Arrêté du 27 août 2003 relatif au titre professionnel de régleur des machines et outillages de plasturgie-injection


JORF n°208 du 9 septembre 2003 page 15495
texte n° 3




Arrêté du 27 août 2003 relatif au titre professionnel de régleur des machines et outillages de plasturgie-injection

NOR: SOCF0311366A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2003/8/27/SOCF0311366A/jo/texte


Le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel de régleur des machines et outillages de plasturgie-injection ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de régleur des machines et outillages de plasturgie-injection ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative autres industries du 5 juin 2003,
Arrête :

Article 1


Le titre professionnel de régleur des machines et outillages de plasturgie-injection est créé.
Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.
Il est classé au niveau V de la nomenclature des niveaux de formation, telle que définie à l'article 2 du décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 susvisé et dans le domaine d'activité 225 u (code NSF).
Il sera réexaminé par la commission professionnelle consultative compétente dans un délai de trois années.

Article 2


Le référentiel d'emploi, d'activités, compétences et le référentiel de certification du titre professionnel de régleur des machines et outillages de plasturgie-injection sont disponibles dans tout centre AFPA ou centre agréé.

Article 3


Le titre professionnel de régleur des machines et outillages de plasturgie-injection est composé de quatre unités constitutives dont la liste suit :
1. Assurer la fabrication et le contrôle de pièces injectées en matière plastique ;
2. Prérégler, démarrer, conduire une presse à injecter avec équipements périphériques, en assurer la maintenance de premier niveau ;
3. Préparer et monter des outillages sur presse à injecter les matières plastiques ;
4. Contrôler le processus de production et régler les équipements en cas de dérive, sur tout type de presse à injecter les matières plastiques.
Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.

Article 4


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.

Article 5


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté et de son annexe, qui seront publiés au Journal officiel de la République française.

Annexe


A N N E X E


INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Intitulé :
Titre professionnel : régleur des machines et outillages de plasturgie-injection.
Niveau : V.
Code NSF : 225 u.


Résumé du référentiel d'emploi


Le régleur des machines et outillages de plasturgie-injection :
- prépare les outillages nécessaires aux fabrications à réaliser ;
- monte et démonte les moules sur les presses à injecter et effectue les raccordements aux équipements périphériques en respectant scrupuleusement les procédures de mise en oeuvre ;
- règle les différents équipements, principalement à partir d'écrans de commande ;
- démarre la fabrication ;
- surveille le bon fonctionnement des machines ;
- analyse les éventuels défauts constatés sur les produits fabriqués et intervient sur les réglages pour rendre la production conforme ;
- rend compte des quantités réalisées et transmet par écrit les consignes au régleur de l'équipe suivante.
Il peut également être amené à remplacer les conducteurs de lignes. Dans ce cas, il doit suivre la cadence définie par la gamme de fabrication. Cette fonction de conducteur lui est même entièrement dédiée quand il est responsable d'un ensemble de machines automatisées, y compris au niveau de l'évacuation des pièces ; il peut alors porter le titre d'opérateur régleur.
Circonstances habituelles du travail : le régleur des machines et outillages de plasturgie-injection travaille en atelier, généralement assez bruyant, sous la responsabilité d'un chef d'équipe. Il est autonome lors des phases de démarrage de fabrication ainsi que dans le cadre des interventions que sollicitent les conducteurs de lignes pour remédier à tout dysfonctionnement. Il travaille toujours en horaires postés (3 x 8, équipe de week-end).


