Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2014

JORF n°0146 du 26 juin 2015 page 10778
texte n° 45




Liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques en 2014

NOR: MCCC1514724K
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/liste/2015/6/26/MCCC1514724K/jo/texte


Ain


Ambronay. - L'ancienne abbaye d'Ambronay, située place Thollon, en totalité, à l'exclusion des éléments déjà classés et déjà inscrits au titre des monuments historiques, tel que proposé sur le plan annexé à l'arrêté, incluant les parcelles et tous les éléments maçonnés s'y trouvant : la tour Dauphine dont les parties intérieures n'étaient pas protégées (cad. AB 184) ; la parcelle cadastrée AB 424, correspondant à l'ancienne galerie de la porterie (rehaussée au 19e siècle ; les parcelles cadastrées AB 366, 371, 373, 374, correspondant à l'ancien domaine de l'abbé (y compris les vestiges du mur d'enceinte et du mur de séparation entre le domaine de l'abbé et celui des moines) ; la parcelle cadastrée AB 393 jouxtant la tour des archives et le « clos » de l'infirmerie ; la parcelle AB 422 et son immeuble compris dans la clôture ; le bâtiment et sa parcelle AB 199 fortement modifié mais compris dans la clôture ; les parcelles cadastrées AB 367, 368, 359 entourant et formant partie de l'ancien logis abbatial ; les parcelles cadastrées AB 441, 443, 445 à 448, 181, 182, 185 et 186, correspondant à l'ancien jardin de l'infirmerie mauriste et à l'emplacement de l'infirmerie médiévale ; les parcelles cadastrées AB 195, 198, 345, 346, 543, 546, correspondant à l'ancien jardin des mauristes ; sont également inclus les espaces publics, soient la place de l'Abbaye, la place Thollon ainsi que les éléments de voirie situés dans la limite du périmètre tracé sur le joint à l'arrêté) : inscription par arrêté du 10 décembre 2014.
Ornex. - Maison haute dite également Tour d'Ornex, située 81, rue de la Tour : les façades et toitures (cad. AO 150) : inscription par arrêté du 17 mars 2014.


Aisne


Marchais-en-Brie. - La colonne commémorative de Montmirail (cad. ZE 21) : inscription par arrêté du 23 mai 2014.
Margival ; Laffaux ; Neuville-sur-Margival. - Camp fortifié dit « Wolfschlucht 2 » ou « W 2 » : les édifices allemands de la Seconde Guerre mondiale du camp fortifié correspondant à son périmètre intérieur, comprenant les blockhaus 1 à 22 selon la numérotation allemande ainsi que les sols jusqu'aux clôtures du camp, conformément au plan joint à l'arrêté : (cad. Laffaux B 302, 377, 1032, 1033, 1036 à 1038, 1042, 1043 - les blockhaus nos 9, 10, 11, 13 et 14 sont positionnés sur la parcelle 1037 ; les blockhaus nos 1, 5, 6, 7 et 8 sont positionnés sur la parcelle 1043 - ; Neuville-sur-Margival A 392, 398, 399, 453, 455, 464, 842, 845, 846, 937, 941, 964, 966, 967, 968, 9722, 973, 975, 976 - le blockhaus n° 2 est positionné sur la parcelle 392, le blockhaus n° 4 est positionné sur la parcelle 966, le blockhaus n° 3 est positionné sur la parcelle 968 - ; Margival A 315, 321, 389, 400, 422, 423, 431, 432, 924, 928, 929, 1113 à 1116 - les blockhaus nos 12, 15, 16 17, 18, 19, 20, 21, 22 sont positionnés sur la parcelle 1116 -) : inscription par arrêté du 5 février 2014.
Mondrepuis. - L'oppidum en totalité (cad. E 55, 62 à 70, 72 à 74, 82, 83, 312, 313, 331, 404 à 406, lieudit Le Câtelet) : inscription par arrêté du 23 mai 2014.
Saint-Michel. - L'ensemble abbatial en totalité, comprenant : l'église abbatiale, les bâtiments claustraux, l'enclos monastique du 18e siècle, tous les murs de clôture et sols, le parvis et l'emmarchement de l'église, le réseau hydraulique (le réservoir-pédiluve, le passage de la galerie et la salle souterraine), le bâtiment de la persévérance et le petit pavillon d'angle qui lui est accolé et le logis des hôtes, tels que délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté figurant dans le domaine public communal non cadastré pour le parvis et son escalier et cadastre AN 1 à 7) : classement par arrêté du 28 février 2014.
Saint-Quentin. - Le château de la Pilule, sis 110, avenue de la République, en totalité (cad. BO 129) : inscription par arrêté du 5 février 2014.
Soissons. - Abbaye Saint-Jean-des-Vignes : l'ancien grenier : façades et toitures ; la poudrière : façades et toitures ; l'arsenal : façades et toitures ; et les sols archéologiques des parcelles AP 17 et 57 (cad. AP 17, 56, 57, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 12 juin 2014.


Hautes-Alpes


Abriès. - Ensemble paroissial d'Abriès, sis place de l'Eglise : en totalité l'ensemble paroissial constitué de : l'église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul en totalité (cad. AC 181) ; la chapelle des pénitents en totalité (cad. AC 184) ; l'enclos paroissial délimité par son mur de clôture (cad. AC 182) : inscription par arrêté du 7 février 2014.


Alpes-Maritimes


Roquesteron. - L'église paroissiale Sainte Arige, sise place Saint-Honorat, en totalité (cad. A 01 336) : inscription par arrêté du 29 octobre 2014.


Ardennes


Charleville-Mézières. - Ancienne usine « la Macérienne » : les façades et les toitures de la maison du directeur de l'ancienne usine, ainsi que celles du bâtiment de dépendances jouxtant le bâtiment des turbines et l'entrée sur la rue avec sa grille, situées 4, avenue Louis-Tirman (cad. CE 15) : inscription par arrêté du 6 juin 2014.


Ariège


Seix. - L'église Saint-Etienne, située au bourg, en totalité (cad. AB 502) : inscription par arrêté du 24 mars 2014.
Seix. - La chapelle Notre-Dame-de-Pitié, située au bourg, en totalité (cad. AB 699) : inscription par arrêté du 24 mars 2014.


Aube


Marcilly-le-Hayer. - Château de Chavaudon : le château en totalité ; les façades et toitures des communs (l'ancienne écurie-garage, le lavoir, le chenil et la maison du gardien), le portail d'entrée et sa grille, le parc (cad. E 56 à 60) : inscription par arrêté du 27 février 2014.


Aude


Caunes-Minervois. - Ancienne abbaye : une partie de l'ancienne abbaye, à savoir : le cloître, les bâtiments bordant le cloître, le grand corps du 17e siècle au sud, y compris les sols et les anciens jardins en totalité, à l'exception des adjonctions des 19e et 20e siècles (cad. D 490 à 493, 495, 1901, 2487, 2488, 2508, 2561), tels que hachurés en rouge pour les bâtiments et délimités pour les sols par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 27 octobre 2014.
Narbonne. - Ancienne église des Carmes, sise 8, rue Voltaire et 6, rue David : les vestiges de l'ancienne église, à savoir les deux travées de la nef et leurs chapelles latérales ainsi que le clocher, en totalité (cad. AB 665, 666, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 28 novembre 2014.


Aveyron


Monastère (Le). - Abbaye bénédictine Saint-Sernin : le bâtiment de l'abbaye, ainsi que le sol des parcelles AB 371 à 378 et le mur de clôture, à l'exclusion de la grange construite dans la seconde moitié du 19e siècle : inscription par arrêté du 24 mars 2014.
Monastère (Le). - L'église paroissiale Saint-Etienne et Saint-Blaise en totalité (cad. AB 354) : inscription par arrêté du 24 mars 2014.
Montjaux. - L'église Saint-Martin d'Aiguebonne en totalité, telle que délimitée sur le plan annexé à l'arrêté (cad. E 865) : inscription par arrêté du 31 décembre 2014.
Rodez. - Grand Hôtel Le Broussy, aujourd'hui Hôtel Mercure, et Grand Café Riche, actuel café Le Broussy, sis 1, avenue Victor-Hugo et 1, rue de l'Abbé-Bessou : les façades et toitures du Grand Hôtel et du Grand Café ; les salles du café avec les mosaïques du Grand Café et le hall d'entrée avec les mosaïques, la salle à manger, le salon dit Bompard avec ses toiles marouflées et le mobilier en ferronnerie lié aux élévations ainsi que la cage d'escalier de l'hôtel avec sa rampe en ferronnerie du Grand Hôtel (cad. A 281, 282, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 16 octobre 2014.


Bouches-du-Rhône


Aix-en-Provence. - Ancien Hôtel de Venel, sis 21, rue de Venel : l'antichambre et la chambre de parade, avec leurs plafonds peints, telles qu'elles sont délimitées sur le plan annexé à l'arrêté, situées au premier étage de l'ancien hôtel (cad. AS 114) : classement par arrêté du 21 juillet 2014.
Arles. - Ancien couvent des Dominicains ou Frères Prêcheurs, sis place Albin-Peyron : les galeries de l'ancien cloître situées place Albin-Peyron (cad. AD 356, 358) ; et l'emprise du préau du cloître constitué par le sol de l'actuelle place Albin-Peyron (non cadastré) : inscription par arrêté du 5 juin 2014.
Arles. - Ancien couvent des Grands-Augustins, sis place Saint-Césaire : les parties suivantes : l'église conventuelle, actuelle église paroissiale Saint-Césaire, y compris la sacristie (cad. AC 658) ; les galeries subsistantes et le sol de l'ancien cloître, actuelle cour de récréation de l'école maternelle Jean Buon (cad. AC 629, 971, 973, 1001) ; l'ante-chapelle des pénitents blancs, dit vestibule, actuel bureau de l'école maternelle Jean Buon (cad. AC 973) : inscription par arrêté du 19 mars 2014.
Mallemort. - Le pont suspendu franchissant la Durance sur les communes de Mallemort (Bouches-du-Rhône) et de Mérindol (Vaucluse) (cad. domaine public, non cadastré) : classement par arrêté du 19 juin 2014.
Marseille. - Cimetière Saint-Pierre, sis 380, rue Saint-Pierre : le tombeau de Camille Olive en totalité, situé au croisement de la grande allée et de l'allée des Vernis de Japon, carré 8 nord-ouest, sur les concessions nos 26, 27 et 28 (cad. 860 A 7) : inscription par arrêté du 29 octobre 2014.
Maussane-les-Alpilles. - Les Eyrascles, maison de l'architecte André Bruyère, située quartier les Chanousses, sur le C.D. n° 5 : la maison en totalité, constituée des trois unités bâties ainsi que le sol correspondant à l'emprise foncière de la propriété au moment de la construction (cad. C 844, 845, 1066 à 1068) : inscription par arrêté du 29 octobre 2014.
Tarascon. - Mas de Panisse, sis route d'Arles : en totalité, le jardin clos comprenant le portail piéton, les murs de clôture, les échauguettes, le sol, à l'exception de la maison construite dans l'angle nord-ouest du jardin clos ; le colombier-tour et sa tourelle d'escalier hors œuvre en encorbellement ; la citerne et l'appentis attenant en pierre de taille ; les façades et les toitures du rops du logis au nord de la cour (à l'exception de l'ancienne grange et de l'adjonction du 20e siècle appuyée au nord de ce corps de logis), de la tour d'escalier, du corps d'entrée, du pavillon 17e siècle au nord du corps de logis (cad. ZN 22) : inscription par arrêté du 5 juin 2014.


Calvados


Cabourg. - Grand Hôtel, sis promenade Marcel-Proust : les façades et les toitures (cad. AE 3) : inscription par arrêté du 10 juin 2014.
Douvres-la-Délivrande. - Station radar : les éléments suivants de la station radar en totalité : les sols, les vestiges archéologiques visibles ou enfouis, les bunkers, à l'exclusion des radars et des bâtiments conçus pour l'accueil des touristes situés sur le site du musée du Radar sur la parcelle ZL 21 et des constructions réalisées pour l'activité équestre situées sur la parcelle ZL 20 (cad. ZK 25, 26, lieudit les Têtes Noires, 28 à 30, 84, lieudit les Bruyères ; ZL 19, 20, 22, lieudit le Tronquet, 21, route de Basly ; ZO 3 à 8, lieudit le Tronquet, 15, lieudit le Clos Jacquet, 28, 31 à 34, lieudit le Buissonnet) : inscription par arrêté du 10 juin 2014.
Fontaine-le-Pin. - L'église de Bray-en-Cinglais en totalité (cad. ZA 91, lieudit Bray-en-Cinglais) : inscription par arrêté du 10 juin 2014.


Charente


Bioussac. - Le domaine de l'Abrègement en totalité, y compris le sol des parcelles pouvant receler des vestiges archéologiques, à l'exclusion de la piscine moderne et de sa clôture (cad. B 2, 3, 5 à 8, 648 à 652) : inscription par arrêté du 11 août 2014.
Jarnac. - Les parties suivantes du Château Saint-Martial, sis 56, rue des Chabannes : logis en totalité, façades et toitures des communs, salle de billard située dans un bâtiment de commun, parc avec son sol, ses clôtures, ses portails et ses éléments décoratifs (passerelles, fontaine et statues), à l'exclusion de la piscine et de sa clôture moderne (cad. AR 270, 272, 274, 276, 277, 464, 598, 600) : inscription par arrêté du 10 juillet 2014.
Nieuil. - Château de Niuel : le château comprenant le logis en totalité, la tour, les façades et toitures des deux écuries, du chenil et de la fontaine, ainsi que les parcelles des deux cours avec leur jardin, leur balustrade et les douves (cad. I 558, 560 à 562) : inscription par arrêté du 21 juillet 2014.


