Avis de vacance d'un emploi de chef de service

Version initiale

  • Un emploi de chef de service est vacant à la direction des ressources humaines (DRH) au sein du secrétariat général des ministères sociaux. La ou le titulaire de l'emploi exerce les fonctions de chef de service de la transformation numérique et de la gestion de proximité.


    Structure et fonctions


    La direction des ressources humaines s'inscrit dans une démarche d'évolution et d'innovation sociale. Elle définit et met en œuvre les politiques de gestion individuelle et collective des personnels des ministères sociaux.
    A ce titre, elle prévoit et accompagne le développement des compétences personnelles nécessaires à l'exercice des missions des ministères sociaux. Elle organise et développe les relations sociales avec le personnel et ses représentants, elle assure le respect des droits et des obligations du personnel. Elle assiste le secrétariat général dans la gestion personnalisée des cadres dirigeants et supérieurs.
    Elle comprend deux services :


    - le service de la transformation numérique et de la gestion de proximité ;
    - le service stratégie, compétences et vie au travail.


    Le chef de service « transformation numérique et gestion de proximité » supervise la gestion administrative et la paie, notamment le versement des rémunérations principales et accessoires de l'ensemble des personnels relevant des ministères chargés des affaires sociales.
    Elle ou il pilote la transformation numérique de nos organisations, finalise l'intégration du système décisionnel RenoiRH et affirme une DRH régulatrice par une gestion de proximité optimale et sécurisée. Il s'agit de concilier en permanence l'efficience des prestations, la simplification des process et la qualité de vie au travail. Pour ce faire, il favorise un management de proximité. Elle ou il pilote la mise en œuvre de la loi de transformation de la fonction publique et anticipe ses impacts sur les équipes placées sous sa responsabilité, dans une logique de développement des compétences, au service des politiques publiques.


    Profil recherché


    L'emploi s'adresse à un cadre dirigeant expérimenté (fonctionnaire ou contractuel) ayant une expérience probante d'emploi de direction dans le domaine des ressources humaines ainsi qu'une bonne connaissance des établissements publics et des réseaux projets RH et pour les personnes n'ayant pas la qualité de fonctionnaire, justifiant d'au moins six années d'exercice dans un emploi comparable à celui objet du présent avis.


    Conditions d'emploi


    La durée prévisible de cet emploi est de trois ans, renouvelable une fois. Une période probatoire de six mois est prévue.
    La rémunération est composée de deux parts fixes :


    - l'une qui tient compte de l'expérience du titulaire de l'emploi est comprise entre 45 000 € et 72 000 € brut annuel ;
    - l'autre dépendante des fonctions, des sujétions et de l'expertise de l'emploi est comprise entre 35 000 € et 58 000 € brut annuel.


    Elle peut être complétée par une rémunération variable annuelle.


    Procédure de recrutement


    L'autorité de recrutement est la secrétaire générale des ministères sociaux.
    L'emploi à pourvoir relève de l'autorité du directeur des ressources humaines.
    Envoi des candidatures :
    Conformément aux dispositions du décret n° 2019-1594 du 31 décembre 2019 relatif aux emplois de direction de l'Etat, les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae et d'un état des services, doivent être transmises par la voie hiérarchique, dans un délai de trente jours à compter de la date de publication de l'avis de vacance de poste au Journal officiel, au secrétariat général des ministères sociaux, par courriel uniquement et impérativement à l'adresse DRH-ESD@sg.social.gouv.fr, copie à la direction des ressources humaines à l'adresse fonctionnelle : DRH-BRHAG-RECRUTEMENT@sg.social.gouv.fr.


    Audition des candidats


    Conformément à l'article 23 du décret du 31 décembre 2019 précité, les candidats présélectionnés seront auditionnés par un comité chargé d'émettre un avis sur l'aptitude de chaque candidat entendu à occuper l'emploi à pourvoir.


    Déontologie


    L'accès à cet emploi est soumis à une déclaration d'intérêts préalable à la prise de fonctions. Pour les personnes ayant exercé une activité dans le secteur privé au cours des trois dernières années, un contrôle de la compatibilité de cette activité avec les fonctions exercées sera effectué préalablement à la nomination par l'autorité hiérarchique qui pourra, le cas échéant, saisir pour avis, préalablement à sa décision, le référent déontologue du ministère ou la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, en application de l'article 25 octies de la loi du 13 juillet 1983.


    Formation


    Les personnes nommées pour la première fois dans un emploi de chef de service suivront, dans les six mois à compter de leur prise de fonction, le séminaire des nouveaux chefs de service.
    Les personnes n'ayant pas la qualité de fonctionnaire suivront un module relatif aux obligations des agents en matière de déontologie, à l'organisation et au fonctionnement des services publics ainsi qu'à la gestion des ressources humaines dans la fonction publique.


    Personne à contacter pour tout renseignement sur l'emploi à pourvoir


    M. Pascal Bernard (pascal.bernard@sg.social.gouv.fr), directeur des ressources humaines.


    Localisation géographique


    14, avenue Duquesne, 75007 Paris.


    Références


    Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires.
    Décret n° 2019-1594 du 31 décembre 2019 relatif aux emplois de direction de l'Etat.
    Article 12 du décret n° 2008-836 du 22 août 2008 fixant l'échelonnement indiciaire des corps et des emplois communs aux administrations de l'Etat et de ses établissements publics ou afférent à plusieurs corps de fonctionnaires de l'Etat et de ses établissements publics.
    Arrêté du 29 juin 2016 pris pour l'application à certains emplois de responsabilités supérieures des dispositions du décret n° 2014-513 du 20 mai 2014 portant création d'un régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel dans la fonction publique de l'Etat.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 180,3 Ko
Retourner en haut de la page