Convention collective nationale concernant le personnel des centres équestres du 11 juillet 1975. Etendue par arrêté du 14 juin 1976 JONC 8 août 1976.

IDCC

  • 7012

Signataires

  • Organisations d'employeurs :
    Groupement hippique national ; Fédération française d'équitation.
  • Organisations syndicales des salariés :
    Fédération nationale agroalimentaire et forestière C.G.T. ; Fédération générale agroalimentaire C.F.D.T. ; Fédération des syndicats chrétiens des organismes et professions de l'agriculture C.F.T.C. : Syndicat national des cadres d'entreprises agricoles C.G.C.
  • Adhésion :
    Adhérents : Organisation patronale : Syndicat national des exploitants d'établissements professionnels d'enseignement équestre (S.N.E.E.P.E.E.). Organisation syndicale de salariés : Fédération générale des travailleurs de l'agriculture, de l'alimentatiton, des tabacs et allumettes et des secteurs connexes C.G.T.-F.O.
 
Naviguer dans le sommaire
    • Article 55 (non en vigueur)

      Remplacé

      Création Avenant n° 40 1987-10-13 en vigueur le 27 octobre 1987 étendu par arrêté du 15 février 1988 JORF 26 février 1988

      I. - Départ à la retraite à l'initiative du salarié

      Il bénéficie, s'il a atteint ou dépassé l'âge de soixante ans, d'une indemnité de départ à la retraite, fixée comme suit, en fonction de son ancienneté dans l'entreprise :

      1. Personnel ouvrier et agent de maîtrise :

      - 1/2 mois de salaire après 5 ans d'ancienneté ;

      - 1 mois de salaire après 10 ans d'ancienneté ;

      - 1,5 mois de salaire après 20 ans d'ancienneté ;

      - 2 mois de salaire après 30 ans d'ancienneté.

      2. Personnel cadre :

      - 1 mois de salaire après 5 ans d'ancienneté ;

      - 2 mois de salaire après 10 ans d'ancienneté ;

      - 3 mois de salaire après 20 ans d'ancienneté.

      Le salaire de référence est le salaire moyen des 12 ou 3 derniers mois, selon la formule la plus avantageuse pour le salarié.

      II. - Départ à la retraite à l'initiative de l'employeur

      1. Mise à la retraite par l'employeur ne constituant pas un licenciement.

      L'employeur peut décider la mise à la retraite du salarié lorsque celui-ci atteint ou dépasse l'âge de soixante ans, lorsque celui-ci peut bénéficier d'une pension de vieillesse au taux plein (tous régimes de base confondus) et remplit les conditions d'ouverture du droit et service de ladite pension.

      Dans ce cas, la mise à la retraite n'est pas un licenciement. L'employeur devra néanmoins respecter le délai de préavis de licenciement prévu aux accords particuliers pour chaque catégorie de personnel.

      Dans ces conditions, le salarié bénéficie d'une indemnité de mise à la retraite fixée comme suit, en fonction de son ancienneté dans l'entreprise :

      a) Personnel ouvrier et agent de maîtrise :

      - 1/10 de mois de salaire par année d'ancienneté ;

      b) Personnel cadre :

      - 1 mois de salaire après 5 ans d'ancienneté ;

      - 2 mois de salaire après 10 ans d'ancienneté ;

      - 3 mois de salaire après 20 ans d'ancienneté.

      Le salaire de référence est le salaire moyen des douze ou trois derniers mois, selon la formule la plus avantageuse pour le salarié.

      2. Mise à la retraite par l'employeur constituant un licenciement.

      Si le salarié atteint ou dépasse l'âge de soixante ans et que les conditions légales de mise à la retraite ne sont pas remplies, l'employeur peut, s'il est en mesure de justifier d'un motif réel et sérieux, rompre le contrat en respectant la procédure de licenciement.

      Dans ce cas, le salarié bénéficie de l'indemnité de licenciement prévue à chaque accord particulier, si les conditions en sont remplies.
    • Article 55

      En vigueur étendu

      Création Avenant n° 40 1987-10-13 en vigueur le 27 octobre 1987 *étendu par arrêté du 15 février 1988 JORF 26 février 1988 avec exclusions*

      Modifié par Avenant n° 41 1988-05-10 en vigueur le 11 juin 1988 *étendu par arrêté du 23 août 1988 JORF 3 septembre 1988*

      Dispositions générales

      La grille de classification est construite à partir du niveau de qualification de l'emploi.

      Il n'y a pas de lien direct entre la qualification requise pour l'emploi et la qualification réelle du titulaire de l'emploi.

      La convention collective fixe un niveau de rémunération en fonction de la nature des emplois offerts par l'entreprise et non pas en fonction de la qualification individuelle des salariés.

      Le recrutement d'un salarié est une décision individuelle. Il est de la responsabilité de l'employeur de vérifier si le salarié possède la qualification requise.

      Chaque emploi est composé d'un emploi minimum (pré-requis exigés) et d'un emploi maximum (expertise professionnelle) et fait appel à des connaissances, à des compétences et à des aptitudes.

      Arrêté du 2 février 1999 art. 1 : extension sous réserve :

      - aux articles 55 à 59 de la convention, l'obligation pour tout salarié affecté à des tâches d'enseignement, d'encadrement ou d'animation d'une activité équestre, d'être titulaire d'un diplôme inscrit sur une liste d'homologation établie par le ministère chargé des sports (art. 43 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives).

    • Article 55 (non en vigueur)

      Remplacé

      Création Avenant n° 40 1987-10-13 en vigueur le 27 octobre 1987 *étendu par arrêté du 15 février 1988 JORF 26 février 1988 avec exclusions*

      I. - Départ à la retraite à l'initiative du salarié

      Le salarié quittant volontairement son emploi pour bénéficier du droit à une pension de vieillesse est tenu de respecter le délai de préavis-démission prévu aux accords particuliers pour chaque catégorie de personnel (1).

      Il bénéficie, s'il a atteint ou dépassé l'âge de soixante ans, d'une indemnité de départ à la retraite, fixée comme suit, en fonction de son ancienneté dans l'entreprise :

      1. Personnel ouvrier et agent de maîtrise :

      - 1/2 mois de salaire après 5 ans d'ancienneté ;

      - 1 mois de salaire après 10 ans d'ancienneté ;

      - 1,5 mois de salaire après 20 ans d'ancienneté ;

      - 2 mois de salaire après 30 ans d'ancienneté.

      2. Personnel cadre :

      - 1 mois de salaire après 5 ans d'ancienneté ;

      - 2 mois de salaire après 10 ans d'ancienneté ;

      - 3 mois de salaire après 20 ans d'ancienneté.

      Le salaire de référence est le salaire moyen des 12 ou 3 derniers mois, selon la formule la plus avantageuse pour le salarié.


      II. - Départ à la retraite à l'initiative de l'employeur

      1. Mise à la retraite par l'employeur ne constituant pas un licenciement.

      L'employeur peut décider la mise à la retraite du salarié lorsque celui-ci atteint ou dépasse l'âge de soixante ans, lorsque celui-ci peut bénéficier d'une pension de vieillesse au taux plein (tous régimes de base confondus) et remplit les conditions d'ouverture du droit et service de ladite pension.

      Dans ce cas, la mise à la retraite n'est pas un licenciement. L'employeur devra néanmoins respecter le délai de préavis de licenciement prévu aux accords particuliers pour chaque catégorie de personnel.

      Dans ces conditions, le salarié bénéficie d'une indemnité de mise à la retraite fixée comme suit, en fonction de son ancienneté dans l'entreprise :

      a) Personnel ouvrier et agent de maîtrise :

      - 1/10 de mois de salaire par année d'ancienneté ;

      b) Personnel cadre :

      - 1 mois de salaire après 5 ans d'ancienneté ;

      - 2 mois de salaire après 10 ans d'ancienneté ;

      - 3 mois de salaire après 20 ans d'ancienneté.

      Le salaire de référence est le salaire moyen des douze ou trois derniers mois, selon la formule la plus avantageuse pour le salarié.

