Vocabulaire de lʼenvironnement (liste de termes, expressions et définitions adoptés)

Version initiale


  • I. - Termes et définitions


    alluvionnement, n.m.
    Domaine : Environnement.
    Synonyme : aggradation, n.f.
    Définition : Processus de formation d'un atterrissement.
    Note : L'alluvionnement résulte essentiellement de la houle marine ou des crues des cours d'eau.
    Équivalent étranger : aggradation, alluviation.
    boue rouge
    Domaine : Environnement-Chimie.
    Définition : Effluent constitué de résidus de l'industrie extractive, dont la couleur provient de matières en suspension riches en oxydes de fer.
    Note :
    1. Les boues rouges sont principalement issues des centres de production d'alumine ou de dioxyde de titane.
    2. Les boues rouges présentent des risques environnementaux et sanitaires en raison d'une part de leur caractère basique et de leur teneur en métaux lourds, d'autre part de leur sédimentation lorsqu'elles sont déversées en mer ou en eau douce, ou encore stockées à terre dans des décharges.
    Équivalent étranger : red mud.
    catastrophisme, n.m.
    Domaine : Environnement-Santé et médecine.
    Définition : Ensemble de comportements qui procèdent de la conviction que la survenue de catastrophes, d'origine naturelle ou anthropique, est probable et qu'il convient de prendre des mesures pour les éviter ou, à défaut, pour s'y préparer.
    Voir aussi : collapsologie, principe de précaution, principe de prévention, théorie de l'effondrement.
    Équivalent étranger : -
    collapsologie, n.f.
    Domaine : Environnement.
    Définition : Spéculation prospective qui, en s'appuyant sur des données chiffrées, produit des scénarios décrivant la disparition plus ou moins proche de la civilisation industrielle.
    Note : Les données sur lesquelles se fonde la collapsologie concernent par exemple le changement climatique, l'évolution démographique ou la disponibilité des ressources.
    Voir aussi : catastrophisme, théorie de l'effondrement.
    Équivalent étranger : -
    compression côtière
    Domaine : Environnement.
    Définition : Rétrécissement de l'estran qui résulte de l'élévation du niveau de la mer et de la présence d'un obstacle naturel ou artificiel, bordant cet estran.
    Note :
    1. L'élévation du niveau de la mer résulte principalement du changement climatique.
    2. La compression côtière nuit aux zones humides, comme les vasières et les marais salants.
    Voir aussi : changement climatique, trait de côte.
    Équivalent étranger : coastal squeeze.
    continent de plastique
    Domaine : Environnement-Sciences de la Terre/Océanographie.
    Synonyme : vortex océanique de déchets.
    Définition : Étendue très vaste de déchets flottants, majoritairement en matière plastique, qui, sous l'effet de courants marins, s'accumulent dans certains espaces océaniques.
    Note :
    1. Les microplastiques sont les composants majoritaires des continents de plastique.
    2. On trouve aussi les termes « soupe de plastique » et « soupe plastique », qui sont déconseillés.
    Voir aussi : microplastique.
    Équivalent étranger : garbage patch, plastic soup.
    empreinte écologique
    Domaine : Environnement-Économie générale.
    Définition : Estimation de la quantité des ressources naturelles nécessaires pour produire ce que consomment un individu, une population ou une activité, et pour traiter les déchets correspondants, en les ramenant conventionnellement à la surface de la Terre qui permet de les fournir, pendant une période donnée.
    Note : L'empreinte écologique peut entrer dans l'appréciation des performances d'un État.
    Voir aussi : empreinte en eau, empreinte en gaz à effet de serre, empreinte en matières premières.
    Équivalent étranger : ecological footprint.
    Attention : Cette publication annule et remplace celle du Journal officiel du 13 juillet 2012.
    empreinte en eau
    Domaine : Environnement.
    Définition : Estimation du volume d'eau utilisé directement dans un territoire, auquel est ajouté celui qui a été nécessaire pour produire les objets importés, pendant une période donnée.
    Note :
    1. On peut aussi parler de l'empreinte en eau d'un individu, d'un service ou d'une institution.