Charente-Maritime


Rochefort. - Loge maçonnique de l'Accord Parfait, sise 63, avenue La Fayette : en totalité, l'immeuble abritant la loge maçonnique, tel que représenté en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AB 10) : classement par arrêté du 14 avril 2014.
Saint-Savinien. - Eglise Saint-Savinien : en totalité, les parties non classées de l'église : le chœur, la chapelle nord et le bras de transept sud ainsi que le sol de l'emprise de l'ancien prieuré (cad. AC 258, 259) : inscription par arrêté du 15 décembre 2014.
Saintes ; Douhet (Le) ; Fontcouverte ; Vénérand. - Aqueduc gallo-romain de Saintes : en totalité, les parties de l'aqueduc, ainsi que toutes ses installations hydrauliques et tous les vestiges archéologiques y afférents, visibles ou enfouis, telles que représentées par une teinte rose sur les plans annexés à l'arrêté, située sur ou sous le domaine public communal du Douhet, de Fontcouverte, de Saintes et de Vénérand et figurant au cadastre sur ou sous les parcelles : Le Douhet : AH 96, 97, 98 ; AO 240, 311 ; AP 131 à 315, 346, 347 ; Fontcouverte AB 22, 23, 189, 327 ; AH 170, 171, 270, 356 ; AI 30 ; AM 23, 27, 106, 286, 290 à 292, 299 ; AO 106, 255 ; AP 351 ; Saintes AK 11, 12, 13, 21, 210, 273, 275 ; CN 392, 552, 553, 577, 579 ; CO 861 ; Vénérand AB 205 ; AN 662 : classement par arrêté du 17 février 2014.


Cher


Apremont-sur-Allier. - Le parc du château du Veuillin, sur les parcelles A 21 à 24, 28, 29, 31 à 34, 36, 58, 59, 61 à 71, 90, 92 à 96, 226, 230, 248 : inscription par arrêté du 18 mars 2014.
Bussy. - Château du Bussy : la motte et sa basse-cour ; la pêcherie ; les murs de clôture du château et leurs grilles ; le portail d'entrée ; le « donjon » en totalité ; le grand corps de logis, en totalité ; les cours du château et des communs (sols de la parcelle C 475), ainsi que leurs murs de clôture et piliers, le puits ; les façades et les toitures des communs et des bâtiments agricoles (cad. C 187 à 190, 192 et 458, lieudit le Bourg, 475 - 10, route de Dun-sur-Auron) : inscription par arrêté du 18 mars 2014.
Chautay (Le). - Château des Réaux : la chapelle du château, située au lieudit « les Réaux » (cad. B 234) : inscription par arrêté du 23 juillet 2014.
Coust. - Château du Creuzet : tous les éléments bâtis et les sols correspondant à l'emprise du château, situés au lieudit « Château du Creuset » (cad. B 489, 491, 494 à 498) : inscription par arrêté du 14 janvier 2014.


Corrèze


Saint-Chamant. - Château de Saint-Chamant : les vestiges du château, à savoir : l'ancienne tour seigneuriale en totalité et les murs de terrasse, à l'exclusion du logis (cad. AB 32) et de la « ferme » (cad. AB 33) construits au 20e siècle ; le sol des parcelles d'implantation (cad. AB 29 à 34) : inscription par arrêté du 22 août 2014.


Corse-du-Sud


Sartène. - Maison Charles de Rocca Serra : les façades, la toiture et l'escalier d'honneur extérieur (cad. I 142) : inscription par arrêté du 7 avril 2014.
Sartène. - La maison Philippe de Rocca Serra en totalité (cad. I 294) : inscription par arrêté du 7 avril 2014.


Haute-Corse


Brando. - Eglise paroissiale Santa Maria Assunta : l'église en totalité, y compris son terrain d'assiette l'unissant aux deux autres édifices, et les murs de soutènement qui le délimitent (cad. B 142) : inscription par arrêté du 7 avril 2014.
Luri. - Villa Saint-Jacques : les façades, les toitures et la cage d'escalier (cad. I 1746) : inscription par arrêté du 7 avril 2014.
Olmeta-di-Capocorso. - Le site archéologique de la Grotta Scritta en totalité, y compris l'aire de battage, la bergerie et l'abri sous roche (cad. D 32) : inscription par arrêté du 7 avril 2014.


Côte-d'Or


Alise-Sainte-Reine. - Le monument de Vercingétorix (statue et socle) (cad. B 443) : classement par arrêté du 17 janvier 2014.
Dijon. - Ancienne abbaye Saint-Bénigne : les parties appartenant à l'Etat telles que teintées en rouge et en vert sur le plan annexé à l'arrêté, à savoir : la cathédrale avec sa clôture extérieure, sa sacristie et son couloir, et la crypte Saint-Bénigne (cad. EV 362) ; le dortoir des bénédictins avec la clôture, le portail et le pavillon de gardien sur la rue du Docteur-Maret (cad. EV 362) ; le sol de la parcelle EV 362 correspondant notamment à l'ancien cloître ; le bâtiment du 18e siècle de l'ancien palais abbatial, actuellement partie de l'Ecole nationale des beaux-arts, y compris le portail, le mur sur la rue Michelet et le pavillon de gardien, ainsi que le sol de la cour sud (cad. E 363) ; le jardin contigu, à l'est, à l'ancien dortoir des bénédictins, à savoir la totalité de la partie non bâtie de la parcelle EV 363, située au nord du palais abbatial : classement par arrêté du 6 juin 2014.
Flavigny-sur-Ozerain.- Ancienne abbatiale Saint-Pierre-de-Flavigny : les vestiges apparents ou enfouis, et l'emprise de l'ancienne abbatiale, comprenant notamment la crypte Sainte-Reine (cad. AB 329 à 333, 466, 471, 491) : classement par arrêté du 13 septembre 2013, modifié par arrêté du 27 février 2014.
Rochepot (La). - Domaine du château : le château et ses dépendances, y compris le parc, les sols et les vestiges archéologiques qu'ils contiennent (cad. B 730, 731, 1252, 1253), tels qu'ils sont délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 1er avril 2014.


Côtes-d'Armor


Erquy. - Le viaduc de Caroual en totalité (non cadastré, domaine public) : inscription par arrêté du 3 mars 2014.
Laniscat. - Le calvaire de Rosquelfen, situé dans le cimetière de la chapelle de Rosquelfen en totalité (cad. D 132) : inscription par arrêté du 23 juin 2014.
Laniscat. - La chapelle de Rosquelfen, en totalité, et son enclos pour sa clôture et son sol d'assiette (cad. D 131, 132) : inscription par arrêté du 23 juin 2014.
Laniscat. - L'ancienne maison d'ouvrier carrier, dite Loge Michel, en totalité, et la parcelle attenante pour son sol d'assiette (cad. C 115, 1204) : inscription par arrêté du 23 juin 2014.
Perros-Guirrec. - Palais des Congrès : le palais des congrès en totalité, y compris le jardin aménagé sur sa terrasse supérieure, la cour d'entrée, les esplanades et l'ensemble des escaliers situés de part et d'autre de l'équipement proprement dit (cad. AN 95) : inscription par arrêté du 3 octobre 2014.
Saint-Brieuc. - L'église Saint-Michel, sise place Saint-Michel, en totalité (cad. BH 293) : inscription par arrêté du 18 juillet 2014.
Saint-Brieuc. - Boulevards Waldeck-Rousseau, La Chalotais, Sévigné et Harel de la Noë : l'ensemble des ouvrages de soutènement (murs, piles, contreforts), de franchissement (pont de la Côte Vendel), d'encorbellement et de protection (garde-corps) de l'ancien réseau ferroviaire départemental établi sur les boulevards Waldeck-Rousseau, La Chalotais, Sévigné et Harel de la Noë (non cadastré, domaine public) : inscription par arrêté du 26 juin 2014.
Saint-Brieuc. - Ancienne gare ferroviaire départementale, sise 1, boulevard Waldeck-Rousseau : les parties subsistantes, à savoir : les voûtes et toitures de la halle centrale, le mur-pignon du bâtiment est, les façades et toitures du bâtiment ouest (à l'exclusion par conséquent des bâtiments et aménagements contemporains liés à l'usage actuel de l'immeuble) (cad. BE 22, 296) : inscription par arrêté du 3 mars 2014.
Saint-Brieuc. - Le viaduc de Toupin en totalité (non cadastré, domaine public) : inscription par arrêté du 3 mars 2014.


Dordogne


Excideuil. - Le château d'Excideuil en totalité, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté, à savoir l'ensemble des bâtiments, l'enceinte du castrum et les sols des parcelles AB 435, 445 à 448, 454, 709, et la portion du domaine public non cadastré limitée à l'est par la parcelle AB 445 et à l'ouest par la place du château (glacis) : classement par arrêté du 11 juillet 2014.
Montpon-Ménestérol. - Ancienne chartreuse de Vauclaire : les bâtiments de l'ancienne chartreuse comprenant notamment l'église, les chapelles, la salle capitulaire, le réfectoire et les deux cloîtres, en totalité (cad. L 375) : inscription par arrêté du 2 avril 2014.
Saint-Astier. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé place de la Victoire, en totalité, avec son jardin et sa grille (non cadastré, domaine public, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Sarliac-sur-l'Isle. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé au carrefour des rues du Monument-aux-Morts et de l'Isle, en totalité, avec son square et sa grille (cad. AN non cadastré, domaine public, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Terrasson-Lavilledieu. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé place de la Libération, en totalité (cad. AH non cadastré, domaine public, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.


Doubs


Besançon. - La demeure sise 36, rue Ernest-Renan, en totalité, y compris la cour, les caves et la montée d'escalier hors œuvre (cad. AM 83) : inscription par arrêté du 11 août 2014.
Cluse-et-Mijoux (La). - Le Fort Malher du Larmont inférieur et le retranchement du Chauffard, avec leurs terrains d'assiette, tels qu'ils sont délimités sur les plans 1 à 2 annexés à l'arrêté et situés pour le fort Malher chemin rural n° 6, dit chemin de l'Eglise (cad. AC 19 à 22) et pour le retranchement route nationale 57 de Saint-Dizier à Lausanne (cad. AC 13, 16, 17) : classement par arrêté du 20 janvier 2014.
Jallerange. - Château de Jallerange, sis 14, Grande-Rue : l'ensemble, bâtiment, jardin et parc du château (cad. D 275 à 277) : inscription par arrêté du 17 mars 2014.
Mouthier-Haute-Pierre. - Maison sise 16, rue Robert-Dame : en totalité, le logis (bâtiment principal), à l'exclusion du bâtiment annexe construit au 19e siècle (cad. AB 357) : inscription par arrêté du 18 juin 2014.
Voujeaucourt. - Le temple, sis 2, rue du Temple, en totalité (cad. BD 162) : inscription par arrêté du 3 novembre 2014.
Vuillafans. - Maison dite de Balthazar Gérard sise 3, rue Balthazar-Gérard : la maison, y compris la clôture, en totalité (cad. AB 312, 315, 318) : inscription par arrêté du 27 novembre 2014.


Drôme


Poët-Laval (Le). - Ancien temple protestant : la salle de l'ancien temple en totalité, les façades et les toitures de l'ensemble de la maison communale et la parcelle ZD 24 situées au Vieux Village (cad. ZD 24, 25) : inscription par arrêté du 5 juin 2014.
Valence. - Ancienne abbaye de Saint-Ruf-hors-les-murs, sise avenue de Provence : les vestiges de l'ancienne abbaye, ainsi que les parcelles sur lesquelles ils sont situés (cad. CI 85, 86) : inscription par arrêté du 14 octobre 2014.


Eure


Tillières-sur-Avre. - Ancien château : l'ensemble des éléments défensifs, courtines, tour, fossés et fortifications bastionnées avec leurs terrasses en totalité ; l'ensemble des vestiges du château avec le sol des parcelles AB 12, 13, 19 à 23, 256 à 259 qui les contiennent ; le grand logis en totalité : inscription par arrêté du 18 mars 2014.


Eure-et-Loir


Saint-Sauveur-Marville. - L'église Notre-Sauveur en totalité (cad. C 1) : inscription par arrêté du 17 janvier 2014.
Ver-lès-Chartres. - Abbaye cistercienne de l'Eau, sise 24, 26, rue de l'Abbaye-de-l'Eau : le portail d'entrée du 13e siècle (cad. AB 135), le bâtiment oriental du cloître formant l'ancienne salle capitulaire et le dortoir de la communauté (cad. AB 140, 191a), le mur d'un bâtiment du 13e siècle (ancienne salle de travail ? ) allant de la salle capitulaire à l'Eure (cad. AB 140), les murs de clôture subsistants, notamment le long de la rue de l'Abbaye-de-l'Eau et de Chartres (cad. AB 130 à 135, 140 à 142, 191), enfin les sols (cad. AB 128, 130 à 136, 141, 142) composant l'emprise de l'abbaye telle qu'elle se présentait sur le plan de 1792 : inscription par arrêté du 28 janvier 2014.