      2. Mise à la retraite par l'employeur constituant un licenciement.

      Si le salarié atteint ou dépasse l'âge de soixante ans et que les conditions légales de mise à la retraite ne sont pas remplies, l'employeur peut, s'il est en mesure de justifier d'un motif réel et sérieux, rompre le contrat en respectant la procédure de licenciement.

      Dans ce cas, le salarié bénéficie de l'indemnité de licenciement prévue à chaque accord particulier, si les conditions en sont remplies.

      (1) Cet alinéa a été exclu de l'extension.

    • Article 56

      En vigueur étendu

      Création Avenant n° 64 1998-04-23 en vigueur le 1er octobre 1998 BO conventions collectives 98-33 étendu par arrêté du 2 février 1999 JORF 10 février 1999

      Dispositions générales

      La grille comprend 5 catégories et 13 emplois répartis selon 3 familles :

      Classement par catégorie

      (Coef : coefficient)

      Catégorie 1 Coef
      Agent d'entretien 100
      Agent,
      hôtesse d'accueil 103
      Soigneur 103
      Cavalier soigneur 106
      Animateur soigneur 109
      Catégorie 2 Coef
      Secrétaire 111
      Guide équestre 118
      Soigneur responsable
      d'écurie 121
      Enseignant animateur 130
      Catégorie 3 Coef
      Secrétaire-comptable 150
      Enseignant 150
      Catégorie 4 Coef
      Enseignant responsa.
      pédagogique 167
      Catégorie 5 Coef
      Directeur 193

      Classement par familles d'emploi

      Maintenance. - Soins

      EMPLOI CAT.COEF.
      Agent d'entretien 1 100
      Soigneur 1 103
      Cavalier soigneur 1 106
      Soigneur
      responsab. d'écurie2 121

      Animation. - Enseignement

      EMPLOI CAT.COEF.
      Animateur soigneur1 109
      Guide équestre 2 118
      Enseignant
      animateur 2 130
      Enseignant 3 150
      Enseignant
      responsable 4 167
      pédagogique

      Administratifs. Direction

      EMPLOI CAT.COEF.
      Agent hôtesse 1 103
      d'accueil
      Secrétaire 2 111
      Secrétaire-compta.3 150
      Directeur 5 193

      Arrêté du 2 février 1999 art. 1 : extension sous réserve :

      - aux articles 55 à 59 de la convention, l'obligation pour tout salarié affecté à des tâches d'enseignement, d'encadrement ou d'animation d'une activité équestre, d'être titulaire d'un diplôme inscrit sur une liste d'homologation établie par le ministère chargé des sports (art. 43 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives).

    • Article 57

      En vigueur étendu

      Création Avenant n° 64 1998-04-23 en vigueur le 1er octobre 1998 BO conventions collectives 98-33 étendu par arrêté du 2 février 1999 JORF 10 février 1999

      Dispositions générales

      La grille de classification comprend des fonctions de base et des fonctions supplémentaires.

      Les fonctions de base et les fonctions supplémentaires sont constituées de tâches définies dans les tableaux n° 1 et n° 2.

      A. - Fonctions de base (cf. tableau n° 1)

      Les emplois d'agent d'entretien catégorie 1, de soigneur catégorie 1, de cavalier soigneur catégorie 1, d'animateur soigneur catégorie 1 et de soigneur responsable d'écurie catégorie 2 ont quatre fonctions de base :

      - entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés ;

      - accueil ;

      - animation ;

      - gestion.

      Les emplois d'agent hôtesse d'accueil catégorie 1, de secrétaire catégorie 2 et de secrétaire-comptable catégorie 3 ont trois fonctions de base :

      - accueil ;

      - animation ;

      - gestion.

      Les emplois de guide équestre catégorie 2, d'enseignant animateur catégorie 2, d'enseignant catégorie 3, d'enseignant responsable pédagogique catégorie 4 et de directeur catégorie 5 ont cinq fonctions de base :

      - soins et valorisation des équidés ;

      - accueil ;

      - animation ;

      - gestion ;

      - enseignement.

      B. - Fonctions supplémentaires (cf. tableau n° 2)

      Les emplois d'agent d'entretien catégorie 1 et d'agent hôtesse d'accueil catégorie 1 ont une fonction supplémentaire.

      L'emploi d'animateur soigneur catégorie 1 a deux fonctions supplémentaires.

      Les emplois de secrétaire catégorie 2 et de secrétaire-comptable catégorie 3 ont trois fonctions supplémentaires.

      Les emplois de soigneur responsable d'écurie catégorie 2, de guide équestre catégorie 2, d'enseignant animateur catégorie 2, d'enseignant catégorie 3, d'enseignant responsable pédagogique catégorie 4 et de directeur catégorie 5 ont quatre fonctions supplémentaires.

      GRILLE DE CLASSIFICATION DES EMPLOIS ET DESQUALIFICATIONS - FONCTIONS DE BASE (FB) (Tableau 1)

      Catégorie 1, Soigneur :

      ENTRETIEN ET MAINTENANCE soins et valorisation des équidés :

      - Assure les soins aux équidés, comprend le comportement des équidés et développe des contacts avec eux.

      ACCUEIL : Oriente les demandes des publics, participe à la qualité de l'accueil.

      ANIMATION : S'intègre dans une équipe d'animation.

      GESTION : Gère les soins courants assurés aux équidés, informe et rend compte des stocks (alimentation, fourrage...).

      ENSEIGNEMENT : -

      COEFFICIENT : 103

      Catégorie 1, Cavalier soigneur :

      ENTRETIEN ET MAINTENANCE soins et valorisation des équidés :

      - Assure les soins courants aux équidés et apprécie leur état de santé.

      Est associé au débourrage et au travail des équidés.

      Met en oeuvre les règles de sécurité et d'hygiène qui s'imposent.

      ACCUEIL : Participe à l'accueil des cavaliers et des groupes d'enfants et d'adultes, informe des règles de sécurité.

      ANIMATION : Participe aux promenades, assiste des groupes de cavaliers.

      GESTION : Gère les soins selon prescription du vétérinaire.

      ENSEIGNEMENT : -

      COEFFICIENT : 106

      CATEGORIE 1, Animateur soigneur :

      ENTRETIEN ET MAINTENANCE soins et valorisation des équidés :

      - Participe au débourrage et au travail des équidés d'école.

      ACCUEIL : Participe à l'accueil des publics et informe des règles de sécurité, présente les activités de l'entreprise.

      ANIMATION : Peut être intégré dans une équipe d'animation, participe à l'organisation et au déroulement des activités équestres ou autres et met en oeuvre les règles d'hygiène et de sécurité qui s'imposent, participe à l'animation de groupes d'enfants et d'adultes.

      GESTION : Gère la ferrure, le matériel d'animation et les règles de sécurité inhérentes à l'exercice de son activité professionnelle.

      ENSEIGNEMENT : -

      COEFFICIENT : 109

      CATEGORIE 1, Soigneur responsable d'écurie :

      ENTRETIEN ET MAINTENANCE soins et valorisation des équidés :

      - Assure le débourrage selon un planning de travail, participe au travail des équidés d'école, organise et distribue le travail selon les consignes, observe et apprécie l'état des installations.

      ACCUEIL : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène.

      ANIMATION : Participe aux activités et en assure le déroulement logistique, participe à l'encadrement de groupes de débutants.

      GESTION : Gère le suivi du personnel de catégorie 1, les soins, les stocks, la pharmacie et les écuries, en général selon les règles liées à l'hygiène et à la sécurité.

      ENSEIGNEMENT : -

      COEFFICIENT : 121

      CATEGORIE 2, Secrétaire :

      ENTRETIEN ET MAINTENANCE soins et valorisation des équidés :-

      ACCUEIL : Réceptionne, vérifie et enregistre l'information et leur donne une suite efficace, décèle les erreurs et les corrige, tient à jour les fichiers, assure le suivi de la comptabilité courante et élémentaire, suit le planning de la clientèle avec les animateurs et enseignants.

      ANIMATION : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.

