Arrêté du 13 juillet 2016 modifiant l'arrêté du 10 juin 2015 portant création de la spécialité « maréchal-ferrant » du certificat d'aptitude professionnelle agricole et fixant ses conditions de délivrance

NOR : AGRE1619178A
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2016/7/13/AGRE1619178A/jo/texte
JORF n°0176 du 30 juillet 2016
Texte n° 43
ChronoLégi
Version initiale
Naviguer dans le sommaire


Le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement,
Vu l'arrêté du 10 juin 2015 portant création de la spécialité « maréchal-ferrant » du certificat d'aptitude professionnelle agricole et fixant ses conditions de délivrance ;
Vu l'avis du Comité technique national de l'enseignement agricole public en date du 22 juin 2016 ;
Vu l'avis du Conseil national de l'enseignement agricole en date du 30 juin 2016,
Arrête :


  • La définition de l'épreuve professionnelle E4 pour les candidats bénéficiant du contrôle certificatif en cours de formation, précisée en annexe de l'arrêté du 10 juin 2015 susvisé, est modifiée dans sa modalité et dans sa durée. La modification est précisée en annexe 1 du présent arrêté.


  • La définition de l'épreuve professionnelle E4 pour les candidats ne bénéficiant pas du contrôle certificatif en cours de formation, précisée en annexe de l'arrêté du 10 juin 2015 susvisé, est modifiée dans sa modalité et dans sa durée. La modification est précisée en annexe 2 du présent arrêté.


  • Les dispositions du présent arrêté s'appliquent à compter de la session 2017 de l'examen.


  • Le directeur général de l'enseignement et de la recherche et les directeurs régionaux de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt sont chargés chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


    • ANNEXE 1
      MODIFICATION DE LA DÉFINITION DE L'ÉPREUVE PROFESSIONNELLE E4 DU CAP AGRICOLE « MARÉCHAL-FERRANT » POUR LES CANDIDATS BÉNÉFICIANT DU CONTRÔLE CERTIFICATIF EN COURS DE FORMATION (CCF)


      A la page 15 du référentiel de diplôme, annexe de l'arrêté du 10 juin 2015 portant création de la spécialité « maréchal-ferrant » du certificat d'aptitude professionnelle agricole et fixant ses conditions de délivrance, la définition de l'épreuve professionnelle E4 pour les candidats bénéficiant du contrôle certificatif est modifiée dans sa modalité et dans sa durée.
      Le paragraphe « Déroulement de l'épreuve » ainsi rédigé :
      « Le candidat dispose ensuite de 5 minutes pour présenter rapidement le cheval au jury et préciser l'objectif du travail à réaliser au regard du constat qu'il a dressé.
      Le candidat dispose dès lors de 1 heure pour intervenir sur un bipède (antérieur et postérieur) du cheval support de l'épreuve. Ce bipède est déterminé par le jury. Durant cette phase de travail, le parage est évalué avant les incrustations de pinçons et avant que les fers ne soient portés à chaud. L'ajustage est contrôlé avant le brochage. Si la réalisation de ces opérations est de nature à nuire à l'intégrité du cheval, voire à sa locomotion, le jury incitera le candidat à corriger son ajustage avant de brocher.
      Au terme de son intervention sur le cheval, le candidat rend compte au jury du travail opéré par un commentaire de 5 minutes maximum.
      La durée totale de l'épreuve est de 1 heure 10 par candidat. L'évaluation du candidat est réalisée à l'aide d'une grille critériée nationale et porte sur le travail effectué pendant le temps imparti. Passé ce temps, le candidat a l'obligation de terminer le travail commencé avec ou sans assistance d'un membre du jury. »
      est remplacé par le paragraphe suivant :
      « Le candidat dispose de 5 minutes pour présenter rapidement le cheval au jury et préciser l'objectif du travail à réaliser au regard du constat qu'il a dressé.
      Le candidat dispose dès lors de 1 heure 30 pour intervenir sur les quatre pieds du cheval support de l'épreuve.
      Durant cette phase de travail, le parage est évalué avant les incrustations de pinçons et avant que les fers ne soient portés à chaud. L'ajustage est contrôlé avant le brochage. Si la réalisation de ces opérations est de nature à nuire à l'intégrité du cheval, voire à sa locomotion, le jury incitera le candidat à corriger son ajustage avant de brocher.
      Au terme de son intervention sur le cheval, le candidat rend compte au jury du travail opéré par un commentaire de 5 minutes maximum.
      La durée totale de l'épreuve est de 1 heure 40 par candidat. L'évaluation du candidat est réalisée à partir de la grille critériée nationale et porte sur le travail effectué pendant le temps imparti. Passé ce temps, le candidat a l'obligation de terminer le travail commencé avec ou sans assistance d'un membre du jury. »


