Arrêté du 13 mai 2011 abrogeant et remplaçant l'arrêté du 29 juillet 2009 relatif à l'agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte des appareils électriques individuels de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique dans la réglementation thermique 2005

NOR : DEVL1110886A
ELI : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2011/5/13/DEVL1110886A/jo/texte
JORF n°0125 du 29 mai 2011
Texte n° 5

Version initiale


La ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement,
Vu la directive 2010/31/UE du Parlement européen et du Conseil en date du 19 mai 2010 sur la performance énergétique des bâtiments (refonte) ;
Vu la loi n° 2005-781 du 13 juillet 2005 de programme fixant les orientations de la politique énergétique ;
Vu le code de la construction et de l'habitation, notamment son article R. 111-20 ;
Vu l'arrêté du 24 mai 2006 relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments ;
Vu l'arrêté du 19 juillet 2006 portant approbation de la méthode de calcul Th-C-E prévue aux articles 4 et 5 de l'arrêté du 24 juin 2006 relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments,
Arrête :


  • Conformément à l'article 82 de l'arrêté du 24 mai 2006 relatif aux caractéristiques thermiques des bâtiments nouveaux et des parties nouvelles de bâtiments, le mode de prise en compte des appareils électriques de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique, dans la méthode de calcul Th-C-E, définie par l'arrêté du 19 juillet 2006, est agréé selon les conditions d'application définies en annexe.


  • L'arrêté du 29 juillet 2009 est abrogé et remplacé par le présent arrêté.


  • Le directeur de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages et le directeur général de l'énergie et du climat sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.



    • A N N E X E
      MODALITÉS DE PRISE EN COMPTE DES APPAREILS ÉLECTRIQUES DE PRODUCTION
      D'EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE DANS LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2005
      1. Définition d'un appareil électrique de production
      d'eau chaude sanitaire thermodynamique


      Au sens du présent arrêté, ces appareils de production d'eau chaude sanitaire sont des appareils :
      ― dont le cycle thermodynamique est entraîné par un compresseur électrique ;
      ― équipés a minima d'un thermostat de régulation ;
      ― assurant soit uniquement la production d'eau chaude sanitaire (appareils autonomes de volume de stockage inférieur à 400 litres), soit la production d'eau chaude sanitaire en plus d'une fonction de génération de chauffage et/ou de refroidissement ;
      ― conçus et fournis comme un ensemble, ou qui peuvent être associés à un échangeur et à un ballon de stockage, obligatoirement équipé d'un système électrique ou hydraulique d'appoint ou de secours.
      Les différentes technologies prises en compte par la présente méthode sont définies dans le chapitre suivant.


      2. Domaine d'application


      Les technologies prises en compte par la présente méthode sont les appareils équipés d'une pompe à chaleur d'un des types suivants :
      ― air extrait/eau : la pompe à chaleur utilise les calories de l'air extrait du logement, extrait mécaniquement par un système de ventilation mécanique contrôlée simple flux. Le débit d'air extrait est conforme à la réglementation en vigueur et suffisant pour répondre à la totalité des besoins en eau chaude sanitaire ;
      ― air extérieur/eau : la pompe à chaleur utilise les calories de l'air extérieur, directement ou en mélange avec l'air extrait. Ces systèmes sont équipés de techniques permettant de dégivrer l'échangeur sur l'air extérieur ou d'éviter son givrage. Si la ventilation est assurée par l'appareil et qu'il ne dispose que d'une vitesse pour la ventilation, l'étude thermique doit être faite avec un seul débit de ventilation, égal au débit de pointe ;
      ― air ambiant non chauffé/eau : la pompe à chaleur utilise les calories de l'air ambiant non chauffé d'un local situé hors du volume chauffé (exemple : chaufferie, cave, garage), attenant au bâtiment chauffé ;
      ― eau glycolée/eau par capteur enterré horizontal : la pompe à chaleur utilise les calories prélevées dans le sol à l'aide d'un réseau de capteurs enterrés horizontaux contenant de l'eau glycolée ;
      ― eau glycolée/eau par capteur vertical : la pompe à chaleur utilise les calories prélevées dans le sol à l'aide d'une ou plusieurs sondes verticales contenant de l'eau glycolée ;
      ― eau/eau : la pompe à chaleur puise les calories dans une nappe d'eau aquifère ;
      ― sol/eau : la pompe à chaleur utilise les calories du sol prélevées par un capteur à détente directe enterré horizontalement qui joue le rôle de l'évaporateur. Les calories sont restituées au système de chauffage par un vecteur eau ;
      ― sol/sol : la pompe à chaleur utilise les calories du sol prélevées par un capteur à détente directe enterré horizontalement qui joue le rôle de l'évaporateur. Les calories sont restituées au système de chauffage par un vecteur fluide frigorigène ;
      ― boucle d'eau/eau : la pompe à chaleur puise les calories sur une boucle d'eau. Hors période de chauffage, la boucle d'eau sert de capteur et les calories captées sont gratuites. Durant la période de chauffage, les calories utilisées sont fournies par le système de chauffage de la boucle. Si ce dernier utilise des calories gratuites, leur quote-part est prise en compte dans le calcul du COP_ECS ;
      ― énergie de climatisation : durant la période de climatisation, l'énergie de climatisation est utilisée pour la production de l'ECS soit directement, soit par un système avec un deuxième circuit frigorifique en cascade. Dans ce cas, si le système de climatisation est réversible, la production d'ECS est également possible en saison de chauffe : il faut alors intégrer le COP du système de chauffage pour déterminer le COP_ECS.


      3. Méthode de prise en compte dans les calculs
      pour la partie non directement modélisable
      3.1. Méthodologie générale


      Un calcul initial est réalisé selon les règles Th-C-E en modélisant le système de production d'eau chaude sanitaire du projet par un ballon de stockage électrique de volume identique au système de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique prévu, avec une constante de refroidissement par défaut au sens des règles Th-C-E. Ce calcul initial permet d'obtenir le Cepinitial du projet et le Cepréf correspondant. Ce calcul permet par ailleurs de produire la synthèse d'étude thermique visée à l'article 10 de l'arrêté du 24 mai 2006.
      Le Cep du projet est obtenu à partir du Cepinitial, en multipliant la part du Cepinitial liée à la consommation d'eau chaude sanitaire par un coefficient de conversion en eau chaude sanitaire thermodynamique, CoeffECSthermo.
      Le coefficient est déterminé comme suit :
      CoeffECSthermo = CECS thermo-équivalent/CECS-ballon-équivalent
      Le calcul de CECS thermo-équivalent et de CECS-ballon équivalent est détaillé ci-après.
      Concernant les appareils électriques assurant uniquement la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique, les coefficients de performance et la puissance de réserve permettant de caractériser les appareils électriques de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique sont justifiés par des essais réalisés conformément aux conditions décrites dans la norme NF EN 16147.
      Concernant les appareils électriques assurant la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique en plus d'une fonction de génération de chauffage et/ou de rafraîchissement, les coefficients de performance permettant de caractériser les appareils électriques de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique sont justifiés par des essais réalisés conformément aux conditions décrites dans la norme NF EN 14-511.
      Afin de pouvoir réaliser le calcul de CoeffECSthermo indépendamment du reste de la méthode de calcul et du moteur de calcul de la réglementation thermique, la méthode décrite ci-après utilise les moyennes mensuelles des données météorologiques de la réglementation thermique propres à chaque zone climatique. Le calcul des besoins, des pertes et des consommations liés à la production de l'eau chaude sanitaire s'effectue donc au pas de temps mensuel.
      Cas des solutions individuelles dans des bâtiments collectifs à usage d'habitation :
      Afin de pouvoir intégrer les appareils individuels en habitat collectif et compte tenu du fait que leurs caractéristiques peuvent être différentes en fonction des configurations des logements, la méthodologie à employer est la suivante :
      1. Calcul du coefficient de conversion en eau chaude sanitaire thermodynamique pour chaque type de logement ayant un ballon de production d'eau chaude sanitaire de caractéristiques identiques ;
      ― par exemple, on calculera le coefficient pour tous les studios, pour tous les T2... ayant un ballon identique ;
      ― si la surface des logements d'un groupe de calcul (même type de ballon et caractéristiques du ballon utilisé identiques) n'est pas identique, on fera la moyenne de la surface habitable ;
      ― dans le cas des logements de type duplex équipés de deux ballons, on les traitera comme deux logements différents avec, comme caractéristique de surface et de débit, les valeurs correspondantes à chacun des niveaux.
      2. A partir des coefficients de conversion obtenus, on fera la moyenne des coefficients de conversion pondérée par la surface habitable des logements.


      3.2. Données climatiques


      Les données climatiques utilisées dans la présente méthode sont des moyennes mensuelles issues des fichiers des données météorologiques horaires de chaque zone climatique utilisés dans la méthode Th-C-E.


      3.2.1. Température extérieure mensuelle


      uext : moyenne mensuelle des températures extérieures par zone climatique (°C).



      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      3,909

      4,441

      7,545

      9,657

      13,708

      16,474

      18,981

      19,109

      15,407

      11,976

      6,956

      4,753

      H1b

      2,120

      2,924

      6,437

      9,095

      13,630

      16,639

      19,172

      19,069

      14,937

      10,959

      5,395

      3,252

      H1c

      2,761

      4,227

      7,888

      10,353

      14,918

      18,080

      20,870

      20,593

      16,447

      12,317

      6,406

      3,829

      H2a

      5,856

      6,221

      8,640

      10,285

      14,135

      16,750

      19,117

      19,194

      16,438

      13,092

      8,620

      6,631

      H2b

      6,575

      7,281

      9,701

      11,481

      15,424

      18,098

      20,512

      20,624

      17,933

      14,750

      9,884

      7,423

      H2c

      5,492

      7,093

      9,696

      11,678

      15,858

      18,740

      21,283

      21,437

      18,185

      14,593

      9,263

      6,374

      H2d

      6,126

      7,267

      9,790

      13,863

      17,064

      20,651

      24,037

      22,609

      18,248

      14,473

      8,063

      6,120

      H3

      9,256

      9,805

      11,669

      13,308

      17,238

      20,479

      23,562

      24,020

      20,790

      17,383

      12,790

      10,099


      Pour l'ensemble des zones, les valeurs correspondent au niveau de la mer (altitude égale à zéro). La prise en compte de l'altitude sera effectuée par une diminution de la température extérieure, uext, égale à :
      ― altitude inférieure ou égale à 400 mètres : correction = 0 °C ;
      ― altitude supérieure à 400 mètres et inférieure ou égale à 800 mètres : correction = ― 2 °C ;
      ― altitude supérieure à 800 mètres : correction = ― 4 °C.


      3.2.2. Températures mensuelles moyennes d'eau glycolée
      en sortie de capteurs géothermiques enterrés horizontaux


      Les températures moyennes d'eau glycolée (en sortie de capteurs géothermiques) sont déduites des températures extérieures mensuelles moyennes par la formule de la norme EN 15316-4-2 :
      usortie capteur = MAX (0 ; MIN (0,15*uext ; 4,5)) pour une profondeur inférieure à 1 mètre.
      usortie capteur : moyenne mensuelle des températures de retour capteur par zone climatique (°C).