      GESTION : Gère le suivi du personnel d'accueil, la comptabilité simple, les fichiers clientèle et fournisseurs, la facturation, les relances, le courrier, les messages, le standard, l'informatique, la relation clientèle.

      ENSEIGNEMENT : -

      COEFFICIENT : 111

      :------------------------------:

      CATEGORIE 2, Guide équestre :

      ENTRETIEN ET MAINTENANCE soins et valorisation des équidés :

      - Assure et contrôle le débourrage des équidés de randonnée, assure et évalue le travail des équidés de randonnée, est responsable des soins pendant tout le déroulement de la randonnée, est capable de déceler boiteries, troubles respiratoires, abcès, mycoses.. , adopte une attitude préventive des blessures de harnachement, des accidents d'attache, prend des précautions dans l'installation des équidés en étape et assure l'alimentation et l'abreuvement.

      ACCUEIL : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène, porte une attention particulière à l'accompagnement des enfants, est réceptif aux besoins de la clientèle et à ses motivations, se soucie de la qualité des relations avec la population et les usagers de l'espace naturel (agriculteurs, forestiers...), se préoccupe des conditions de réception lors des nuits en gîte d'étape.

      ANIMATION : Développe l'aspect touristique de la randonnée, organise et anime les soirées, évalue l'impact en termes de satisfaction de la clientèle et améliore ses prestations, s'informe sur les aspects culturels et économiques des régions traversées et en communique les principales caractéristiques.

      GESTION : Gère le suivi du personnel de catégorie 1, la clientèle (organisation et répartition selon âge, niveau, motivation,...), les équidés (travail, repos).

      Assure :

      - le renouvellement des équidés (vente-achat) et se préoccupe de leur devenir avant leur " fin de carrière ", la préparation et le déroulement de la randonnée (itinéraire, budget, sécurité, pharmacie, ferrure, livrets sanitaires).

      ENSEIGNEMENT : Transmet les bases techniques liées à la pratique de la randonnée, topographie et conduite du cheval sur la voie publique, harnachement et préparation du bât, notions de ferrure et de soins d'urgence.

      COEFFICIENT : 118

      CATEGORIE 3, Secrétaire comptable :

      ENTRETIEN ET MAINTENANCE soins et valorisation des équidés :-

      ACCUEIL : Développe la qualité et la cohérence de la communication de l'entreprise, entretient et développe un réseau de relations professionnelles, hiérarchise les informations selon leur importance et leur urgence.

      ANIMATION : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.

      GESTION : Gère le suivi du personnel de catégorie 1 et 2, le suivi des clients, des fournisseurs, le suivi de la trésorerie (banque), les salaires, déclarations aux organismes concernés.

      - Assure les commandes sous ordres, assure la comptabilité générale jusqu'au bilan (journaux, comptes généraux, balances, grand-livre).

      - Participe à l'élaboration du budget prévisionnel.

      ENSEIGNEMENT : -

      COEFFICIENT : 150

      CATEGORIE 4, Enseignant responsable pédagogique :

      ENTRETIEN ET MAINTENANCE soins et valorisation des équidés : - Organise, assiste, contrôle et planifie la gestion des équidés, veille à la préservation de leur intégrité morale et physique assure et contrôle la propreté de l'entreprise.

      ACCUEIL : Améliore et développe les prestations en fonction des besoins recensés de la clientèle, capable de résoudre des difficultés liées aux relations humaines, que ce soit au sein de l'entreprise ou vis-à-vis de la clientèle. ANIMATION : Préconise des produits d'animation, programme les activités.

      GESTION : Gère le suivi du personnel de catégorie 1, 2 et 3, les les équidés d'école, la politique d'achat des équidés, la formation, la compétition - Evalue les atouts et contraintes de l'entreprise liés à l'environnement. - Estime les possibilités de développement de l'entreprise en fonction de l'évolution de la demande.

      ENSEIGNEMENT : Maîtrise la pédagogie différenciée, possède un début d'expertise dans une activité d'enseignement, contrôle et coordonne l'organisation pédagogique, peut encadrer et animer une équipe pédagogique.

      COEFFICIENT : 167

      :------------------------------:

      CATEGORIE 5, Directeur :

      ENTRETIEN ET MAINTENANCE soins et valorisation des équidés :

      - Est garant de l'éthique professionnelle dans la gestion des équidés : à ce titre, il s'assure de l'application stricte des règles relatives au maintien de leur bien-être et de leur confort, est garant de la propreté de l'entreprise.

      ACCUEIL : Coordonne et contrôle l'ensemble du système d'information-communication, s'assure de la qualité des services rendus, prévient et gère les conflits de toute nature, veille au développement de l'image de l'entreprise.

      ANIMATION : Veille au bon déroulement des activités proposées sous l'angle de la sécurité et de la qualité.

      GESTION : Gère la politique globale, l'entreprise et l'ensemble des moyens, le personnel, les investissements, le budget, la formation continue, les prévisions, les résultats.

      ENSEIGNEMENT : Organise l'évaluation et l'évolution des pratiques, apprécie les potentialités et l'initiative, favorise la réflexion et l'expérimentation de méthodes pédagogiques, recueille des avis, apprécie les arguments avant de décider de la politique pédagogique globale de l'entreprise, met en oeuvre le projet pédagogique de l'entreprise, développe la motivation.

      COEFFICIENT : 193 :------------------------------:

      FONCTIONS SUPPLÉMENTAIRES (FS) (Tableau 2)

      CATÉGORIE I, Soigneur

      TUTORAT : -

      FORMATION : -

      SPÉCIALISATION : -

      CONCEPTION INNOVATION :-

      CATÉGORIE I : Cavalier soigneur

      TUTORAT : -

      FORMATION : -

      SPÉCIALISATION : dans l'exploitation d'équidés en compétition.

      CONCEPTION INNOVATION :-

      CATÉGORIE I : Soigneur animateur

      TUTORAT : Selon l'expérience et les compétences acquises, assure le tutorat de la catégorie I.

      FORMATION : -

      SPÉCIALISATION : dans l'animation des groupes d'enfants et d'adolescents, le tourisme équestre, dans l'exploitation d'équidés en compétition.

      CONCEPTION INNOVATION :-

      CATÉGORIE I : Agent hôtesse d'accueil

      TUTORAT : -

      FORMATION : -

      SPÉCIALISATION : en informatique, relations clients.

      CONCEPTION INNOVATION :-

      CATÉGORIE II : Soigneur responsable d'écurie

      TUTORAT : Transmet des connaissances et des savoir-faire liés à l'emploi, assiste aux entretiens d'évaluation.

      FORMATION : Peut participer à l'animation de sessions de formation, analyse la nature du besoin de formation des stagiaires de catégorie I, participe à l'élaboration d'un projet collectif de formation.

      SPÉCIALISATION : dans la formation en zootechnie, dans l'animation, dans le tourisme équestre, dans l'exploitation d'équidés en compétition.

      CONCEPTION INNOVATION : Crée des conditions environnementales matérielles et relationnelles favorables au maintien du moral des équidés et ce de manière permanente, propose des thèmes et des modules de formation liés à son métier et à son expérience.

      CATÉGORIE II : Guide équestre

      TUTORAT : Transmet des connaissances et des savoir-faire liés à l'emploi.

      FORMATION : Participe à des sessions de formation sur :

      - la sécurité, l'organisation et le déroulement d'une randonnée ;

      - les soins, la maréchalerie, la bourrellerie ;

      - la réglementation (codes rural, route, civil) ;

      - la topographie, les produits touristiques, l'environnement naturel.

      - Participe à la formation du personnel de catégorie I, participe à l'évaluation des acquis et des potentiels du personnel de catégorie I.

      SPÉCIALISATION : dans le tourisme hôtelier, dans la commercialisation de produits, dans la formation professionnelle, dans la grande randonnée (à l'étranger), dans la gestion de l'entreprise, dans l'attelage, dans l'exploitation d'équidés en compétition.

      CONCEPTION INNOVATION : d'itinéraires et de séjours, de produits touristiques, de projets de développement.

