Avis de vacance de l'emploi de directeur de l'institut régional d'administration de Lyon

Version initiale

  • L'emploi de directeur de l'institut régional d'administration (IRA) de Lyon sera vacant à compter du 1er avril 2021.
    Les cinq IRA (Bastia, Lille, Lyon, Metz et Nantes) constituent une même catégorie d'établissements publics administratifs de l'Etat, dont la tutelle est exercée par la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP). Ils représentent le dispositif interministériel et mutualisé de recrutement et de formation initiale de l'encadrement intermédiaire de la filière administrative de l'Etat.
    Les IRA :


    - contribuent au recrutement des attachés d'administration de l'Etat et autres corps assimilés en organisent chaque année des concours, en lien avec la DGAFP ;
    - assurent la mise en œuvre de la formation initiale des attachés d'administration de l'Etat et autres corps assimilés ;
    - assurent la mise en œuvre de la formation continue interministérielle en lien avec les plates-formes régionales d'appui interministériel à la gestion des ressources humaines (PFRH) notamment dans le cadre du plan régional interministériel de formation dont les priorités sont fixées par le schéma directeur de la formation professionnelle tout au long de la vie ;
    - répondent à des besoins spécifiques de formation continue émanant de tout organisme territorial ;
    - participent à la promotion de la diversité des recrutements au sein de la fonction publique par la mise en place depuis 2009, en lien avec certains instituts et centres de préparation à l'administration générale, de classes préparatoires intégrées (CPI) permettant à des jeunes de condition modeste ou à des demandeurs d'emplois de préparer les concours d'accès aux IRA. Ils participent également à la mise en œuvre de programmes d'ouverture à la diversité initiés depuis 2016 ;
    - participent, à des actions de partenariat et de coopération européenne et internationale dans le domaine de l'administration publique, inscrites dans le cadre des accords portés par le ministère de l'action et des comptes publics et le ministère de l'Europe et des affaires étrangères. A ce titre les IRA peuvent accueillir en formation des auditeurs étrangers au sein d'un cycle international (CiIRA).


    Enjeux du poste


    Le directeur de l'institut est chargé de la mise en œuvre des missions des IRA dans le cadre des orientations définies par la DGAFP, notamment celles retenues dans le nouveau contrat d'objectifs et de performance qui les lie, signé en mars 2020. Il prépare et exécute les décisions du conseil d'administration. Il a autorité sur l'ensemble des personnels de l'école et des élèves en formation initiale. Il élabore et gère son budget, principalement constitué d'une subvention pour charges de service public déléguée par la DGAFP. Il est ordonnateur des recettes et des dépenses de l'établissement public. Il représente l'établissement en justice et dans tous les actes de la vie civile.
    Une réforme importante des modalités de recrutement et de formation des élèves des IRA est mise en œuvre depuis le 1er septembre 2019. Deux promotions, recrutées par des concours distincts, sont organisées tous les ans, chacune se déclinant en deux périodes probatoires de 6 mois :


    - un cycle de formation en institut qui vise à l'acquisition par les élèves de compétences professionnelles ;
    - une période en service donnant lieu à un accompagnement par l'institut.


    Les épreuves de recrutement ont également été revisitées à partir de 2020, favorisant l'évaluation des compétences détenues.
    Ce contexte nécessite de renforcer la coopération entre les cinq instituts afin de définir et mettre en œuvre le cadre commun d'organisation de la formation décliné localement. Une attention forte doit être portée à l'accompagnement des équipes dans la conduite du changement, afin notamment de promouvoir des pratiques pédagogiques innovantes.
    L'emploi offert s'adresse à un professionnel expérimenté, possédant une expérience solide dans le domaine du management et de la conduite de projets de transformation, une maîtrise des compétences requises par la gestion d'un établissement public (budget, ressources humaines, achat public, système d'information, gestion immobilière…) et une appétence pour les questions ayant trait à la formation. Il est attendu des qualités relationnelles affirmées, notamment dans la gestion de relations partenariales diversifiées, et une capacité à fédérer une équipe autour d'objectifs ambitieux.
    Cet emploi, pourvu par voie de détachement, est régi par les dispositions du décret n° 98-1154 du 16 décembre 1998 modifié relatif à l'emploi de directeur d'institut régional d'administration. Il comprend cinq échelons et est doté de l'échelonnement indiciaire IB 813-HEB.
    Peuvent faire acte de candidature à cet emploi les fonctionnaires relevant de la fonction publique de l'Etat, de la fonction publique territoriale ou de la fonction publique hospitalière appartenant à un corps ou cadre d'emplois classé dans la catégorie A ou assimilée dont l'indice terminal est supérieur à l'indice brut 1015, les membres du corps des administrateurs des postes et télécommunications, les magistrats et les officiers de carrière détenant au moins le grade de colonel ou assimilé.
    Ces agents doivent justifier de huit années de services effectifs, accomplis dans ces corps ou cadres d'emplois ou accomplis en position de détachement dans un ou plusieurs emplois bénéficiant d'un statut d'emploi doté d'un indice terminal supérieur à l'indice brut 1015. Cette durée est réduite à six années pour les agents ayant, par ailleurs, accompli au moins dix années de services effectifs en catégorie A ou assimilée.
    L'emploi est également ouvert aux fonctionnaires de catégorie A justifiant de huit années de services effectifs accomplis dans un ou plusieurs emplois dotés de l'indice terminal supérieur à l'indice brut 1015. relevant d'un statut d'emploi de chef de services déconcentrés de l'Etat ou de secrétaire général d'académie ou d'université ainsi qu'aux personnes n'ayant pas la qualité de fonctionnaire, justifiant d'une expérience professionnelle d'une durée et d'un niveau de responsabilité comparables, en application du 2° de l'article 3 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat.


    Conditions d'exercice


    Le directeur d'institut régional d'administration est nommé pour un mandat de 4 ans renouvelable une fois.
    Les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae détaillé, d'une lettre de motivation et du dernier arrêté de classement, doivent parvenir à la direction générale de l'administration et de la fonction publique, sous-direction des compétences et des parcours professionnels, 2, boulevard Diderot, 75012 Paris, avant le 15 décembre 2020, délai de rigueur.
    Tous renseignements complémentaires sur cet emploi peuvent être obtenus en prenant contact avec :


    - Mme Cécile Lombard, sous-directrice des compétences et des parcours professionnels, au 01-55-07-41-68, cecile.lombard@finances.gouv.fr ;
    - ou auprès de M. Yann-Gaël Jaffré, chef du bureau de la formation professionnelle tout au long de la vie, au 01-55-07-42-52, yann-gael.jaffre@finances.gouv.fr.


    Les personnes qui postulent sur cet emploi sont invitées à transmettre par mail une copie de leur dossier de candidature à ces deux interlocuteurs.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 181,2 Ko
Retourner en haut de la page