Alzheimer, 3 lits d'hébergement temporaires et 6 places d'accueil de jour.
      Pour cet EHPAD les enjeux principaux concernent :


      - la négociation du CPOM
      - l'actualisation des outils de la loi du 2 janvier 2002


      II. - Description du poste
      Missions générales, permanentes et spécifiques dans les domaines suivants :


      - Dans le cadre du document de délégation, la direction de l'EHPAD est chargée
      - De la conduite et mise en œuvre du projet d'établissement
      - De la gestion et l'animation des ressources humaines
      - De la gestion budgétaire, financière et comptable de la structure
      - De la coordination avec les institutions et intervenants extérieurs
      - Principaux projets à conduire : renouvellement du projet d'établissement et négociation du
      - CPOM, travail à finaliser quant aux facteurs de risques identifiés lors de l'inspection du dernier trimestre 2019


      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - Expérience souhaitée dans la gestion d'un EHPAD ou d'un établissement médico-social,


      Connaissances particulières requises / prévues :


      - Connaissance du fonctionnement des structures sociales et médico-sociales
      - Connaissance dans le domaine du champ des personnes âgées
      - Connaissance dans la gestion financière (Plan Pluriannuel d'Investissement, EPRD)


      Compétences professionnelles requises / prévues :


      - Aptitude avérée au dialogue social et l'accompagnement managérial
      - Compétences en conduite de projet


    • ANNEXE 21
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice de l'EHPAD de NEDONCHEL (Pas-de-Calais),
      I. - Description de l'établissement
      Etablissement Hébergeant des Personnes Agées Dépendantes, public autonome, dont la capacité autorisée est de 83 lits d'hébergement permanent dont 15 dédiés à la prise en charge des personnes atteintes de maladie d'Alzheimer ou troubles apparentés, ainsi qu'un PASA de 14 places. Pour cet EHPAD les enjeux principaux concernent :


      - la politique de gestion des RH
      - l'amélioration de la politique globale de prise en charge
      - la réactivation / déploiement des parcours territorialisés


      II. - Description du poste
      Missions générales, permanentes et spécifiques dans les domaines suivants :
      Dans le cadre du document de délégation, la direction de l'EHPAD est chargée


      - De la conduite et mise en o uvre du PE
      - De la gestion et l'animation des RH
      - De la gestion budgétaire, financière et comptable de la structure
      - De la coordination avec les institutions et intervenants extérieurs


      Principaux projets à conduire :
      Mise en place et suivi du plan d'actions suite à la mission d'inspection en matière de gouvernance/ pilotage, d'organisation / fonctionnement de la structure et de qualité de prise en charge des résidents
      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - Expérience dans la gestion d'un EHPAD souhaitée, ou un établissement médico-social ;


      Connaissances particulières requises / prévues : (en lien avec les spécificités du poste) :


      - Connaissance du fonctionnement des structures sociales et médico-sociales
      - Connaissance dans le domaine du champ des personnes âgées
      - Connaissance dans la gestion financière (Plan Pluriannuel d'Investissement, EPRD, etc.)


      Compétences professionnelles requises / prévues : (en lien avec les spécificités du poste) :


      - Aptitude au dialogue social et l'accompagnement managérial
      - Conduite de projets


    • ANNEXE 22
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice du centre hospitalier de MAULEON-LICHARRE (Pyrénées-Atlantiques)
      I. - Description de l'établissement
      L'hôpital de proximité de Mauléon est le seul établissement public en Soule. Il gère des lits de médecine, SSR et EHPAD. Sera adossé au site une maison de santé pluri-professionnelle début 2022.
      Il était important pour le devenir de l'établissement que sa gouvernance soit renforcée.
      Les enjeux de reconstruction, de financement et de bientraitance au sein de l'EHPAD sont en effet très importants. Le projet immobilier relatif à l'EHPAD a été livré en 2021. En revanche, la partie sanitaire, rencontre de nombreux retards et une fragilité quant à sa soutenabilité financière. Le CH de Mauléon était en direction commune avec le CH d'Oloron depuis 2013.
      Cette collaboration a notamment permis la mutation de nombreuses fonctions administratives (RH, paie, qualité, direction des soins, finances notamment) mais également médicales.
      Le conseil de surveillance du centre hospitalier de Mauléon a dénoncé la direction commune le 10 mai 2021. A prés réduction du délai de préavis à 4 mois, la direction commune entre les deux établissements prendra fin le 10 septembre 2021.
      La partie EHPAD compte 150 places en hébergement permanent et 5 places en hébergement temporaire. Diversification de prise en charge de la personne âgée : une unité de vie protégée (12 places), un PASA et un accueil de jour (itinérant).
      II. - Description du poste
      Stratégie :


      - Faire reconnaitre le CH de Mauléon comme hôpital de proximité dans le cadre de la loi d'organisation et de transformation du système de santé en cours de discussion au Parlement, avec une participation forte au sein de la CPTS de Soule
      - Poursuivre le schéma directeur immobilier concernant la partie sanitaire.
      - Organisation (gouvernance, organigramme de direction, délégations…)
      - Gouvernance interne à l'établissement à définir.