      CATÉGORIE III : Secrétaire-comptable

      TUTORAT : Apporte des conseils d'ordre méthodologique dans le déroulement du travail.

      FORMATION : -

      SPÉCIALISATION : dans les fonctions liées à l'emploi d'assistante de direction.

      CONCEPTION INNOVATION : Conçoit une politique de communication interne et externe de l'entreprise, met au point une démarche qualité dans la relation avec les partenaires de l'entreprise et la clientèle.

      CATÉGORIE III : Enseignant

      TUTORAT : Participe aux évaluations formatives et aux bilans pédagogiques est amené à gérer des comportements et des motivations, a un rôle régulateur lors de tensions.

      FORMATION : Définit un contenu pédagogique, veille à la réalisation des objectifs de formation, établit les rapports de stage, développe des relations avec des partenaires extérieurs, participe au recrutement du personnel de catégorie I et II et au choix des intervenants, selon sa spécialité et son expérience, il peut assurer des interventions extérieures et des sessions de formation, responsable de la documentation.

      SPÉCIALISATION : dans une pratique équestre, dans la maîtrise d'un enseignement, dans la gestion de l'entreprise, dans la formation professionnelle, dans le tourisme équestre, dans l'exploitation d'équidés en compétition.

      CONCEPTION INNOVATION : Conceptualise une méthode pédagogique, expérimente et affirme une méthode de travail du cheval d'école, élabore des produits de formation pertinents.

      CATÉGORIE V : Directeur

      TUTORAT : Se soucie de la qualité pédagogique de l'encadrement des jeunes stagiaires et de la transmission de valeurs professionnelles et sociales.

      FORMATION : Dirige et anime les ressources humaines pour atteindre les objectifs fixés, élabore un cahier des charges et établit le budget de formation, arrête les programmes et les contenus, choisit les méthodes et outils pédagogiques appropriés, expérimente et évalue les dispositifs mis en place, intervient lors de colloques, débats professionnels, peut engager des études ou recherches en formation.

      SPÉCIALISATION : dans le droit économique et social, dans la gestion financière et commerciale, dans la gestion des ressources humaines, dans les relations publiques (collectivités locales et territoriales, administrations, ministères...).

      CONCEPTION INNOVATION : Construit des projets de développement de l'entreprise, met au point une démarche qualité dans la production de services aux personnes et aux équidés.

      Arrêté du 2 février 1999 art. 1 : extension sous réserve :

      - aux articles 55 à 59 de la convention, l'obligation pour tout salarié affecté à des tâches d'enseignement, d'encadrement ou d'animation d'une activité équestre, d'être titulaire d'un diplôme inscrit sur une liste d'homologation établie par le ministère chargé des sports (art. 43 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives).

    • Article 58

      En vigueur étendu

      Création Avenant n° 64 1998-04-23 en vigueur le 1er octobre 1998 BO conventions collectives 98-33 étendu par arrêté du 2 février 1999 JORF 10 février 1999

      Dispositions générales

      Toutes les entreprises, quelles que soient leur taille, leur secteur géographique et leurs activités, peuvent repérer au sein de la grille de qualification les emplois qu'elles proposent.

      La grille de classification permet d'avoir une vision globale et précise de l'emploi. Chaque acteur de l'entreprise a la possibilité de se situer par rapport à l'emploi exercé et de mesurer les compétences possédées et exercées et celles qui sont à acquérir.

      L'acquisition de compétences se fera par l'expérience.

      Dans cet effort d'acquisition de compétences, le rôle de la formation professionnelle continue est prépondérant.

      Il appartiendra à la profession d'organiser l'offre de formation et de réfléchir sur les difficultés liées à la mobilité des salariés.

      L'emploi est défini par rapport à l'emploi précédent.

      Chaque fonction de l'emploi est décrite de manière croissante, plus on a de fonctions attribuées, plus on monte de catégorie et plus la rémunération est importante.

      Exemple 1

      Si l'on dit que le soigneur de la catégorie 2 assure le débourrage du jeune cheval, cela revient à dire que le soigneur de la catégorie 1 n'exige pas cette compétence.

      Exemple 2

      L'enseignant de catégorie 4 doit être capable de remplir les tâches attribuées au soigneur de catégorie 1 dans la fonction "soins et valorisation des équidés".

      Les passerelles prévues entre les emplois et les catégories sont identifiées par les termes suivants :

      - associer ;

      - participer ;

      - assister.

      La grille de classification est conçue à partir de la qualification de l'emploi et non pas selon une logique diplômante.

      Il est de la responsabilité de l'employeur de vérifier et de s'assurer si le titulaire d'un diplôme donné possède bien les compétences, les connaissances et les aptitudes requises que l'emploi proposé exige.

      Le diplôme est considéré comme un niveau pouvant situer le titulaire dans un parcours professionnel.

      Entretien annuel

      Si le salarié, à l'issue des années d'expérience, désire accéder à un niveau supérieur ou à une catégorie supérieure et/ou changer de métier, il pourra faire état auprès de son employeur lors de l'entretien annuel, de l'actualisation de ses compétences et connaissances.

      Cet entretien fait l'objet d'un compte rendu écrit et cosigné, remis aux deux parties.

      Arrêté du 2 février 1999 art. 1 : extension sous réserve :

      - aux articles 55 à 59 de la convention, l'obligation pour tout salarié affecté à des tâches d'enseignement, d'encadrement ou d'animation d'une activité équestre, d'être titulaire d'un diplôme inscrit sur une liste d'homologation établie par le ministère chargé des sports (art. 43 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives).

  • Article 59 (non en vigueur)

    Modifié

    Création Avenant n° 64 1998-04-23 en vigueur le 1er octobre 1998 BO conventions collectives 98-33 étendu par arrêté du 2 février 1999 JORF 10 février 1999

    Fiches descriptives d'emploi

    Chaque fiche est composée de plusieurs éléments successifs :

    - rappel des tâches ;

    - définition de l'emploi (cf. annexe II) ;

    - conditions d'accès à l'emploi ;

    - progression professionnelle ;

    - capacités équestres professionnelles (cf. annexe III).


    AGENT D'ENTRETIEN

    Catégorie 1

    Coefficient 100

    RAPPEL DES TÂCHES

    Entretien et maintenance : Entretient les locaux, les espaces et le matériel, assure la propreté de l'établissement.

    Accueil : Développe des contacts avec le public.

    Animation : Participe aux activités.

    Gestion : Gère le matériel d'entretien et de maintenance.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Tâches d'exécution simple, parfois répétitives et sans difficulté particulière.

    Doit organiser son travail selon un planning et en relation avec le personnel soigneur et enseignant.

    Ses compétences l'amènent à utiliser des machines préréglées (tracteur, bobkat).

    Est capable de détecter des anomalies et d'adopter une conduite appropriée.

    Un contrôle est régulièrement effectué sur le déroulement et le résultat de son travail.

    Sa responsabilité est engagée dans l'utilisation du matériel roulant.

    La dimension relationnelle de l'emploi est faible vis-à-vis du public mais normale avec le personnel et avec les équidés.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Emploi ne nécessitant aucune expérience particulière mais comprenant, toutefois, l'acquisition de compétences validées dans le cas d'utilisation de matériel roulant.

    Rentrent dans cette catégorie d'emploi, les personnels de service, de cuisine, de surveillance des lieux et des personnes.

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatement supérieur.

    Capacités équestres professionnelles : néant.


    SOIGNEUR

    Catégorie 1

    Coefficient 103

    RAPPEL DES TÂCHES (Idem qu'agent d'entretien catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés :

    Assure les soins aux équidés, comprend le comportement des équidés et développe des contacts avec eux.

    Accueil : Oriente les demandes des publics, participe à la qualité de l'accueil.

    Animation : S'intègre dans une équipe d'animation.

    Gestion : Gère les soins courants assurés aux équidés, informe et rend compte des stocks (alimentation, fourrage...).

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Tâches d'exécution plus complexes, parfois répétitives, nécessitant un niveau d'efficacité normal.