      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0,6

      0,7

      1,1

      1,4

      2,1

      2,5

      2,8

      2,9

      2,3

      1,8

      1

      0,7

      H1b

      0,3

      0,4

      1

      1,4

      2

      2,5

      2,9

      2,9

      2,2

      1,6

      0,8

      0,5

      H1c

      0,4

      0,6

      1,2

      1,6

      2,2

      2,7

      3,1

      3,1

      2,5

      1,8

      1

      0,6

      H2a

      0,9

      0,9

      1,3

      1,5

      2,1

      2,5

      2,9

      2,9

      2,5

      2

      1,3

      1

      H2b

      1

      1,1

      1,5

      1,7

      2,3

      2,7

      3,1

      3,1

      2,7

      2,2

      1,5

      1,1

      H2c

      0,8

      1,1

      1,5

      1,8

      2,4

      2,8

      3,2

      3,2

      2,7

      2,2

      1,4

      1

      H2d

      0,9

      1,1

      1,5

      2,1

      2,6

      3,1

      3,6

      3,4

      2,7

      2,2

      1,2

      0,9

      H3

      1,4

      1,5

      1,8

      2

      2,6

      3,1

      3,5

      3,6

      3,1

      2,6

      1,9

      1,5


      3.2.3. Nombre d'heures par mois concernant des températures basses


      Dénommée ci-après h¸umini, cette information est essentielle pour déterminer la limite de fonctionnement des systèmes sur air extérieur dont la température minimale de fonctionnement est supérieure aux températures froides atteintes en hiver.


      3.2.3.1. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à 7 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.

      OCT.

      NOV.

      DÉC.

      H1a

      657

      550

      360

      143

      31

      6

      0

      0

      0

      64

      367

      545

      H1b

      705

      596

      438

      258

      50

      10

      0

      0

      11

      116

      484

      515

      H1c

      676

      570

      325

      175

      7

      0

      0

      0

      0

      57

      435

      568

      H2a

      458

      335

      288

      110

      25

      15

      0

      0

      2

      48

      223

      368

      H2b

      408

      282

      105

      44

      0

      0

      0

      0

      0

      16

      142

      313

      H2c

      459

      331

      177

      82

      10

      0

      0

      0

      0

      37

      228

      405

      H2d

      440

      319

      219

      61

      6

      0

      0

      0

      0

      49

      282

      434

      H3

      136

      77

      14

      3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      26

      88


      3.2.3.2. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à 6 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      599

      483

      285

      97

      13

      3

      0

      0

      0

      30

      294

      456

      H1b

      685

      559

      337

      197

      33

      5

      0

      0

      5

      76

      408

      495

      H1c

      642

      457

      239

      132

      0

      0

      0

      0

      0

      27

      330

      524

      H2a

      366

      281

      229

      67

      10

      8

      0

      0

      0

      21

      149

      287

      H2b

      332

      219

      54

      22

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      107

      241

      H2c

      367

      268

      119

      50

      3

      0

      0

      0

      0

      15

      180

      324

      H2d

      374

      259

      170

      31

      1

      0

      0

      0

      0

      30

      229

      359

      H3

      72

      39

      5

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      15

      46


      3.2.3.3. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à 5 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      514

      396

      201

      45

      5

      0

      0

      0

      0

      7

      227

      363

      H1b

      643

      512

      245

      129

      14

      0

      0

      0

      0

      52

      316

      462

      H1c

      591

      376

      136

      72

      0

      0

      0

      0

      0

      13

      229

      468

      H2a

      281

      242

      166

      32

      3

      4

      0

      0

      0

      9

      87

      245

      H2b

      273

      139

      33

      11

      0

      0

      0

      0

      0

      1

      92

      188

      H2c

      294

      191

      66

      29

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      141

      263

      H2d

      299

      192

      112

      17

      0

      0

      0

      0

      0

      18

      181

      281

      H3

      21

      16

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      28


      3.2.3.4. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à 4 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      396

      312

      140

      16

      2

      0

      0

      0

      0

      2

      151

      274

      H1b

      571

      439

      162

      83

      7

      0

      0

      0

      0

      34

      229

      418

      H1c

      510

      294

      77

      25

      0

      0

      0

      0

      0

      9

      162

      375

      H2a

      169

      190

      106

      8

      2

      0

      0

      0

      0

      7

      58

      202

      H2b

      205

      83

      15

      4

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      74

      124

      H2c

      249

      137

      33

      15

      0

      0

      0

      0

      0

      1

      92

      203

      H2d

      219

      124

      63

      8

      0

      0

      0

      0

      0

      12

      123

      226

      H3

      0

      8

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      11


      3.2.3.5. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à 3 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      285

      212

      88

      3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      86

      219

      H1b

      471

      367

      93

      56

      2

      0

      0

      0

      0

      10

      173

      380

      H1c

      419

      246

      37

      10

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      113

      298

      H2a

      113

      140

      66

      2

      0

      0

      0

      0

      0

      6

      35

      150

      H2b

      132

      41

      6

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      45

      98

      H2c

      208

      97

      25

      10

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      60

      159

      H2d

      148

      88

      40

      5

      0

      0

      0

      0

      0

      6

      83

      176

      H3

      0

      2

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.3.6. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à 2 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      141

      133

      55

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      56

      157

      H1b

      368

      271

      61

      30

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      134

      324

      H1c

      309

      181

      20

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      3

      54

      230

      H2a

      76

      114

      40

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      20

      87

      H2b

      50

      22

      1

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      26

      62

      H2c

      168

      50

      20

      6

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      31

      108

      H2d

      105

      57

      27

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      66

      129

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.3.7. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à 1 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      63

      67

      19

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      30

      103

      H1b

      254

      187

      41

      6

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      96

      283

      H1c

      188

      109

      6

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      22

      165

      H2a

      57

      97

      21

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      1

      15

      55

      H2b

      15

      9

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      16

      41

      H2c

      109

      18

      10

      1

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      21

      88

      H2d

      80

      30

      8

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      47

      91

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.3.8. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à 0 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      41

      29

      7

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      19

      70

      H1b

      158

      118

      24

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      66

      230

      H1c

      97

      60

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      14

      117

      H2a

      33

      69

      7

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      12

      44

      H2b

      1

      2

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      12

      25

      H2c

      59

      0

      6

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      10

      53

      H2d

      49

      18

      2

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      33

      70

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.3.9. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à ― 1 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      32

      14

      2

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      11

      56

      H1b

      102

      89

      4

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      42

      182

      H1c

      50

      33

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      80

      H2a

      17

      32

      4

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      10

      37

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      11

      H2c

      19

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      19

      H2d

      28

      14

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      26

      47

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.3.10. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à ― 2 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      15

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      46

      H1b

      47

      58

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      20

      142

      H1c

      25

      18

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      6

      42

      H2a

      9

      17

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      20

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      7

      H2c

      9

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      15

      H2d

      11

      9

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      20

      41

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.3.11. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à ― 3 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      31

      H1b

      22

      22

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      15

      109

      H1c

      14

      7

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      3

      25

      H2a

      4

      8

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      3

      4

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      H2c

      2

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      11

      H2d

      2

      4

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      14

      24

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.3.12. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à ― 4 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      11

      H1b

      7

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      8

      74

      H1c

      11

      4

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      10

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      8

      20

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.3.13. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à - 5 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      6

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      3

      46

      H1c

      9

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      3

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      11

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.3.14. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à ― 6 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      35

      H1c

      6

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      9

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.3.15. Nombre d'heures par mois à des températures inférieures à ― 7 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      27

      H1c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      6

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.4. Température de l'arrivée d'eau froide


      ucw est la moyenne mensuelle des températures d'arrivée d'eau froide par zone climatique à 7 heures, 8 heures, 18 heures, 20 heures et 21 heures (horaires de puisage pour les bâtiments à usage d'habitation) :



      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      5,831

      5,865

      7,191

      9,348

      11,866

      13,960

      15,165

      15,102

      13,818

      11,632

      9,153

      7,030

      H1b

      5,831

      5,865

      7,191

      9,348

      11,866

      13,960

      15,165

      15,102

      13,818

      11,632

      9,153

      7,030

      H1c

      5,831

      5,865

      7,191

      9,348

      11,866

      13,960

      15,165

      15,102

      13,818

      11,632

      9,153

      7,030

      H2a

      7,331

      7,365

      8,691

      10,848

      13,366

      15,460

      16,665

      16,602

      15,318

      13,132

      10,653

      8,530

      H2b

      7,331

      7,365

      8,691

      10,848

      13,366

      15,460

      16,665

      16,602

      15,318

      13,132

      10,653

      8,530

      H2c

      7,331

      7,365

      8,691

      10,848

      13,366

      15,460

      16,665

      16,602

      15,318

      13,132

      10,653

      8,530

      H2d

      7,331

      7,365

      8,691

      10,848

      13,366

      15,460

      16,665

      16,602

      15,318

      13,132

      10,653

      8,530

      H3

      9,831

      9,865

      11,191

      13,348

      15,866

      17,960

      19,165

      19,102

      17,818

      15,632

      13,153

      11,030


      3.2.5. Températures d'air extérieur pour le calcul
      de la récupération d'énergie de climatisation
      3.2.5.1. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 35 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      0

      0

      0

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      4

      0

      0

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.5.2. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 34 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      0

      0

      0

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      18

      4

      0

      0

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.5.3. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 33 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      0

      0

      0

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      1

      20

      12

      0

      0

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.5.4. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 32 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      0

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      1

      0

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      1

      1

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      3

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      3

      2

      0

      0

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      25

      19

      0

      0

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.5.5. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 31 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      1

      0

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      4

      0

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      19

      9

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      0

      3

      0

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      3

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      7

      1

      0

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      14

      30

      22

      3

      0

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0


      3.2.5.6. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 30 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      8

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      8

      5

      0

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      9

      9

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      1

      3

      9

      0

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      2

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      0

      3

      12

      12

      2

      0

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      9

      23

      19

      5

      0

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      16

      0

      0

      0

      0


      3.2.5.7. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 29 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      4

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      5

      0

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      12

      14

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      7

      14

      0

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      2

      2

      11

      1

      0

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      1

      3

      23

      33

      3

      0

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      18

      43

      32

      10

      0

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      8

      24

      0

      0

      0

      0


      3.2.5.8. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 28 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      5

      3

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      12

      15

      3

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      0

      4

      13

      15

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      6

      18

      1

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      4

      6

      12

      7

      4

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      2

      10

      20

      31

      9

      0

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      0

      0

      24

      47

      34

      7

      0

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      0

      28

      33

      0

      0

      0

      0


      3.2.5.9. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 27 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      15

      15

      0

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      1

      3

      20

      19

      2

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      5

      5

      27

      29

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      2

      9

      9

      9

      3

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      6

      7

      22

      12

      11

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      1

      18

      29

      30

      19

      4

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      2

      6

      36

      48

      34

      21

      0

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      48

      82

      4

      0

      0

      0


      3.2.5.10. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 26 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      2

      14

      13

      4

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      0

      3

      9

      24

      16

      2

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      0

      5

      40

      34

      0

      0

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      5

      9

      11

      11

      1

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      0

      3

      6

      31

      19

      6

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      0

      5

      26

      18

      40

      16

      7

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      3

      3

      42

      45

      29

      19

      4

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      11

      95

      76

      12

      0

      0

      0


      3.2.5.11. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 25 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      0

      7

      29

      21

      8

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      2

      3

      14

      39

      23

      6

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      0

      4

      12

      31

      33

      15

      1

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      5

      13

      29

      28

      6

      0

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      1

      7

      10

      36

      17

      16

      0

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      2

      8

      28

      40

      44

      19

      7

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      8

      8

      35

      37

      42

      22

      5

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      0

      32

      109

      104

      32

      4

      0

      0


      3.2.5.12. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 24 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      3