      Coordination externe et interne :


      - Direction commune, GHT Béarn Soule, CPTS Soule, CLS haut-Béarn…
      - Poursuivre les collaborations avec les acteurs de santé et médico-sociaux (généralistes et EHPAD) du Haut Béarn et Soule ainsi qu'avec les collectivités dans le cadre des Contrats Locaux de Santé existants.


      Conduite générale de l'établissement :


      - Ressources administratives et techniques à consolider avec un SIH plus performant et des liens avec GHT.
      - Promouvoir l'attractivité de l'établissement (et notamment de l'EHPAD) sur le territoire (taux d'occupation de l'EHPAD à maximiser).


      Principaux projets à conduire :


      - Poursuivre la fiabilisation des comptes et du suivi budgétaire.
      - Mise en œuvre du projet d'établissement : projet médico-soignant, projets immobiliers, volet SIH en lien avec GHT
      - Poursuivre le schéma directeur immobilier concernant la partie sanitaire.
      - Travailler à la labellisation Hôpital de proximité.


      III. - Profil recherché
      Le candidat devra être en capacité de poursuivre et mener à bien un travail de recomposition immobilière de l'établissement. Ce projet est l'une des mesures stratégiques qui devront être mises en œuvre, avec le soutien de l'Agence régionale de santé, pour assurer le retour à l'équilibre financier structurel de l'établissement.
      Il devra également déployer les aspects suivants :


      - capacité de management
      - connaissances financières et budgétaires, des procédures d'achat
      - capacité à la conduite de projet
      - communication/négociation avec les partenaires institutionnels et les acteurs du territoire
      - rigueur et professionnalisme


      Il devra participer à la gouvernance du GHT Béarn et Soule et travailler les coopérations au bénéfice des patients du territoire de son établissement.


    • ANNEXE 23
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice de l'EHPAD "Nostra casa" de SAINT-LAURENT-DE-CERDANS (Pyrénées-Orientales)
      I. - Description de l'établissement
      Situés dans le territoire isolé du Haut-Vallespir (58 km de Perpignan et 28 km de Céret - proche de la frontière espagnole), l'EHPAD public autonome et le PHV « Nostra Casa » accueillent sur un même site des personnes âgées dépendantes et handicapées vieillissantes sur la commune de Saint- Laurent-de-Cerdans (population 1 136 habitants selon le recensement INSEE 2016).
      L'EHPAD et le PHV sont les premiers employeurs de la commune.
      L'EHPAD dispose de 89 lits d'hébergement permanent dont 14 de PASA. L'EEPA PHV dispose d'une capacité de 10 places.
      L'EHPAD favorise traditionnellement l'accueil de personnes âgées relevant de la géronto-psychiatrie.
      Trois EHPAD sont implantés sur le territoire du Haut-Vallespir : celui de Saint-Laurent-de-Cerdans, celui d'Arles-sur-Tech et celui de Prats-de-Mollo-la-Preste.
      Le bâtiment a été profondément restructuré de 2009 à 2014, pour un coût de 5,8 M€.
      L'établissement assume aujourd'hui les conséquences de ce programme de travaux et la situation financière de l'EHPAD doit être suivie avec attention.
      L'EHPAD et le PHV ont connu une succession de directeurs ces dernières années et aspirent à plus de stabilité. Un contrôle de la chambre régionale des comptes est intervenu récemment ; une mission d'inspection est actuellement en cours.
      Des démarches de restructuration et de transformation de l'offre sont à envisager, dans le respect des orientations nationales et régionales en lien avec les autorités de tarification.
      II. - Description du poste


      - Conduite et mise en œuvre du projet d'établissement ;
      - Gestion et animation des ressources humaines ;
      - Gestion budgétaire, financière et comptable de la structure ;
      - Finalisation du CPOM ;
      - Mise en place et suivi du plan d'actions suite à la mission d'inspection actuellement en cours (gouvernance, fonction supports, qualité de la prise en charge) ;
      - Mise en œuvre et suivi des préconisations de la chambre régionale des comptes ;