    Doit organiser son travail selon un planning et en relation avec le personnel d'entretien et enseignant.

    Est capable de détecter des incidents, d'apprécier la situation et d'adopter une conduite appropriée.

    Un contrôle est régulièrement effectué sur le déroulement et le résultat de son travail.

    Sa responsabilité est engagée dans ses contacts auprès des équidés.

    Les initiatives qu'il est amené à prendre n'ont que peu ou pas de conséquences sur le plan de l'économie de l'entreprise ou de la sécurité des personnes.

    La dimension relationnelle de l'emploi est normale avec tous types de public.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un CAPA, option " palefrenier-soigneur " ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatementsupérieur.

    Capacités équestres professionnelles : néant.


    CAVALIER SOIGNEUR

    Catégorie 1

    Coefficient 106

    RAPPEL DES TÂCHES idem que soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisations des équidés : assure les soins courants aux équidés et apprécie leur état de santé, est associé au débourrage et au travail des équidés, met en oeuvre les règles de sécurité et d'hygiène qui s'imposent.

    Accueil : Participe à l'accueil des cavaliers et groupes d'enfants et d'adultes, informe des règles de sécurité.

    Animation : Participe aux promenades, assiste des groupes de cavaliers.

    Gestion : Gère les soins, selon prescription du vétérinaire.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Emploi comportant des tâches plus complexes réalisables seulement après une période d'apprentissage.

    Il fait appel à une bonne maîtrise des savoir-faire.

    Le titulaire de l'emploi possède une vision plus globale de l'organisation de son travail.

    Il est capable d'évaluer son travail au regard des objectifs qui lui sont assignés et d'engager des modifications qui s'imposent.

    Il est capable de prendre des initiatives suivant les conditions particulières rencontrées sur le terrain.

    Le contrôle s'exerce de manière intermittente.

    Il est responsable de la qualité des soins assurés aux équidés.

    La dimension relationnelle de l'emploi est plus affirmée auprès du personnel, des équidés, du public et des fournisseurs.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un CAPA, option " palefrenier-soigneur ", d'un BEPA " activités hippiques ", d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT), ou d'un certificat de qualification professionnelle (CQP) de soigneur ou de 2 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatement supérieur.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité I (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.


    ANIMATEUR SOIGNEUR

    Catégorie 1

    Coefficient 109

    RAPPEL DES TÂCHES idem que cavalier soigneur et agent hôtesse d'accueil catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Participe au débourrage et au travail des équidés d'école.

    Accueil : Participe à l'accueil des publics et informe des règles de sécurité, présente les activités de l'entreprise.

    Animation : Peut être intégré dans une équipe d'animation, participe à l'organisation et au déroulement des activités équestres ou autres et met en oeuvre les règles d'hygiène et de sécurité qui s'imposent, participe à l'animation de groupes d'enfants et d'adultes.

    Gestion : Gère la fermeture, le matériel et les règles de sécurité inhérentes à l'exercice de son activité professionnelle.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Le titulaire de cet emploi doit remplir les mêmes attributions que celles définies dans l'emploi précédent.

    La seule différence est liée à la dimension relationnelle de l'emploi qui est plus importante et développée, notamment celle mise en oeuvre auprès des groupes de cavaliers enfants et adultes, d'une manière beaucoup plus générale, dans l'animation d'activités telles que :

    - équitation sur poney ;

    - randonnée équestre ;

    - équitation américaine ;

    - équitation camarguaise ;

    - attelage ;

    - amazone.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi nécessite l'acquisition de compétences et des aptitudes dans l'encadrement et l'animation de groupes d'enfants.

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT), d'un BEPA " activités hippiques ", d'un CAPA, option " palefrenier-soigneur ", d'un brevet d'animateur poney (BAP), du diplôme accompagnateur de tourisme équestre (ATE) ou d'un certificat de qualification professionnelle (CQP) de soigneur ou de 4 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Progression professionnelle :

    Après 3 années d'expérience, le salarié, après un entretien avec l'employeur, peut accéder à l'emploi de soigneur responsable d'écurie catégorie 2.

    Le salarié, après acquisition de la qualification correspondante, peut changer de métier pour exercer celui d'enseignant animateur catégorie 2.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.


    SOIGNEUR RESPONSABLE D'ECURIE

    Catégorie 2

    Coefficient 121

    RAPPEL DES TÂCHES idem que cavalier soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Assure le débourrage selon un planning de travail, participe au travail des équidés d'école, organise et distribue le travail selon les consignes, observe et apprécie l'état des installations.

    Accueil : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène.

    Animation. Participe aux activités et en assure le déroulement logistique, participe à l'encadrement de groupes de débutants.

    Gestion : Gère le suivi du personnel de catégorie 1, les soins, les stocks, la pharmacie et les écuries, en général selon les règles liées à l'hygiène et à la sécurité.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Emploi comportant l'organisation et l'exécution du travail dont le titulaire assume la responsabilité dans le cadre de directives générales données sur la planification du travail et les résultats attendus.

    Il exige des connaissances et une expérience professionnelle éprouvées permettant de participer aux décisions qui relèvent de son activité, d'optimiser les moyens mis à sa disposition, d'observer, et d'apprécier l'état sanitaire des équidés ainsi que l'état du matériel et des installations, et d'en rendre compte en formulant des avis.

    L'emploi comporte la participation à des fonctions complémentaires (tutorat et formation) et plus étendues (gestion des approvisionnements, suivi technique et économique de son activité...).

    Le titulaire de l'emploi possède une vision globale des activités de l'entreprise et de l'organisation et sait apprécier les conséquences de ses actes en termes d'incidence économique ou de sécurité des personnes.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Le salarié, après un entretien avec l'employeur et après acquisition et validation de la qualification requise, peut changer de métier pour exercer celui d'enseignant animateur catégorie 2.

    Cet emploi est accessible au titulaire de 7 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.


    GUIDE EQUESTRE

    Catégorie 2

    Coefficient 118

    RAPPEL DES TÂCHES Idem qu'animateur soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Assure et contrôle le débourrage des équidés de randonnée, assure et évalue le travail des équidés de randonnée, est responsable des soins pendant tout le déroulement de la randonnée, est capable de déceler les boiteries, troubles respiratoires, abcès, mycoses, etc., adopte une attitude préventive des blessures de harnachement, des accidents d'attache, prend des précautions dans l'installation des équidés en étapes et assure l'alimentation et l'abreuvement.

    Accueil : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène, porte une attention particulière à l'accompagnement des enfants, est réceptif aux besoins de la clientèle et à ses motivations, se soucie de la qualité des relations avec la population et les usagers de l'espace naturel (agriculteurs, forestiers...), se préoccupe des conditions de réception lors des nuits en gîte d'étape.

    Animation : Développe l'aspect touristique de la randonnée (visites de sites, spectacles locaux...), organise et anime les soirées, évalue l'impact en termes de satisfaction de la clientèle et améliore ses prestations, s'informe sur les aspects culturels et économiques des régions traversées et en communique les principales caractéristiques.

    Gestion :

    - Gère le suivi du personnel de catégorie 1, la clientèle (organisation et répartition selon âge, niveau, motivation...), les équidés (répartition du travail et du repos).

    - Assure le renouvellement des équidés (vente-achat) et se préoccupe de leur devenir avant leur " fin de carrière ", la préparation et le déroulement de la randonnée : itinéraire, lieux d'étape, matériel, vitesse de marche, choix des allures, temps d'arrêt et de repos, intendance (équidés et clientèle), budget et moyens, sécurité des usagers, des pratiquants et des équidés, pharmacie (trousse de secours) et ferrure, livrets de vermifugation et vaccination.

    Enseignement : Transmet les bases techniques liées à la pratique de la randonnée : topographie et conduite du cheval sur la voie publique, harnachement et préparation du bât, notions de ferrure et de soins d'urgence.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2.)


    Définition de l'emploi :

    Emploi exigeant des connaissances générales et techniques qualifiées ainsi qu'une expérience professionnelle permettant au titulaire de prendre des initiatives pour adapter, dans les situations particulières, ses interventions vis-à-vis des publics et en fonction des moyens dont il dispose.