Capacités attestées et descriptif
des composantes de la certification
1. Assurer la fabrication et le contrôle de pièces
injectées en matière plastique


Effectuer les démarrages simples après arrêt, y compris relance pique-carotte, étuve, colorateur, en suivant des procédures.
Maintenir l'outil de travail en bon état de propreté, en suivant des procédures.
Effectuer les opérations de finition légère et d'emballage, en suivant les instructions de la gamme de fabrication.
Effectuer la surveillance globale de la presse à injecter.
Assurer le suivi qualitatif et quantitatif de la production, en effectuant les contrôles d'aspect et dimensionnel des pièces injectées, et en renseignant les fiches de suivi, de contrôle et/ou cartes SPC.
2. Prérégler, démarrer, conduire une presse à injecter avec équipements périphériques, en assurer la maintenance de premier niveau
Entrer les réglages simples d'une presse à injecter et de ses équipements périphériques, à partir de fiches et disquettes, en suivant des procédures, en vue du démarrage en production.
Démarrer une nouvelle production sur presse à injecter équipée de matériels périphériques, en suivant des procédures, et identifier les éventuels défauts d'injection sur les pièces.
Surveiller le déroulement du cycle d'opérations réalisées par la presse à injecter et ses équipements périphériques, détecter les principaux incidents et dysfonctionnements et rendre compte précisément.
Assurer le suivi qualitatif et quantitatif de la production, en effectuant les contrôles d'aspect et dimensionnel des pièces injectées, et en renseignant les fiches de suivi, de contrôle et/ou cartes SPC.
Assurer la maintenance préventive du moule d'injection en cours de production.


3. Préparer et monter des outillages
sur presse à injecter les matières plastiques


Assurer la maintenance de premier niveau d'outillages d'injection, et en particulier le préventif et les réparations simples, en utilisant leur plan d'ensemble et/ou leur schéma de fonctionnement et les fiches de suivi moules correspondantes.
Préparer l'ensemble des outillages nécessaires à une nouvelle production de pièces injectées, à partir des informations du dossier de fabrication.
Monter un moule sur une presse à injecter et effectuer le réglage de la fermeture, en respectant les règles de sécurité.
Identifier et expliciter une éventuelle phase de dysfonctionnement lors de l'essai du fonctionnement mécanique d'un moule monté sur une presse à injecter.
Effectuer si besoin les principales vérifications de la compatibilité moule/presse à injecter.
4. Contrôler le processus de production et régler les équipements en cas de dérive, sur tout type de presse à injecter les matières plastiques
Analyser et corriger les défauts de moulage, lors des démarrages ou en cours de production, en utilisant la méthode de réglage la plus adaptée au type de matière plastique utilisée, et rendre compte des causes décelées et des modifications effectuées.
Identifier, sur appel d'un opérateur ou d'un conducteur de machines, les dysfonctionnements presse à injecter, outillages et équipements périphériques, y remédier et/ou rendre compte précisément au service maintenance.
Mettre en oeuvre, avec le dossier de fabrication, les différents matériels périphériques complexes de séchage matière, de coloration par mélange-maître ou colorant liquide, de chargement d'inserts, de déchargement automatisé de pièces.
Mettre en oeuvre un moule d'injection avec asservissements ou équipé d'un bloc chaud, en respectant les consignes particulières ou les procédures contenues dans le dossier outillage.
Accompagner un nouvel opérateur à son poste de travail, en particulier pour la prise en compte des aspects sécurité.
Participer à un groupe de travail de résolution de problèmes, et participer à la mise en application des résultats dans l'organisation de l'atelier, en particulier au niveau des changements de fabrication.
Participer au suivi de la maintenance préventive des machines et outillages, et en particulier ce qui concerne les aspects sécurité.


Secteurs d'activités ou types d'emploi
accessibles par le détenteur du titre


Entreprises plasturgistes transformant des matières plastiques par le procédé d'injection.
Entreprises industrielles d'autres secteurs d'activités ayant un atelier dit « intégré » qui comporte des machines de transformation de matière plastique par le procédé d'injection (ex. : fabrication de composants électriques, certaines entreprises du secteur agroalimentaire...).
Code(s) ROME :
45113 - Opérateur/opératrice sur machines de formage des matières plastiques et du caoutchouc ;
44313 - Régleur/régleuse.
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;
Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;
Arrêté du 25 novembre 2002.


Fait à Paris, le 27 août 2003.


Pour le ministre et par délégation :

La déléguée générale à l'emploi

et à la formation professionnelle,

C. Barbaroux