      12

      40

      38

      4

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      3

      10

      23

      25

      26

      14

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      1

      6

      26

      37

      39

      14

      6

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      7

      20

      36

      22

      3

      3

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      2

      15

      28

      34

      44

      15

      7

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      7

      12

      29

      55

      49

      21

      4

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      5

      36

      35

      45

      33

      32

      10

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      1

      41

      99

      87

      57

      16

      0

      0


      3.2.5.13. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 23 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      5

      26

      38

      46

      5

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      1

      7

      36

      31

      29

      12

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      4

      5

      38

      46

      50

      23

      1

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      15

      33

      39

      49

      4

      4

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      2

      11

      23

      52

      55

      27

      4

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      3

      14

      30

      54

      57

      40

      9

      0

      0

      H2d

      0

      0

      0

      9

      41

      37

      37

      41

      27

      14

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      18

      69

      87

      98

      83

      19

      0

      0


      3.2.5.14. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 22 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      8

      29

      38

      43

      14

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      2

      11

      33

      42

      32

      22

      0

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      7

      7

      39

      66

      54

      26

      4

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      14

      27

      51

      43

      18

      3

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      2

      9

      28

      60

      86

      37

      6

      0

      0

      H2c

      0

      0

      0

      5

      23

      47

      56

      62

      31

      34

      0

      0

      H2d

      0

      0

      3

      15

      46

      45

      40

      71

      39

      32

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      34

      104

      99

      62

      88

      50

      0

      0


      3.2.5.15. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 21 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      22

      50

      43

      53

      23

      0

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      6

      19

      37

      56

      53

      22

      4

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      9

      14

      53

      58

      55

      31

      12

      0

      0

      H2a

      0

      0

      0

      0

      23

      33

      53

      43

      31

      12

      0

      0

      H2b

      0

      0

      0

      1

      21

      33

      78

      109

      42

      29

      0

      0

      H2c

      0

      0

      2

      7

      30

      37

      63

      54

      51

      40

      0

      0

      H2d

      0

      0

      5

      29

      48

      37

      46

      57

      36

      34

      0

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      68

      100

      91

      80

      97

      51

      1

      0


      3.2.5.16. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 20 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      0

      0

      16

      38

      67

      78

      32

      5

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      8

      31

      35

      48

      86

      22

      20

      0

      0

      H1c

      0

      0

      0

      10

      25

      44

      63

      74

      39

      12

      0

      0

      H2a

      0

      0

      2

      0

      22

      39

      68

      58

      39

      7

      0

      0

      H2b

      0

      0

      4

      2

      18

      56

      93

      108

      61

      23

      0

      0

      H2c

      0

      0

      4

      14

      39

      51

      65

      60

      52

      30

      4

      0

      H2d

      0

      0

      17

      28

      41

      47

      52

      56

      29

      44

      3

      0

      H3

      0

      0

      0

      0

      72

      108

      49

      38

      104

      52

      7

      0


      3.2.5.17. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 19 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      3

      0

      37

      39

      65

      73

      34

      11

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      10

      28

      45

      52

      76

      40

      8

      0

      0

      H1c

      0

      0

      2

      16

      51

      62

      69

      60

      55

      12

      0

      0

      H2a

      0

      0

      9

      3

      29

      38

      83

      64

      71

      14

      1

      0

      H2b

      0

      0

      1

      6

      36

      94

      78

      106

      67

      31

      0

      0

      H2c

      0

      0

      10

      11

      50

      59

      53

      57

      54

      30

      6

      0

      H2d

      0

      2

      9

      46

      39

      47

      56

      64

      62

      31

      7

      0

      H3

      0

      0

      0

      10

      75

      92

      18

      33

      116

      66

      20

      1


      3.2.5.18. Nombre d'heures par mois à des températures égales à 18 °C





      JANV.

      FÉV.

      MARS

      AVRIL

      MAI

      JUIN


      JUIL.

      AOÛT

      SEPT.


      OCT.


      NOV.

      DÉC.

      H1a

      0

      0

      8

      6

      37

      49

      79

      52

      43

      11

      0

      0

      H1b

      0

      0

      0

      10

      42

      50

      57

      97

      33

      6

      0

      0

      H1c

      0

      0

      4

      14

      68

      72

      66

      72

      68

      18

      0

      0

      H2a

      0

      0

      10

      7

      22

      48

      88

      77

      78

      28

      4

      0

      H2b

      0

      0

      2

      14

      47

      84

      73

      82

      84

      55

      3

      0

      H2c

      0

      0

      6

      13

      54

      68

      52

      60

      62

      53

      7

      1

      H2d

      0

      1

      19

      35

      54

      54

      49

      57

      62

      43

      6

      1

      H3

      0

      0

      3

      37

      90

      63

      13

      7

      59

      77

      27

      5


      3.3. Besoins d'eau chaude sanitaire


      Le calcul du besoin en eau chaude sanitaire est basé sur le chapitre 10 de la méthode de calcul Th-C-E, définie par l'arrêté du 19 juillet 2006.
      Il est déterminé au pas mensuel à l'aide de la formule suivante :
      Qw_mensuel = (rw*cw* Vuw_mensuel * (uuw-ucw_mensuel)/Shon)/1 000 (kWh/m²)
      avec :
      ucw_mensuel, moyenne mensuelle de la température d'eau froide en fonction de la zone climatique et de 5 relevés quotidiens (7 heures, 8 heures, 18 heures, 20 heures et 21 heures), voir paragraphe 3.2.4 ;
      Vuw_mensuel volume mensuel puisé d'eau chaude mitigée à 40 °C.
      Vuw_mensuel = a * ahmoy * Nu * 5 * nj (litres),
      avec :
      ahmoy, coefficient horaire moyen de la clé de répartition des besoins d'eau chaude sanitaire, ahmoy = 0,028 6 ;
      nj, nombre de jours par mois.
      Les autres données sont reprises du chapitre 10 de la méthode de calcul Th-C-E, définie par l'arrêté du 19 juillet 2006.


      3.4. Pertes de distribution


      Les pertes de distribution sont calculées conformément au chapitre 15 de la méthode de calcul Th-C-E, définie par l'arrêté du 19 juillet 2006.


      3.5. Pertes de stockage
      3.5.1. Caractérisation des produits
      3.5.1.1. Appareils électriques assurant uniquement
      la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique


      Pour les appareils électriques assurant uniquement la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique, testés selon la NF EN 16147, la puissance électrique nécessaire pour compenser les pertes de stockage est Pes, exprimée en W.
      Les COPn des appareils assurant uniquement la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique sont déterminés conformément à la norme NF EN 16147, pour une température de référence uWH 52,5 C. Ces COPn intègrent la consommation électrique pour compenser les pertes de stockage (Pes, exprimée en W).
      La valeur de COPn à prendre en compte dans les calculs doit être précisée selon les règles suivantes :
      ― la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN 45011 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation, sur la base de la norme NF EN 16147 : la valeur de calcul est la valeur certifiée ;
      ― la valeur est justifiée par un essai effectué par un laboratoire indépendant et accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17025 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation sur la base de la norme NF EN 16147 : la valeur de calcul de COPn est égale à 0,9* valeur justifiée. Cette règle n'est utilisable que pour calculer, à partir de l'équation décrite au paragraphe 3.8.0, les COPHP_n pour lesquels il est précisé pour chaque technologie qu'il s'agit d'une caractéristique obligatoire pour réaliser le calcul, les autres valeurs de COPHP_n étant alors calculées selon les équations énoncées dans le paragraphe « Valeurs par défaut pour le COP hors pertes COPHP_n » dans les parties relatives à chaque technologie ;
      ― en cas de valeur uniquement déclarative ou en l'absence de valeur, on utilise directement la valeur par défaut suivante : COPHP_n = 2. Cette valeur est donnée pour le COP hors pertes, sans utiliser l'équation décrite au paragraphe 3.8.0. Cette règle n'est utilisable que pour les COPHP_n pour lesquels il est précisé pour chaque technologie qu'il s'agit d'une caractéristique obligatoire pour réaliser le calcul, les autres valeurs de COPHP_n étant alors calculées selon les équations énoncées dans le paragraphe « Valeurs par défaut pour le COP hors pertes COPHP_n » dans les parties relatives à chaque technologie.
      La valeur de Pes à prendre en compte dans les calculs doit être précisée selon les règles suivantes :
      ― la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN 45011 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation, sur la base de la norme NF EN 16147 : la valeur de calcul est la valeur certifiée ;
      ― la valeur est justifiée par un essai par un laboratoire indépendant et accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17025 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation sur la base de la norme NF EN 16147 : la valeur de calcul est égale à 1,1* valeur justifiée ;
      ― en cas de valeur uniquement déclarative ou en l'absence de valeur, on utilise la valeur par défaut suivante : Pes = Qpr*(uECS-20)/(65-20)/24*1 000(W), puissance par défaut pour une température de stockage de uECS,
      avec : Qpr = 0,224 + 0,066 3*V²/³ (kWh/24 h), V étant le volume nominal du ballon en litres.


      3.5.1.2. Ballons de stockage couplés à des pompes à chaleur


      Pour les ballons de stockage, les pertes statiques Qpr sont données pour une température d'eau de 65 °C dans une ambiance de 20 °C. Les pertes sont ramenées lors du calcul à la température de stockage



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      puis divisées par le COP final moyen pour la production d'eau chaude sanitaire.
      La valeur de Qpr à prendre en compte dans les calculs doit être précisée selon les règles suivantes :
      ― la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN 45011 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation, sur la base des normes européennes : la valeur de calcul est la valeur certifiée ;
      ― La valeur est justifiée par un essai effectué par un laboratoire indépendant et accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17025 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation sur la base des normes européennes : la valeur de calcul est égale à 1,1 * valeur justifiée ;
      ― en cas de valeur uniquement déclarative ou en l'absence de valeur, on utilise la valeur par défaut suivante : Qpr = 4,2*45/1 000*V0,55 (kWh/24 h) pour un ballon de stockage couplé à une PAC double services,
      avec : V volume nominal du ballon en litres.
      Par ailleurs, les caractéristiques des pompes à chaleur sont précisées au paragraphe 3.9 pour chacune des technologies décrites.


      3.5.2. Pertes brutes au pas horaire


      Pour quantifier ces pertes brutes sur l'année en conditions de fonctionnement réel, il faut déterminer les pertes brutes d'énergie du ballon hors performance thermodynamique.


      3.5.2.1. Appareils électriques assurant uniquement
      la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique


      Pour les appareils électriques assurant uniquement la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique, testés selon la norme NF EN 16147, la puissance électrique nécessaire pour compenser les pertes de stockage Pes doit être convertie en puissance thermique afin de déterminer si l'appareil a la puissance suffisante pour couvrir l'ensemble des besoins.
      Si la puissance de réserve est prise par défaut, les pertes d'un ballon au pas horaire s'expriment par :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Si la puissance de réserve est donnée, les pertes d'un ballon au pas horaire s'expriment par :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      avec :
      COPHP-n, coefficient de performance corrigé des pertes par rapport à COPn, le coefficient de performance aux conditions nominales de fonctionnement du système suivant la norme NF EN 16147 ;
      Ccorr, coefficient à appliquer au COPHP_n pour obtenir le COP de compensation des pertes de stockage :
      ― air extrait : 0,38 ;
      ― air extérieur : 0,6 ;
      ― air ambiant : 0,49 ;
      ― géothermie eau de nappe : 0,56 ;
      ― géothermie eau glycolée : 0,67 ;
      ― géothermie détente directe : 0,63 ;
      ― retour plancher : 0,24.