    Emploi nécessitant des qualités humaines et relationnelles importantes.

    Emploi demandant une grande autonomie, responsabilité, initiative ainsi que des capacités d'observation et d'anticipation affirmées permettant le jugement et la décision face aux imprévus, aléas et situations particulières.

    Le titulaire de l'emploi inscrit sa démarche professionnelle

    dans le but de fidéliser et développer sa clientèle.

    A ce titre, et dans le cadre de consignes pédagogiques strictes et précises, il s'assure de la sécurité physique et morale des pratiquants dont il a la charge.

    Il organise ses randonnées en conséquence.

    En cas d'incident, le salarié doit en rendre compte auprès de l'employeur dans le but d'en identifier les causes et d'adopter les conduites préventives qui s'imposeront.

    D'une manière générale, en matière de prévention des risques inhérents à la pratique du tourisme équestre, le titulaire comprend et met en oeuvre la relation : " taille, poids, force, tempérament et dressage de l'équidé avec le niveau et la motivation du pratiquant, l'objectif et l'environnement ".

    Dans la conduite à tenir lors d'un accident, et selon son degré de gravité, il adapte ses interventions, répartit les tâches et se met en liaison avec des moyens de communication adaptés.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans le travail des équidés de tourisme équestre.

    Il porte une attention particulière à l'accompagnement des publics (des enfants notamment) dans le but de réduire la " zone d'incertitude " qui caractérise les premiers contacts au sein de l'établissement équestre.

    Son rôle s'inscrit dans la volonté de faire progresser chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l'utilisation de l'équidé.

    L'intéressé peut être appelé à conseiller et à accompagner des personnes de catégorie 1 (tutorat).

    Il peut, également, selon son expérience, ses compétences, ses aptitudes et ses connaissances, participer à la formation de stagiaires de catégorie 1.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire du diplôme d'accompagnateur de tourisme équestre (ATE), avec 5 années d'expérience ou d'un certificat de qualification professionnelle d'enseignant ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.


    ENSEIGNANT ANIMATEUR

    Catégorie 2

    Coefficient 130

    Définition de l'emploi :

    Emploi exigeant des connaissances générales et techniques qualifiées ainsi qu'une expérience professionnelle permettant au titulaire de prendre des initiatives pour adapter, dans les situations particulières, ses interventions pédagogiques vis-à-vis des publics et en fonction des moyens dont il dispose.

    Le titulaire de l'emploi inscrit sa démarche professionnelle dans le but de fidéliser et développer sa clientèle.

    A ce titre, et dans le cadre de consignes pédagogiques strictes et précises, il s'assure de la sécurité physique et morale des pratiquants dont il a la charge.

    Il organise ses séances en conséquence.

    En cas d'incident, le salarié doit en rendre compte auprès de l'employeur dans le but d'en identifier les causes et d'adapter les conduites préventives qui s'imposeront.

    D'une manière générale, en matière de prévention des risquesinhérents à la pratique équestre, le titulaire comprend et met en oeuvre la relation :

    - " dressage de l'équidé d'école ;

    - niveau et motivation du pratiquant ;

    - définition d'un objectif ;

    - environnement de travail ".

    Il possède un début de maîtrise professionnelle dans le travail des équidés.

    Il porte une attention particulière à l'accompagnement des publics jeunes (des enfants notamment) dans le but de réduire la " zone d'incertitude " qui caractérise les premiers contacts de l'enfant au sein de l'établissement équestre et d'augmenter le " capital confiance " pour que l'enfant puisse évoluer sans aide directe et permanente.

    Il possède un début de méthode dans l'organisation et la gestion des séances pédagogiques et ce en relation avec le travail des équidés.

    Son projet pédagogique s'inscrit dans la volonté de faire progresser, de manière individualisée, chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l'utilisation de son équidé.

    L'intéressé peut être appelé à conseiller et à accompagner - tutorat - des personnes de catégorie 1.

    Il peut, également, selon son expérience, ses compétences, ses aptitudes et ses connaissances, participer à la formation de stagiaires de catégorie 1.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire du BEES1 ou d'un certificat de qualification professionnelle correspondant aux fonctions " d'enseignant animateur catégorie 2 " ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience, et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi " d'enseignant ", catégorie 3.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    :----------------------------------:

    ENSEIGNANT, Catégorie 3, COEFFICIENT 150

    Définition de l'emploi :

    La mise en oeuvre des travaux composant la fonction tels que définis dans la grille de classification est laissée à l'initiative du titulaire de l'emploi qui est placé sous la responsabilité d'un supérieur hiérarchique chargé notamment du contrôle des résultats.

    Le salarié a une vision globale et cohérente des situations.

    Il réagit face aux situations particulières.

    Sait décider ce qu'il doit faire pour atteindre un objectif tout en sachant prendre des décisions raisonnées en fonction d'un diagnostic.

    Il a confiance en ses capacités et connaissances acquises.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans l'organisation et la gestion du travail des équidés d'école :

    - choix appropriés dans l'attribution des équidés auprès de la clientèle en prenant en considération les aspects suivants : taille, poids, force, tempérament et dressage de l'équidé ;

    - progression prenant en considération les différentes phases du travail : détente, exercices d'assouplissements, décontraction, activité, répartition des efforts en termes de fréquence et d'intensité, récupération, repos et calme.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans l'organisation, la gestion et l'animation d'une séance pédagogique :

    - définition d'un objectif en cohérence avec les moyens structurels et les équidés mis à disposition, le niveau, les capacités et le nombre des pratiquants ;

    - programmation des actions de manière progressive et individualisée ;

    - interventions adaptées pour aménager le milieu - régulation - à l'aide de dispositifs pédagogiques dans le but de faciliter les apprentissages psychomoteurs et la réussite, sources de motivation ;

    - création de conditions favorisant la résolution de difficultés croissantes par l'auto-évaluation ;

    - vérification des acquis par répétition. Faciliter l'expression sur le " ressenti et le vécu " (compréhension et représentation) ;

    - installation des conditions développant la relation pédagogique par notion de " feed-back " et par des échanges réciproques et variés.

    Le projet pédagogique du titulaire de l'emploi s'inscrit dans le développement des capacités d'action (physiques) et de réflexion (intellectuelles) des pratiquants dans le but de les responsabiliser durablement dans l'utilisation de leur équidé.

    Dans ses interventions, l'intéressé peut être appelé à innover et à adapter, compte tenu des contraintes constatées et des besoins exprimés par ceux à qui il apporte des services.

    Il participe à l'amélioration et à l'actualisation des enseignements.

    S'il exerce une activité de formation, il se verra confier des programmes à enseigner auprès des publics de catégorie 1 et 2.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un BEES1, d'un certificat de qualification professionnelle " d'enseignant-animateur, catégorie 2 ", avec 5 années d'expérience ou d'un BEES2 ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi " d'enseignant-responsable pédagogique catégorie 4 ".

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    :----------------------------------:

    ENSEIGNANT RESPONSABLE PÉDAGOGIQUE, Catégorie 4, COEFFICIENT 167

    Définition de l'emploi :

    Les responsabilités assumées à ce niveau exigent une autonomie de jugement et d'initiative se situant dans le cadre des attributions fixées à l'intéressé.

    Il assure par délégation directe du directeur ou de l'employeur la charge d'un ou plusieurs services et dispose d'une large autonomie d'action.

    Il possède des connaissances élargies et fondamentales et une expérience étendue dans une ou plusieurs spécialités.

    Il possède un début d'expertise professionnelle.

    Peut agir très vite et anticiper. Est immédiatement opérationnel.

    Très grande régularité de la compétence et forte capacité d'intuition.

    Il possède une autonomie et sait en fixer les limites.

    Sait donner de nouvelles interprétations aux règles.

    Capacité à court-circuiter les étapes d'une procédure.

    Stratégie globale plutôt qu'analytique.

    Ses compétences l'amènent à mettre en oeuvre une politique d'achat et de valorisation des équidés d'école qui répond à la typologie et aux besoins de la clientèle.