      III. - Profil recherché
      Expérience dans la gestion d'un EHPAD souhaitée
      Connaissances particulières requises / prévues :


      - Gestion financières des ESMS (M22, PPI, EPRD…) et maitrise de la comptabilité publique ;
      - Gestion des ressources humaines
      - Connaissance du fonctionnement des structures sociales et médico-sociales ;
      - Maîtrise des filières gérontologiques (fonctionnement, rôle, animation…) ;
      - Aptitude avérée au dialogue social (partenaires sociaux, familles, autorité de tarification, conseil d'administration) et l'accompagnement managérial ;


      Compétences professionnelles requises / prévues :


      - Conduite du changement ;
      - Transparence et rigueur de gestion ;
      - Compétence en gestion de projet ;
      - Connaissance des problématiques liées au public accueilli ;
      - Capacité à développer et à entretenir les partenariats ;
      - Maitrise des procédés d'évaluation des activités et de la qualité des prestations d'un EHPAD ;
      - Sens de l'organisation ;
      - Capacité d'analyse ;
      - Aisance relationnelle ;
      - Capacité de décision.


    • ANNEXE 24
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice de la Cité de l'Enfance de COLMAR (Haut-Rhin)
      I. - Description de l'établissement
      Au sein de la Direction Enfance-Famille-Insertion du Département du Haut-Rhin, la Cité de l'Enfance est un foyer départemental qui participe aux missions d'aide sociale à l'enfance.
      Elle assure l'accueil en internat (50), le placement à domicile (10) et l'accueil familial (10) des mineurs (garçons et filles) confiés à l'Aide Sociale à l'Enfance de 3 à 18 ans. Elle met en œuvre leur accompagnement éducatif en vue de préparer un retour en famille ou une future insertion dans la vie adulte.
      L'action de la Cité de l'Enfance s'inscrit dans les priorités définies par le Haut-Rhin dans son schéma départemental de protection de l'enfance (2019-2023).
      La Cité de l'Enfance travaille en étroite collaboration avec le service départemental d'Aide Sociale à l'Enfance (ASE). Elle travaille à élaboration des projets pour l'enfant adaptés aux situations particulières et à proposer à l'ASE des évolutions des modalités d'accueil adaptées et évolutives.
      L'établissement participe à l'accueil d'urgence de manière prioritaire dans le département, en soirée la semaine. Cette mission a vocation à se renforcer.
      La gouvernance de l'établissement repose sur une Commission de Surveillance, présidée par Mme M. MARTIN, Conseillère départementale.
      Le budget de fonctionnement de l'établissement s'établit à 4,07 M€, dont 3,14 M€ pour les charges de personnel.
      L'établissement emploie 63 personnes, dont 3 chefs de service, 1 médecin, 1 infirmière, 2 psychologues. Tous les postes sont pourvus.
      Le Directeur de la Cité de l'Enfance est sous l'autorité hiérarchique du Directeur Enfance-Famille-Insertion du Département du Haut-Rhin.
      Les missions n'évolueront pas dans le cadre de la Collectivité Européenne d'Alsace.
      II. - Description du poste
      Le Directeur de la Cité de l'enfance, sous l'autorité hiérarchique du Directeur de l'Enfance- Famille-Insertion du Département du Haut-Rhin. Il est responsable du fonctionnement, définit les choix stratégiques qu'il soumet en commission de surveillance. Il anime une démarche de concertation pour définir le projet d'établissement et veille à sa mise en œuvre ainsi qu'à celle des plans d'actions des référentiels de bonnes pratiques professionnelles des services éducatifs, techniques et administratifs.
      Il définit l'organisation des projets, les tableaux de bord ou les indicateurs de suivi.
      Il analyse les facteurs de succès et de risques et des principaux projets et propose des mesures de prévention.
      Il anime et étaye l'équipe de cadres socio-éducatifs dans le management de leurs équipes.
      Il organise la communication interne, la gestion du changement et anime les instances de concertation.
      Il est le garant de la continuité de service et participe au roulement des astreintes avec les 3 chefs de service.
      Il s'assure de la qualité des liens avec le tissu social, judiciaire, policier, associatif et formalise un partenariat durable avec les partenaires.
      Il assure la gestion de l'établissement en lien étroit avec les services support du Département (ressources humaines, finances, appui juridique, marchés…) dans une recherche d'efficience.
      Le directeur se voit confier les projets suivants :


      - Animer une démarche concertée pour la mise à jour du projet d'établissement ;
      - Organiser la participation de l'établissement à la mise en œuvre du projet d'accueil d'urgence dans le Département ;
      - Mettre en œuvre, à son niveau, la Collectivité Européenne d'Alsace (CeA) en harmonisant les pratiques avec le Foyer Départemental de l'Enfance du Bas-Rhin ;
      - Travailler à la formalisation des pratiques éducatives à réaliser avec les familles d'accueil ;
      - Manager la démarche qualité et gestion des risques.


