Arrêté du 6 novembre 2020 majorant au 1er janvier 2021 la part spécifique et le minimum de perception en matière de droit de consommation sur le tabac au sens de l'article 575 A du code général des impôts

NOR : CCPD2027836A
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2020/11/6/CCPD2027836A/jo/texte
JORF n°0274 du 11 novembre 2020
Texte n° 29

Version initiale


Publics concernés : tous publics.
Objet : détermination au 1er janvier 2021 pour chaque groupe de produits de la hausse de la part spécifique et du minimum de perception en matière de droit de consommation sur le tabac, conformément à l'article 575 A du code général des impôts.
Entrée en vigueur : le présent arrêté entre en vigueur le lendemain de sa publication au Journal officiel de la République française .
Notice : le présent arrêté détermine au 1er janvier 2021 la hausse de la part spécifique et du minimum de perception en matière de droit de consommation sur le tabac, conformément à l'article 575 A du code général des impôts. Cette augmentation s'effectue à proportion du taux de croissance de l'indice des prix à la consommation hors tabac de l'avant-dernière année, dans un maximum de 1,8 %, arrondi au dixième de pourcent.
Le relèvement de ces paramètres fiscaux concerne tous les produits du tabac hormis les tabacs à priser et les tabacs à mâcher, uniquement affectés d'un taux proportionnel au sein de l'article 575 A.
Référence : le présent arrêté peut être consulté sur le site Légifrance (https://www.legifrance.gouv.fr).


Le ministre des solidarités et de la santé et le ministre délégué auprès du ministre de l'économie, des finances et de la relance, chargé des comptes publics,
Vu le code général des impôts, notamment son article 575 A,
Arrêtent :


  • En France continentale, les montants de part spécifique et de minimum de perception en matière de droit de consommation sur les tabacs manufacturés repris à l'article 575 A du code général des impôts sont relevés au 1er janvier 2021, pour les groupes de produits concernés, dans une proportion de 0,9 % correspondant au taux de croissance de l'indice des prix à la consommation hors tabac de 2019, conformément au dernier alinéa de cet article.
    A cette date, les parts spécifiques et les minima de perception pour chaque catégorie fiscale concernée sont les suivants :


    Catégorie fiscale

    Part spécifique
    (pour 1 000 unités
    ou 1 000 grammes)

    Minimum de perception
    (pour 1 000 unités
    ou 1 000 grammes)

    Cigarettes

    63,50 €

    336,00 €

    Cigares et cigarillos

    48,60 €

    268,40 €

    Tabacs fine coupe destinés à rouler les cigarettes

    83,30 €

    304,70 €

    Autres tabacs à fumer

    31,30 €

    135,20 €


  • La directrice générale des douanes et droits indirects est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait le 6 novembre 2020.


Le ministre délégué auprès du ministre de l'économie, des finances et de la relance, chargé des comptes publics,
Pour le ministre et par délégation :
Le sous-directeur de la fiscalité douanière,
Y. Zerbini


Le ministre des solidarités et de la santé,
Pour le ministre et par délégation :
La sous-directrice de la santé des populations et de la prévention des maladies chroniques,
Z. Bessa

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 207,3 Ko
Retourner en haut de la page