      3.5.2.2. Ballons de stockage couplés à des pompes à chaleur


      Dans le cas du ballon de stockage dont les pertes brutes, Qpr_ecs
      sont connues, les pertes au pas horaire s'expriment ainsi :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      3.5.3. Pertes brutes mensuelles


      Les pertes mensuelles en kWh par m² Shon se déduisent ainsi :
      Qg,w mensuel = (Qg,w*24*nj/Shon) (kWh/m²).


      3.5.4. Pertes nettes mensuelles
      (appareils testés selon la NF EN 16147)


      Pour les appareils électriques assurant uniquement la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique, testés selon la NF EN 16147, la puissance électrique nécessaire pour compenser les pertes de stockage est Pes, exprimée en W.
      Cette puissance, donnée pour des conditions nominales, doit être corrigée en fonction du COP mensuel calculé.
      Pesmensuelle = Pes*COPHPnominal/COPHPmensuel.
      Dans le cas de l'air ambiant, la puissance est également corrigée avec la température d'équilibre du local non chauffé.


      3.6. Pertes du cycle antilégionellose


      Les pertes du cycle antilégionellose sont considérées nulles si le volume de stockage d'eau chaude sanitaire est inférieur à 400 L ou si la température de stockage est supérieure ou égale à 55 °C. Dans le cas contraire, les pertes du cycle antilégionellose sont comptées sur la base d'une montée en température du volume de stockage à 60 °C d'une heure, une fois par 24 heures.
      Qg,w antilégionnelle mensuel = (Qpr_60.C-Qpr_ecs)*nj/Shon (kWh/m²)


      3.7. Génération d'eau chaude sanitaire


      Les besoins d'eau chaude sanitaire du bâtiment sont calculés au pas de temps mensuel, la consommation énergétique, en énergie finale, des appareils électriques individuels de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique est alors calculée à partir d'un coefficient de performance énergétique corrigé.
      Cw_mensuel = (Qw_mensuel + Qd,w_mensuel)/COPcorr + Qg,w_mensuel_corr,
      avec :
      QW_mensuel besoins d'eau chaude sanitaire mensuels à 40 °C (kWh/m²),
      Qd,w_mensuel pertes de distribution mensuelles (kWh/m²),
      Qg,w_mensuel_corr pertes de stockage mensuelles (kWh/m²),
      COPcorr coefficient de performance mensuel de la pompe à chaleur, déterminé selon les modalités décrites ci-après.


      3.8. Appareils électriques assurant uniquement
      la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique


      Ce paragraphe traite des différentes technologies d'appareils électriques assurant uniquement la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique.


      3.8.0. Détermination des valeurs de COP
      hors pertes de stockage (COPHP_n)


      Dans les calculs de consommation, les pertes de stockage sont dissociées du COPn global pour être calculées au pas horaire. Ainsi, on utilisera pour les calculs le COP hors pertes de stockage, COPHP_n exprimé ainsi :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      avec, selon le cycle de soutirage utilisé :
      Cycle 1 (S) : BesoinsCycle = 0,036*1,163*50 = 2,09 [kWh]
      Cycle 2 (M) : BesoinsCycle = 0,1002*1,163*50 = 5,83 [kWh]
      Cycle 3 (L) : BesoinsCycle = 0,1998*1,163*50 = 11,62 [kWh]
      Cycle 4 (XL) : BesoinsCycle = 0,325*1,163*50 = 18,90 [kWh]
      Cycle 5 (XXL) : BesoinsCycle = 0,420*1,163*50 = 24,42 [kWh]


      3.8.1. Appareils électriques de production d'eau chaude
      sanitaire thermodynamique sur air extrait


      La pompe à chaleur utilise les calories de l'air extrait du logement à partir d'une ventilation mécanique contrôlée simple flux.


      3.8.1.1. Données nécessaires au calcul


      Les données nécessaires au calcul et le moyen de les obtenir sont listées ci-dessous.
      Ventilation :
      Qpointerep, débit d'air extrait de pointe (m³/h), voir méthode Th-C-E.
      Qbaserep, débit d'air extrait de base (m³/h), voir méthode Th-C-E.
      Qvarepspec, débit d'air extrait spécifique (m³/h), voir méthode Th-C-E.
      Essai à débit d'air extrait Q_inf inférieur au débit Qvarepspec :
      Les valeurs des quatre paramètres suivants sont obligatoires pour réaliser le calcul.
      Q_inf, débit d'air extrait pour l'essai selon la norme NF EN 16147.
      Pnominale_inf, puissance nominale calorifique de l'appareil pour le débit Q_inf et un air extrait à 20 °C.
      COP +20.C_inf, coefficient de performance énergétique de l'appareil fonctionnant sur de l'air extrait à 20 °C pour le débit Q_inf, mesuré selon la norme NF EN 16147.
      Pes_inf, puissance de réserve mesurée selon la norme NF EN 16147.
      Essai à débit d'air extrait Q_sup supérieur au débit Qvarepspec (facultatif).
      Q_sup, débit d'air extrait pour l'essai selon la norme NF EN 16147.
      Pnominale_sup, puissance nominale calorifique de l'appareil pour le débit Q_sup et un air extrait à 20 °C.
      COP+20.C_sup, coefficient de performance énergétique de l'appareil fonctionnant sur de l'air extrait à 20 °C pour le débit Q_sup, mesuré selon la norme NF EN 16147.
      Pes_sup, puissance de réserve mesurée selon la norme NF EN 16147.
      Valeurs de calcul :
      Si seules les données pour le débit d'air extrait inférieur à Qvarepspec sont communiquées :
      Pnominale_calc = Pnominal_inf
      Q_calc = Q_inf
      COP+20.C_calc = COP+20.C_inf
      Pes_calc = Pes_inf
      Si les données « débit d'air extrait inférieur à Qvarepspec » et « débit supérieur à Qvarepspec » sont communiquées :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Q_calc = Qvarepspec



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      3.8.1.2. Détermination du coefficient de performance mensuel COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés en totalité par la pompe à chaleur.
      COPcorr = COPHP+20.C
      avec :
      COPHP+20.C, coefficient de performance hors pertes déterminé à partir de COP+20oC_calc et de Pes_calc


      3.8.1.3. Ventilation


      La ventilation retenue pour le calcul des consommations de chauffage sera de type mécanique simple flux.
      Pour la réalisation du calcul initial avec la méthode Th-C-E, les données d'entrée concernant la ventilation sont les valeurs de débits et de puissance de ventilateur de l'appareil électrique individuel de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique correspondant à son fonctionnement en mode ventilation.


      3.8.2. Appareils électriques de production d'eau chaude
      sanitaire thermodynamique sur air extérieur


      La pompe à chaleur utilise les calories de l'air extérieur. Ces systèmes sont équipés d'une solution de dégivrage ou de prévention du givrage.
      Dans le cas de mélange avec de l'air extrait, le système assure également la ventilation. Il doit être obligatoirement équipé d'un ventilateur à vitesse réglable, ainsi que d'un système de pilotage du mélange air extérieur/air extrait garantissant le respect des débits réglementaires d'extraction.


      3.8.2.1. Données nécessaires au calcul


      Les données nécessaires au calcul et le moyen de les obtenir sont listées ci-dessous.
      COP de l'appareil :
      COPHP+20.C, coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur l'air extérieur à 20 °C, déterminé à partir de COP+2.C, du COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée. A défaut, utilisation de la valeur par défaut.
      COPHP+15.C, coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur l'air extérieur à 15 °C, déterminé à partir de COP+15.C, du COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée. A défaut, utilisation de la valeur par défaut.
      COPHP+7.C, coefficient de performance énergétique sur l'air extérieur à 7 °C, déterminé à partir de COP+7.C, du COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée.
      Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.
      COPHP+2.C, coefficient de performance énergétique sur l'air extérieur à 2 °C, déterminé à partir de COP+2oC, du COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée. A défaut, utilisation de la valeur par défaut.
      umini, température minimale de fonctionnement de la pompe à chaleur (°C), si umini est inférieur à ― 7 °C, prendre umini = ― 7 °C.
      COPHPumini : coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur l'air extérieur à umini, déterminé à partir de COPumini, du COP mesuré selon la norme NF EN 16147 et intégrant des fonctions de dégivrage, et de la puissance de réserve associée. A défaut, utilisation de la valeur par défaut.
      Ventilation :
      Qpointerep, débit d'air extrait de pointe (m³/h), voir méthode Th-C-E.
      Qbaserep, débit d'air extrait de base (m³/h), voir méthode Th-C-E.
      Qvarepspec, débit d'air extrait de base (m³/h), voir méthode Th-C-E.
      Qvrepnominal, débit d'air extrait nominal de l'appareil dans les conditions d'essai.


      3.8.2.2. Valeurs par défaut pour les COP hors pertes COPHP_n


      Si les COP à + 20 °C, + 15 °C, + 2 °C et ― 7 °C sont inconnus, les valeurs par défaut des COPHP_n sont calculées à partir du COPHP+7.C, en utilisant les règles suivantes :
      COPHP+20.C = 1,25*COPHP+7.C
      COPHP+15.C = COPHP+7.C + (COPHP+20.C ― COPHP+7.C)/13*8
      COPHP+2.C = 0,85*COPHP+7.C
      COPHP―7.C = 0,5*COPHP+7.C


      3.8.2.3. Coefficient de performance mensuel COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés par la pompe à chaleur qui fonctionne avec un COP corrigé en fonction de la température extérieure.


      3.8.2.3.1. Détermination du coefficient de performance, COPuext,
      selon la température extérieure moyenne


      Pour chaque zone climatique sont données les températures extérieures moyennes mensuelles.
      Ces températures uairext sont corrigées en fonction de l'altitude.
      Si l'appareil ne fonctionne que sur l'air extérieur :
      uext = uairext
      Dans le cas de mélange air extrait/air extérieur la température d'air est corrigée en fonction de l'apport de l'air extrait :
      Si l'appareil dispose de deux vitesses de ventilation permettant d'assurer le débit de base et le débit de pointe :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Si l'appareil ne dispose que d'une vitesse de ventilation, le calcul TH-C-E doit être fait avec un seul débit de ventilation, égal au débit de pointe :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Au-delà de 20 °C :
      COPHPuext = COPHP+20.C
      De 15 °C à 20 °C :
      COPHPuext = ((COPHP+20.C―COPHP+15.C)/5)*(uext―15)+COPHP+15.C
      De 7 °C à 15 °C :
      COPHPuext = ((COPHP+15.C―COPHP+7.C)/8)*(uext―7) + COPHP+7.C
      De 2 °C à 7 °C :
      COPHPuext = ((COPHP+7.C―COPHP+2.C)/5)*(uext―2) + COPHP+2.C
      De umini à 2 °C :
      COPHPuext = ((COPHP+2.C―COPHP―7.C)/9)*(uext + 7) + COPHP― 7.C
      Pour uext¸umini :
      COPuext = 1


      3.8.2.3.2. Détermination du COP corrigé, COPcorr


      Le COP corrigé prend en compte le nombre d'heures dans le mois où la température extérieure est inférieure à la température minimale de fonctionnement de la pompe à chaleur. Le fonctionnement est alors assuré par l'appoint, le COP est pris égale à 1.