      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - Expérience de direction d'une MECS ou à défaut d'un établissement médico-social ;
      - Connaissances particulières recherchées :
      - Connaissance et technicité dans les domaines suivants : gestion des ressources humaines, gestion administrative et financière ;
      - Connaissance du champ des institutions, associations, partenaires et organismes
      - Connaissance de la législation liée au domaine de la protection de l'enfance ;


      Compétences professionnelles recherchées :


      - Compétences managériales confirmées ;
      - Capacités dans le management d'équipes et individuel ;
      - Capacité en management de projets ;
      - Capacité à définir des orientations stratégiques et un projet d'établissement cohérent avec les orientations de la collectivité départementale ;
      - Capacité à décliner et organiser les lignes stratégiques définies par la hiérarchie ;
      - Capacité à alerter ;
      - Compétences en matière de gestion des ressources humaines, de gestions administratives et financières ;
      - Qualités relationnelles et sens du travail en équipe ;
      - Capacité à gérer son stress ;
      - Aptitudes à la médiation ;
      - Capacité à gérer les conflits, les contentieux, les tensions ;
      - Capacité à animer des réunions ;
      - Capacité rédactionnelle.


    • ANNEXE 25
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice de l'EHPAD VILLAGE NEUF (Haut-Rhin) ;
      I. - Description de l'établissement
      L'EHPAD Jean Monnet à Village-Neuf est un établissement public autonome implanté dans un quartier pavillonnaire, proche des commerces et de l'activité communale, facilement accessible.
      Sa capacité est de 89 places dont 2 places d'hébergement temporaire et un PASA de 14 places.
      Il accueille des personnes âgées dépendantes et des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés.
      L'EHPAD Jean Monnet dispose d'une offre d'hébergement diversifiée (temporaire et permanent) cohérente avec les besoins du territoire. Il dispose également d'un Pôle d'activités et de soins adaptés permettant d'assurer un bon maillage territorial de l'offre relative aux « Maladies neurodégénératives ».
      La capacité de l'établissement étant supérieure à 80 places, l'EHPAD n'est pas concerné par les réflexions à mener territorialement sur les restructurations de l'offre pour les EHPAD de petites tailles. Ainsi, le projet de reconstruction d'un nouvel EHPAD est basé sur une capacité identique de 89 places.
      II. - Description du poste


      - Assurer l'équilibre budgétaire de la structure : respect des enveloppes allouées, recherche de gain d'efficience
      - Piloter le recrutement de professionnels aux compétences très diverses (paramédicaux, techniques, administratifs, etc.).
      - Gérer les plannings des équipes et veiller à leur bonne coordination.
      - Entretenir une forte cohésion et un bon climat social en organisant régulièrement des réunions d'équipe et en palliant rapidement aux éventuels conflits.
      - Identifier les besoins en compétences sur chaque poste et faire évoluer la politique de formation individuelle et collective en conséquence.
      - Encadrer l'intervention de bénévoles dans la vie de l'établissement (notamment sur les projets d'animation), en complémentarité et bonne intelligence avec les équipes médicosociales salariées
      - Respect de la loi du 2 janvier 2002 de rénovation et de modernisation de l'action sociale
      - Animer le conseil de la vie sociale et associer les personnes âgées et leurs familles
      - Concrétiser les axes stratégiques du projet d'établissement
      - Etre garant de la réalisation du projet d'établissement au quotidien et veiller à son évolution en fonction des besoins


      PROJETS :


      - Négociation, finalisation et mise en œuvre du CPOM
      - Travaux conservatoires de mise en sécurité incendie du bâtiment
      - projet de reconstruction d'un nouvel EHPAD


      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - Gestion autonome des établissements médico-sociaux
      - Expérience auprès de population fragile, particulièrement les personnes âgées
      - dépendantes.
      - Management d'équipe pluridisciplinaire (médicale, médico-sociale, administrative,
      - hôtelière) et travaille en partenariat avec les structures sanitaires