    2. L'empreinte en eau peut aussi intégrer des données concernant la dégradation de la qualité de l'eau.
    Voir aussi : empreinte écologique, empreinte en gaz à effet de serre, empreinte en matières premières.
    Équivalent étranger : water footprint.
    Attention : Cette publication annule et remplace celle du Journal officiel du 13 juillet 2012.
    empreinte en matières premières
    Forme abrégée : empreinte en matières.
    Domaine : Environnement-Économie générale.
    Définition : Estimation de la quantité des matières premières nécessaires pour satisfaire la consommation d'un territoire pendant une période donnée, que ces matières soient extraites sur ce territoire ou hors de ses frontières, consommées en l'état ou transformées, ou encore utilisées pour traiter les déchets correspondants.
    Note :
    1. L'empreinte en matières premières peut être calculée pour tout ou partie d'un ensemble de matières, y compris les matériaux ou la biomasse.
    2. On peut aussi parler de l'empreinte en matières premières d'un individu, d'un service, d'une institution ou d'un processus de production.
    Voir aussi : empreinte écologique, empreinte en eau, empreinte en gaz à effet de serre.
    Équivalent étranger : material footprint, raw material consumption (RMC).
    géothermie marine
    Domaine : Environnement-Énergie.
    Définition : Utilisation des différences de température entre les eaux marines de surface et les eaux marines profondes pour produire de l'énergie au moyen de pompes à chaleur.
    Voir aussi : thalassothermie.
    Équivalent étranger : -
    houlomotricité, n.f.
    Domaine : Environnement-Énergie.
    Définition : Utilisation de l'énergie de la houle marine pour produire de l'électricité.
    Note : Les centrales houlomotrices sont des structures flottantes de différentes formes, qui tirent leur énergie des oscillations marines verticales.
    Équivalent étranger : wave-induced motion.
    réalimentation de plage
    Domaine : Environnement.
    Définition : Réapprovisionnement d'une plage en voie d'érosion en sable, en gravier ou en galets prélevés ailleurs, notamment dans des plages en formation.
    Voir aussi : remodelage de plage.
    Équivalent étranger : beach nourishment, beach replenishment.
    recyclerie, n.f.
    Domaine : Environnement-Économie et gestion d'entreprise.
    Définition : Lieu où sont remis des objets usagés afin d'être réparés et valorisés pour être vendus au public.
    Note :
    1. La recyclerie, en évitant que les objets usagés deviennent des déchets, participe de l'économie circulaire.
    2. On trouve aussi le terme « ressourcerie », qui est une marque déposée.
    Voir aussi : économie circulaire, récupération des déchets, recyclage valorisant.
    Équivalent étranger : -
    remodelage de plage
    Domaine : Environnement.
    Synonyme : reprofilage de plage (langage professionnel).
    Définition : Prélèvement, sur une plage en zone basse ou intertidale, de sable, de gravier ou de galets qui sont ensuite déposés et répartis en haut de cette plage.
    Voir aussi : réalimentation de plage.
    Équivalent étranger : beach scraping.
    thalassothermie, n.f.
    Domaine : Environnement-Énergie.
    Définition : Utilisation de la géothermie marine pour le chauffage et le refroidissement des bâtiments.
    Voir aussi : géothermie marine.
    Équivalent étranger : -
    théorie de l'effondrement
    Domaine : Environnement.
    Définition : Théorie selon laquelle des populations végétales et animales, voire des écosystèmes, sont voués à disparaître du fait d'une surexploitation qui excède leur résilience, entraînant la perte des services écosystémiques et un effondrement de la civilisation qui dépend de ces services.
    Voir aussi : catastrophisme, collapsologie, écosystème, résilience, service écosystémique.
    Équivalent étranger : -
    trait de côte
    Domaine : Environnement.
    Définition : Ligne de séparation de la terre et de la mer, qui est située, par convention, à la limite des plus hautes eaux marines par temps calme.
    Note : Le trait de côte, qui est soumis à des évolutions liées à des facteurs climatiques ou anthropiques, est mobile, et sa transcription cartographique est révisée périodiquement.
    Voir aussi : bilan sédimentaire.
    Équivalent étranger : coast line.


