Convention collective nationale des cabinets d'experts-comptables et de commissaires aux comptes du 9 décembre 1974. Etendue par arrêté du 30 mai 1975 JONC 12 juin 1975. - Textes Salaires - Avenant n° 42 du 5 avril 2019 relatif aux salaires

Etendu par arrêté du 23 décembre 2019 JORF 29 décembre 2019

IDCC

  • 787

Signataires

  • Fait à :
    Fait à Paris, le 5 avril 2019. (Suivent les signatures.)
  • Organisations d'employeurs :
    ECF,
  • Organisations syndicales des salariés :
    CFE-CGC ; FEC FO ; F3C CFDT,

Numéro du BO

  • 2019-29
 
Naviguer dans le sommaire
  • Article

    En vigueur étendu

    Conformément à l'article 5.1.1, et notamment le 5.1.1.3, les parties, dans le cadre de l'examen annuel des salaires, conviennent de différentes mesures contribuant à l'augmentation des salaires minima :

    La valeur de base demeure appliquée aux 164 premiers points et la valeur hiérarchique s'appliquera au-delà.

    La valeur de base et la valeur hiérarchique sont fixées comme suit :
    – valeur de base : 109,64 € brut ;
    – valeur hiérarchique : 67,53 € brut.

    Pour les salariés inscrits à l'ordre des experts-comptables et/ou à la compagnie des commissaires aux comptes relevant de l'indice 40 de la grille générale des emplois figurant en annexe B de la convention collective, la rémunération annuelle minimale s'élève à 42 037,83 € brut.

    Compte tenu de son objet, le présent accord ne comporte pas de disposition particulière pour les cabinets de moins de 50 salariés.

    La commission paritaire permanente de négociation, d'interprétation et de conciliation poursuivra en 2019 l'examen de l'accord de branche du 4 janvier 2013 relatif à l'égalité professionnelle.

    Sous réserve de l'exercice par les syndicats de salariés du droit d'opposition, le présent accord s'appliquera à compter du 1er jour du mois civil suivant la parution au Journal officiel de son arrêté ministériel d'extension.

    Le présent accord fera l'objet d'un dépôt sur la base nationale des conventions et accords collectifs, consultable sur www.legifrance.gouv.fr (rubrique « Accords collectifs »).

    Les syndicats signataires mandatent le secrétariat de la commission paritaire permanente de négociation, d'interprétation et de conciliation pour demander l'extension du présent accord.

Retourner en haut de la page