      Connaissances particulières requises / prévues :


      - Avoir une bonne connaissance des politiques de santé publique, du secteur médico-social, des missions qui lui sont confiées, de l'effet des pathologies dans l'organisation de la prise en charge et des stratégies d'adaptation des réponses institutionnelles.
      - Préparer, mettre en œuvre et vérifier l'exécution des délibérations et orientations du Conseil d'Administration.
      - Orienter les choix, les stratégies et les développements de l'EHPAD, les faire exécuter par ses adjoints et vérifier l'efficience des différents services.
      - Savoir orienter l'EHPAD en fonction des politiques et orientations sociales et médicosociales.
      - Savoir anticiper les impacts liés à l'évolution de l'Institution.
      - Piloter les projets et les transformations nécessaires aux besoins des usagers.
      - Gérer et développer des stratégies comptables pour orienter les démarches et adaptations de l'EHPAD aux contextes économiques ambiants et aux besoins des résidents.
      - Savoir sécuriser les équipes qui œuvrent dans l'EHPAD et les adapter à leurs missions.
      - Représenter l'EHPAD dans tous les actes ou démarches de la vie institutionnelle ou se faire représenter par tous les moyens utiles disponibles ou à développer.
      - Impulser une dynamique collaborative propice au développement d'une pratique pluridisciplinaire.
      - Veiller au maintien d'un climat de travail serein, équitable et constructif.
      - Maintenir et développer les partenariats sanitaires.


    • ANNEXE 26
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice de l'institut départemental de l'enfance et de la famille de Saône et Loire (IDEF71) à CHATENOY-LE-ROYAL.
      I. - Description de l'établissement
      Etablissement public autonome à vocation départementale avec le 2nd foyer de l'enfance du département (basé à MACON) ; porte d'entrée du dispositif de placement protection de l'enfance du fait de sa mission d'accueil d'urgence.
      Ses missions entrent dans le champ des dispositions des lois du 5 mars 2007 réformant la protection de l'enfance et du 14 mars 2016.
      Accueil urgence protection de l'enfance de 0 à 18 ans depuis tout le département
      Accueils préparés en centre parental : femmes enceintes mineures ou majeures, ou ayant un enfant de moins de 3 ans
      Services autorisés et nombre de lits/places
      0-3 ans : 7 places
      3-6 ans : 8 places
      7-18 ans : 2 x 12 places
      Accueil familial 0-18 ans : 8 places (9 autorisées)
      Centre parental : 10 places installées (12 autorisées)
      Le Foyer est directement impacté par le schéma départemental de l'enfance et des familles entre autres dans ses volets suivants :


      - Faciliter le parcours de l'enfant : plateforme, accueil d'urgence, commissions de régulation
      - Adapter l'offre aux besoins : prise en charge de situations complexes
      - Mieux prendre en compte le droit des usagers : PPE entre autres, participation des enfants…


      Son Conseil d'administration est présidé par le Président du Conseil départemental ou son représentant, et comporte 6 conseillers départementaux.
      II. - Description du poste
      Participation à l'élaboration et à la mise en œuvre de la politique départementale de protection de l'enfance
      Participation aux instances départementales (groupes de travail, commissions diverses…)
      Missions :


      - Représenter la structure et garantir les conditions de prise en charge adaptée et sécurisée des enfants, jeunes et familles qu'elle accompagne, dans le respect de la législation en vigueur et des recommandations de l'ANESMS.
      - Organiser la gestion administrative et financière de l'établissement.


      En lien avec le Conseil d'administration :


      - Management et organisation des activités de l'établissement
      - Management de la qualité (évolution du projet d'établissement, conformité de l'action avec la réglementation, qualité des prestations, respect des droits des personnes,
      - sécurité des biens et des personnes, bilans d'activités et définition des axes d'amélioration, démarche continue d'amélioration),
      - Gestion et animation des ressources humaines (politique RH, évaluation des besoins, recrutements, coordination, formation, relations sociales, communication, prévention des risques professionnels


      Principaux projets à conduire :


      - Actualisation du projet d'établissement
      - Elaboration du projet de service des unités 7-18 ans
      - Aboutir, en collaboration avec la Direction de l'enfance et des familles du Département l'installation du centre parental créé en septembre 2021 :
      - projet de service à consolider et formaliser
      - opération de travaux pour la restructuration d'un ancien appartement de fonctions en appartements familiaux
      - Répondre aux projets du Département liés notamment au plan d'action inscrit dans le cadre de la contractualisation avec l'Etat et l'ARS au titre de la stratégie nationale de prévention et de la protection de l'enfance
      - Mettre en œuvre un plan de maitrise sanitaire
      - Création des fiches de poste pour l'ensemble de l'établissement