Finistère


Forest-Landerneau (La). - Manoir de la Grande Palud : le manoir, à savoir le logis en totalité, les murs de clôture et les terrains d'assiette de la cour et du jardin (à l'exclusion de la dépendance située dans la cour) (cad. B 519, 1411) : inscription par arrêté du 3 octobre 2014.
Loctudy. - Ancienne conserverie Alexis Le Gall : le bâtiment de l'ancienne usine en totalité avec les machines qu'elle contient et le laboratoire attenant, la maison de maître en totalité avec le magasin de marée en retour, le sol d'assiette des parcelles 324, 327, 330, 331 et 332 (cad. AE 324, 327, 329 à 333) : inscription par arrêté du 14 février 2014.
Plouzané. - Fort du Mengant : le fort en totalité, le port (môle, digues), la rampe du funiculaire, la batterie de rupture dite du ravin (murs d'enceinte, traverses-abris, et poudrière), leurs sols d'assiette respectifs y compris les sols situés en avant des murs ouest, nord et est qui correspondent aux anciens fossés d'escarpe aujourd'hui comblés, ainsi que les vestiges du poste expérimental lance-torpilles (cad. H 763, 1456 et sur le domaine public maritime non cadastré, tels que représentés en route sur le plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 21 janvier 2014.


Gard


Aujargues. - Château d'Aujargues : les façades et toitures du château et de la ferme ainsi que, en totalité, le pigeonnier, la cour du château et le parc avec leurs murs de clôture et les portails, la glacière et l'ancien jardin avec ses murs de clôture, le sol de la terrasse, les pavillons et le réservoir du château (cad. B 1694 à 1698 (château), 1693 (ferme), 1697 (cour), 1698 (parc), 1367 (glacière), 426 (pigeonnier), 383 (ancien jardin) ) : inscription par arrêté du 3 juillet 2014.
Bagnols-sur-Cèze. - La villa de la Cité du Bosquet, sise 21, avenue de la Mayre, avec ses terrasses, en totalité (cad. BN 233) : inscription par arrêté du 26 mai 2014.
Bagnols-sur-Cèze. - La villa de la Cité du Bosquet, sise 5, avenue de la Mayre, avec ses terrasses, en totalité (cad. BN 250) : inscription par arrêté du 26 mai 2014.
Blandas. - La grotte des Baumelles, en totalité, et une partie de la parcelle B 41 (lots 1 et 2) telle que définie sur le plan joint à l'arrêté : inscription par arrêté du 14 novembre 2014.
Pont-Saint-Esprit ; - L'escalier monumental situé sur les quais du Rhône et place Saint-Pierre, en totalité (non cadastré) : inscription par arrêté du 23 octobre 2014.
Saint-Gilles. - Ancienne abbaye : en totalité, l'ensemble des vestiges situés sur ou sous les parcelles N 1120 et 1121, 1128 à 1132, 1149 à 1152, 1154, 1156, 1157, 1159 à 1164, 2094, 2095, 2993, avec le sol de l'aire du cloître (cad. N 2994), de la place Emile-Zola à l'exclusion des halles (cad. N 1158), du parvis sur la place de la République, ainsi que le sol de la rue du Vieux-Chœur et d'une partie de la place Ernest-Blanc, ensemble délimité sur le plan annexé à l'arrêté : inscription par arrêté du 17 février 2014.
Sumène. - Domaine de Tarteron situé Grand'Rue et place de l'Eglise : l'ensemble du domaine, à savoir la maison et le parc en totalité, ainsi que les façades et toitures de la filature, sur les parcelles AB 661 (maison), 331 (filature), 772, 748 ; E 411, 412, 416 à 418 (parc), telles que définies sur le plan annexé à l'arrêté : inscription par arrêté du 18 décembre 2014.
Uzès. - Mas Vieux de Mayac : les façades et toitures du mas, ainsi que le parc en totalité avec son mur de clôture et les grottes (cad. AE 26, 27) : inscription par arrêté du 15 mai 2014.


Haute-Garonne


Gourdan-Polignan. - Grotte dite de l'Eléphant : pour le sol et le sous-sol, la parcelle B 260, pour partie suivant la délimitation ainsi décrite : lieudit Bouchet, section B dite Hountète, 2e feuille du plan cadastral de la commune où se développe le réseau souterrain de la grotte ornée paléolithique, selon la délimitation suivante, dans le sens des aiguilles d'une montre, conformément au plan cadastral et au plan au sol de la grotte, annexés à l'arrêté : point de départ : point en limité du chemin dit de l'Artigues et de la parcelle B 260, situé à la distance de 250 mètres du point de la surface topographique positionné à l'aplomb du point où ladite grotte s'enfonce au plus profond dans le fonds de terre (Grande Salle, Secteur est, à son extrémité est), un arc de cercle de même centre et rayon se déployant vers l'est à l'intérieur de ladite parcelle, le point où l'arc de cercle rejoint la limite de la parcelle B 261, les limites entre les parcelles B 261 et B 260, entre cette dernière et le chemin rural, puis le chemin dit de l'Artigues pour rejoindre le point de départ : inscription par arrêté du 31 juillet 2014.
Saint-Marcel-Paulel. - L'église Saint-Pierre en totalité (cad. ZM 38) : inscription par arrêté du 6 octobre 2014.


Gers


Cravencères. - L'église Saint-Vincent en totalité (cad. A 243) : inscription par arrêté du 31 décembre 2014.
Monbrun. - Château de Monbrun : le château, son parc, sa chapelle funéraire, ses communs (à l'exception du garage construit à l'extrémité nord-ouest de ce bâtiment) et l'église paroissiale Saint-Sabin avec son terrain d'assiette, en totalité, tels qu'ils apparaissent délimités sur le plan joint à l'arrêté (cad. A 219 [château], 216 [chapelle funéraire et communs], 188, 189, 217, 218, 221, 223, 315, 317, 319 [parc], 290 [église paroissiale]) : inscription par arrêté du 31 décembre 2014.
Montréal. - Villa gallo-romaine de Séviac : la partie nord de la villa gallo-romaine, avec les vestiges archéologiques qu'elle contient (cad. AN 23, 24, 160), telle qu'elle est délimitée sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 3 février 2014.
Sainte-Christie-d'Armagnac. - Ensemble dit le Castet : l'ensemble, tel qu'il est délimité sur le plan annexé à l'arrêté et constitué du sol des parcelles d'assiette C 419 à 422, 430, de l'église Saint-Pierre en totalité (cad. C 421), du bâtiment nord en totalité, dit maison des Chasseurs, et du logis avec son rempart en terre crue en totalité (cad. C 420), ainsi que du pont non cadastré situé entre les parcelles C 1060 et 1062 à l'ouest et C 420 et 419 à l'est, ainsi que la portion de voie communale dite du Village située entre les parcelles C 431, 418, 1065, 1061, 1062, 407 à l'ouest et C 430, 420, 419 à l'est : inscription par arrêté du 31 décembre 2014.
Tillac. - L'église Saint-Jacques-le-Majeur, située au village, en totalité (cad. D 138) : inscription par arrêté du 6 octobre 2014.


Gironde


Bordeaux. - L'hôtel Victoria, situé 33, rue Paul-Louis-Lande, en totalité (cad. HC 227) : inscription par arrêté du 1er décembre 2014.
Bordeaux. - La Caisse d'Epargne de Meriadeck en totalité (cad. KA 17) : inscription par arrêté du 24 mars 2014.
Bordeaux. - Caserne des pompiers de La Benauge : les bâtiments de la caserne en totalité, comprenant la caserne et le garage, l'aile administrative et de logement, la tour de séchage et l'ancien gymnase, l'immeuble de logements au nord-est de la cour, le lavoir et sa rampe d'accès (cad. BN 1) : inscription par arrêté du 22 septembre 2014.
Donnezac. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé devant la mairie et les écoles, en totalité (cad. AB 76) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Libourne ; - Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, situé Jardin du Poilu, en totalité (cad. CN, non cadastré, domaine public, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 avril 2014.
Pessac. - La maison « jumelle » du lotissement Frugès, située 15, rue Le Corbusier (cad. CS 131) : classement par arrêté du 28 janvier 2014.
Podensac. - Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, situé dans et aux abords du cimetière, en totalité, avec son entourage côté rue, ainsi que le caveau et les canons côté cimetière (cad. non cadastré, domaine public [côté rue] ; B 284 [côté cimetière], cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Podensac. - Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, situé dans le bourg, place Gambetta, en totalité (cad. A, non cadastré, domaine public, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Sainte-Foy-la-Grande. - Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918 en totalité, sa grille ainsi que l'îlot où se trouve le monument (cad. AC, non cadastré, domaine public, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Samonac. - Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918 en totalité, avec son entourage situé à côté de l'église (cad. B, non cadastré, domaine public, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Villegouge. - Le monument aux morts de la guerre de 1914-1918, situé devant l'église, en totalité (cad. AH 46) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.


Hérault


Alignan-du-Vent. - La tour médiévale en totalité (cad. OG 107) : inscription par arrêté du 7 octobre 2014.
Béziers. - Ancien palais épiscopal, aujourd'hui palais de justice de Béziers, situé 1, place de la Révolution : l'ancien palais épiscopal en totalité, y compris la cour d'honneur avec sa clôture et les jardins en terrasse, tel que délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. LZ 149) : classement par arrêté du 6 juin 2014.
Lodève. - L'église Saint-Pierre-aux-Liens, située rue de la Lergue, en totalité (cad. AB 196) : inscription par arrêté du 29 décembre 2014.
Saint-Jean-de-Fos. - L'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste en totalité (cad. B 181) : inscription par arrêté du 7 octobre 2014.
Villeneuve-lès-Maguelone. - Ensemble historique et archéologique de la cité épiscopale et canoniale de Maguelone : l'ensemble de la cité avec ses vestiges de constructions et le sol, dans son emprise repérée sur le plan annexé à l'arrêté, y compris la maison dite de « Fabrège » et la chapelle Saint-Blaise (cad. BW 6) : inscription par arrêté du 1er juillet 2014.
Villeneuvette ; Clermont-l'Hérault ; Mourèze. - Ancienne cité manufacturière de Villeneuvette : l'ensemble de l'ancienne cité et son réseau hydraulique situés, d'un seul tenant, à savoir : 1/ le réservoir d'eau à l'ouest de la cité comprenant le « béal des collines », le « béal de la vallée » et le « béal des foulons », le pont-aqueduc dit « de l'Amour », le grand vivier, les fontaines, les canaux et tous les ouvrages qui leur sont liés ; 2/ les façades et toitures (à l'exception des adjonctions et aménagements du 20e siècle) de tous les bâtiments, y compris celles des bâtiments industriels du 19e siècle, et, en totalité, le rez-de-chaussée du grand bâtiment des maisons de maître (depuis la place Louis XIV jusqu'au jardin de Saint-Cloud) avec, également en totalité, la tour de l'horloge avec son escalier sur la Grand-Rue ; 3/ tous les sols bâtis et non bâtis, l'ancien grand jardin avec les vestiges de ses bassins, de ses allées, de ses canalisations, les restes de la porte de Lodève (au nord), « l'Enclos » central, le « jardin de Saint-Clous » (au sud-ouest), le jardin public dit « des Rames » (au sud), les allées d'arbres, notamment l'allée de platanes de l'accès à la cité à l'est, l'allée de Lodève et l'allée de mûriers en limite est, les allées de cyprès, notamment celle sur l'allée cavalière en limite ouest, les allées de tilleuls et de micocouliers ; le tout conformément aux quatre plans annexés à l'arrêté (cad. domaine public, non cadastré, pour la voirie (rue de la Calade, rue Colbert, Grand-Rue, place Louis XIV, rue des Fileuses, rue des Tisserands…), le jardin public et les fontaines ; Mourèze B lieudit « La Maniane » 53, 55, 58, 166, 167 169 170 ; C 61 ; Clermont-l'Hérault DE lieudit « l'Arboussas » 32 et lieudit « Rolland » 33 ; Villeneuvette A, le « béal des collines », lieudit « la Bruyère », 1 à 3, le « béal de la vallée » 5, lieudit « l'Arcade » 32, 159, le « béal des foulons » lieudit « La Bruyère » 6 et le « béal de la vallée », lieudit « L'agasse » 115, 116 ; AB, la cité, lieudit « le Village » 3 à 7, 9, 12, 14, 35 à 39, 49, 60, 98 à 103, 105, 106, 108, 110, 113, 114, 125 à 131, 133, 147, 149) : inscription par arrêté du 13 janvier 2014.