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      avec :
      nj, nombre de jours par mois,
      h¸umini, nombre d'heures dans le mois pour lequel la température extérieure est inférieure à umini.


      3.8.2.4. Ventilation


      La ventilation retenue pour le calcul des consommations de chauffage sera de type mécanique simple flux.
      Pour la réalisation du calcul initial avec la méthode Th-C-E, les données d'entrée concernant la ventilation sont les valeurs de débits et de puissance de ventilateur de l'appareil électrique individuel de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique correspondant à son fonctionnement en mode ventilation.
      Par exemple, pour un appareil ne disposant que d'une vitesse de ventilation, le débit à saisir, en base comme en pointe, sera le débit de pointe.


      3.8.3. Appareils électriques individuels de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique
      sur air ambiant d'un local non chauffé


      La pompe à chaleur utilise les calories de l'air ambiant non chauffé d'un local situé hors du volume chauffé (chaufferie, cave, garage, etc.). Ce local est attenant au volume chauffé et ses parois donnant sur l'extérieur sont généralement non isolées. Ces systèmes peuvent être équipés d'une solution de dégivrage.


      3.8.3.1. Données nécessaires au calcul
      3.8.3.1.1. Caractéristiques du local non chauffé


      Le local non chauffé est attenant à l'habitation selon trois types possibles : accolé, semi-enterré ou enterré.
      Il est par ailleurs caractérisé par :
      SLNC, surface au sol du local non chauffé (m²) ;
      H, la hauteur du local non chauffé (m) ;
      Aiu, aire intérieure de la paroi déperditive du bâtiment chauffé donnant sur le local non chauffé (m²) ;
      Uiu, coefficient de déperditions par les parois entre l'habitation et le local non chauffé (W/m².K) ;
      Umurs, coefficient de déperditions par les murs entre local non chauffé et l'extérieur (W/m².K) ;
      Uplafond, coefficient de déperditions par le plafond entre le local non chauffé et l'extérieur (W/m².K) ;
      QRenouv_air, débit de renouvellement d'air du local non chauffé (m³/h).


      3.8.3.1.2. Caractéristiques de l'appareil électrique individuel
      de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique


      COPHP+20.C : coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur l'air ambiant à 20 C, déterminé à partir de COP+20.C, le COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée. A défaut, utilisation de la valeur par défaut.
      COPHP+15.C : coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur l'air ambiant à 15 °C, déterminé à partir de COP+15.C, le COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée.
      Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.
      COPHP+7.C : coefficient de performance énergétique sur l'air ambiant à 7 C, déterminé à partir de COP+7.C, le COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.
      COPHPumini : coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur l'air ambiant à umini déterminé à partir de COPumini, le COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée. A défaut, utilisation de la valeur par défaut.
      umini : température minimum de fonctionnement de la pompe à chaleur (°C).


      3.8.3.1.3. Consommation de chauffage de l'habitation


      Besoin_Chauffage : besoin de chauffage selon l'étude Th-C-E, en kWh/(m².an) ;
      Cep_Chauffage : consommation de chauffage selon l'étude Th-C-E, en kWh/(m².an).


      3.8.3.2. Valeurs par défaut pour le COP hors pertes COPHP_n


      Les valeurs par défaut des COPHPn sont calculées à partir du COPHP+7.C, en utilisant les règles suivantes :
      COPHP+20.C = 1,1*COPHP+15.C
      COPHP―7.C = 0,5*COPHP+7.C
      COPHPumini = COPHP―7.C+(COPHP-+ 7.C ― COPHP―7.C)/14*(umini + 7)


      3.8.3.3. Coefficient de performance mensuel COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés par la pompe à chaleur qui fonctionne avec un COP corrigé en fonction de la température intérieure du local non chauffé.


      3.8.3.3.1. Température ambiante d'un local non chauffé non équipé d'un appareil électrique individuel
      de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique


      Pour chaque zone climatique sont données les températures extérieures moyennes mensuelles.
      Ces températures uext sont corrigées en fonction de l'altitude.
      Les moyennes mensuelles de la température intérieure du local non chauffé sans influence d'un ballon thermodynamique, uLNC, sont déterminées de la façon suivante :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      avec :
      uLC = 19 °C, température du local chauffé attenant au local non chauffé ;
      uSOL, température du sol sous le local non chauffé = ucw_mensuel la température moyenne mensuelle d'eau froide ;
      uext, température extérieure.
      AtotNC, surface totale des parois du local non chauffé avec largeur = 2/3 longueur.
      AtotLNC = 2*(SLNC + 5/3*H*(3*SLNC/2)¹/²)
      Cas d'un local accolé :
      Aext = (AtotLNC ― 2*SLNC ― Aiu)
      Asol*Usol = 1,7*SLNC
      Cas d'un local semi-enterré :
      Aext = (AtotLNC ― 2*SLNC ― Aiu)/2
      Asol*Usol = SLNC*1,7 + (AtotLNC ― Aiu)/2*Umurs
      Cas d'un local enterré :
      Aext = 0
      Asol*Usol = SLNC*1,7 + (AtotLNC ― 2*SLNC ― Aiu)*Umurs


      3.8.3.3.2. Température ambiante d'un local non chauffé équipé d'un appareil électrique individuel
      de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique


      L'abaissement de température provoqué par l'appareil électrique individuel de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique est fonction des besoins énergétiques de celui-ci et des apports en provenance de l'habitation par l'intermédiaire des parois en contact avec le local non chauffé, du sol et de l'extérieur, auxquels on ajoute les pertes de stockage, récupérées à 60 %.



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      avec :
      uLC = 19 °C, température du local chauffé attenant au local non chauffé ;
      uSOL, température du sol sous le local non chauffé = ucw-mensuel /la température moyenne mensuelle d'eau froide ;
      uext, température extérieure.
      AtotLNC, la surface totale des parois du local non chauffé avec largeur = 2/3 longueur.
      AtotLNC = 2*(SLNC + 5/3*H*(3*SLNC/2)¹/²)
      Cas d'un local accolé :
      Aext = (AtotLNC ― 2*SLNC - Aiu)
      Asol*Usol = 1,7*SLNC
      Cas d'un local semi-enterré :
      Aext = (AtotLNC ― 2*SLNC - Aiu)/2
      Asol*Usol = SLNC*1,7 + (AtotLNC ― Aiu)/2*Umurs
      Cas d'un local enterré :
      Aext = 0
      Asol*Usol = SLN*1,7 + (AtotLNC ― 2*SLNC ― Aiu)*Umurs
      Besoinsfrigo = [(Qw_mensuel + d,w_mensuel + Qg,w_mensuel )*Shon/nj/24*1000]*(1-1/COP+15oC) ― 0,6*Qg,w_mensuel*Shon/nj/24*1000


      3.8.3.3.3. Détermination du COP


      Le COP des appareils sur air ambiant non chauffé est calculé suivant la température ambiante du local non chauffé uamb
      Au-delà de 20 °C :
      COPHPumb = COPHP+20.C
      De 15 °C à 20 °C :
      COPHPuamb = ((COPHP+20o.C ― COPHP+15.C)/5)*(uamb ― 15) + COPHP+15.C.
      De 7 °C à 15 °C :
      COPHPuamb = ((COPHP+15.C― COPHP+7.C)/8)*(uamb ― 7) + COPHP+7.C
      De umini à 7° C :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Pour uamb ¸ umini :
      COPHPuamb = COPHPumini.
      Si la température ambiante calculée est inférieure à la température d'arrêt de l'appareil, l'équilibre se fait à la température d'arrêt de l'appareil, le complément de puissance nécessaire étant fourni par l'appoint.



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      avec :
      Pcalomax, puissance calorifique maximale pour un équilibre à umini.
      Pcalomax = Pfrigomax * COPumini/(COPumini-1)
      Pfrigomax = (uLC-umini)*Aiu*Uiu + (usd ― umini)*Asol*Usol + (uext - umini)*(Aext * Umurs + SLNC*Uplafond + 0,34*QRenouv_air) + 0,6*Qg,w_mensuel*Shon/nj/24*1 000
      Pappoint = (Qw_mensuel + Qd,w_mensuel + Qg,w_mensuel)*Shon/nj/24*1 000 - Pcalomax


      3.8.3.4. Pertes de stockage corrigées


      Les pertes de stockage sont fortement influencées par la température ambiante du local non chauffé. Il convient donc de recalculer la puissance électrique de réserve en fonction de l'évolution de uamb.



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      avec :
      COPHP+15.C, coefficient de performance aux conditions nominales de fonctionnement du système, corrigé des pertes par rapport à COP15.C, coefficient de performance déterminé suivant la norme NF EN 16147, et Pes_15, puissance de réserve associée ;
      uamb, température du local où est situé le stockage ;
      Qg,w mensuel = Qg,w*24*nj/Shon (kWh/m²)


      3.8.3.5. Incidence sur la consommation de chauffage


      Les apports non gratuits sont les apports en provenance de l'habitation, ils sont comptabilisés pour chaque mois :
      Apports(i)NonGratuits = (uLNC - uamb)*Aiu*(Uiu + 0,6*0,34)*24*nj/1 000 [kWh mensuels]
      La surconsommation annuelle de chauffage est :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      [kWhep/m²/an]
      Cette consommation est ajoutée à la consommation de l'appareil électrique de production d'ECS thermodynamique pour déterminer le coefficient de conversion thermodynamique.


      3.8.4. Appareils électriques de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique
      sur capteurs géothermiques enterrés horizontaux à eau glycolée


      La pompe à chaleur utilise les calories prélevées dans le sol à l'aide d'un réseau de capteurs enterrés horizontaux contenant de l'eau glycolée.


      3.8.4.1. Données nécessaires au calcul


      COPHP0)C, coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur eau glycolée à 0 C, déterminé à partir de COPo.C, COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.


      3.8.4.2. Valeurs par défaut pour le COP hors pertes COPHPn


      Les valeurs par défaut des COPHPn sont calculées à partir du COPHP0.C, en utilisant les règles suivantes :
      COPHP + 10.C = COPHP0.C/0,8
      COPHP + 5.C = COPHP + 10.C*0,9


      3.8.4.3. Coefficient de performance mensuel COPcorr
      3.8.4.3.1. Détermination du coefficient de performance, COPueau glycolée,
      selon la température d'eau glycolée en sortie de capteurs géothermiques enterrés horizontaux


      Pour chaque zone climatique sont données les températures mensuelles moyennes d'eau glycolée en sortie de capteurs géothermiques enterrés horizontaux. Ces températures ueau glycolée sont corrigées en fonction de l'altitude en appliquant la formule de calcul aux températures extérieures corrigées.
      De 0 C à 5 C :
      COPHPueau_glycolée = ((COPHP+5.C - COPHP.C)/5)*ueau_glycolée + COPHPC


      3.8.4.3.2. Détermination du COP corrigé, COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés en totalité par la pompe à chaleur.
      COPcorr = COPHPueau_glycolée


      3.8.5. Appareils électriques de production d'eau chaude sanitaire
      thermodynamique sur capteurs verticaux à eau glycolée


      La pompe à chaleur utilise les calories prélevées dans le sol à l'aide de capteurs enterrés verticaux contenant de l'eau glycolée, de profondeur supérieure à 20 mètres.


      3.8.5.1. Données nécessaires au calcul


      COPHP0.C, coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur eau glycolée à 0C, déterminé à partir de COP0.C, COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.