      III. - Profil recherché
      Compétences particulières requises :
      Savoir :


      - Gestion des établissements sociaux et médico-sociaux,
      - Maîtrise du Cadre législatif et réglementaire de la protection de l'enfance,
      - Politique éducative et pédagogique en protection de l'enfance, au public accueilli et aux dynamiques familiales,
      - Comptabilité publique et gestion financière,
      - Gestion de projet, évaluation et amélioration continue de la qualité,
      - Dynamiques institutionnelles, gestions des organisations, management,
      - Maîtrise de l'outil informatique.


      Savoir-faire :


      - Animer et mobiliser une équipe,
      - Organiser et coordonner,
      - Déléguer,
      - Écouter, dialoguer et gérer les conflits,
      - Développer et animer un projet, impulser une dynamique de projet.


      Savoir-être :


      - Rigueur et organisation,
      - Qualités relationnelles et d'écoute,
      - Sens du service public,
      - Disponibilité,
      - Réactivité,
      - Capacités de distanciation,
      - Discrétion.


      Conditions particulières :


      - Permis B ou A en cours de validité et véhicule personnel,
      - Strict respect du secret professionnel et de l'obligation de réserve,
      - Astreintes.


    • ANNEXE 27
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou directrice de la MECS de LUZANCY (Seine et Marne)
      I. - Description de l'établissement
      La Maison d'enfants à caractère social (MECS) de Luzancy est, depuis 2013, intégrée à une direction commune avec le foyer de l'enfance de Meaux. Cette direction commune sera dissoute au 31 décembre 2021 dans le cadre du projet d'unification des dispositifs d'urgence en Seine-et-Marne, qui ne concerne pas la MECS.
      Au 1er janvier 2022, le poste actuel de directeur-adjoint de la MECS de Luzancy sera ainsi transformé en un poste de chef d'établissement.
      La Maison d'enfants de Luzancy est la seule MECS présente sur le territoire départemental à disposer du statut d'établissement public départemental autonome. Elle est autorisée et habilitée pour l'accueil de 76 mineurs âgés de 0 à 18 ans, avec possibilité d'accueil au-delà de 18 ans à la demande du Département.
      La prise en charge s'effectue à travers plusieurs modes d'accueil :


      - des places mixtes en internat pour des mineurs âgés de 6 à 16 ans,
      - des places non mixtes au sein de structures dédiées à l'accueil d'adolescents âgés de 16 à 18 ans, voire au-delà de 18 ans,
      - des places dans le dispositif d'accueil familial destinées à la prise en charge de mineurs de la naissance jusqu'à 18 ans, voire au-delà de 18 ans.


      La Maison d'enfants emploie 96,84 équivalents temps plein (ETP) au 1er janvier 2021, dont :


      - personnels administratifs et techniques : 14,5 ETP
      - personnels médicaux (tous statuts confondus) : 0 ETP
      - personnels soignants : 4 ETP
      - personnels sociaux et éducatifs : 78,34 ETP.


      II. - Description du poste
      Le chef d'établissement définit la politique générale et stratégique de la Maison d'enfants dans le cadre des politiques sociales et médico-sociales nationales et départementales.
      Il (elle) pilote et anime le management des équipes en lien avec les chefs de service et mobilise les moyens techniques et financiers de l'établissement pour répondre aux besoins des enfants accueillis dans le cadre des trois modes de prise en charge (internat, lieux de
      vie, placement familial).
      Il (elle) prépare et met en œuvre les décisions du conseil d'administration.
      Il (elle) assure un reporting et un dialogue réguliers avec le Département de Seine-et-Marne, autorité de tarification et de financement, et, plus particulièrement, avec la direction de la protection de l'enfance et des familles, qui partage avec l'Etat (direction départementale de l'emploi, du travail et des solidarités DDETS 77) l'exercice de la tutelle sur cet établissement.
      Il (elle) garantit la qualité de la prise en charge des mineurs accueillis et des conditions de travail et veille à la prévention des risques de tous ordres, dans une démarche d'amélioration continue de la qualité.
      III. - Profil recherché
      Il est attendu sur ce poste un profil de directeur d'établissement sanitaire, social et médicosocial.
      Une expérience positive de travail partenarial avec des collectivités territoriales serait appréciée.
      Les candidats devront en outre présenter les compétences et qualités suivantes :