Ille-et-Vilaine


Dinard. - Villa Roches Brunes : la villa, à savoir la maison en totalité, le jardin en totalité (terrain d'assiette, terrasses, escaliers, garde-corps, allées, pergola, mobilier d'attache…), les murs et grilles de clôture, à l'exclusion par conséquent des garages (cad. H 6, 412) : inscription par arrêté du 23 juin 2014.
Dinard. - Villa Greystones : la villa, à savoir la maison avec ses terrasses en totalité, y compris l'ajout édifié à l'arrière du mur coupe-vent, le jardin en totalité (terrain d'assiette et tous aménagements architecturés : murs de clôture et de soutènement, allées, escaliers, garde-corps, pavillon hexagonal, bassin, sculptures et éléments décoratifs d'attache, etc…), les façades et toitures des dépendances (cad. E 160 à 164, 1093) : inscription par arrêté du 4 juillet 2014.
Dol-de-Bretagne. - La maison dite des Petits Palets, sise 17 Grande-Rue-des-Stuarts, en totalité (cad. AC 330) : inscription par arrêté du 7 mars 2014.
Liffré. - L'église Saint-Michel en totalité (cad. BD 201) : inscription par arrêté du 23 janvier 2014.
Livré-sur-Changeon. - L'église Notre-Dame-de-l'Assomption en totalité (cad. AC 80) : classement par arrêté du 20 janvier 2014.
Mordelles. - Château de la Villedubois : le château à savoir le logis en totalité, al chapelle en totalité, l'aile des anciens communs pour ses façades et toitures, les communs 19e siècle (bâtiment principal, colombier et grange attenante, mur de l'ancienne serre) pour leurs façades et toitures, la basse-cour pour son sol d'assiette, le jardin potager en totalité, le lavoir pour ses façades et toitures et son bassin, le parc paysager avec ses avenues, allées, douves et pièce d'eau en totalité (cad. B 271 à 279, 281, 283 à 288, 770, 771, 773, 774 ; YI 33, 34 ; ZI 50 et 49 pour la partie circonscrite au chemin contournant la pièce d'eau) : inscription par arrêté du 10 juillet 2014..
Mordelles ; Talensac. - Domaine d'Artois : l'ensemble du domaine comprenant : le logis et le bâtiment des communs en retour ; la chapelle Sainte-Christine ; l'ancien moulin ; les communs à l'ouest du château ; l'orangerie ; les murs d'enceinte ; les douves ; la motte castrale située sur la commune de Talensac (cad. F 143) ; le sol d'assiette des parcelles F 557, 558, 560, 561, 563 à 565, 568 à 575, 577, 670 ainsi que le sol de la parcelle YB 01a et b : inscription par arrêté du 21 mai 2014.
Nouaye (La). - L'église Saint-Hubert en totalité (cad. A 88) : inscription par arrêté du 3 octobre 2014.
Noyal-sur-Vilaine. - L'église Saint-Pierre, sise 9, place de la Mairie, en totalité (cad. AB 59) : inscription par arrêté du 18 juillet 2014.
Rennes. - Immeuble sis 7, avenue Jean-Janvier et 1, rue Jean-Marie-Duhamel : l'immeuble, à savoir les façades et toitures de l'immeuble d'habitation proprement dit, les deux halls d'entrée, l'escalier et sa cage situés côté avenue Janvier (cad. BR 316) : inscription par arrêté du 10 décembre 2014.
Rennes. - Ancienne prison Saint-Michel, sise 4, 5, 7, allée Rallier-du-Baty : l'ancienne prison, à savoir : d'une part un immeuble sis 5-7, allée Rallier-du-Baty (cad. AC 381) pour la tour d'escalier en totalité, les façades et toitures de tous les autres bâtiments, à l'exclusion de celui du 19e siècle, les galeries d'étage, la cour intérieure avec son puits, le sol d'assiette de la parcelle ; d'autre part, un immeuble sis 4, allée Rallier-du-Baty (cad. AC 383) pour les façades et toitures de l'ancienne chambre criminelle : inscription par arrêté du 26 juin 2014.
Rennes. - Immeubles sis 28-30, rue Saint-Georges : les immeubles, à savoir : les façades et toitures de tous les bâtiments, principaux et annexes, les parties communes (entrées et passages, escaliers et cages d'escalier, sols d'assiette et murs des cours intérieures, à l'exception du bâtiment en appentis récent dans la première cour), le plafond peint et les cheminées du premier étage de l'immeuble central (répartis dans deux appartements) (cad. BE 450) : inscription par arrêté du 7 mars 2014.
Saint-Briac-sur-Mer. - Immeuble sis 2, rue du Commandant-Pierre-Thoreux : l'immeuble pour ses façades - dont la devanture commerciale - et ses toitures (cad. AT 76) : inscription par arrêté du 7 mars 2014.
Saint-Briac-sur-Mer. - Le Club-House du Dinard Golf en totalité, à l'exception toutefois du sas ajouté à l'entrée du bâtiment (cad. AA 35) : inscription par arrêté du 27 octobre 2014.
Saint-Sulpice-des-Landes. - Château de La Roche-Giffard : le château, à savoir le logis pour ses façades et toitures, ses terrasses attenantes avec leurs perrons et escaliers, son salon lambrissé situé à droite de l'entrée, son grand hall de réception sur deux niveaux situé à l'arrière ; les dépendances situées au nord pour leurs façades et toitures et leur cour ; les dépendances situées au sud pour leurs façades et toitures ; les anciens chenils pour leurs façades et toitures et leur enclos ; l'avenue ouest conduisant ua château ; la cour d'entrée avec son bassin circulaire, ses allées et ses murs ; la parcelle située au nord et à l'est du logis, avec sa glacière ; les parcelles formant terrasse au sud du logis, avec leurs murs ; la chapelle pour ses façades et toitures (cad. B 1210, 1211, 1213, 1214, 1218, 1219, 1124, 1482 ; ZH 26 à 28, 36p ; ZI 169) : inscription par arrêté du 27 octobre 2014.
Val-d'Izé. - L'église Saint-Etienne, sise rue de l'Eglise, en totalité (cad. AH 23) : inscription par arrêté du 18 juillet 2014.
Vitré. - Enceinte urbaine fortifiée : La partie de l'enceinte urbaine fortifiée à savoir les ouvrages et vestiges à fonction défensive (tours, courtines, portes, barbacanes, etc.), en élévation ou enfouis, connus ou supposés, avec leurs sols d'implantation, correspondant à l'enceinte proprement dite, aux ouvrages avancés et aux anciens fossés et appartenant à la commune (cad. non cadastré ; AB 3, 40, 75, 317, 374, 381, 382, 389, 395, 414, 425, 428, 497, 500, 502, 503, 516, 617, 523, 525, 530, 532, 535, 538 à 540, 564) : inscription par arrêté du 15 janvier 2014.


Indre


Châteauroux ; - Château de Touvent : la chapelle Notre-Dame-des-Victoires en totalité (cad. BZ 66) : inscription par arrêté du 18 mars 2014.
Mézières-en-Brenne. - Métairie de l'Ebeaupin : l'allée d'arrivée sud, prenant sur la RD n° 21 ; les murs de clôture, les piliers et les grilles ; la maison de maître, en totalité ; le pigeonnier, en totalité ; les façades et les toitures de la maison dite « du colon » ou « du fermier » et des constructions qui lui sont accolées ; les façades et la toiture du petit pavillon situé derrière la maison dite « du colon » ou « du fermier » ; les façades et les toitures de tous les bâtiments d'exploitation ; le puits du jardin (cad. ZD 6) : inscription par arrêté du 18 mars 2014.


Indre-et-Loire


Lignières-de-Touraine. - L'église Saint-Martin en toalité (cad. AD 421) : classement par arrêté du 1er juillet 2014.
Semblançay. - Château de Dolbeau : les parties suivantes, telles qu'elles ont délimitées par un trait violet sur le plan joint à l'arrêté : le pavillon de la chapelle en totalité ; les façades et toitures du corps de logis et des deux tours isolées ; la terrasse (cad. C 336 à 338) : inscription par arrêté du 6 octobre 2014.


Isère


Courtenay. - Château de Lancin : le château en totalité, les façades et toitures des communs et des écuries et une partie du parc du domaine où est encore présent le système hydraulique correspondant aux parcelles AE 118 à 124, 127 à 145 : inscription par arrêté du 12 juin 2014.
Huez. - Site minier de Brandes : une partie du site minier formant la parcelle A 1272 et la parcelle C 2, telles que figurées en rouge sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 21 octobre 2014.
Mont-de-Lans. - Porte romaine de Bons : la porte romaine en totalité, y compris la portion de rocher dans laquelle elle est taillée, sur une hauteur totale de dix mètres, et les vestiges de la voie romaine situés sur l'ancien chemin des romains à Bons et sur les parcelles qui encadrent cette portion du chemin communal (cad. B 2546, 2548, 2622, 251) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.


Jura


Dole. - Couvent des Cordeliers (puis palais de justice), situé 39, 41, rue des Arènes : le couvent en totalité, tel qu'il est délimité par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BH 242, 237, 185, 205) : classement par arrêté du 25 mars 2014.
Frontenay. - L'église Saint-Madeleine, sise chemin de l'Eglise, en totalité (cad. ZI 33) : inscription par arrêté du 3 novembre 2014.
Morbier. - La maison d'Auguste Gaudard, sise 140, route Blanche, en totalité (cad. BC 80) : inscription par arrêté du 27 novembre 2014.
Moussières (Les). - Ferme située lieudit « En Tournéal » : la ferme en totalité, comprenant ferme, grenier fort, fournil, abeiller, citerne et clôture (cad. A 74 à 76, 78) : inscription par arrêté du 27 novembre 2014.
Neublans-Abergement. - Le château de Neublans, sis 1, rue du Château, en totalité (cad. A 561 à 568, 1121) : inscription par arrêté du 17 mars 2014.


Landes


Banos. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé près de l'église contre le mur du presbytère, sis placette du Chanoine-Descorps, en totalité (cad. A, domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Bascons. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé près de l'église, en totalité (cad. E, domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Castets. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé entre les rues J.N.-Serret et Castetbert, en totalité, avec son square (cad. AI, domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Labenne. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé près de l'église, en totalité (cad. AL, domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Labrit. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé près de l'église, en totalité, avec ses grilles (cad. E, domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Misson. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé près de l'église, en totalité (cad. C 90, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Perquie. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé dans le cimetière, en totalité (cad. A 616, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Peyrehorade. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé près de l'église, en totalité, avec son square et sa grille (cad. AB, domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Uza. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé en bordure de l'étang des Forges, en totalité (cad. C 418, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.


Loir-et-Cher


Onzain. - Château d'Onzain : les parties comprises entre le Cissereau, la rue de la Fontaine, le moulin et enfin la rue de l'Ecrevissière soit les parcelles R 942 et 943 (douves maçonnées), R 207 (plate-forme et ses constructions), les sols des potagers (R 198,199, 203, 204, 205, 691, 728, 755, 853, 854), les sols du moulin (R 190,191), enfin les façades et toitures des granges et celliers de la basse-cour situés entre le 22 et 32, rue de la Ragadinière (R 108 (cellier), 118, 119, 120, 124, 492, 802, 805) : inscription par arrêté du 31 mars 2014.


Loire


Roanne. - Ancien hôtel particulier Goyet de Livron, sous-préfecture de Roanne, sis 1, rue Alsace-Lorraine et 2, rue Anatole-France : la sous-préfecture (logis de monsieur le sous-préfet), le bâtiment en totalité, le jardin, la clôture ainsi que la parcelle d'assiette AB 56 (cad. AB 56, 355, 357) : inscription par arrêté du 10 avril 2014.
Villerest. - L'église paroissiale de Saint-Priest, située place de l'Eglise, en totalité (cad. BV 123) : inscription par arrêté du 10 avril 2014.
Villerest. - La chapelle Saint-Sulpice, située 1252, chemin de la Chapelle, en totalité, ainsi que la parcelle BX 58 sur laquelle elle se trouve : inscription par arrêté du 10 avril 2014.


Haute-Loire


Chaise-Dieu (La). - Ancienne abbaye de La Chaise-Dieu : la partie de l'aile nord des petits dortoirs (cad. AB 617) : classement par arrêté du 24 novembre 2014.


Lot


Autoire. - La chapelle Saint-Roch, sise lieudit « Les Conques », en totalité (cad. B 351) : inscription par arrêté du 31 décembre 2014.
Lavercantière. - Le site archéologique du dolmen de Surgès situé sur la parcelle B 761 : Site archéologique du dolmen de Surgès 16 juin 2014.


Lot-et-Garonne


Agen. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, sis place Armand-Fallières, en totalité (cad. BC domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Casteljaloux. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, sis place Jean-Jaurès, en totalité, avec les bornes, le jardin et les arbres qui l'entourent (cad. AE domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Clairac. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé dans le jardin public devant la mairie, en totalité (cad. AB 543, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Couthures-sur-Garonne. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé au croisement des rues des Tilleuls et de la Poste, en totalité, avec son square et sa grille (cad. AE domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Marmande. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, sis place du 11-Novembre-1918, en totalité (domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Mézin. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé près de l'église, en totalité, ainsi que les anciens canons conservés par la mairie (cad. E domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Saint-Maurin. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé devant l'église, en totalité, avec son square et sa clôture qui l'entourent (cad. C domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Sauveterre-la-Lémance. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, sis place des Platanes, en totalité, ainsi que son jardin et sa grille (cad. AB domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Tournon-d'Agenais. - La maison médiévale, sise rue de la Citadelle, en totalité avec sa cour et l'androne situé à l'arrière de la maison (cad. AB 178 : maison, 355 : cour, non cadastré : androne) : inscription par arrêté du 4 juillet 2014.
Villeneuve-sur-Lot ; - L'ancienne chapelle des pénitents blancs, sise rue de l'Ecluse, en totalité, ainsi que ses constructions et cours annexes, telles que délimitées en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. EX 234) : classement par arrêté du 14 février 2014.


Lozère


Vialas. - Ancienne mine de plomb argentifère du Bocard, sise route du Col de Banette : en totalité, les bâtiments restant de l'usine, y compris la voûte sur le ruisseau de la Picadière et la cheminée de condensation (cad. D 285, 286, 288 (cheminée de condensation), 289 et 418 (usine) : inscription par arrêté du 27 juillet 2014.