    • ANNEXE 2
      MODIFICATION DE LA DÉFINITION DE L'ÉPREUVE PROFESSIONNELLE E4 DU CAP AGRICOLE « MARÉCHAL-FERRANT » POUR LES CANDIDATS NE BÉNÉFICIANT PAS DU CONTRÔLE CERTIFICATIF EN COURS DE FORMATION (HORS CCF)


      A la page 19 du référentiel de diplôme, annexe de l'arrêté du 10 juin 2015 portant création de la spécialité « maréchal-ferrant » du certificat d'aptitude professionnelle agricole et fixant ses conditions de délivrance, la définition de l'épreuve professionnelle E4 pour les candidats ne bénéficiant pas du contrôle certificatif en cours de formation (hors CCF) est modifiée dans sa modalité et dans sa durée.
      Le paragraphe « Déroulement de l'épreuve » ainsi rédigé :
      « Le candidat dispose de 5 minutes pour présenter rapidement le cheval au jury et préciser l'objectif du travail à réaliser au regard du constat qu'il a dressé.
      Le candidat dispose dès lors de 1 heure pour intervenir sur un bipède (antérieur et postérieur) du cheval support de l'épreuve. Ce bipède est déterminé par le jury.
      Durant cette phase de travail, le parage est évalué avant les incrustations de pinçons et avant que les fers ne soient portés à chaud. L'ajustage est contrôlé avant le brochage. Si la réalisation de ces opérations est de nature à nuire à l'intégrité du cheval, voire à sa locomotion, le jury incitera le candidat à corriger son ajustage avant de brocher.
      Au terme de son intervention sur le cheval, le candidat rend compte au jury du travail opéré par un commentaire de 5 minutes maximum.
      La durée totale de l'épreuve est de 1 heure 10 par candidat. L'évaluation du candidat est réalisée, grâce à une grille critériée nationale, sur le travail effectué pendant le temps imparti. Passé ce temps le candidat a l'obligation de terminer le travail commencé avec ou sans assistance d'un membre du jury. »
      est remplacé par le paragraphe suivant :
      « Le candidat dispose de 5 minutes pour présenter rapidement le cheval au jury et préciser l'objectif du travail à réaliser au regard du constat qu'il a dressé.
      Le candidat dispose dès lors de 1 heure 30 pour intervenir sur l'ensemble des pieds du cheval support de l'épreuve.
      Durant cette phase de travail, le parage est évalué avant les incrustations de pinçons et avant que les fers ne soient portés à chaud. L'ajustage est contrôlé avant le brochage. Si la réalisation de ces opérations est de nature à nuire à l'intégrité du cheval, voire à sa locomotion, le jury incitera le candidat à corriger son ajustage avant de brocher.
      Au terme de son intervention sur le cheval, le candidat rend compte au jury du travail opéré par un commentaire de 5 minutes maximum.
      La durée totale de l'épreuve est de 1 heure 40 par candidat. L'évaluation du candidat est réalisée à partir de la grille critériée nationale et porte sur le travail effectué pendant le temps imparti. Passé ce temps, le candidat a l'obligation de terminer le travail commencé avec ou sans assistance d'un membre du jury. »


Fait le 13 juillet 2016.


Pour le ministre et par délégation :
Le directeur général de l'enseignement et de la recherche,
P. Vinçon

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 205,2 Ko
Retourner en haut de la page