    Son projet pédagogique s'inscrit dans une recherche du développement global et autonome du pratiquant en le rendant acteur de sa propre progression.

    Il se tient informé des évolutions sociales et éducativesqui environnent les pratiquants dans la perspective d'améliorer ses interventions pédagogiques et d'en expérimenter d'autres.

    Dans le cadre de la formation, il fait acquérir des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être et des savoir-devenir inscrits dans une progression pédagogique au moyen de techniques éducatives appropriées, en s'adaptant, en permanence, au public et en appréciant ses besoins.

    Il oriente, sélectionne les personnels dans le cadre de formations soit individualisées, soit en alternance, soit associées à une insertion professionnelle et sociale.

    Dans le cadre de directives fixées par l'employeur, il peut entretenir des relations avec l'environnement institutionnel dans le but de rechercher des moyens nécessaires au développement de l'entreprise.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un BEES2 avec 5 années d'expérience, d'un BEES1 ou d'un certificat de qualification professionnelle " d'enseignant-animateur catégorie 2 " avec 10 années d'expérience ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience, et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, il peut accéder à l'emploi de directeur catégorie 5.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III ou IV (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    RAPPEL DES TÂCHES : - Accueil : Reçoit et oriente la clientèle, assure la qualité de l'accueil, présente une image positive de l'entreprise, actualise les informations et leur donne une suite efficace, assure la saisie informatique. - Animation : Participe aux manifestations de l'établissement. - Gestion. Gère l'information, la documentation, les messages, le le standard, l'encaissement.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    SECRÉTAIRE, Catégorie 2, COEFFICIENT 111

    RAPPEL DES TÂCHES (Idem qu'agent hôtesse d'accueil catégorie 1, complété par :) - Accueil : Réceptionne, vérifie, enregistre et actualise les informations et leur donne une suite efficace, décèle les erreurs et les corrige, tient à jour les fichiers, assure le suivi de la comptabilité courante et élémentaire, suit le planning de la clientèle avec les animateurs et enseignants. - Animation : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.- Gestion : Gère le suivi du personnel d'accueil, la comptabilité simple, les fichiers clientèle et fournisseurs, la facturation, les relances, le courrier, les messages, le standard, l'informatique, la relation clientèle.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    SECRÉTAIRE COMPTABLE, Catégorie 3, COEFFICIENT 150

    RAPPEL DES TÂCHES (idem que secrétaire catégorie 2, complété par :) - Accueil : Développe la qualité et la cohérence de la communication de l'entreprise, entretient et développe un réseau de relations professionnelles, hiérarchise les informations selon leur importance et leur urgence. - Animation : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.- Gestion : Gère le suivi du personnel de catégorie 1 et 2, le suivi des clients, des fournisseurs, le suivi de la trésorerie (banque), les salaires, déclarations aux organismes concernés.

    Assure les commandes sous ordre, assure la comptabilité générale jusqu'au bilan (journaux, comptes généraux, balances, grand-livre), participe à l'élaboration du budget prévisionnel.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    DIRECTEUR, Catégorie 5, COEFFICIENT 193

    Définition de l'emploi :

    En accord avec l'employeur :

    - assure, coordonne et contrôle tout ou partie des activités administratives et/ou techniques ;

    - a autorité sur l'ensemble du personnel du centre ;

    - assure l'élaboration du budget prévisionnel et le suivi de son exécution ;

    - gère le budget et rend compte des résultats ;

    - propose la politique générale du centre, la politique de développement, la politique d'innovation ;

    - définit les orientations pédagogiques de l'entreprise ;

    - est responsable des résultats de l'entreprise et de son développement.

    Capacités équestres professionnelles : néant. Article 2

    Il est créé une annexe II intitulée : " Définition de l'emploi ", qui se présente ainsi qu'il suit :

    Arrêté du 2 février 1999 art. 1 : extension sous réserve :

    - aux articles 55 à 59 de la convention, l'obligation pour tout salarié affecté à des tâches d'enseignement, d'encadrement ou d'animation d'une activité équestre, d'être titulaire d'un diplôme inscrit sur une liste d'homologation établie par le ministère chargé des sports (art. 43 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives).

  • Article 59 (non en vigueur)

    Remplacé

    Modifié par Avenant n° 84 du 11 avril 2013 - art. 21

    Fiches descriptives d'emploi

    Chaque fiche est composée de plusieurs éléments successifs :

    - rappel des tâches ;

    - définition de l'emploi (cf. annexe II) ;

    - conditions d'accès à l'emploi ;

    - progression professionnelle ;

    - capacités équestres professionnelles (cf. annexe III).

    AGENT D'ENTRETIEN

    Catégorie 1

    Coefficient 100

    RAPPEL DES TÂCHES

    Entretien et maintenance : Entretient les locaux, les espaces et le matériel, assure la propreté de l'établissement.

    Accueil : Développe des contacts avec le public.

    Animation : Participe aux activités.

    Gestion : Gère le matériel d'entretien et de maintenance.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Tâches d'exécution simple, parfois répétitives et sans difficulté particulière.

    Doit organiser son travail selon un planning et en relation avec le personnel soigneur et enseignant.

    Ses compétences l'amènent à utiliser des machines préréglées (tracteur, bobkat).

    Est capable de détecter des anomalies et d'adopter une conduite appropriée.

    Un contrôle est régulièrement effectué sur le déroulement et le résultat de son travail.

    Sa responsabilité est engagée dans l'utilisation du matériel roulant.

    La dimension relationnelle de l'emploi est faible vis-à-vis du public mais normale avec le personnel et avec les équidés.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Emploi ne nécessitant aucune expérience particulière mais comprenant, toutefois, l'acquisition de compétences validées dans le cas d'utilisation de matériel roulant.

    Rentrent dans cette catégorie d'emploi, les personnels de service, de cuisine, de surveillance des lieux et des personnes.

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatement supérieur.

    Capacités équestres professionnelles : néant.

    SOIGNEUR

    Catégorie 1

    Coefficient 103

    RAPPEL DES TÂCHES (Idem qu'agent d'entretien catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés :

    Assure les soins aux équidés, comprend le comportement des équidés et développe des contacts avec eux.

    Accueil : Oriente les demandes des publics, participe à la qualité de l'accueil.

    Animation : S'intègre dans une équipe d'animation.

    Gestion : Gère les soins courants assurés aux équidés, informe et rend compte des stocks (alimentation, fourrage...).

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Tâches d'exécution plus complexes, parfois répétitives, nécessitant un niveau d'efficacité normal.

    Doit organiser son travail selon un planning et en relation avec le personnel d'entretien et enseignant.

    Est capable de détecter des incidents, d'apprécier la situation et d'adopter une conduite appropriée.

    Un contrôle est régulièrement effectué sur le déroulement et le résultat de son travail.

    Sa responsabilité est engagée dans ses contacts auprès des équidés.

    Les initiatives qu'il est amené à prendre n'ont que peu ou pas de conséquences sur le plan de l'économie de l'entreprise ou de la sécurité des personnes.

    La dimension relationnelle de l'emploi est normale avec tous types de public.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un CAPA, option " palefrenier-soigneur " ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatementsupérieur.

    Capacités équestres professionnelles : néant.

    CAVALIER SOIGNEUR

    Catégorie 1

    Coefficient 106

    RAPPEL DES TÂCHES idem que soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisations des équidés : assure les soins courants aux équidés et apprécie leur état de santé, est associé au débourrage et au travail des équidés, met en oeuvre les règles de sécurité et d'hygiène qui s'imposent.

    Accueil : Participe à l'accueil des cavaliers et groupes d'enfants et d'adultes, informe des règles de sécurité.

    Animation : Participe aux promenades, assiste des groupes de cavaliers.

    Gestion : Gère les soins, selon prescription du vétérinaire.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Emploi comportant des tâches plus complexes réalisables seulement après une période d'apprentissage.

    Il fait appel à une bonne maîtrise des savoir-faire.

    Le titulaire de l'emploi possède une vision plus globale de l'organisation de son travail.