Maine-et-Loire


Jumellière (La). - Château de la Jumellière : le château en totalité, avec ses décors intérieurs de boiseries, y compris les consoles attachées aux boiseries du grand salon et de la salle à manger, ainsi que les cantonnières avec leurs doubles-rideaux et les portraits en médaillon intégrés aux boiseries du grand salon et, dans le vestibule, le tableau de la dévolution de la terre de la Jumellière, également intégré ; les façades et toitures des écuries et du pavillon du jardinier ; l'ensemble du parc clos de murs avec ses grilles, pont et porteries, y compris la glacière, et à l'exclusion de la véranda adossée à la porterie sud ; le château-d'eau, les serres avec la rocaille et la grange à fleurs (cad. E 11 à 13, 25, 72 à 93, 95, 97, 98, 100 à 120, 135 à 140, 849, 1450, 1452) : inscription par arrêté du 16 juin 2014.
Sainte-Gemmes-d'Andigné. - L'église paroissiale en totalité (cad. D 92) : inscription par arrêté du 6 février 2014.
Seiches-sur-le-Loir. - Château de Brignac : les façades et toitures du château ; les pièces du rez-de-chaussée, à savoir : le vestibule, la salle à manger avec ses deux crédences, la salle de billard, les salons voulus Louis XV et Louis XVI ; l'escalier avec sa cage ; les façades et toitures des bâtiments composant l'ancien Coué (cad. ZP 19) : inscription par arrêté du 23 mai 2014.


Manche


Coutances. - Evêché, sis 1, rue du Cardinal-Guyot : les façades et les toitures de l'évêché, la grille d'honneur, les terrasses, les murs de clôture et de soutènement, à l'exclusion des garages adossés au pignon ouest du bâtiment de l'évêché (cad. AI 225) : inscription par arrêté du 10 juin 2014.
Dézert (Le). - Manoir Saint-Ortaire : en totalité, le manoir, la chapelle et la fontaine, à l'exclusion de l'extension moderne adossée au pignon ouest du manoir (cad. ZO 38, 39, lieudit Saint-Ortaire) : inscription par arrêté du 10 juin 2014.


Marne


Moeurs-Verdey. - L'église Saint-Martin de Meurs (cad. B 332) : inscription par arrêté du 6 juin 2014.


Haute-Marne


Lafauche ; Liffol-le-Petit. - Domaine de Lavaux : sur la commune de Lafauche : la totalité de la parcelle 566, ses constructions et aménagements divers, à l'exception des intérieurs des bâtiments, sauf ceux remarquables du pavillon d'entrée néo-médiéval inclus dans la protection ; les façades et toitures du bâtiment du bélier (cad. B 564) et la grange en brique vernissée (cad. B 563) ; l'ensemble de la parcelle B 167 (le jardin-verger) avec tous ses aménagements (serres, espaliers, bassins et îlot, mur d'enceinte, mur de soutien et escalier en rocaillage, kiosque, passerelles, statuaire, chenil, bordures et autres décors) ; les parcelles B 175, 177, à 184, 186 à 189, 573 à 576 du jardin paysager avec l'étang et tous ses aménagements : murets, embarcadères, canardière, kiosque, faux arbres en ciment, pont, sièges ; la pêcherie et ses aménagements : pont, allée, déversoir, faux rochers, bacs à poissons et leur abri (cad. B 190, 191) ; sur la commune de Liffol-le-Petit : le rucher et la maison de l'apiculteur avec les deux faux arbres en ciment juste à côté (cad. A 800, lieudit La Bouloire) ; la cascade du petit Villet avec ses étangs et tous ses aménagements : kiosque, bancs, ponts et passerelles, tous éléments en rocaillage (cad. A 790, lieudit Côte Catin) : inscription par arrêté du 29 juillet 2014.


Mayenne


Laval. - Bâtiment des bains-douches, situé 32-32 bis, quai Albert-Goupil : le bâtiment des bains-douches, avec ses divisions intérieures et immeubles par destination (grilles, portes pleines et vitrées, consoles, bancs…) ainsi que les piliers du portail adjacent, en totalité (cad. CE 198, 199, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 18 décembre 2014.


Meurthe-et-Moselle


Lunéville. - L'église Saint-Léopold, sise rue Viox, en totalité (cad. AM 74) : inscription par arrêté du 10 février 2014.
Pont-à-Mousson. - Synagogue, située 44, rue Charles-Lepois : en totalité, la synagogue, y compris l'arche sainte, la cloison entre le vestibule et la salle de prière, les deux fontaines, la totalité du sol de la cour et son mur ouest, ainsi que les escaliers conduisant à la tribune des femmes et aux anciens bains rituels (cad. AS 552, 553, 465) : inscription par arrêté du 8 avril 2014.
Ville-au-Val. - Château : L'inscription au titre des monuments historiques par arrêté du 16 novembre 1988 doit s'entendre comme portant sur les façades et toitures, le portail (A), la tour de Bourgogne avec le four banal (B), l'ancienne cuisine (C), les intérieurs du rez-de-chaussée de l'aile sud (D) et l'escalier sud (E) conformément au plan annexé à l'arrêté (cad. C 543) : inscription par arrêté du 27 mars 2014.


Meuse


Laheycourt. - Villa Teinturier, sise 28, rue du Général-Porson : la villa en totalité, avec ses décors et aménagements intérieurs, et son jardin, avec le sol de la parcelle AA 24 sur laquelle ils se trouvent, tels qu'ils ont délimités et hachurés en rouge sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 28 février 2014.


Morbihan


Campénéac. - Domaine du Château de Trécesson : le pavillon de jardin en totalité, le colombier en totalité, les douves en totalité, ainsi que l'ensemble des constructions et sols compris dans l'emprise des douves du château (Château Merlet, logis et chapelle), tels que délimités par un liseré rose sur le plan annexé à l'arrêté (cad. A 971, 974, 975, 879, 903) : classement par arrêté du 28 mai 2014.
Guern. - La Scala Sancta (cad. ZV 5), telle que représentée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 20 janvier 2014.
Guern. - La fontaine Notre-Dame de Quelven (cad. ZM 121), telle que représentée en bleu sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 20 janvier 2014.
Saint-Léry. - L'église Saint-Léry, sise rue de la Mairie, en totalité et son placître (cad. AB 65) : inscription par arrêté du 12 août 2014.


Moselle


Boust. - Eglise Saint-Maximin, sise 107, rue Saint-Maximin : en totalité, l'église avec son clocher, sa galerie, sa sacristie, ainsi que le monument aux morts avec l'ensemble de la composition conçue pour l'église et ses abords par l'architecte Georges-Henri Pingusson et le sol des parcelles 21 85 et 274 sur lesquelles l'ensemble s'élève, tels que représentés sur le plan annexé à l'arrêté, en jaune hachuré pour les édifices classés et en rouge hachuré pour le sol et les aménagements classés : classement par arrêté du 27 octobre 2014.
Metz. - Eglise Sainte-Ségolène, place Jeanne-d'Arc : l'église en totalité avec le sol de la parcelle sur laquelle elle se situe, incluant les cours adjacentes, les clôtures et le mur de soutènement, tels que représentés sur le plan annexé à l'arrêté (cad. 22 35, 60, 62) : classement par arrêté du 1er avril 2014.
Moussey ; Réchicourt-le-Château. - Ancien site industriel de Bataville : en totalité le bâtiment n° 23 à 5 étages (A) situé en partie sur la commune de Moussey (cad. 6 222) et sur la commune de Réchicourt-le-Château pour son autre partie (cad. 12 158) ; les façades et toitures du bâtiment de l'ancien foyer social (avec restauration) (B) situé sur la commune de Moussey (cad. 6 202), cf. plan annexé à l'arrêté : inscription par arrêté du 17 avril 2014.


Nièvre


Clamecy. - Ancienne usine de la Société des produits chimiques de Clamecy, usine Rhodia, actuelle usine Solvay, sise quai Saint-Roch : en totalité le bâtiment administratif et le centre social de l'ancienne usine, y compris leurs décors portés signés Neveu-Lemaire, Rex Barrat et Robert Pouyaud (cad. BE 44, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 24 juin 2014.


Nord


Lille. - Hôtel Catel-Béghin, sis 19 bis-21, boulevard de la Liberté : l'hôtel et ses écuries en totalité (cad. KR 37) : inscription par arrêté du 6 mai 2014.
Lille. - L'ancien siège social de la Société des Mines de Lens, sis 30, rue Thiers et 25, rue des Bouchers, en totalité (cad. LP 32, 33) : inscription par arrêté du 25 mars 2014.
Morbecque. - L'église Saint-Thomas-de-Cantorbery, au hameau de la Motte-au-Bois, sis place Amaury-de-la-Grange, en totalité (cad. E 1519) : inscription par arrêté du 3 juin 2014.
Roubaix. - L'église Sainte-Elisabeth de Hongrie, sise 115, rue de Lannoy, en totalité (cad. BX 82) : inscription par arrêté du 3 juin 2014.
Roubaix. - L'église Saint-Jean-Baptiste, sise 4, rue Nicolas-Poussin, en totalité (cad. HN 47) : inscription par arrêté du 3 juin 2014.
Sercus. - Eglise Saint-Erasme, sise au croisement du Contour de l'Eglise et de la rue Léon-Courtois : l'église en totalité, à l'exception des parties classées (cad. A 692) : inscription par arrêté du 3 juin 2014.


Oise


Boran-sur-Oise. - Piscine fluviale dit « Plage du Lys » : la piscine en totalité (comprenant toutes les infrastructures, éléments bâtis, machinerie, bassin et plage) (cad. X 73, 117, 118) : inscription par arrêté du 12 août 2014.
Compiègne. - La chapelle de l'ancien hôpital Saint-Joseph, sise 39, rue Saint-Joseph, en totalité (cad. BE 281) : inscription par arrêté du 5 février 2014.
Chantilly. - Le Pavillon de Manse, en totalité, y compris sa machinerie et la partie des bâtiments édifiés au 19e siècle, ainsi que le canal d'amenée et son écluse, tels que délimités par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 143) : classement par arrêté du 28 février 2014, modifiant l'arrêté du 9 mai 1989.
Coye-la-Forêt. - Le Château de la Reine Blanche (cad. B 15) : classement par arrêté du 28 février 2014, modifiant l'arrêté du 9 mai 1989.
Pont-Sainte-Maxence. - Le barrage mobile Derôme de Sarron, situé sur le franchissement de la rivière Oise, en totalité (cad. non cadastré) : inscription par arrêté du 19 mars 2014.
Vaumoise. - L'église Saint-Pierre en totalité (cad. B 124) : inscription par arrêté du 15 octobre 2014.


Pas-de-Calais


Arques. - Ascenseur à bateaux des Fontinettes : en totalité, l'ascenseur à bateaux avec sa machinerie, ses cinq annexes (4 ateliers et 1 maison d'éclusier) ; le canal d'amenée avec ses berges maçonnées et son écluse et l'ensemble des parcelles appartenant à la ville d'Arques, tels qu'ils sont teintés en rouge et en jaune sur le plan annexé à l'arrêté, situés au lieudit L'Ascenseur, sur un bras mort du canal de Neuffossé (cad. D 97 à 101, 1106, 1107, 1328 à 1331, 1333, 1335) : classement par arrêté du 28 février 2014.
Tilques. - Château d'Ecou, sis 72 et 84, rue du Château : le château et sa ferme, y compris la muraille, les douves avec le pont, la terrasse et le parc, les deux allées d'accès, le potager, le verger, avec l'ensemble du sol des parcelles (cad. AD 54 ; AE 313 à 317, 320, 321, 327 à 331, lieudit le Vivier Sainte-Aldegonde) : inscription par arrêté du 3 juin 2014.
Touquet-Paris-Plage (Le). - Hôtel de ville, sis boulevard Daloz : l'hôtel de ville et le sol de la parcelle sur laquelle il s‘élève, tels que représentés en rouge pour les bâtiments et en rose pour le sol sur le plan annexé à l'arrêté, en totalité (cad. AL 317) : classement par arrêté du 27 mai 2014.
Wisques. - Abbaye Saint-Paul, sise 50, rue de l'Ecole : en totalité, les bâtiments de l'abbaye comprenant les bâtiments et galeries formant un ensemble lié, avec les deux cloîtres et leurs clôtures, la terrasse de l'ancien château, ainsi que le campanile et le pavillon Dom Bellot, et le sol des quatre parcelles (cad. A 23, 27, 28 et 548, lieudit « Enclos du Château ») tels qu'ils sont délimités en rouge et en rose sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 28 février 2014.