      3.8.5.2. Valeurs par défaut pour le COP hors pertes COPHP_n


      Les valeurs par défaut des COPHPn sont calculées à partir du COPHP0.C, en utilisant les règles suivantes :
      COPHP+10.C = COPHP0.C/0,8
      COPHP+5.C = COPHP + 10.C*0,9


      3.8.5.3. Coefficient de performance mensuel COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés en totalité par la pompe à chaleur.
      COPcorr = COPHP + 5.C


      3.8.6. Appareils électriques de production d'eau chaude
      sanitaire thermodynamique sur eau de nappe aquifère


      La pompe à chaleur utilise les calories prélevées dans l'eau d'une nappe aquifère.


      3.8.6.1. Données nécessaires au calcul


      COPHP + 10.C, coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur eau à 10 C, déterminé à partir de COP10.C, COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée.
      Si la valeur de COPHP + 10.C est manquante, on utilise la valeur par défaut suivante :
      COPHP + 10.C = COPHP0.C/0,8
      avec :
      COPHP0.C, coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur eau glycolée à 0 C, déterminé à partir de COP0.C, COP mesuré selon la norme NF EN 16147, et de la puissance de réserve associée. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.


      3.8.6.2. Coefficient de performance mensuel COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés en totalité par la pompe à chaleur.
      COPcorr = COPHP + 10.C


      3.8.7. Appareils électriques de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique
      sur capteurs géothermiques enterrés horizontalement à détente directe


      La pompe à chaleur utilise les calories du sol par un capteur à détente directe enterré qui joue le rôle de l'évaporateur.


      3.8.7.1. Données nécessaires au calcul


      COPHP + 4.C, coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement déterminé à partir de COP + 4.C, COP mesuré selon la norme NF EN 16147 et de la puissance de réserve associée. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.


      3.8.7.2. Coefficient de performance mensuel COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés en totalité par la pompe à chaleur.
      COPcorr = COPHP + 4.C


      3.8.8. Appareils électriques de production d'eau chaude sanitaire thermodynamique
      sur retour plancher chauffant et sur boucle d'eau régulée


      La pompe à chaleur utilise les calories prélevées sur le retour plancher chauffant ou sur une boucle d'eau régulée.


      3.8.8.1. Données nécessaires au calcul


      COPHP + 25.C, coefficient de performance énergétique de l'appareil en fonctionnement sur eau à 25 C, déterminé à partir de COP25.C, COP mesuré selon un essai reprenant le protocole de la norme NF EN 16147 en prenant une source d'eau à 25 °C et la puissance de réserve associée. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.
      Données étude thermique TH-C-E :
      Besoin_Chauffage, besoin de chauffage selon l'étude Th-C-E en kWh/(m².an).
      Cep_Chauffage, consommation de chauffage selon l'étude Th-C-E en kWh/(m².an).
      uclim1 : température extérieure en climatisation (calcul Th-C-E, si boucle d'eau régulée).
      Besoinclim1 : besoin climatisation en kW pour uclim1 (calcul Th-C-E, si boucle d'eau régulée).
      uclim2 : température extérieure en climatisation (calcul Th-C-E, si boucle d'eau régulée).
      Besoinclim2 : besoin climatisation en kW pour uclim2 (calcul Th-C-E, si boucle d'eau régulée).


      3.8.8.2. Valeurs par défaut pour le COP hors pertes COPHP_n


      Les valeurs par défaut des COPHPn sont calculées à partir du COPHP25.C, en utilisant les règles suivantes :
      COPHP + 20.C = 0,9*COPHP + 25.C
      COPHP + 25.C
      COPHP + 30.C


      3.8.8.3. Coefficient de performance mensuel COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés en totalité par la pompe à chaleur qui fonctionne avec un COP corrigé en fonction du générateur utilisé sur la boucle d'eau.


      3.8.8.3.1. Boucle d'eau de chauffage : plancher chauffant


      Durant la période de chauffage (octobre à avril, 7 mois), COPcorr = COPHP + 30.C
      En dehors de la période de chauffage (mai à septembre, 5 mois), COPcrr = COPHP + 20.C


      3.8.8.3.2. Boucle d'eau régulée :
      récupération énergie de climatisation


      Pour chaque mois, on calcule l'énergie de climatisation nécessaire EnergieClimatisation à partir de la répartition des heures par température extérieure et de la charge climatisation pour ces températures.
      Lorsque l'énergie de climatisation est plus importante que les besoins ECS, le générateur de chauffage n'est pas sollicité, COPcorr = COPHP + 30.C
      bGratuit, part des besoins ECS couverts par l'énergie de climatisation EnergieClimatisation


      3.8.8.4. Surconsommation chauffage


      Pour chaque mois en période de chauffage, on calcule la puissance frigorifique prélevée par l'appareil électrique autonome de production d'ECS thermodynamique.



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      La surconsommation annuelle de chauffage est déterminée comme suit :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      [kWhep/(m².an)]
      Cette consommation est ajoutée à la consommation de l'appareil électrique de production d'ECS thermodynamique pour déterminer le coefficient de conversion thermodynamique.


      3.9. Appareils électriques assurant la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique
      en plus d'une fonction de génération de chauffage et/ou rafraîchissement


      Ce paragraphe traite des différentes technologies d'appareils électriques assurant la production d'eau chaude sanitaire thermodynamique en plus d'une fonction de génération de chauffage et/ou rafraîchissement.
      Température de stockage uECS.
      La température de stockage uECS doit être supérieure ou égale à 52,5 °C pour le calcul des consommations d'eau chaude sanitaire.


      3.9.1. Pompe à chaleur air/eau
      3.9.1.1. Données nécessaires au calcul


      TMaxPAC, température maximale de départ d'eau de la PAC.
      P+7.C/+35.C, puissance nominale sur l'air extérieur à 7 C pour un départ PAC à 35 °C, déterminée selon la norme NF EN 14-511. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul (en kW).
      COP+7.C/+35.C, coefficient de performance énergétique sur l'air extérieur à 7 C pour un départ PAC à 35 °C, déterminé selon la norme NF EN 14-511. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.
      P+2.C/35.C, puissance nominale sur l'air extérieur à 2 C pour un départ PAC à 35 °C, déterminée selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut (en kW).
      COP+2.C/+35.C, coefficient de performance énergétique sur l'air extérieur à 7 C pour un départ PAC à 35 °C, déterminé selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      P-7.C/+35.C, puissance nominale sur l'air extérieur à ― 7 C pour un départ PAC à 35 °C, déterminée selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      COP-7.C/+35.C, coefficient de performance énergétique sur l'air extérieur à ― 7 C pour un départ PAC à 35 °C, déterminé selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      P+7.C/TMaxPAC, puissance nominale sur l'air extérieur à 7 C pour un départ PAC à TMaxPAC, déterminée selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      COP+ 7.C/TMaxPAC, coefficient de performance énergétique sur l'air extérieur à 7 °C pour un départ PAC à TMaxPAC, déterminé selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      P+ 2.C/TMaxPAC, puissance nominale sur l'air extérieur à 2 °C pour un départ PAC à TMaxPAC, déterminée selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut (en kW).
      COP+ 2.C/TMaxPAC, coefficient de performance énergétique sur l'air extérieur à 7 °C pour un départ PAC à TMaxPAC, déterminé selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      P―7.C/TMaxPAC, puissance nominale sur l'air extérieur à ― 7 °C pour un départ PAC à TMaxPAC, déterminée selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      COP-7.C/TMaxPAC, coefficient de performance énergétique sur l'air extérieur à ― 7 °C pour un départ PAC à TMaxPAC, déterminé selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      QPAC, débit nominal au condenseur de la PAC pour la production d'eau chaude sanitaire (en m³/h).
      Type d'échangeur : ballon à serpentin / ballon bain-marie / échangeur à plaques.
      AEchangeur, surface d'échange de l'échangeur (en m²).
      Si le ballon de stockage est équipé d'un échangeur à plaques, les données suivantes sont obligatoires pour réaliser le calcul :
      QECS, débit de la pompe de circulation ECS ;
      PAbsPompeECS, puissance absorbée par la pompe de circulation ECS (W) ;
      HmanoECS, hauteur manométrique de la pompe de circulation ECS à débit nul (m) ;
      k, pincement entre la température moyenne primaire et secondaire pour les débits/puissances primaire (PAC) et secondaire (Eau chaude sanitaire).
      La valeur de COP +7.C/+ 35.C à prendre en compte dans les calculs doit être précisée selon les règles suivantes :
      ― la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN 45011 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation, sur la base des normes européennes : la valeur de calcul est la valeur certifiée ;
      ― la valeur est justifiée par un essai par un laboratoire indépendant et accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17025 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation sur la base des normes européennes : la valeur de calcul est égale à 0,9 * valeur justifiée ;
      ― en cas de valeur uniquement déclarative ou en l'absence de valeur, on utilise la valeur par défaut suivante : COP+ 7.C/+ 35.C = 2,89.


      3.9.1.2. Valeurs par défaut


      P- 7.C/n = 0,5*P+ 7.C/n
      COP-- 7.C/n = 0,5*COP+ 7.C/n
      P+ 2.C/n = 0,85*P+ 7.C/n
      COP+ 2.C/n = 0,85*COP+ 7.C/n
      P+ 20.C/n = 1,25*P+ 7.C/n
      COP+ 20.C/n = 1,25*COP+ 7.C/n
      Pn/45.C = Pn/35.C
      Pn/55.C = Pn/35.C
      Pn/65.C = Pn/35.C
      COPn/45.C = 0,8*COPn/35.C
      COPn/55.C = 0,8*COPn/45.C
      COPn/65.C = 0,8*COPn/55.C
      Si Tmax est comprise entre 35 et 45 °C,
      COPn/Tmax = COPn/35.C + (COPn/45.C - COPn/35.C)/10*(Tmax - 35)
      Si Tmax est comprise entre 45 et 55 °C,
      COPn/Tmax = COPn/45.C + (COPn/55.C - COPn/45.C)/10*(Tmax - 45)
      Si Tmax est comprise entre 55 et 65 °C,
      COPn/Tmax = COPn/55.C + (COPn/65.C - COPn/55.C)/10*(Tmax - 55)


      3.9.1.3. Coefficient de performance mensuel COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés par la pompe à chaleur qui fonctionne avec un COP corrigé en fonction de la température extérieure.