    II. - Table d'équivalence
    A. - Termes étrangers


    TERME ÉTRANGER (1)

    DOMAINE/SOUS-DOMAINE

    ÉQUIVALENT FRANÇAIS (2)

    aggradation, alluviation.

    Environnement.

    alluvionnement, n.m., aggradation, n.f.

    beach nourishment, beach replenishment.

    Environnement.

    réalimentation de plage.

    beach scraping.

    Environnement.

    remodelage de plage, reprofilage de plage (langage professionnel).

    coastal squeeze.

    Environnement.

    compression côtière.

    coast line.

    Environnement.

    trait de côte.

    ecological footprint.

    Environnement-Économie générale.

    empreinte écologique.

    garbage patch, plastic soup.

    Environnement-Sciences de la Terre/Océanographie.

    continent de plastique, vortex océanique de déchets.

    material footprint, raw material consumption (RMC).

    Environnement-Économie générale.

    empreinte en matières premières, empreinte en matières.

    plastic soup, garbage patch.

    Environnement-Sciences de la Terre/Océanographie.

    continent de plastique, vortex océanique de déchets.

    raw material consumption (RMC), material footprint.

    Environnement-Économie générale.

    empreinte en matières premières, empreinte en matières.

    red mud.

    Environnement-Chimie.

    boue rouge.

    water footprint.

    Environnement.

    empreinte en eau.

    wave-induced motion.

    Environnement-Énergie.

    houlomotricité, n.f.

    (1) Il s'agit de termes anglais, sauf mention contraire.
    (2) Les termes en caractères gras se trouvent dans la partie I (Termes et définitions).


    B. - Termes français


    TERME FRANÇAIS (1)

    DOMAINE/SOUS-DOMAINE

    ÉQUIVALENT ÉTRANGER (2)

    alluvionnement, n.m., aggradation, n.f.

    Environnement.

    aggradation, alluviation.

    boue rouge.

    Environnement-Chimie.

    red mud.

    catastrophisme, n.m.

    Environnement-Santé et médecine.

    -

    collapsologie, n.f.

    Environnement.

    -

    compression côtière.

    Environnement.

    coastal squeeze.

    continent de plastique, vortex océanique de déchets.

    Environnement-Sciences de la Terre/Océanographie.

    garbage patch, plastic soup.

    empreinte écologique.

    Environnement-Économie générale.

    ecological footprint.

    empreinte en eau.

    Environnement.

    water footprint.

    empreinte en matières premières, empreinte en matières.

    Environnement-Économie générale.

    material footprint, raw material consumption (RMC).

    géothermie marine.

    Environnement-Énergie.

    -

    houlomotricité, n.f.

    Environnement-Énergie.

    wave-induced motion.

    réalimentation de plage.

    Environnement.

    beach nourishment, beach replenishment.

    recyclerie, n.f.

    Environnement-Économie et gestion d'entreprise.

    -

    remodelage de plage, reprofilage de plage (langage professionnel).

    Environnement.

    beach scraping.

    thalassothermie, n.f.

    Environnement-Énergie.

    -

    théorie de l'effondrement.

    Environnement.

    -

    trait de côte.

    Environnement.

    coast line.

    vortex océanique de déchets, continent de plastique.

    Environnement-Sciences de la Terre/Océanographie.

    garbage patch, plastic soup.

    (1) Les termes en caractères gras se trouvent dans la partie I (Termes et définitions).
    (2) Il s'agit d'équivalents anglais, sauf mention contraire.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 241,4 Ko
Retourner en haut de la page