Pyrénées-Atlantiques


Aldudes. - L'église Notre-Dame de l'Assomption en totalité (cad. A 711) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Anglet. - Eglise Sainte-Marie : l'église en totalité, avec son ensemble de vitraux et de mosaïques réalisés dans les ateliers Maumejan et les peintures de Berthe Grimard (cad. BR 482) : inscription par arrêté du 24 mars 2014.
Ayherre. - L'église Saint-Pierre en totalité (cad.B 429) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Bayonne. - Bains rituels juifs ou Mikve, sis 32, place de la République : l'ensemble des bains rituels, situé au rez-de-chaussée de l'immeuble sis 32, place de la République (cad. BI 76, lots 4 et 8) : inscription par arrêté du 24 mars 2014.
Bayonne. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé contre les anciens remparts, en totalité (cad. BX 2, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Biarritz. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé esplanade des Anciens-Combattants, en totalité (cad. domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Bielle. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé près de la Mairie, en totalité (cad. A, domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Cambo-les-Bains. - Villa Arnaga : en totalité, les écuries et leur dépendance, l'ancienne basse-cour et les serres, froide et chaude (cad. AC 8) : inscription par arrêté du 24 mars 2014.
Espelette. - L'église Saint-Etienne en totalité (cad. AS 103) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Halsou. - L'église Notre-Dame en totalité (cad. AP 28) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Hasparren. - L'église Saint-Jean-Baptiste en totalité (cad. AC 97) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Hendaye. - L'église Saint-Vincent-Diacre en totalité (cad. AM 170) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Hendaye. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918 en totalité, ainsi que sa clôture (cad. A 79, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Itxassou. - L'église Saint-Fructueux en totalité (cad. E 1090) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Louhossoa. - L'église Notre-Dame de l'Assomption en totalité (cad. A 345) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Ossès. - L'église Saint-Julien-d'Antioche en totalité (cad. B 141) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Pau. - Palais Sorrento, dit aussi Castet de l'Array : en totalité, le Palais ainsi que les restes de son parc comprenant les terrasses avec leur garde-corps et leur mur de soutènement, le temple belvédère, le pont en rocaille et la source avec son encadrement de roches (cad. BP 50) : inscription par arrêté du 13 janvier 2014.
Pau. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé boulevard des Pyrénées, en totalité, ainsi que son environnement et les bornes (cad. BV, domaine public, non cadastré, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.
Saint-Etienne-de-Baïgorry. - L'église Saint-Etienne en totalité (cad. AD 170) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Saint-Pée-sur-Nivelle. - L'église Saint-Pierre en totalité (cad. AE 202) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Sauveterre-de-Béarn. - Château vicomtal dit « Château Gaston Phoebus » : le château vicomtal en totalité, y compris sa cour intérieure, sa barbacane, ainsi que les emplacements des anciens fossés et des bâtiments disparus (cad. C 260, 261, 265 à 267, 283, 796) : inscription par arrêté du 4 juillet 2014.
Uhart-Cize. - L'église Notre-Dame de l'Assomption en totalité (cad. A 115) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Urrugne. - Le monument aux morts de la guerre 1914-1918, situé près du chevet de l'église, en totalité (cad. AH 149, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 21 octobre 2014.


Hautes-Pyrénées


Bagnères-de-Bigorre. - Le musée Salies, sis 7, place des Thermes, en totalité (cad. AI 12) : inscription par arrêté du 24 mars 2014.


Pyrénées-Orientales


Enveitg. - Rocher dit roche gravée Garreta situé Cité d'Enveitg : le rocher, ainsi que le sous-sol de la parcelle B 503 (cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 2 décembre 2014.
Latour-de-Carol. - Rocher gravé dit Latour 2, situé Coma d'Ayrevals : le rocher gravé ainsi que le sous-sol de la parcelle A 448 (cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 2 décembre 2014.
Salses-le-Château. - Café de La Loge, situé 38, avenue Xavier-Lloberes : les façades, toiture et le rez-de-chaussée avec son décor (cad. AD 142) : inscription par arrêté du 23 mai 2014.


Bas-Rhin


Erstein. - Cité ouvrière dite « Neye Hisle », située rue du Général-Leclerc : l'ensemble de la Cité ouvrière, à savoir : les façades et toitures des maisons d'ouvriers dans leur volume d'origine ; les façades et toitures des remises, en place, associées à ces maisons, dans leur volume d'origine ; les équipements associés à ces maisons, en place, (puits, fossés, clôtures, jardins) (cad. AS 75 à 90, 94 à 111, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 17 février 2014.
Mollkirch. - Le Kloesterlé, chapelle de l'ancien prieuré, ou chapelle de la Vierge, situé 47, route de la Chapelle, lieudit Laubenheim : la chapelle en totalité, ainsi que le sol de la parcelle et les vestiges qu'elle contient (cad. 8 14, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 18 mars 2014.
Rosheim. - La grange aux dîmes, situé rue de la Dîme, en totalité (cad. 3 17, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 3 janvier 2014.
Strasbourg. - Hôtel Magnus, situé 59, rue du Faubourg-de-Pierre : l'hôtel en totalité (logis, cour et dépendances) sur sa parcelle d'origine (cad. 77 32, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 12 février 2014.
Strasbourg. - Café Brant, sis 11, place de l'Université : le café en totalité sur sa parcelle d'origine (l'ensemble du rez-de-chaussée de l'immeuble) (cad ; 91 01, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 8 avril 2014.
Villé. - Presbytère catholique, sis 15, rue du Général-Leclerc : le presbytère en totalité, sur sa parcelle d'origine et avec ses jardins, y compris la grotte de Lourdes, les vestiges du mur d'enceinte à l'ouest, le mur du jardin au nord, les vestiges des terrasses à l'est et au sud (cad. 2 191, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 3 janvier 2014.


Haut-Rhin


Vieux-Thann. - Ancien magasin de la filature Duméril, Jaeglé & Cie, sis place Thierry-Mieg : l'ancien magasin en totalité, sur ses parcelles d'origine (cad. 06 125, 131, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 26 mars 2014.


Rhône


Bagnols. - Domaine du château de Bagnols situé au Bourg : le domaine en totalité et comprenant notamment : le château, la cour et son puits, la fontaine, les communs, les douves et leurs ponts, les terrasses, les loggias, la glacière, la galerie souterraine, le mur et les tours d'enceinte, les bâtiments au nord, et la parcelle A 779 sur laquelle il se situe, le pigeonnier et la parcelle A 265 sur laquelle il se situe, tels que délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 6 mai 2014.
Lyon 1er arrondissement. - Grenier d'Abondance, sis 6, quai Saint-Vincent : le bâtiment du 18e siècle et sa parcelle d'assiette en totalité (cad. AB 225) : classement par arrêté du 3 février 2014.
Lyon 5e arrondissement. - Sanctuaire de Fourvière, situé place de Fourvière : le sanctuaire, à savoir : la basilique en totalité, la chapelle Notre-dame incluant celle de Saint Thomas et les bâtiments intermédiaires en totalité ; les façades et toitures de l'ancienne tour de l'observatoire astronomique ; les façades et toitures de la maison carrée qui abrite le musée ainsi que sa cour et son ancienne chapelle en totalité ; le parvis avec sa clôture et tous ses éléments maçonnés, l'esplanade avec ses éléments maçonnés, les façades et toitures de la maison des Chapelains à l'exception du restaurant moderne la jouxtant (occupant partiellement la parcelle AL 142) ; le jardin du Rosaire avec ses escaliers d'accès, les allées et les éléments maçonnés ainsi que les parcelles sur lesquelles le sanctuaire se trouve, tels qu'ils sont représentés sur le plan annexé à l'arrêté, le tout situé sur la place et la colline de Fourvière (cad. AL 125, 142 à 145) : classement par arrêté du 25 mars 2014.
Lyon 6e arrondissement. - Hôtel du Gouverneur Militaire de Lyon, ancien hôtel particulier des barons Vitta , situé 38-38bis, avenue du Maréchal-Foch et 29, rue Malesherbes : en totalité : logis, communs, cour et ses galeries, parcelle d'assiette (cad. AL 106) : inscription par arrêté du 10 avril 2014.
Lyon 7e arrondissement. - Château de la Motte, sis 37, rue du Repos : le château en totalité, y compris sa cour intérieure (cad. BI 124) : inscription par arrêté du 14 mai 2014.
Saint-Vérand. - Domaine du château de la Flachère : le domaine dans sa totalité, à savoir : le château dans son intégralité à l'exception des parties classées ; les façades et toitures de l'ensemble des communs à l'exception du hangar (écuries, régie, fenil, dépendance, cellier, buanderie, orangerie) ; les stalles et râteliers des écuries ; la tour subsistant de l'ancien château ; le jardin avec son mur de clôture et les murs de soutènement des terrasses ; les trois serres ; le parc, ainsi que les parcelles AE 1, 3, 9, 11 à 14, 16, 66, 77, 78, 85, 95, 97, 160, 162, 164, 166 et 167 sur lesquelles il se situe : inscription par arrêté du 6 février 2014.
Vauxrenard. - Domaine du château du Thil : le domaine, à savoir : le château et les écuries en totalité, les façades et toitures des bâtiments d'exploitation (cuvage, ferme, étable, ancienne distillerie, four à pain, chenil, vivier et réserve d'eau), les terrasses et leurs murs de soutènement (cad. AH 158 à 160, 219 à 223) : inscription par arrêté du 10 avril 2014.


Haute-Saône


Colombe-lès-Vesoul. - Château, sis 34, Grande Rue : en totalité, le château comprenant le corps de logis, les communs, le pigeonnier et le parc (cad. C 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81 et 82) : inscription par arrêté du 27 novembre 2014.
Ray-sur-Saône. - L'église Saint-Pancrace, sise place de l'Eglise, en totalité (cad. B 454), ainsi que la croix devant l'église (cad. B, domaine public non cadastré) : inscription par arrêté du 17 mars 2014.
Val-Saint-Eloi (Le). - Eglise Saint-Eloi, sise 19, Grande-Rue : le clocher et la façade ouest (cad. C 289) : inscription par arrêté du 3 novembre 2014.


Saône-et-Loire


Autun. - Pseudo-temple d'Apollon, sis 6, place de Charmasse : en totalité les vestiges visibles en élévation tels que représentés par un trait vert sur le plan annexé à l'arrêté, assis sur la parcelle AI 230 : classement par arrêté du 17 octobre 2014.
Autun. - Ancien collège des jésuites, aujourd'hui Lycée Bonaparte : les façades et toitures des bâtiments bordant la cour d'honneur et le champ de mars, la cour d'honneur et sa grille de clôture, y compris son soubassement, l'escalier d'honneur (cad. AI 251, 495, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 17 novembre 2014.
Chagny. - L'apothicairerie de l'hôpital en totalité, notamment ses murs et structures porteuses, ses décors portés avec son bureau scellé au sol et son cabinet attenant (niches dans l'épaisseur du mur est) (cad. AP 235, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Grury. - Château de Montperroux : en totalité, le château y compris le pavillon d'angle sud-ouest ainsi que le sol d'assise au titre de réserve archéologique (cad. B 158, 258, 262, 265, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 17 juillet 2014.
Iguerande. - La chapelle du Tronchy en totalité (cad. AB 240, lieudit le Tronchy, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 16 juin 2014.
Morlet. - Domaine du château de Morlet, sis 2, rue de la Brieure : les parties suivantes du domaine : le château en totalité, y compris le corps de logis, les vestiges de ses éléments défensifs, le pigeonnier, la porterie avec sa chapelle et ses ailes en retour au nord et au sud et leur sol d'assise au titre de réserve archéologique (cad. D 262, 478 et 479) ; les toitures et façades des communs (cad. D 479) ; le parc en totalité, notamment ses structures, aménagements et clôtures, assis sur les parcelles cadastrales D 259, 260, 262, 263, 264, 341, 342, 343, 344, 478 et 479 (cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 17 juillet 2014.
Ormes ; Simandre. - Nécropole protohistorique d'Ormes-Simandre : une partie de la nécropole, y compris ses parcelles d'assise, telles que teintées en rouge sur les plans annexés à l'arrêté, et les vestiges archéologiques qu'elles contiennent (cad. ormes D 222, 226, 228, 231, 236, 243, 246, 254, 454, 465 ; Simandre E 442, 444) : classement par arrêté du 16 mai 2014.
Romenay. - Ferme de La Train, sise au hameau de la Train : en totalité la ferme comprenant notamment le corps de logis, la grange et la soue à cochons, ainsi que le sol de la sa parcelle d'assise ZT 2 telle que délimitée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 9 septembre 2014.
Saint-Léger-sur-Dheune. - Ancienne tuilerie Perrusson-Desfontaines, sise 3, route de Couches : en totalité, les bureaux de l'ancienne tuilerie, et notamment leurs décors portés, assis sur la parcelle AM 223 (cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 18 avril 2014.
Senozan. - L'église Saint-Pierre de Senozan en totalité (cad. AA 91, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 17 novembre 2014.


Sarthe


Bourg-le-Roi. - Enceinte médiévale : les restes de l'enceinte fortifiée, formée des murs avec l'emprise des anciens fossés, des portes Saint-Rémy et Saint-Mathurin ainsi que de l'ancienne motte féodale avec les ruines du donjon, figurant sur les parcelles A 185, A 382 et ZA 5 à 8 (cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 3 septembre 2014.
Chevillé. - Le Logis de Biard et la grange qui l'accompagne, en totalité (cad. ZL 4, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 10 décembre 2014.


Savoie


Moûtiers. - Cathédrale Saint-Pierre de Moûtiers : le campanile (cad. A 406) et le bâtiment attenant (cad. A 407) : inscription par arrêté du 12 septembre 2014.


Haute-Savoie


Arâches-la-Frasse. - La chapelle oecuménique de Flaine, située à Flaine forum, ainsi que la parcelle cadastrée C 171 sur laquelle elle se situe : classement par arrêté du 4 décembre 2014.
Boussy. - La maison forte de Mieudry en totalité, les anciens chais, les restes de l'ancienne enceinte ainsi que la parcelle AB 324 : inscription par arrêté du 10 décembre 2014.
Cruseilles ; - Maison dite de Fésigny, sise 33, rue du Corbet : la façade sur rue (cad. D 177) : inscription par arrêté du 10 décembre 2014.
Evian-les-Bains. - Théâtre du Casino, sis quai du Baron de Blonay : le théâtre du casino en totalité y compris l'escalier en façade nord et à l'exclusion de la passerelle le reliant au casino (cad. AI 4, 83) : inscription par arrêté du 17 mars 2014.