      3.9.1.3.1. Détermination des performances de la PAC pour un départ à 35 °C et un départ à TMaxPAC
      selon la température extérieure moyenne


      Pour chaque zone climatique sont données les températures extérieures moyennes mensuelles. Ces températures uext, sont corrigées en fonction de l'altitude.
      Pour uext ¹ 20 C :
      COPuext/+ 35.C = COP+20.C/+ 35.C
      Puext/+ 35.C = P+ 20.C/+ 35.C
      COPuext/TMaxPAC = COP+ 20.C/TMaxPAC
      Puext/TMaxPAC = P+ 20.C/TMaxPAC.
      De 7 °C à 20 °C :
      COPuext/+ 35.C = (COP+ 20.C/+ 35.C - COP+7.C/+ 35.C)/13*(uext - 7) + COP+7.C/+ 35.C
      Puext/+35.C = (P+ 20.C/+ 35.C - P+ 7.C/+ 35.C)/13*(uext -7) + P+7.C/+35.C
      COPuext/TMaxPAC = (COP+20.C/TMaxPAC - COP+ 7.C/TMaxPAC)/13*(uext - 7) + COP+7.C/TMaxPAC
      Puext/TMaxPAC = (P+ 20.C/TMaxPAC-P+7.C/TMaxPAC)/13*(uext - 7) + P+ 7.C/TMaxPAC.
      De 2 °C à 7 °C :
      COPuext/+ 35.C = (COP+ 7.C/+35.C)/5*(uext - 2) + COP+ 2.C/+ 35.C
      Puext/+ 35.C = (P+ 7.C/+ 35.C - P+ 2.C/+ 35.C)/5*(uext - 2) + P+ 2.C/+35.C
      COPuext/TMaxPAC = (COP+ 7.C/TMaxPAC-COP+2.C/TMaxPAC)/5*(uext - 2) + COP+2.C/TMaxPAC
      Puext/TMaxPAC = (P+ 7.C/TMaxPAC - P+ 2.C/TMaxPAC)/5*(uext - 2) + P+ 2.C/TMaxPAC
      De ― 7 °C à 2 °C :
      COPuext/+ 35.C = (COP+ 2.C/+ 35.C - COP- 7.C/+ 35.C)/9*(uext + 7) + COP- 7.C/+ 35.C
      Puext/+ 35.C = (P+ 2.C/+ 35.C - P- 7.C/+ 35.C)/9*(uext + 7) + P- 7.C/+ 35.C
      COPuext/TMaxPAC = (COP+ 2.C/TMaxPAC-COP-7.C/TMaxPAC)/9*(uext + 7) + COP-7.C/TMaxPAC
      Puext/TMaxPAC = (P+ 2.C/TMaxPAC-P-7.C/TMaxPAC)/9*(uext + 7) + P- 7.C/TMaxPAC


      3.9.1.3.2. Détermination de la température maximale
      possible en thermodynamique pour uext


      TMaxThermo = TMaxPAC - k - TPAC/2
      avec :
      k, le pincement de l'échangeur :
      ― ballon à serpentin : k = MAX (- 100*Puext/TMaxPAC/AEchangeur + 31,5 ;1) ;
      ― ballon en bain-marie : k = 3 ;
      ― échangeur à plaques : k = donnée d'entrée ;
      valeur par défaut = MAX (- 200*Puext/TMaxPAC/AEchangeur + 31,5 ;1).
      kPAC = Puext/TMaxPAC/ (1,163*QPAC)
      Pour les modèles inverter Puext/TMaxPAC est minorée de 30 %.


      3.9.1.3.3. Détermination de la température d'eau froide
      dans l'échangeur au début de la charge


      Ballon ¸ 400 L.
      Si fonctionnement en heures creuses et soutirage quotidien ¸ 85 % volume ballon :
      ― échangeur à plaques et ballon en bain-marie :
      TECSDebutCharge = (VPreleveQuotidien*ucw_mensuel + (VBallon - VPreleveQuotidien)*uECS)/VBallon
      ― ballon à serpentin :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5





      Si fonctionnement en heures pleines ou soutirage quotidien ¹ 85 % volume ballon :
      ― échangeur à plaques et ballon en bain-marie :
      TECSDebutCharge = (VPreleveQuotidien/5*ucw_mensuel + (VBallon - VPreleveQuotidien/5)*uECS)/ VBallon
      ― ballon à serpentin :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Ballon ¹ 400 L.
      TECSDebutCharge = 25 C
      avec :
      VBallon, volume du ballon de stockage ECS



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      3.9.1.3.4. Détermination du coefficient de performance COPthermo


      COPthermo = (COPuext/TPACDebutCharge + COPuext/TPACFinCharge)/2
      avec :
      TPACDebutCharge = TECSDebutCharge + k + TPAC/2
      TPACFinCharge = MIN (uECS + k +TPAC/2 ; TMaxThermo)
      uECS, température de consigne de l'eau chaude sanitaire


      3.9.1.3.5. Détermination du coefficient
      de performance COPcorr


      Le COP corrigé prend en compte l'appoint nécessaire si la température d'eau chaude demandée dépasse la température maximale possible en thermodynamique, ainsi que la pompe de circulation secondaire utilisé lorsque l'échangeur est un échangeur à plaques.



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      avec :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Nbheuresprod = (Qw_mensuel + Qd,w_mensuel + Qg,w_mensuel_corr)*Shon/(Puext/+ 35.C + Puext/TMaxPAC)/2


      3.9.2. Pompe à chaleur eau (glycolée)/eau et sol/eau
      en production alternée d'ECS via un échangeur hydraulique
      3.9.2.1. Données nécessaires au calcul


      TmaxPAC, température maximale de la PAC.
      Pour une pompe à chaleur sol/eau :
      P―5 .C/+35 .C, puissance nominale pour une température d'évaporation de ―5 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminée selon la norme NF EN 14-511. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul (en kW).
      COP―5 .C/+35 .C, coefficient de performance énergétique pour une température d'évaporation de ―5 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminé selon la norme NF EN 14-511. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.
      P―5 .C/TMaxPAC, puissance nominale pour une température d'évaporation de ― 5 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminée selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      COP―5 .C/TMaxPAC, coefficient de performance énergétique pour une température d'évaporation de ―5 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminé selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      La valeur de COP―5 .C/+35 .C à prendre en compte dans les calculs doit être précisée selon les règles suivantes :
      ― la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN 45011 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation, sur la base de la norme NF EN 14-511 : la valeur de calcul est la valeur certifiée ;
      ― la valeur est justifiée par un essai effectué par un laboratoire indépendant et accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17025 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation sur la base de la norme NF EN 14-511 : la valeur de calcul est égale à 0,9 * valeur justifiée ;
      ― en cas de valeur uniquement déclarative ou en l'absence de valeur, on utilise la valeur par défaut suivante : COP―5 .C/+35 .C = 2,89.
      Pour eau (glycolée)/eau :
      P0 .C/+35 .C, puissance nominale pour une eau glycolée à 0 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminée selon la norme NF EN 14-511. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul (en kW).
      COP0 .C/+35 .C, coefficient de performance énergétique pour une eau glycolée à 0 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminé selon la norme NF EN 14-511. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul.
      P+10 .C/+35 .C, puissance nominale pour une eau à 10 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminée selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      COP+1 .C/+35 .C, coefficient de performance énergétique pour une eau à 10 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminé selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      P0 .C/TMaxPAC, puissance nominale pour une eau glycolée à 0 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminée selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      COP0 .C/TMaxPAC, coefficient de performance énergétique pour une eau glycolée à 0 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminé selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      P+10 .C/TMaxPAC, puissance nominale pour une eau à 10 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminée selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      COP+10 .C/TMaxPAC, coefficient de performance énergétique pour une eau à 10 °C et un départ PAC à 35 °C, déterminé selon la norme NF EN 14-511. A défaut, utiliser la valeur par défaut.
      QPAC, débit nominal au condenseur de la PAC pour la production d'eau chaude sanitaire (en m³/h) :
      ― type de captage : capteurs horizontaux/sonde(s) verticale(s)/nappe aquifère ;
      ― type d'échangeur : ballon à serpentin/ballon bain-marie/échangeur à plaques.
      AEchangeur, surface d'échange de l'échangeur (en m²).
      Si la PAC puise les calories dans une nappe aquifère, les données suivantes sont obligatoires pour réaliser le calcul :
      PabsPOmpePuit, puissance absorbée par la pompe de puits (en W).
      Si le ballon de stockage est équipé d'un échangeur à plaques, les données suivantes sont obligatoires pour réaliser le calcul :
      QECS, débit de la pompe de circulation ECS ;
      PAbsPOmpeECS, puissance absorbée par la pompe de circulation ECS (W) ;
      Hman .ECS, hauteur manométrique de la pompe de circulation ECS à débit nul (m) ;
      k, pincement entre la température moyenne primaire et secondaire pour les débits/puissances primaire (PAC) et secondaire (Eau chaude sanitaire).
      La valeur de COP0 .C/+35 .C à prendre en compte dans les calculs doit être précisée selon les règles suivantes :
      ― la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN 45011 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation, sur la base de la norme NF EN 14-511 : la valeur de calcul est la valeur certifiée ;
      ― la valeur est justifiée par un essai effectué par un laboratoire indépendant et accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17025 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation sur la base de la norme NF EN 14-511 : la valeur de calcul est égale à 0,9 * valeur justifiée ;
      ― en cas de valeur uniquement déclarative ou en l'absence de valeur, on utilise la valeur par défaut suivante : COP0 .C/+35 .C = 2,89.


      3.9.2.2. Valeurs par défaut


      P+5 .C/+35 .C = 1,074*P0 .C/+35 .C
      COP+5 .C/+35 .C = 1,074*COP0 .C/+35 .C
      P+10 .C/n = P0 .C/n/0,8
      COP+10 .C/n = COP0 .C/n/0,8
      P+5 .C/n = 0,9*P+10 .C/n
      COP+5 .C/n = 0,9*COP+10 .C/n
      Pn/45 .C = Pn/35 .C
      Pn/55 .C = Pn/35 .C
      Pn/65 .C = Pn/35 .C
      COPn/45 .C = 0,8*COPn/35 .C
      COPn/55 .C = 0,8*COPn/45 .C
      COPn/65 .C = 0,8*COPn/55 .C
      Si Tmax est comprise entre 35 et 45 °C,
      COPn/Tmax = COPn/35 .C + (COPn/45 .C― COPn/35 .C)/10*(Tmax ― 35)
      Si Tmax est comprise entre 45 et 55 °C,
      COPn/max = COPn/45 .C + (COPn/55 .C― COPn/45 .C)10*(Tmax ― 45)
      Si Tmax est comprise entre 55 et 65 °C,
      COPn/Tmax = COPn/55 .C + (COPn/65 .C― COPn/55 .C)/10*(Tmax ― 55)


      3.9.2.3. Coefficient de performance mensuel COPc orr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés par la pompe à chaleur qui fonctionne avec un COP corrigé en fonction de la température extérieure.


      3.9.2.3.1. Détermination des performances de la PAC pour un départ à 35 °C
      et un départ à TMaxPAC selon la température d'eau (glycolée) moyenne


      Capteurs géothermiques enterrés horizontaux à détente directe :
      Les calculs seront menés sur la base d'une température moyenne d'évaporation de ― 5 °C.
      Capteurs géothermiques enterrés horizontaux à eau glycolée :
      Pour chaque zone climatique sont données les températures mensuelles moyennes d'eau glycolée en sortie de capteurs géothermiques enterrés horizontaux. Ces températures ueau glycolée sont corrigées en fonction de l'altitude en appliquant la formule de calcul aux températures extérieures corrigées.
      COPueau glycolée/+35 .C = (COP +5 .C/+35 .C―COP0 .C/+35 .C)/5*ueau glycolée+COP0 .C/+35 .C
      Pueau glycolée/+35 .C = (P+5 .C/+35 .C―P0 .C/+35 .C)/5*ueau glycolée + P0 .C/35 .C
      COPueau glycolée/TMaxPAC = (COP+5 .C/TMaxPAC―COP0 .C/TMaxPAC)/5*ueau glycolée + COP0 .C/TMaxPAC
      Pueau glycolée/TMaxPAC = (P+5 .C/TMaxPAC―P0 .C/TMaxPAC)/5*ueau glycolée + P0 .C/TMaxPAC
      Capteurs géothermiques enterrés verticaux :
      Les calculs seront menés sur la base d'une température moyenne de 5 °C, représentative de la température moyenne d'eau glycolée dans des capteurs géothermiques verticaux.
      Nappe aquifère :
      Les calculs seront menés sur la base d'une température moyenne de 10 °C, représentative de la température moyenne d'eau dans une nappe aquifère.


