Arrêté du 31 juillet 2003 relatif au titre professionnel d'agent de restauration


JORF n°186 du 13 août 2003 page 14000
texte n° 7




Arrêté du 31 juillet 2003 relatif au titre professionnel d'agent de restauration

NOR: SOCF0311229A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2003/7/31/SOCF0311229A/jo/texte


Le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002, relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel agent de restauration ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel d'agent de restauration ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative transport, commerce et services du 3 avril 2003,
Arrête :


Le titre professionnel d'agent de restauration est créé.
Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.
Il est classé au niveau V de la nomenclature des niveaux de formation, telle que définie à l'article 2 du décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 susvisé et dans le domaine d'activité 334 t (code NSF).
Il sera réexaminé par la commission professionnelle consultative compétente dans un délai de cinq années.


Le référentiel d'emploi, d'activités, compétences et le référentiel de certification du titre professionnel d'agent de restauration sont disponibles dans tout centre AFPA ou centre agréé.


Le titre professionnel d'agent de restauration est composé de cinq unités constitutives dont la liste suit :
1. Préparer en assemblage des hors-d'oeuvre et des desserts ;
2. Réaliser des grillades minute en respectant le processus de remise en température de plats cuisinés à l'avance ;
3. Accueillir les clients, approvisionner et distribuer les plats en restauration self-service ;
4. Préparer et assurer un service à table simple (service des mets et boissons) ;
5. Réaliser la plonge manuelle de la batterie de cuisine et la plonge en machine de la vaisselle.
Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


La déléguée générale à l'emploi et à la formation professionnelle est chargée de l'exécution du présent arrêté et de son annexe, qui seront publiés au Journal officiel de la République française.


A N N E X E


INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Intitulé :
Titre professionnel : agent de restauration.
Niveau : V.
Code NSF : 334 t.


Résumé du référentiel d'emploi


L'agent de restauration effectue, dans des lieux de restauration de catégorie standard, diverses tâches simples concourant notamment à la préparation des plats en cuisine et au service aux clients en salle : préparation de mets froids, distribution des plats aux différents comptoirs d'un self-service, service à table en salle à manger de restaurants de type brasserie, plonge.
L'emploi implique la station debout, de fréquentes allées et venues ainsi que des manutentions légères. Il s'exerce en horaires de jour comme de soirée, en continu ou avec des coupures, et éventuellement les dimanches et les jours fériés. Au cours de la journée, il peut être soumis à des périodes d'activité soutenue (« coup de feu »).


Capacités attestées et descriptif des composantes
de la certification
1. Préparer en assemblage des hors-d'oeuvre et des desserts


Préparer les matières premières alimentaires destinées à la transformation et à l'assemblage.
Réaliser l'assemblage et le dressage des hors-d'oeuvre et des desserts.


2. Réaliser des grillades minute en respectant le processus
de remise en température des plats cuisinés à l'avance (PCA)


Effectuer la remise en température de plats cuisinés à l'avance.
Assurer pendant le service une production culinaire simplifiée au poste grillade.


3. Accueillir les clients, approvisionner
et distribuer les plats en restauration self-service


Effectuer la mise en place de la salle à manger du self-service.
Réaliser la mise en place de la distribution et assurer le service aux postes froids et chauds.
Enregistrer (typer) le contenu des plateaux repas commandés et effectuer l'encaissement.


4. Préparer et assurer un service à table simple
(service des mets et boissons)


Réaliser les mises en place d'une salle de restaurant de type brasserie pour assurer le service.
Accueillir les clients et réaliser un service simplifié en assurant le suivi des tables.


5. Réaliser la plonge à la main de la « batterie »
de cuisine et la plonge en machine de la vaisselle


Effectuer le débarrassage des plateaux repas en salle de self-service en respectant l'intimité des clients.
Récurer et laver à la main la « batterie » de cuisine.
Assurer la conduite du lavage en machine de la vaisselle.


Secteur d'activité ou types d'emploi
accessibles par le détenteur du titre


L'emploi s'exerce aussi bien en restauration commerciale que sociale : cafétéria, restaurant d'entreprise ou scolaire, restaurant à thèmes, petite restauration traditionnelle, brasserie, résidence pour personnes âgées, résidence hôtelière, restauration rapide ou restauration mobile (bateaux et trains).
Codes ROME :
13211 - Agent de restauration ;
13221 - Employé polyvalent de restauration ;
13211 - Aide de cuisine ;
13311 - Employé de café, bar brasserie.
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;
Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;
Arrêté du 25 novembre 2002.


Fait à Paris, le 31 juillet 2003.


Pour le ministre et par délégation :

Par empêchement de la déléguée générale

à l'emploi et à la formation professionnelle :

Le directeur, délégué adjoint,

S. Clement