Paris


Paris 3e arrondissement. - Eglise Saint-Denis-du-Saint-Sacrement, sise 68 bis-68 ter, rue de Turenne : l'église en totalité ainsi que l'ancienne chapelle des catéchismes attenante au sud, telles que délimitées en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AM 01 65, 66) : classement par arrêté du 28 février 2014.
Paris 4e arrondissement. - Hôtel et usine de la Société des Cendres, sis 39, rue des Francs-Bourgeois : l'hôtel et l'usine en totalité (cad. AI 13, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 29 juillet 2014.
Paris 6e arrondissement. - Immeuble sis 7, rue Christine : les façades et les toitures sur rue et sur cour, ainsi que l'escalier et sa cage (cad. AD 66) : inscription par arrêté du 18 juillet 2014.
Paris 6e arrondissement. - Immeuble sis 7, rue des Grands-Augustins : les façades et les toitures sur la cour donnant sur la rue ; les façades et les toitures donnant sur la cour postérieure ; l'escalier et sa cage et les volumes internes signalés sur les plans annexés à l'arrêté (cad. AC 143) : inscription par arrêté du 18 juillet 2014.
Paris 6e arrondissement. - Immeuble sis 13, rue Jacob : les plafonds de l'appartement (lot n° 58) (cad. BC 66, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 23 décembre 2014.
Paris 7e arrondissement. - Hôtel de Nointel, actuellement Maison des Polytechniciens, sis 12, rue de Poitiers : la pièce, ancien cabinet, comprenant un plafond peint du début du 18e siècle, située dans l'immeuble, selon le plan annexé à l'arrêté (cad. AO 30) : classement par arrêté du 19 novembre 2014.
Paris 8e arrondissement. - L'hôtel particulier sis 33-33 bis, rue Jean-Goujon, en totalité (cad. AK 38, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 1er juillet 2014.
Paris 9e arrondissement. - Immeuble sis 68, rue Condorcet : l'ensemble des façades et toitures sur rue et sur cour ; le passage cocher et son décor peint ; le hall d'entrée et son décor peint ainsi que le pavement du sol ; l'escalier principal et sa cage y compris le décor peint ; l'escalier de service (cad. BB 92, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 16 décembre 2014.
Paris 14e arrondissement. - Immeuble, sis 11 et 11 bis, rue Victor-Schoelcher et 12, rue Victor-Considérant : les façades et toitures ainsi que la cour, selon le plan annexé à l'arrêté (cad. AO 7) : inscription par arrêté du 1er août 2014.
Paris 16e arrondissement. - Immeuble sis 43, avenue du président-Wilson : les parties suivantes situées à l'intérieur de l'immeuble, selon le plan annexé à l'arrêté : les façades et les toitures de l'aile nord du palais d'Iéna construites par Paul Vimond en 1962 ; les deux escaliers et leurs cages (cad. FQ 27) : inscription par arrêté du 18 juillet 2014.
Paris 18e arrondissement. - Cimetière Montmartre : en totalité la chapelle Potocka située dans la 4e division, parcelle 62, sur l'avenue de Montebello (cad. AM 33, cf. plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 9 septembre 2014.
Paris 18e arrondissement. - L'église Saint-Jean-de-Montmartre, sise 19, rue des Abbesses, en totalité (cad. AR 13, cf. plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 9 septembre 2014.


Seine-Maritime


Sainte-Croix-sur-Buchy. - L'ancien presbytère de Sainte-Croix, avec sa dépendance et l'emprise foncière de la cour et du jardin (cad. AL 65, 67, 276) : inscription par arrêté du 4 mars 2014.


Yvelines


Beynes. - Château de Beynes : l'ensemble des vestiges et des sols du château avec ses fossés, y compris les murs de la contrescarpe, tel que délimité en rouge sur le plan annexé à l'arrêté, correspondant aux parcelles G 22, 882, 890 : classement par arrêté du 17 janvier 2014.
Poigny-la-Forêt. - La chapelle, dite Chapelle de Moulineaux, en totalité (cad. C 141, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 18 juillet 2014.


Deux-Sèvres


Mauzé-Thouarsais. - Château du Pressoir : l'ensemble des bâtiments constituant le château (logis et dépendances) ainsi que les parcelles sur lesquelles ils se situent (cad. ZM 306, 307, 34) : inscription par arrêté du 15 décembre 2014.
Niort. - Château de Niort : en totalité, le donjon et les vestiges du château, ainsi que le sol des parcelles sur lesquelles ils se situent, tels que représentés sur le plan annexé à l'arrêté, en rouge pour le donjon et en rose pour les vestiges du château et le sol des parcelles (cad. BO 152, 153) : classement par arrêté du 19 novembre 2014.


Somme


Amiens. - Maison sise 43, chaussée Jules-Ferry : les façades et toitures, ainsi que l'intérieur du passage cocher avec ses décors, à l'exclusion de la véranda et de ses ajouts (cad. CZ 220) : inscription par arrêté du 23 mai 2014.
Franleu. - L'église Saint-Martin en totalité (cad. E 62) : inscription par arrêté du 15 octobre 2014.
Havernas. - Château d'Havernas, sis 8, place de l'Eglise : le château : façades et toitures, sa salle à manger et son décor en totalité ; le parc, les murs de clôture, le pavillon d'angle, la cour et les trois portails ; la chapelle funéraire en totalité ; les dépendances façades et toitures, à savoir : bûcher, communs, remise et resserre, pigeonnier, maison du jardinier et serre accolée ; l'ancienne ferme, façades et toitures, comprenant le logement, l'étable et le pigeonnier-clapier (cad. B 580 à 583, 585, 587, 588, 210, 242, 443, 447, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 12 juin 2014.
Mers-les-Bains. - Magasins de la rue Jules-Barni : l'ensemble des huit magasins de commerce et immeubles, façades et toitures, situés n° 56 à n° 82, rue Jules-Barni (cad. AH 1214) : inscription par arrêté du 19 mars 2014.
Millencourt-en-Ponthieu. - L'église Saint-Martin en totalité (cad. A 316) : inscription par arrêté du 15 octobre 2014.
Regnière-Ecluse. - L'église Saint-Martin en totalité (cad. C 124) : inscription par arrêté du 15 octobre 2014.
Saint-Maxent. - L'église Saint-Vincent en totalité (cad. B 349) : inscription par arrêté du 15 octobre 2014.
Yvrench. - L'église Saint-Martin en totalité (cad. AD 68) : inscription par arrêté du 15 octobre 2014.


Tarn


Aguts. - Château d'Aguts : les façades et les toitures ; la cuisine voûtée au rez-de-chaussée à l'angle des ailes nord et ouest, ainsi que l'actuelle arrière-cuisine au décor peint, située dans l'aile ouest ; l'escalier du 17e siècle ; le salon et la chambre au décor peint à la façon d'un cabinet de verdure situés au 1er étage dans l'angle nord-est ; l'escalier hélicoïdal et les gypseries des pièces situées au 1er étage de l'aile sud ; la tour des Morts et la terrasse est (cad. ZB 105) : inscription par arrêté du 24 mars 2014.
Albi. - Château Bellevue : le château, le parc et les édicules qu'il contient ainsi que le patio, en totalité, sis 129, rue du Commandant-Blanche (cad. BP 277, 278, 281) : inscription par arrêté du 3 avril 2014 - Les façades et toitures de l'orangerie-pigeonnier-serre, sis 33, rue Fernandez (cad. BP 279) : inscription par arrêté du 3 avril 2014.
Lavaur. - La maison dite « Maison Pradier », due à l'architecte Pierre Debeaux (cad. AI 652) : inscription par arrêté du 16 juillet 2014.


Tarn-et-Garonne


Beaupuy. - La chapelle Saint-Pierre du cimetière (cad. C 454) : inscription par arrêté du 31 décembre 2014.
Moissac. - La parcelle DI 19, située 28, avenue de Gascogne, contenant les vestiges d'un balnéaire antique et portant l'église Saint-Martin : inscription par arrêté du 16 juillet 2014.


Var


Belgentier. - Château de Peiresc, sis 19, rue Peiresc : la maison et son aile basse en totalité ; le jardin avec l'ensemble de ses dispositifs hydrauliques et de ses éléments bâtis (enclos, pigeonnier, pont sur le Gapeau et escalier attenant) y compris le sol de la parcelle (cad. D 173, 449) : inscription par arrêté du 24 février 2014.
Callian. - Eglise paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption, sise place Honoré-Bourguignon : l'église en totalité, y compris la grande composition du maître- autel avec retable dans le chœur, et l'ensemble du décor accompagnant le mobilier des chapelles (cad. F 406) : inscription par arrêté du 23 juin 2014.
Draguignan. - Chapelle de Saint-Hermentaire, sise 744, chemin de Saint-Hermentaire : la chapelle en totalité avec sa parcelle d'assiette, telle que délimitée par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. BK 01 585) : classement par arrêté du 21 juillet 2014.
Draguignan. - Ancien couvent des Capucins, ancien hôpital civil, sis boulevard Joseph-Collomp : l'ancien couvent en totalité, à l'exclusion des seules adjonctions contemporaines (cad. AT 1 47) : inscription par arrêté du 24 décembre 2014.
Roquebrussanne (La). - La tour de l'Horloge, sise place de la Fontaine, en totalité (cad. I 311) : inscription par arrêté du 23 juin 2014.
Toulon. - Fort du Grand Saint-Antoine, sis 637 J-K chemin du Fort Rouge, colline du Faron : en totalité le fort, y compris les fossés et les glacis (cad. EW 134) : inscription par arrêté du 27 février 2014.
Toulon. - Tour Beaumont, située Colline du Mont-Faron : en totalité la tour (à l'exclusion des adjonctions contemporaines du Mémorial), y compris le fossé et le pont-levis avec sa rampe d'accès de part et d'autre (cad. EX 137) : inscription par arrêté du 24 février 2014.
Toulon. - Jardin de rocaille de la maison Noble, sis 3, rue Beaussier : le jardin de rocaille en totalité comprenant : le mur en façade sur la rue Beaussier ; la grotte d'entrée ; l'escalier d'accès à la terrasse ; la terrasse avec son mobilier, délimitée au nord par les bancs en ciment ; le belvédère (cad. BV 431) inscription par arrêté du 29 octobre 2014.


Vaucluse


Pernes-les-Fontaines. - Eglise des Valayans, dite aussi Notre-Dame de l'Immaculée Conception : l'église en totalité y compris ses décors peints (cad. BZ 14) : inscription par arrêté du 14 octobre 2014.


Vendée


Hermenault (L'). - Château : l'ensemble des bâtiments du château : le parc, avec ses murs de clôture, y compris l'assiette archéologique constituée par le podium du château ainsi que les maçonneries des aménagements hydrauliques sur le cours de la Longesves (berges, moulin et son bief, chaussée, murs du bassin et maçonneries de son exutoire, y compris le tunnel sous la rue de Chouteau) (cad. AC 230 à 236 ; B 296 à 306, 311, 313, 320, 322, 323 ; domaine public) : inscription par arrêté du 24 mars 2014.


Vienne


Migné-Auxances. - L'église Sainte-Croix en totalité, y compris sa sacristie (cad. AY 32) : inscription par arrêté du 27 février 2014.
Mouterre-Silly. - Eglise Notre-Dame de Chasseigne : l'église en totalité, ainsi que le sol de la parcelle sur laquelle elle se situe et les vestiges archéologiques qu'ils contiennent, tels que représentés sur le plan annexé à l'arrêté en rouge pour le bâtiment classé et en rose pour le sol classé (cad. M 736) : classement par arrêté du 27 octobre 2014.


Haute-Vienne


Limoges. - Maison du peuple, sise 24, rue Charles-Michels : le bâtiment situé n° 24, rue Charles-Michels cad. DY 255) ; le bâtiment côté cour en alignement du bâtiment principal sur sa façade arrière (cad. DY 255) ; le bâtiment annexe en retour d'équerre du bâtiment côté cour (cad. DY 255) : inscription par arrêté du 25 septembre 2014.
Saint-Julien-le-Petit. - Château de Trasrieux : le logis en totalité avec les constructions en retour à l'ouest (porche, mur et hangar en charpente) à l'exclusion des deux bâtiments construits en appentis qui s'y appuient, ainsi que le terrain d'assiette (cad. D 726) : inscription par arrêté du 22 août 2014.


Vosges


Raon-l'Etape. - Museumotel de l'île Haüsermann, anciennement appelé Motel l'Eau vive, sis rue Jean-Baptiste-Demenge prolongée : en totalité, l'ensemble des bâtiments dits « coquillages » qui forment le Museumotel, ainsi que le sol de la parcelle sur laquelle ils se situent, tels que représentés sur le plan annexé à l'arrêté, en rouge pour les bâtiments et en hachuré pour la parcelle (cad. A 1261) : classement par arrêté du 9 juillet 2014.
Tholy (Le). - L'église Saint-Joseph en totalité (cad. B 2088) : inscription par arrêté du 10 février 2014.


