Avis de vacance d'un emploi de sous-directeur ou de sous-directrice

Version initiale


  • Un emploi de sous-directeur ou de sous-directrice de l'emploi et du marché du travail est susceptible d'être vacant à la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) du ministère du travail.


    Date prévisible de vacance de l'emploi


    12 mai 2020.


    Localisation géographique


    L'emploi s'exerce au 39-43, quai André-Citroën, 75015 Paris.


    Description de la structure et des fonctions


    La sous-direction de l'emploi et du marché du travail est chargée de produire des statistiques, des études et des travaux d'évaluation sur l'emploi, le chômage, les mouvements de main-d'œuvre et les métiers. Elle contribue également aux réflexions du ministère en vue d'adapter ou de réformer les politiques publiques sur ces différents sujets. Ses missions sont les suivantes :


    - production de statistiques et suivi de la conjoncture de l'emploi, du chômage, des flux de main-d'œuvre et des tensions sur le marché du travail (publications mensuelles, trimestrielles et bilans annuels) ;
    - réalisation d'études structurelles et prospectives sur l'emploi, le chômage et les métiers, par exemple sur l'utilisation des contrats de travail par les entreprises, les modalités de rupture des contrats, la prospective des métiers, l'analyse des parcours professionnels, les emplois vacants, le suivi de certains métiers, secteurs d'activité ou catégories spécifiques (les métiers du numérique, les travailleurs handicapés, les personnes immigrées, etc.) ;
    - suivi et évaluation des politiques menées en matière d'accompagnement des demandeurs d'emploi, d'indemnisation du chômage, d'accompagnement des restructurations, d'emploi des personnes en situation de handicap ;
    - suivi et pilotage des projets d'évolution des systèmes d'information permettant la production de statistiques d'emploi et de chômage, en particulier dans le contexte de la mise en œuvre de la Déclaration sociale nominative (DSN).


    La sous-direction est composée de trois départements :


    - le département Suivi et indemnisation des demandeurs d'emploi ;
    - le département Emploi ;
    - le département Analyse des métiers et emploi des travailleurs handicapés.


    Elle comprend une trentaine d'agents, avec une forte proportion de chargés d'études statisticiens.
    Le sous-directeur ou la sous-directrice est responsable de la conduite des travaux sur le champ de l'emploi, du chômage et des métiers au sein de la direction : production d'informations statistiques, d'études et de travaux d'évaluation, travaux d'expertise en appui au cabinet du ministre et aux directions opérationnelles du ministère.
    Il ou elle travaille en étroite collaboration avec les autres unités de la DARES, ainsi qu'avec les directions opérationnelles du ministère, l'Insee, Pôle emploi et l'Unédic notamment.


    Profil recherché


    L'emploi s'adresse à un cadre expérimenté, fonctionnaire ou contractuel, avec une expérience minimale de six années d'activités professionnelles diversifiées en tant que cadre supérieur.
    Les qualités attendues sont notamment :


    - un goût et des compétences affirmés pour le management et l'animation d'équipe ;
    - de fortes compétences dans le domaine de la production de statistiques, de l'analyse économique et des études, ainsi qu'une bonne capacité à conduire des projets d'amélioration des systèmes d'information ;
    - d'excellentes qualités rédactionnelles permettant la production, dans des délais rapprochés, de notes et de dossiers pour le cabinet du ministre, et l'encadrement des publications de la sous-direction ;
    - une grande réactivité et des capacités relationnelles et de prise de décision très développées, compte tenu des nombreuses relations de travail avec les autres directions et les partenaires institutionnels de la DARES.


    Conditions d'emploi


    La durée d'occupation de cet emploi est de trois ans, renouvelable une fois. Une période probatoire de six mois est prévue.
    La rémunération est composée de deux parts fixes :


    - l'une qui tient compte de l'expérience du titulaire de l'emploi est comprise entre 40 000 € et 66 000 € brut annuel ;
    - l'autre dépendante des fonctions, des sujétions et de l'expertise de l'emploi est comprise entre 46 000 € et 58 800 € brut annuel.


    A l'intérieur de cette fourchette, si le titulaire de l'emploi est un fonctionnaire, sa rémunération est établie au regard de son classement dans la grille indiciaire des fonctionnaires. Pour les personnes n'ayant pas la qualité de fonctionnaire, le classement est fait au regard de la durée et du niveau des expériences professionnelles antérieures en rapport avec l'emploi à pourvoir.
    Elle est complétée par une rémunération variable annuelle.


    Procédure de recrutement


    L'autorité de recrutement est la secrétaire générale des ministères sociaux.
    L'emploi à pourvoir relève de l'autorité de la directrice de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES).
    Envoi des candidatures :
    Les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae et d'un état des services, doivent être transmises, par la voie hiérarchique, dans un délai de quinze jours à compter de la date de publication de l'avis de vacance de poste au Journal officiel de la République française :


    - par courriel uniquement, au secrétariat général des ministères sociaux, et impérativement à l'adresse DRH-ESD@sg.social.gouv.fr,
    - en copie à la DARES : dares.recrutement@travail.gouv.fr.


    Recevabilité et examen des candidatures :
    La secrétaire générale des ministères sociaux, autorité de recrutement, fera procéder à la vérification de la recevabilité des candidatures en fonction des conditions générales d'accès à la fonction publique prévues aux articles 5 et 5 bis de la loi du 13 juillet 1983 et des critères définis par la présente offre d'emploi, puis à la présélection des candidats à auditionner.
    Audition des candidats :
    Les candidates et candidats présélectionnés seront auditionnés par un comité chargé d'émettre un avis sur l'aptitude de chaque candidat entendu à occuper l'emploi à pourvoir.
    Information :
    Les candidates et candidats non retenus en sont informés à l'issue de la procédure.


    Déontologie


    L'accès à cet emploi est soumis à une déclaration d'intérêts préalable à la prise de fonctions. Pour les personnes ayant exercé une activité dans le secteur privé au cours des trois dernières années, un contrôle de la compatibilité de cette activité avec les fonctions exercées sera effectué préalablement à la nomination par l'autorité hiérarchique qui pourra, le cas échéant, saisir pour avis, préalablement à sa décision, le référent déontologue du ministère ou la Haute Autorité de transparence de la vie publique, en application de l'article 25 octies de la loi du 13 juillet 1983.


    Formation


    Les personnes nommées pour la première fois dans un emploi de sous-directeur suivront, dans les six mois à compter de leur prise de fonction, le séminaire interministériel des nouveaux sous-directeurs.
    Les personnes n'ayant pas la qualité de fonctionnaire suivront un module relatif aux obligations des agents en matière de déontologie, à l'organisation et au fonctionnement des services publics ainsi qu'à la gestion des ressources humaines dans la fonction publique.


    Personne à contacter pour tout renseignement sur l'emploi à pourvoir


    Selma MAHFOUZ (selma.mahfouz@travail.gouv.fr), directrice de la DARES.


    Références


    Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires.

    Décret n° 2019-1594 du 31 décembre 2019 relatif aux emplois de direction de l'Etat.
    Article 12 du décret n° 2008-836 du 22 août 2008 fixant l'échelonnement indiciaire des corps et des emplois communs aux administrations de l'Etat et de ses établissements publics ou afférent à plusieurs corps de fonctionnaires de l'Etat et de ses établissements publics.
    Arrêté du 29 juin 2016 pris pour l'application à certains emplois de responsabilités supérieures des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'Etat.
    Arrêté du 6 février 2020 fixant les modalités de recrutement sur les emplois de direction des ministères chargés des affaires sociales

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 184,6 Ko
Retourner en haut de la page