      - Bonne connaissance des politiques sociales, du secteur de la protection de l'enfance et de la culture socio-éducative,
      - Connaissances générales de la fonction publique hospitalière,
      - Capacité à comprendre les problématiques des enfants accueillis,
      - Capacité à piloter la gestion des ressources humaines et le budget au sein d'un établissement public autonome,
      - Capacité avérée à animer le dialogue social et à manager des équipes,
      - Capacité à diriger, arbitrer et prendre des décisions,
      - Capacités d'écoute et de concertation,
      - Capacité à expliquer la stratégie, à susciter l'adhésion et la participation,
      - Maîtrise des techniques de conduite du changement, de gestion de projet, de négociation et de gestion de conflits,
      - Etat d'esprit constructif et bienveillant.


    • ANNEXE 28
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice de l'EHPAD « Les Deux Châteaux » à SAINT PARDOUX (Deux-Sèvres)
      I. - Description de l'établissement
      L'EHPAD « résidence des 2 châteaux » est un établissement important avec 2 sites (150 places en EHPAD, 50 places en SSIAD, hébergement temporaire et PASA).
      Les 2 sites sont situés en zone rurale au centre des Deux Sèvres, sur l'axe Niort/Parthenay et à 5 minutes l'un de l'autre :


      - La Castelbourdinoise à St Pardoux Soutiers
      - La Ménardière à St Marc la Lande


      Accessible en voiture uniquement, pas de transports en commun.


      - Temps de trajet depuis Niort : 30 minutes
      - Temps de trajet depuis Parthenay : 20 minutes


      L'établissement nécessite un management de qualité et une organisation optimisée.
      L'implication des équipes dans la vie de l'établissement est une préoccupation nécessaire de la part du Directeur.
      Chaque site de l'EHPAD a conservé son identité. Toutefois, le nouveau projet d'établissement et les actions récentes entreprises démontrent une maturité dans l'appartenance à une même institution devant préparer l'avenir ensemble. Le SSIAD a la particularité de couvrir un large territoire géographique et de se coordonner avec un nombre important de services à domicile. Il évolue bien et le SPASAD s'est créé en mars 2019. Enfin, les coopérations territoriales sont actives et nombreuses.
      II. - Description du poste
      Projet architectural à élaborer en lien avec un projet d'établissement, pour favoriser la qualité de l'accompagnement des résidents, leur autonomie et leurs liens sociaux.
      Partenariat : avec les centres hospitaliers de Niort, de St Maixent et du Nord Deux-Sèvres, et avec les établissements médico-sociaux environnants y compris du domicile
      Gestion des Ressources Humaines :


      - Poursuivre la vigilance sur le respect juridique des règles de gestion des ressources humaines, dans un contexte fortement évolutif (loi de modernisation de la Fonction Publique)
      - Développer des stratégies de fidélisation des professionnels, et de développement des compétencespour répondre au manque de personnel qualifié


      Gestion administrative :


      - Poursuivre le travail de fiabilisation des comptes avec la trésorerie


      Gestion logistique :


      - Mise en œuvre d'une réorganisation des soins et de l'hôtellerie, construite par les équipes en 2019 et suspendue du fait de la crise sanitaire.
      - Elaborer le projet d'établissement et le projet architectural
      - Poursuivre les projets d'amélioration de la qualité des soins, en priorisant les axes prévus au CPOM


      III. - Profil recherché
      Le poste s'adresse à un Directeur d'établissement social et médico-social ayant reçu la formation de l'EHESP.
      Une expérience professionnelle antérieure dans un établissement médico-social pour personnes âgées sera un plus mais n'est pas exigée
      Le poste est complexe par la duplication des problématiques inhérentes à la vie d'un établissement sur deux sites distincts pour lesquels des organisations nécessitent d'être réajustées en fonction des besoins des résidents, des agents et des contraintes budgétaires et réglementaires.
      Le travail d'équipe est primordial dans la mesure où l'EHPAD est constitué de deux entités géographiques et d'un SSIAD. Par ailleurs des compétences managériales et de négociation, la capacité à proposer des axes de politiques stratégique et opérationnelle de gestion des moyens humains et financiers des établissements pour répondre aux besoins des personnes accueillies seront nécessaires. Une rigueur dans l'application des dispositions législative et réglementaire est attendue.
      Enfin, le sens de l'arbitrage, la capacité à gérer la complexité du jeu des acteurs en interne comme en externe seront également appréciées.