      3.9.2.3.2. Détermination de la température maximale possible en thermodynamique
      pour ueau (ou uevap)


      TMaxThermo = TMaxPAC ― k ― TPAC/2
      avec :
      k, le pincement de l'échangeur :
      ― ballon à serpentin : k = MAX ― 100*Pueau/TMaxPAC/AEchangeur + 31,5;1)
      ― ballon en bain marie : k = 3
      ― échangeur à plaques : k = donnée d'entrée ;
      valeur par défaut = MAX(―200*Puext/TMaxPAC/AEchangeur + 31,5;1)
      TPAC = Pueau/TMaxPAC/(1,163*QPAC)
      Pour les modèles inverter Pueau/TMaxPAC est minorée de 30 %.


      3.9.2.3.3. Détermination de la température d'eau froide
      dans l'échangeur au début de la charge


      Ballon ¸ 400 litres
      Si fonctionnement en heures creuses et soutirage quotidien ¸ 85 % volume ballon
      Echangeur à plaques et ballon en bain marie
      TECSDebutCharge = (VPreleveQuotidien* uCW_mensuel + (VBallon ― VPreleveQuotidien)*uECS)/VBallon
      Ballon à serpentin.



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Si fonctionnement en heures pleines ou soutirage quotidien ¹ 85 % volume ballon
      Echangeur à plaques et ballon en bain marie
      TECSDebutCharge = (VPreleveQuotidien/5* ucw_mensuel + (VBallon ― VPreleveQuotidien/5)*uECS)/VBallon
      Ballon à serpentin



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Ballon ¹ 400 litres
      TECSDebutCharge = 25 °C
      avec :
      VBallon, volume du ballon de stockage ECS



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      3.9.2.3.4. Détermination du coefficient de performance COPthermo


      COPthermo = (COPueau/TPACDebutCharge + COPueau/PACFinCharge)/2
      avec :
      TPACDebutCharge = TECSDebutCharge + k + TPAC/2
      TPACFinCharge = MIN(uECS + k + TPAC/2;TMaxThermo)
      uECS, température de consigne de l'eau chaude sanitaire
      TECSDebutCharge = 25 °C si l'appareil fonctionne en heures creuses et le volume journalier prélevé dans le ballon est inférieur à 85 % du volume de stockage, sinon TECSDebutCharge = 40 °C


      3.9.2.3.5. Détermination du coefficient de performance COPcorr


      Le COP corrigé prend en compte l'appoint nécessaire si la température d'eau chaude demandée dépasse la température maximale possible en thermodynamique, ainsi que la pompe de circulation secondaire utilisée lorsque l'échangeur est un échangeur à plaques.



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      avec :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Nbheuresprod = (Qw_mensuel + Qd,w_mensuel + Qg,w_mensuel_corr)*Shon/(Pueau/+35 .C + Pueau/TMaxPAC)/2


      3.9.3. Pompe à chaleur sol/eau ou sol/sol
      en production simultanée d'ECS par désurchauffe
      3.9.3.1. Données nécessaires au calcul


      QChauffage_annuel, besoins de chauffage annuels déterminés selon la méthode Th-C-E
      P+4oC/désurchauffe, puissance de désurchauffe « gratuite » utilisable pour la production simultanée d'ECS en mode chauffage. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul (en kW).
      P+4 .C/nominale, puissance de chauffage nominale de la machine aux conditions d'essais de la NF EN 15879. Cette caractéristique de l'appareil est obligatoire pour réaliser le calcul (en kW).
      Les valeurs de P+4 .C à prendre en compte dans les calculs doivent être précisées selon les règles suivantes :
      ― la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN 45011 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation, sur la base des normes européennes : la valeur de calcul est la valeur certifiée ;
      ― la valeur est justifiée par un essai effectué par un laboratoire indépendant et accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17025 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation sur la base des normes européennes : la valeur de calcul est égale à 0,9 * valeur justifiée ;
      ― en cas de valeur uniquement déclarative ou en l'absence de valeur, on utilise la valeur par défaut suivante : la puissance de désurchauffe est prise égale à 10 % de la puissance de chauffage nominale.


      3.9.3.2. Coefficient de performance mensuel COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés par la pompe à chaleur qui fonctionne avec un COP corrigé en fonction des heures de fonctionnement en mode chauffage.


      3.9.3.2.1. Détermination des besoins de chauffage mensuels
      et du nombre d'heures de fonctionnement de la PAC par jour




      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      NbHeuresPAC = Qchauffage_mensuel/P+4 oC/nominale


      3.9.3.2.2. Détermination du coefficient de performance COPCorr




      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      3.9.4. Récupération d'énergie de climatisation
      par système frigorifique


      L'énergie de climatisation est utilisée directement ou via un second circuit frigorifique en cascade pour produire l'ECS.


      3.9.4.1. Données nécessaires au calcul


      Données étude thermique Th-C-E :
      uclim1 : température extérieure en climatisation (calcul Th-C-E) ;
      Besoinclim1 : besoin climatisation en kW pour uclim1 (calcul Th-C-E) ;
      uclim2 : température extérieure en climatisation (calcul Th-C-E) ;
      Besoinclim2 : besoin climatisation en kW pour uclim2 (calcul Th-C-E) ;
      Si générateur en cascade :
      Besoin_Chauffage : besoin de chauffage selon l'étude Th-C-E en kWh/(m².an) ;
      Cep_Chauffage : consommation de chauffage selon l'étude Th-C-E en kWh/(m².an) ;
      PGenCascade, puissance du générateur en cascade en kW.
      COPGenCascade, COP du générateur en cascade pour la température maximale de sortie d'eau.
      Les valeurs de COPGenCascade à prendre en compte dans les calculs doivent être précisées selon les règles suivantes :
      ― la valeur est certifiée par un organisme indépendant accrédité selon la norme NF EN 45011 par le COFRAC ou tout autre organisme d'accréditation signataire de l'accord européen multilatéral pertinent pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation, sur la base des normes européennes : la valeur de calcul est la valeur certifiée ;
      ― la valeur est justifiée par un essai effectué par un laboratoire indépendant : la valeur de calcul est égale à 0,9 * valeur justifiée ;
      ― la valeur est justifiée par un essai effectué par un laboratoire du fabricant : la valeur de calcul est égale à 0,8 * valeur justifiée.


      3.9.4.2. Coefficient de performance mensuel COPcorr


      Les besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C et les pertes de distribution sont assurés en totalité par le système frigorifique.
      Pour chaque mois, on calcule l'énergie de climatisation nécessaire EnergieClimatisation à partir de la répartition des heures par température extérieure et de la charge climatisation pour ces températures.
      Gratuit, part des besoins ECS couverts par l'énergie de climatisation EnergieClimatisation


      3.9.4.2.1. Utilisation directe de l'énergie de climatisation


      Si Gratuit = 1, la production d'ECS est produite « gratuitement »



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      Le COP est calculé sur l'année.


      3.9.4.2.2. Système en cascade pour la récupération
      de l'énergie de climatisation


      COP = COPGenCascade
      Lorsque l'énergie de climatisation est inférieure aux besoins ECS, le complément est assuré en faisant appel au générateur en mode chauffage. On comptabilise cette surconsommation pour chaque mois



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      La surconsommation annuelle de chauffage est :



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5





      [kWhep/(m².an)]
      Cette consommation est ajoutée à la consommation de l'appareil électrique de production d'ECS thermodynamique pour déterminer le coefficient de conversion thermodynamique.


      3.10. Part des consommations assurées par la pompe à chaleur


      Ce chapitre a pour objet de vérifier chaque mois la couverture des besoins d'eau chaude sanitaire quotidiens par le fonctionnement de la pompe à chaleur sur douze heures consécutives maximum. Il permet donc de rectifier le COPcorr de chaque système par un coefficient PAC représentant la part des consommations assurée par la pompe à chaleur.
      Part assurée par la pompe à chaleur :
      PAC = Pcorr/P12 (valeur maximale 1)
      P12 = (Qw_mensuel + Qd,w_mensuel + Qg,w_mensuel)/nj/12
      avec :
      P12, puissance quotidienne nécessaire à la production d'eau chaude sanitaire répartie sur douze heures consécutives ;
      Qw_mensuel, besoins d'eau chaude sanitaire à 40 °C (kWh/m²) ;
      Qd,w_mensuel, pertes de distribution mensuelles (kWh/m²) ;
      Qg,w_mensuel, pertes de stockage mensuelles (kWh/m²).
      Pcorr = Pn*COPcorr/COPHPn
      avec :
      Pcorr,puissance fournie par la pompe à chaleur en conditions réelles ;
      Pn, puissance nominale fournie par la pompe à chaleur ;
      COPcorr, coefficient de performance mensuel de la pompe à chaleur ;
      COPHPn, coefficient de performance aux conditions nominales de fonctionnement du système, déterminé à partir de COPn, le COP mesuré suivant la norme NF EN 16147 pour les appareils assurant uniquement la production d'eau chaude sanitaire ou la norme EN14-511 pour les appareils assurant la production d'eau chaude sanitaire en plus d'une fonction de génération de chauffage et/ou de rafraîchissement.
      Le coefficient de performance mensuel de la pompe à chaleur, COPcorr, est corrigé en fonction de la part assurée par la pompe à chaleur, la part restante étant produite par l'appoint avec COP = 1.
      COPcorr = COPcorr*PAC + 1―PAC


      3.11. Cycle antilégionelle


      Lorsque le volume du ballon de stockage de l'eau chaude dépasse 400 L et que la température de stockage est inférieure à 55 °C, un cycle de montée en température quotidienne à 60 °C pendant 1 h doit être intégré dans le calcul du COP.
      Ce cycle est assuré par la pompe à chaleur jusqu'à la température maximale d'ECS en thermodynamique puis par l'appoint pour le complément.
      L'énergie antilégionnelle peut être déduite des besoins d'ECS, à l'exception des pertes de stockages supplémentaires générées.
      EnergieAntilégionnelle = (60―uECS)*VBALLON*1,163*nj/Shon/1000



      Vous pouvez consulter le tableau dans le

      JOn° 125 du 29/05/2011 texte numéro 5



      3.12. Prise en compte de la quote-part de la puissance
      des circulateurs non comprise dans le COP


      Le COP selon la norme EN14-511, pour les PAC 2 services, ne comprend que la quote-part de la puissance des circulateurs nécessaire pour vaincre les pertes de charges des échangeurs de la PAC.
      Le COP doit être corrigé suivant les valeurs suivantes : COPcorr = (1 ― )*(1 ― )*COP
      avec :
      Pertes de charge circuit échangeur ECS
      = 2,4 % pour des pompes standard
      = 0,6 % pour des pompes haute efficacité
      Pertes de charge circuit captage : capteurs horizontaux
      = 1,6 % pour des pompes standard
      = 0,6 % pour des pompes haute efficacité
      Pertes de charge circuit captage : sondes verticales
      = 2,4 % pour des pompes standard
      = 0,8 % pour des pompes haute efficacité
      Pertes de charge circuit captage : eau/eau avec échangeur intermédiaire
      = 2,4 % pour des pompes standard
      = 0,6 % pour des pompes haute efficacité


Fait le 13 mai 2011.


Pour la ministre et par délégation :
Le directeur de l'habitat,
de l'urbanisme et des paysages,
E. Crépon
Le directeur général
de l'énergie et du climat,
P.-F. Chevet



Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 1,1 Mo
Retourner en haut de la page