Avis de vacance d'un emploi de directeur départemental interministériel (DDT du Bas-Rhin)

Version initiale

  • L'emploi de directeur(trice) départemental(e) des territoires du Bas-Rhin est susceptible d'être vacant au 1er septembre 2017. Cet emploi, à pourvoir dans les conditions prévues par le décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 modifié, est classé dans le groupe III en application de l'arrêté du 29 décembre 2009 fixant la liste et le classement par groupe, des emplois de direction des directions départementales interministérielles.


    Intérêt du poste


    Le directeur départemental contribue, sous l'autorité du préfet, à la mise en œuvre des politiques publiques en matière de développement et d'aménagement durables du territoire du Bas-Rhin. Il apporte au préfet de région, préfet du Bas-Rhin, une expertise technique, un appui et un conseil stratégique.
    L'intérêt du poste réside dans l'intégration des différentes politiques sur le territoire, la variété des dossiers traités, les partenariats à nouer avec les collectivités et les services de l'Etat. Il comporte une dimension managériale importante correspondant à une structure de plus de 240 agents fortement sollicités par l'ensemble des missions de la DDT.


    Missions


    La DDT du Bas-Rhin est constituée d'une équipe de 240 agents réparti en 6 services. Son siège est à Strasbourg dans deux bâtiments distants d'une centaine de mètres. La DDT est également implantée dans les sous-préfectures de Saverne et de Sélestat ainsi qu'à proximité de la sous-préfecture de Haguenau.
    Le département du Bas-Rhin comprend 517 communes et est peuplé de 1,116 million d'habitants ; c'est un département frontalier, particulièrement dense dans la plaine rhénane, et fortement polarisé sur sa métropole. Il est marqué par une forte présence d'activités industrielles et artisanales. Son réseau de transport dense et efficace est fortement multimodal (route, voies ferrés, fleuve).
    Il est couvert par un grand nombre de protections au titre de l'environnement, notamment en matière d'espèces protégés (grand hamster par exemple) et de zones humides. Les risques naturels (inondations) et industriels sont prégnants sur une grande partie du territoire. La conjonction de ces deux aspects, et le maintien d'une agriculture forte, contribuent à de nombreux conflits d'usage liés à l'utilisation du foncier. La qualité des eaux y fait l'objet d'une attention particulière compte tenu de la pression des activités sur la nappe du Rhin.
    Des projets ANRU de grandes ampleurs sont en cours sur l'Eurométropole de Strasbourg ainsi qu'une infrastructure autoroutière de contournement de la métropole.
    L'agriculture est fortement diversifiée, marqué par les grandes cultures, les cultures spéciales dans la plaine (houblon, tabac) l'élevage laitier et la vigne. Fortement organisée, la profession agricole du département est présente au niveau national. L'activité cynégétique est importante, marquée par le droit local et un équilibre agro-sylvo-cynégétique très fragile.
    La DDT entretient des liens étroits avec la Préfecture et les sous-préfectures, avec la direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF), la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) et l'agence régionale de santé (ARS).
    Au plan plus départemental, elle travaille avec la direction départementale déléguée de la direction régionale et départementale de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS), la direction départementale de la protection des populations (DDPP) et l'unité territoriale de la DRAC et de la DIRRECTE. Elle est également en contact très régulier avec les grandes collectivités du département, conseil régional, conseil départemental et Eurométropole de Strasbourg.


    Compétences


    Connaissance des organisations publiques et des politiques portées par les DDT. Capacité à piloter des projets et à faire prévaloir les enjeux des politiques publiques. Travail en réseau, négociation avec des partenaires variés. Aptitude à la communication, à l'écoute et au dialogue social. Capacité d'anticipation, d'alerte et de vision prospective. Capacité de développer une vision interministérielle. Réactivité et grande disponibilité. Capacité à être force de proposition.


    Modalités de candidature


    Conformément aux dispositions de l'article 12 du décret n° 2009-360 du 31 mars 2009 relatif aux emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat, les candidatures doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, au préfet de département, aux boites mails suivantes :pref-secretariat-sg-sga@bas-rhin.gouv.fr, pref-prefet-secretariat@bas-rhin.gouv.fr, luc.paraire@pm.gouv.fr.
    Le dossier de candidature devra impérativement comprendre :


    - une lettre de motivation ;
    - un curriculum vitae détaillé ;
    - un état de services ;
    - le dernier arrêté de situation administrative dans le corps ou l'emploi d'origine.


    Une fiche financière sera tenue à disposition de la DSF qui pourra la demander pendant l'instruction du dossier.


    Personnes à contacter


    Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de : Jean-Philippe d'ISSERNIO, directeur départemental des territoires du Bas-Rhin, téléphone : 03-88-88-90-04, jean-philippe.dissernio@bas-rhin.gouv.fr.
    Yves SEGUY, secrétaire général de la préfecture du Bas-Rhin, téléphone : 03-88-21-62-55, yves.seguy@bas-rhin.gouv.fr.
    Luc PARAIRE, délégué à la mobilité et aux carrières pour les emplois de direction de l'administration territoriale de l'Etat (téléphone : 01-42-75-83-55), luc.paraire@pm.gouv.fr.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 200,1 Ko
Retourner en haut de la page