Arrêté du 22 juillet 2003 relatif au titre professionnel de technicien(ne) réseaux et télécommunications d'entreprise


JORF n°176 du 1 août 2003 page 13136
texte n° 13




Arrêté du 22 juillet 2003 relatif au titre professionnel de technicien(ne) réseaux et télécommunications d'entreprise

NOR: SOCF0311065A
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2003/7/22/SOCF0311065A/jo/texte


Le ministre des affaires sociales, du travail et de la solidarité,
Vu le décret n° 2002-615 du 26 avril 2002 relatif à la validation des acquis de l'expérience pour la délivrance d'une certification professionnelle ;
Vu le décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 relatif au répertoire national des certifications professionnelles ;
Vu le décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 relatif au titre professionnel délivré par le ministre chargé de l'emploi ;
Vu l'arrêté du 25 novembre 2002 relatif aux conditions de délivrance du titre professionnel du ministère chargé de l'emploi ;
Vu le référentiel d'emploi, d'activités, compétences du titre professionnel de technicien(ne) réseaux et télécommunications d'entreprise ;
Vu le référentiel de certification du titre professionnel de technicien(ne) réseaux et télécommunications d'entreprise ;
Vu l'avis de la commission professionnelle consultative gestion et traitement de l'information du 18 juin 2003,
Arrête :


Le titre professionnel de technicien(ne) réseaux et télécommunications d'entreprise est créé.
Il est délivré dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.
Il est classé au niveau IV de la nomenclature des niveaux de formation, telle que définie à l'article 2 du décret n° 2002-616 du 26 avril 2002 susvisé et dans le domaine d'activité 326 r (code NSF).
Il sera réexaminé par la commission professionnelle consultative compétente dans un délai de trois années.


Le référentiel d'emploi, d'activités, compétences et le référentiel de certification du titre professionnel de technicien(ne) réseaux et télécommunications d'entreprise sont disponibles dans tout centre AFPA ou centre agréé.


Le titre professionnel de technicien(ne) réseaux et télécommunications d'entreprise est composé de trois unités constitutives dont la liste suit :
1. Intégrer des équipements de réseaux et de télécommunications d'entreprise ;
2. Installer et mettre en service des systèmes de réseaux et de télécommunications d'entreprise ;
3. Maintenir des systèmes de réseaux et de télécommunications d'entreprise.
Elles peuvent être sanctionnées par des certificats de compétences professionnelles (CCP) dans les conditions prévues par l'arrêté du 25 novembre 2002 susvisé.


L'annexe au présent arrêté comporte les informations requises pour l'inscription du titre professionnel au répertoire national des certifications professionnelles.


Le délégué adjoint à l'emploi et à la formation professionnelle est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Annexe


A N N E X E


INFORMATIONS REQUISES POUR L'INSCRIPTION DU TITRE PROFESSIONNEL AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES
Intitulé :
Titre professionnel : technicien(ne) réseaux et télécommunications d'entreprise.
Niveau : IV.
Code NSF : 326 r.


Résumé du référentiel d'emploi


Le technicien réseaux et télécommunications d'entreprise, à partir du cahier des charges client, intègre, installe, met en service, dépanne, maintient, fait évoluer des systèmes de réseaux de communications (données, voix, images), de télécommunications et leurs périphériques.
Le technicien, pour installer et mettre en service, applique des procédures en respectant les règles de sécurité. Il vérifie la conformité de son installation du point de vue technique et en fonction des demandes du client.
Il procède aux contrôles des systèmes de réseaux et de télécommunications en utilisant des appareils de test et de mesure pour valider ses contrôles. Il dépanne par remplacement et paramétrage de sous-ensembles.
Le TRTE intervient dans le cadre de procédures, de cahier des charges, de contrat de services, seul ou en relation avec d'autres techniciens.


Capacités attestées et descriptif
des composantes de la certification
1. Intégrer des équipements de réseaux
et de télécommunications d'entreprise


Assembler et raccorder les éléments d'un équipement de réseaux et de télécommunications d'entreprise à intégrer.
Configurer et paramétrer des équipements de réseaux et de télécommunications d'entreprise.
Effectuer des essais fonctionnels d'équipements de réseaux et de télécommunications d'entreprise.


2. Installer et mettre en service des systèmes
de réseaux et de télécommunications d'entreprise


Réaliser et mettre en conformité une installation de réseaux et de télécommunications d'entreprise.
Réaliser la mise en service d'une installation de réseaux et de télécommunications d'entreprise.
Réaliser la recette d'une installation de réseaux et de télécommunications d'entreprise.


3. Maintenir des systèmes de réseaux
et de télécommunications d'entreprise


Diagnostiquer sur site ou à distance les dysfonctionnements des systèmes de réseaux et de télécommunications d'entreprise.
Dépanner sur site ou à distance des systèmes de réseaux et de télécommunications d'entreprise.
Effectuer les mises à jour des équipements de systèmes de réseaux et de télécommunications d'entreprise.
Assurer le suivi d'exploitation des systèmes de réseaux et de télécommunications d'entreprise.


Secteurs d'activités ou types d'emploi accessibles
par le détenteur du titre


Le technicien réseaux et télécommunications d'entreprise travaille en atelier et/ou en clientèle chez différents types d'employeurs : fabricants, assembleurs, distributeurs, sociétés de services (SSII), opérateurs de télécommunications, installateurs/intégrateurs.
Codes ROME :
52333 - Maintenicien en électronique ;
52321 - Technicien de maintenance en informatique ;
52311 - Technicien d'installation d'équipements industriels et professionnels.
Réglementation de l'activité :
Néant.
Autorité responsable de la certification :
Ministère chargé de l'emploi.
Bases légales et réglementaires :
Loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002 de modernisation sociale ;
Décret n° 2002-1029 du 2 août 2002 ;
Arrêté du 25 novembre 2002.


Fait à Paris, le 22 juillet 2003.


Pour le ministre et par délégation :

Par empêchement de la déléguée générale

à l'emploi et à la formation professionnelle :

Le directeur, délégué adjoint,

S. Clement