Yonne


Looze. - Domaine du château de Looze : les parties suivantes du domaine : le château lui-même en totalité (cad. G 54) ; les communs en totalité (cad. G 54, 56, 587, 588) ; le pavillon « est » en totalité (cad. G 56) ; le pavillon « ouest » et commun : façades et toitures (cad. G 547) ; la grange en totalité (cad. G 55) ; la chapelle en totalité (cad. G 54) ; les cours, terrasses et jardins en totalité (cad. G 50, 54, 55, 56, 547, 588, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 16 juin 2014.
Saint-Julien-du-Sault. - Maisons expérimentales construites par Jean Daladier : en totalité, trois des quatre maisons expérimentales, à savoir les maisons « Les trois coupoles », « La géode », et « Ermitage », avec les parcelles boisées sur lesquelles elles sont situées et les aménagements paysagers, et également, pour la maison « Les trois coupoles », les intégrations de Jean Degottex, tels que figurant en rose sur le plan annexé à l'arrêté (cad. A 106 à 108) : classement par arrêté du 17 octobre 2014.
Sens. - L'église Saint-Savinien-le-Jeune, sise 71, rue d'Alsace-Lorraine, en totalité (cad. AO 104) : inscription par arrêté du 7 avril 2014.
Sens. - Groupe archiépiscopal : les parties bâties et non bâties de l'ensemble archiépiscopal, avec les sols et vestiges archéologiques qu'ils contiennent, telles que représentées sur le plan annexé à l'arrêté, comprenant notamment la cathédrale Saint-Etienne avec le bâtiment abritant la sacristie et le trésor, ex-chapelle des archevêques, en totalité, la chapelle de la Persévérance, ancienne salle capitulaire, et le passage la reliant à la cathédrale, en totalité ; le cheminement autour du chevet de la cathédrale ; la maison de l'œuvre en totalité avec sa cour ; la cour de l'ancien archevêché et le jardin, ses murs et son portail ; le palais synodal en totalité avec son parvis, les écuries, l'aile François 1er, dite aussi aile Louis XII, l'aile Henri II, l'ancienne bibliothèque des archevêques, l'orangerie et la maison du suisse, en totalité (cad. BV 88, 89, 145 à 148, 162) : classement par arrêté du 1er juillet 2014.


Territoire de Belfort


Belfort. - Gare de Belfort, sise 4, avenue Wilson : les façades, avec les marquises qu'elles supportent, et les toitures de l'ensemble des corps de bâtiments de la gare ; en totalité, la halle des messageries, ainsi que le corps de bâtiment abritant le vestibule des voyageurs (cad. BN 135, 80, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 29 janvier 2014.


Essonne


Vert-le-Grand. - Domaine de la Saussaie, sis 1, impasse du Stade : le parc, avec ses différentes constituantes hydrauliques (ponts, canaux, douves, biefs), ainsi que les façades et toitures des bâtiments, à l'exception du bâtiment dit de « l'orangerie » (cad. AI 4, cf. plan annexé à l‘arrêté) : inscription par arrêté du 18 juillet 2014.


Hauts-de-Seine


Bourg-la-Reine. - Villa Hennebique, sise 22, avenue Victor-Hugo et 1, avenue du Lycée-Lakanal : la villa avec sa parcelle d'implantation, en totalité (cad. M 242) : classement par arrêté du 16 janvier 2014.
Sceaux. - Maison Badin, sise 31, rue Paul-Couderc : la maison et son jardin, en totalié (cad. AG 19, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 5 mai 2014.


Val-de-Marne


Boissy-Saint-Léger ; Villecresnes. - Domaine du château de Grosbois : les parties suivantes du domaine, selon les plans 1 à 3 annexés à l'arrêté : à Boissy-Saint-Léger : les façades et les toitures du château proprement dit, le pavillon nord-ouest des communs en totalité, la partie correspondant aux cinq travées est de l'aile nord des communs en totalité, la grille et les deux pavillons d'entrée (cad. AT 1) ; la stèle du fils du maréchal Berthier (cad. AR 3) ; la tour cynégétique Saint-Hubert (cad. AS 20) ; les parties du parc comprenant l'obélisque de la grande allée et la glacière (cad. AT 1 ; AP 13, 14, 23, 24 ; AR 3, 10 à 12 ; AS 6, 34, 41, 43, 44) ; les murs de clôture du parc encore existants (cad. AT 1 ; AP 2) ; à Villecresnes : la demi-lune (cad. AB 259) : classement par arrêté du 14 février 2014.


Guadeloupe


Capesterre-Belle-Eau. - L'ensemble de six blocs de roches gravées situés dans la rivière de Bananier, ainsi que le terrain d'assiette, tels qu'ils sont figurés sur le plan annexé à l'arrêté (non cadastré) : inscription par arrêté du 1er octobre 2014.
Sainte-Rose. - Le bloc gravé et les polissoirs situés dans la rivière La Ramée, ainsi que le terrain d'assiette, tels qu'ils sont figurés sur le plan annexé à l'arrêté (non cadastré) : inscription par arrêté du 1er octobre 2014.
Vieux-Habitants. - Site du Plessis 2 : le bloc gravé ainsi que le terrain d'assiette tel qu'il est figuré sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AM 59) : inscription par arrêté du 1er octobre 2014.


Martinique


Basse-Pointe. - L'Habitation Leyritz, à savoir : pour la partie haute : l'ensemble du jardin, le bassin, la fontaine, la case à lessive, la maison et ses dépendances, le bâtiment dit « cases des gardes », le réseau hydraulique ; pour la partie industrielle : l'aqueduc, le moulin et sa roue, les vestiges du bâtiment dit « four à chaux » avec sa cheminée et l'ensemble du sol de la parcelle D 1 : inscription par arrêté du 9 mai 2014.
Fort-de-France. - Le feu à secteurs du fort Saint-Louis, sis boulevard du Chevalier-de-Sainte-Marthe (cad. AR 193) : classement par arrêté du 5 septembre 2014.
Fort-de-France. - Maison d'Aimé Césaire, sise 131, route de la Redoute : la maison en totalité, comprenant la maison d'habitation, les dépendances, le jardin, les murs de clôture et le sol de la parcelle AE 70, tels que délimités en rouge sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 2 décembre 2014.
Trois-Ilets (Les). - Le fort de la Pointe du Bout dans sa totalité, ainsi que son sol (cad. A 345) : inscription par arrêté du 16 avril 2014.


Guyane


Saint-Laurent-du-Maroni. - L'immeuble dit Maison Bleue, sis à l'angle des rues Montravel et Tourtet, en totalité (cad. AD 85) : classement par décret du 11 mars 2014.


Réunion


Port (Le). - La maison dite des Ingénieurs, sise 592 et 608, rue Amiral-Bosse, en totalité, avec les clôtures, le portail et le sol (cad. AD 7, 8) : inscription par arrêté du 14 mars 2014.
Port (Le). - La maison dite des Ingénieurs, sise 638, rue Amiral-Bosse, en totalité, avec les dépendances, les clôtures, le portail et le sol (cad. AD 9) : inscription par arrêté du 14 mars 2014.
Port (Le). - La maison dite des Ingénieurs, sise 688 et 710, rue Amiral-Bosse, en totalité, avec les dépendances, les clôtures, le portail et le sol (cad. AD 10, 11) : inscription par arrêté du 14 mars 2014.
Port (Le). - La maison jumelée dite des Ingénieurs, sise 746, 756 et 771, rue Amiral-Bosse, en totalité, avec les dépendances, les vestiges de l'ancienne infirmerie, les clôtures, le portail et le sol (cad. AD 12 à 14) : inscription par arrêté du 14 mars 2014.
Saint-Denis ; Possession (La). - Infrastructures ferroviaires : les anciennes infrastructures ferroviaires en totalité, y compris les tunnels, ponts, rails, panneaux de signalisation, depuis l'entrée par le boulevard sud à Saint-Denis jusque sur la parcelle où se trouvent les rails à La Possession (non cadastré) : inscription par arrêté du 14 mars 2014.
Saint-Denis ; Possession (La). - Chemin dit des Anglais : le chemin en totalité, d'une longueur de onze kilomètres depuis la barrière située à Saint-Bernard jusqu'à celle de La Possession, à l'exclusion de l'emprise située entre les deux accès du chemin à la Grande-Chaloupe (côté Saint-Denis et côté La Possession) (non cadastré) : inscription par arrêté du 14 mars 2014.
Saint-Denis. - L'immeuble de la Poste, sis 136, rue Juliette-Dodu, en totalité avec le sol (cad. AE 538) : inscription par arrêté du 14 mars 2014.
Saint-Louis. - L'aqueduc de Gol, sis rue des Acacias, en totalité avec le sol (cad. DE 1362) : inscription par arrêté du 14 mars 2014.
Sainte-Rose. - Le pont suspendu de la rivière de l'Est, en totalité (non cadastré) : inscription par arrêté du 14 mars 2014.


Saint-Pierre-et-Miquelon


Saint-Pierre. - Maison dite « Jézéquiel », située sur l'île aux Marins : la maison (cad. AD 77), ainsi que les cabestans extérieurs avec les rails, tels que délimités par un liseré rouge (les rails étant représentés par des traits rouges) sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 16 mai 2014.


Radiation/abrogation de l'inventaire au titre des monuments historiques
Hautes-Alpes


Abriès. - L'arrêté du 27 juin 1925 portant inscription au titre des monuments historiques de la vieille halle (cad. AC 199) est abrogé par arrêté du 7 février 2014.


Charente-Maritime


Bords. - L'arrêté du 17 janvier 1939 portant inscription au titre des monuments historiques du moulin à vent de La Groie-Quetier (cad. AD 237) est abrogé par arrêté du 24 juillet 2014.


Haute-Garonne


Toulouse. - L'arrêté du 19 avril 1933 portant inscription au titre des monuments historiques de l'hôtel Rivière sis 1, rue Pierre-Brunière (cad. AB 464) est abrogé par arrêté du 20 juin 2014.


Loire-Atlantique


Fay-de-Bretagne. - L'arrêté du 24 février 1944 portant inscription au titre des monuments historiques de la croix du Grand Mérimont (cad. L 1272) est abrogé par arrêté du 15 septembre 2014.
Piriac-sur-Mer. - L'arrêté du 26 octobre 1944 portant inscription au titre des monuments historiques de la croix de Penhareng (domaine public communal, non cadastré) est abrogé par arrêté du 8 juillet 2014.


Morbihan


Chapelle-Neuve (La). - L'arrêté du 17 mai 1933 portant inscription au titre des monuments historiques de la façade sud sur la cour d'honneur et des toitures du manoir de Kerbourvellec (cad. ZN 24) est abrogé par arrêté du 29 juillet 2014.
Locqueltas. - L'arrêté du 20 mars 1934 portant inscription au titre des monuments historiques du puits du presbytère, anciennement situé dans l'enclos du presbytère (aujourd'hui détruit) et déplacé sur la place de l'église (non cadastré) est abrogé par arrêté du 1er août 2014.
Quéven. - L'arrêté du 6 juin 1934 portant inscription au titre des monuments historiques de la nef, du transept et du chœur de la chapelle de la Trinité (cad. ZO 771, lieudit la Trinité) est abrogé par arrêté du 1er août 2014.


Bas-Rhin


Strasbourg. - L'arrêté du 25 juin 1929 portant inscription au titre des monuments historiques de l'oriel de la maison située 20, rue d'Austerlitz (cad. 16 117) est abrogé par arrêté du 28 avril 2014.


Paris


Paris 7e arrondissement. - L'arrêté du 30 mars 1965 portant inscription au titre des monuments historiques des façades et des toitures du bâtiment sur rue ; des façades et toitures du bâtiment sur jardin ; des sols de la cour d'honneur et du jardin (cad. AW 34) est abrogé par arrêté du 24 février 2014.


Tarn-et-Garonne


Castelsarrasin. - L'arrêté du 6 mai 1947 portant inscription au titre des monuments historiques de la stèle située 22, boulevard Marceau-Faure (cad. DE 350) est abrogé par arrêté du 24 mars 2014.
Moissac. - L'arrêté du 6 mai 1947 portant inscription au titre des monuments historiques du colombier de l'hippodrome de Castanet, chemin vicinal n° 5 (cad. CX 182) est abrogé par arrêté du 24 mars 2014.
Lacapelle-Livron. - L'arrêté du 19 juin 1926 portant inscription au titre des monuments historiques de la maison du 15e siècle située dans le bourg (cad. B 97) est abrogé par arrêté du 24 mars 2014.
Saint-Antonin-Noble-Val. - L'arrêté du 7 novembre 1927 portant inscription au titre des monuments historiques du fragment de « bas-relief gallo-romain » incrusté dans la façade d'un immeuble sis au 56, boulevard du Docteur-Benet (cad. AC 387) est abrogé par arrêté du 24 mars 2014.


Haute-Vienne


Saint-Germain-les-Belles. - L'arrêté du 27 février 1992 portant inscription au titre des monuments historiques de la maison de La Gourgauderie en totalité (cad. C 604) est abrogé par arrêté du 25 août 2014.


Rectificatif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel le 8 mai 2014
Paris


Paris 14e arrondissement. - Immeuble situé 21, rue Gazan :
Au lieu de ;
« L'immeuble en totalité (cad. AY 0014, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 17 mai 2013 »,
Lire :
« Les façades et toitures, ainsi que les parties communes (cad. AY 0014, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 17 mai 2013, modifié par arrêté du 29 juillet 2013 ».


Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel le 8 mai 2014
Paris


Paris 18e arr. - Cimetière Montmartre : La chapelle Fournier, sise avenue de la Croix, 1re ligne, division 28, n° 495 du cimetière (cad. AM 1, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 20 décembre 2013.


Essonne


Yerres. - Ancien château d'Yerres sis 2, place du 11-Novembre : l'ancien château en totalité, selon l'extension déterminée par les vestiges de son enceinte et le plan joint à l'arrêté (cad. AE 354) : inscription par arrêté du 20 décembre 2013.


Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel le 3 avril 2013
Hérault


Saint-Jean-de-Védas et Villeneuve-lès-Maguelone. - Le pont sur la Mosson, situé sur la route départementale n° 612, sur le domaine public routier non cadastré : inscription par arrêté du 13 février 2012.


Additif à la liste des immeubles protégés au titre des monuments historiques parue au Journal officiel le 2 avril 1996
Isère


Huez. - Site minier de Brandes : Les parcelles C 3, C 4, C 5 et C 6 faisant partie du site minier et situées au lieudit le Rocher Saint-Nicolas : classement par arrêté du 6 août 1995.