Avis relatif à un appel à candidatures en vue de pourvoir la fonction de président du Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

Version initiale


  • La fonction de président du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) est déclarée vacante à compter du 25 janvier 2022.
    Dans le cadre de la politique scientifique définie par le Gouvernement, en relation avec les besoins culturels, économiques et sociaux de la nation et en liaison avec les établissements d'enseignement supérieur et de recherche, le Centre national de la recherche scientifique a pour missions :


    - d'identifier, d'effectuer ou de faire effectuer, seul ou avec ses partenaires, toutes recherches présentant un intérêt pour l'avancement de la science ainsi que pour le progrès économique, social et culturel du pays ;
    - de contribuer à l'application et à la valorisation des résultats de ces recherches ;
    - de développer l'information scientifique et l'accès aux travaux et données de la recherche, en favorisant l'usage de la langue française ;
    - d'apporter son concours à la formation à la recherche et par la recherche ;
    - de participer à l'analyse de la conjoncture scientifique nationale et internationale et de ses perspectives d'évolution en vue de l'élaboration de la politique nationale dans ce domaine ;
    - de réaliser des évaluations et des expertises sur des questions de nature scientifique.


    Le Centre national de la recherche scientifique est administré par un conseil d'administration présidé par le président du centre.
    Le président du centre assure la direction générale de l'établissement.
    Conformément aux dispositions des articles 3-1 et 3-2 du décret n° 82-993 du 24 novembre 1982 portant organisation et fonctionnement du Centre national de la recherche scientifique, le président du CNRS, choisi parmi les personnalités ayant une compétence dans le domaine de la recherche scientifique et technologique, est nommé sur proposition du ministre chargé de la recherche pour une durée de quatre ans. Il ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs. Cette nomination intervient après un appel public à candidatures établi sous forme d'avis par le ministre chargé de la recherche, publié au Journal officiel de la République française, et l'examen de ces candidatures par une commission composée de quatre ou six personnalités choisies en raison de leur compétence dans le domaine de la recherche et du développement technologique, parmi lesquelles un président, nommées par arrêté du ministre chargé de la recherche.
    Les candidats à la fonction de président du CNRS devront, dans un délai d'un mois à compter de la date de publication du présent avis au Journal officiel, adresser, en deux exemplaires, un curriculum vitae détaillé et une déclaration d'intention, ainsi que toutes pièces justificatives de leur situation administrative ou professionnelle, à la direction générale de la recherche et de l'innovation, ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, 1, rue Descartes, 75231 Paris Cedex 05. Une copie du dossier sera adressée par courriel à l'adresse suivante : directrice.generale@recherche.gouv.fr.
    Conformément aux dispositions de l'article 11, I, 7°, de la loi n° 2013-907 du 11 octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique, toute personne exerçant un emploi ou des fonctions à la décision du Gouvernement pour lesquels elle a été nommée en conseil des ministres adresse au président de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique une déclaration de situation patrimoniale et une déclaration d'intérêts, établies dans les conditions prévues aux quatre premiers alinéas du I et aux II et III de l'article 4 de la même loi, dans les deux mois qui suivent son entrée en fonctions. Dans l'hypothèse où le candidat retenu aurait exercé une activité privée lucrative au cours des trois dernières années, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique sera préalablement saisie pour avis conformément à l'article 25 octies de la loi n° 83-634 portant droits et obligations des fonctionnaires.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 182,6 Ko
Retourner en haut de la page