      - Travail et animation d'équipe
      - Capacité de synthèse
      - Capacité d'analyse
      - Sens du service public
      - Sens des relations humaines
      - Capacité d'adaptation Autonomie
      - Rigueur dans la réalisation des missions
      - Capacité d'initiative
      - Réactivité


    • ANNEXE 29
      FICHE DE POSTE


      Emploi de directeur ou de directrice du centre gériatrique du Muret, à AMBAZAC (Haute-Vienne).
      I. - Description de l'établissement
      La Haute-Vienne, département semi-rural avec une zone urbaine concentrée autour de Limoges, compte 40 EHPAD. Cet établissement bénéficie d'une localisation favorable, en proximité de la zone urbaine de Limoges et dans un environnement agréable.
      L'établissement est reconnu sur le territoire aussi bien par la population que les partenaires institutionnels.
      Après plusieurs changements de direction, l'intérim en cours a permis d'engager une phase de stabilisation de l'organisation et du fonctionnement de l'EHPAD d'Ambazac. La poursuite de cette démarche, dans la concertation et la consolidation des organisations, est attendue.
      Le projet d'établissement court sur la période 2018-2023, mais nécessite d'être réactualisé au vu des contraintes financières et des évolutions dans l'accompagnement des résidents (dynamisation de l'hébergement temporaire, généralisation des chambres à 1 lit et création d'une unité sécurisée adaptée aux résidents atteints d'une pathologie neurodégénérative).
      La situation financière est particulièrement dégradée et nécessité la mise en œuvre d'une trajectoire de retour à l'équilibre financier, par un plan d'action concerté.
      L'EHPAD d'Ambazac bénéficie de nombreux atouts pour retrouver stabilité et sérénité, puis engager une nouvelle dynamique de projets au profit de son territoire.
      Points forts :


      - Etablissement situé à proximité de Limoges.
      - Attractif pour les résidents et leur famille.
      - Inclus dans le projet télémédecine en EHPAD
      - Inclus dans le dispositif IDE d'astreinte la nuit en EHPAD.
      - Logement de fonction sur site mais à l'écart du bâtiment (non visible du site)


      Points faibles :


      - Organisations à retravailler (administratives et soignantes)
      - Restaurer une politique de communication ouverte et gérer les projets selon le mode participatif.
      - Etablissement qui nécessite une présence du Directeur auprès des équipes afin de mener les projets d'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins
      - Nécessité de repenser la prise en charge des résidents atteints de pathologies neuro dégénératives de type maladie d'Alzheimer ou apparentées : unité dédiée à construire et à organiser.


      II. - Description du poste
      Ce poste de directeur nécessite des capacités managériales affirmées et des compétences pluridisciplinaires, compte-tenu d'une situation qui s'est fragilisée suite à plusieurs changements de direction.
      Une expérience de chefferie d'établissement médico-social est recommandée, avec un fort leadership, de grandes capacités managériales et décisionnelles.
      Le directeur aura notamment pour missions et objectifs de :


      - Actualiser le projet d'établissement et engager les négociations du nouveau CPOM
      - Stabiliser les organisations internes et créer un climat de confiance
      - Proposer un plan d'actions permettant le retour à l'équilibre financier
      - Poursuivre l'engagement de l'EHPAD dans les projets déployés (télémédecine, IDE de nuit…) et proposer de nouveaux engagements au profit des résidents, de la population âgée à domicile et des aidants ;
      - Développer la culture de la prévention et de la promotion de la santé des personnels
      - Renforcer les politiques de QVT et de dialogue social.


      III. - Profil recherché
      Expérience professionnelle appréciée :


      - Projets de coopération, projets architecturaux, conduite du dialogue social …
      - Une expérience de chefferie d'établissement médico-social est recommandée, avec un fort leadership, de grandes capacités managériales et décisionnelles.


      Connaissances particulières requises / prévues :
      Il est attendu du candidat des compétences :


      - En communication avec les acteurs internes et externes.
      - En construction et suivi de projets
      - En management adapté aux personnes et aux situations
      - En ressources humaines
      - En finances (M22)


      Compétences professionnelles requises / prévues :


      - Leadership
      - Autorité
      - Sens du dialogue
      - Communication
      - Valeurs du service public


    • ANNEXE II



      Vous pouvez consulter l'intégralité du texte avec ses images à partir de l'extrait du Journal officiel électronique authentifié accessible en bas de page

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 1,2 Mo
Retourner en haut de la page