    Il est capable d'évaluer son travail au regard des objectifs qui lui sont assignés et d'engager des modifications qui s'imposent.

    Il est capable de prendre des initiatives suivant les conditions particulières rencontrées sur le terrain.

    Le contrôle s'exerce de manière intermittente.

    Il est responsable de la qualité des soins assurés aux équidés.

    La dimension relationnelle de l'emploi est plus affirmée auprès du personnel, des équidés, du public et des fournisseurs.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un CAPA, option palefrenier-soigneur ou option soigneur d'équidés, d'un BEPA activités hippiques, d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAP AAT), d'un titre à finalité professionnelle animateur assistant d'équitation (TFP AAE), d'un certificat de qualification professionnelle animateur soigneur assistant (CQP ASA) ou de 2 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNE-EE).

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatement supérieur.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité I (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ANIMATEUR SOIGNEUR

    Catégorie 1

    Coefficient 109

    RAPPEL DES TÂCHES idem que cavalier soigneur et agent hôtesse d'accueil catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Participe au débourrage et au travail des équidés d'école.

    Accueil : Participe à l'accueil des publics et informe des règles de sécurité, présente les activités de l'entreprise.

    Animation : Peut être intégré dans une équipe d'animation, participe à l'organisation et au déroulement des activités équestres ou autres et met en oeuvre les règles d'hygiène et de sécurité qui s'imposent, participe à l'animation de groupes d'enfants et d'adultes.

    Gestion : Gère la fermeture, le matériel et les règles de sécurité inhérentes à l'exercice de son activité professionnelle.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Le titulaire de cet emploi doit remplir les mêmes attributions que celles définies dans l'emploi précédent.

    La seule différence est liée à la dimension relationnelle de l'emploi qui est plus importante et développée, notamment celle mise en oeuvre auprès des groupes de cavaliers enfants et adultes, d'une manière beaucoup plus générale, dans l'animation d'activités telles que :

    - équitation sur poney ;

    - randonnée équestre ;

    - équitation américaine ;

    - équitation camarguaise ;

    - attelage ;

    - amazone.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi nécessite l'acquisition de compétences et des aptitudes dans l'encadrement et l'animation de groupes d'enfants. Cet emploi est accessible au titulaire d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAP AAT), d'un brevet d'animateur poney (BAP), d'un titre à finalité professionnelle animateur assistant d'équitation (TFP AAE), du diplôme d'accompagnateur de tourisme équestre (ATE) ou d'un certificat de qualification professionnelle animateur soigneur assistant (CQP ASA) ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNE-EE).

    Progression professionnelle :

    Après 3 années d'expérience, le salarié, après un entretien avec l'employeur, peut accéder à l'emploi de soigneur responsable d'écurie catégorie 2.

    Le salarié, après acquisition de la qualification correspondante, peut changer de métier pour exercer celui d'enseignant animateur catégorie 2.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    SOIGNEUR RESPONSABLE D'ECURIE

    Catégorie 2

    Coefficient 121

    RAPPEL DES TÂCHES idem que cavalier soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Assure le débourrage selon un planning de travail, participe au travail des équidés d'école, organise et distribue le travail selon les consignes, observe et apprécie l'état des installations.

    Accueil : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène.

    Animation. Participe aux activités et en assure le déroulement logistique, participe à l'encadrement de groupes de débutants.

    Gestion : Gère le suivi du personnel de catégorie 1, les soins, les stocks, la pharmacie et les écuries, en général selon les règles liées à l'hygiène et à la sécurité.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Emploi comportant l'organisation et l'exécution du travail dont le titulaire assume la responsabilité dans le cadre de directives générales données sur la planification du travail et les résultats attendus.

    Il exige des connaissances et une expérience professionnelle éprouvées permettant de participer aux décisions qui relèvent de son activité, d'optimiser les moyens mis à sa disposition, d'observer, et d'apprécier l'état sanitaire des équidés ainsi que l'état du matériel et des installations, et d'en rendre compte en formulant des avis.

    L'emploi comporte la participation à des fonctions complémentaires (tutorat et formation) et plus étendues (gestion des approvisionnements, suivi technique et économique de son activité...).

    Le titulaire de l'emploi possède une vision globale des activités de l'entreprise et de l'organisation et sait apprécier les conséquences de ses actes en termes d'incidence économique ou de sécurité des personnes.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Le salarié, après un entretien avec l'employeur et après acquisition et validation de la qualification requise, peut changer de métier pour exercer celui d'enseignant animateur catégorie 2.

    Cet emploi est accessible au titulaire de 7 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    GUIDE EQUESTRE

    Catégorie 2

    Coefficient 118

    RAPPEL DES TÂCHES Idem qu'animateur soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Assure et contrôle le débourrage des équidés de randonnée, assure et évalue le travail des équidés de randonnée, est responsable des soins pendant tout le déroulement de la randonnée, est capable de déceler les boiteries, troubles respiratoires, abcès, mycoses, etc., adopte une attitude préventive des blessures de harnachement, des accidents d'attache, prend des précautions dans l'installation des équidés en étapes et assure l'alimentation et l'abreuvement.

    Accueil : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène, porte une attention particulière à l'accompagnement des enfants, est réceptif aux besoins de la clientèle et à ses motivations, se soucie de la qualité des relations avec la population et les usagers de l'espace naturel (agriculteurs, forestiers...), se préoccupe des conditions de réception lors des nuits en gîte d'étape.

    Animation : Développe l'aspect touristique de la randonnée (visites de sites, spectacles locaux...), organise et anime les soirées, évalue l'impact en termes de satisfaction de la clientèle et améliore ses prestations, s'informe sur les aspects culturels et économiques des régions traversées et en communique les principales caractéristiques.

    Gestion :

    - Gère le suivi du personnel de catégorie 1, la clientèle (organisation et répartition selon âge, niveau, motivation...), les équidés (répartition du travail et du repos).

    - Assure le renouvellement des équidés (vente-achat) et se préoccupe de leur devenir avant leur " fin de carrière ", la préparation et le déroulement de la randonnée : itinéraire, lieux d'étape, matériel, vitesse de marche, choix des allures, temps d'arrêt et de repos, intendance (équidés et clientèle), budget et moyens, sécurité des usagers, des pratiquants et des équidés, pharmacie (trousse de secours) et ferrure, livrets de vermifugation et vaccination.

    Enseignement : Transmet les bases techniques liées à la pratique de la randonnée : topographie et conduite du cheval sur la voie publique, harnachement et préparation du bât, notions de ferrure et de soins d'urgence.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2.)

    Définition de l'emploi :

    Emploi exigeant des connaissances générales et techniques qualifiées ainsi qu'une expérience professionnelle permettant au titulaire de prendre des initiatives pour adapter, dans les situations particulières, ses interventions vis-à-vis des publics et en fonction des moyens dont il dispose.

    Emploi nécessitant des qualités humaines et relationnelles importantes.

    Emploi demandant une grande autonomie, responsabilité, initiative ainsi que des capacités d'observation et d'anticipation affirmées permettant le jugement et la décision face aux imprévus, aléas et situations particulières.

    Le titulaire de l'emploi inscrit sa démarche professionnelle

    dans le but de fidéliser et développer sa clientèle.

    A ce titre, et dans le cadre de consignes pédagogiques strictes et précises, il s'assure de la sécurité physique et morale des pratiquants dont il a la charge.

    Il organise ses randonnées en conséquence.

    En cas d'incident, le salarié doit en rendre compte auprès de l'employeur dans le but d'en identifier les causes et d'adopter les conduites préventives qui s'imposeront.

    D'une manière générale, en matière de prévention des risques inhérents à la pratique du tourisme équestre, le titulaire comprend et met en oeuvre la relation : " taille, poids, force, tempérament et dressage de l'équidé avec le niveau et la motivation du pratiquant, l'objectif et l'environnement ".

    Dans la conduite à tenir lors d'un accident, et selon son degré de gravité, il adapte ses interventions, répartit les tâches et se met en liaison avec des moyens de communication adaptés.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans le travail des équidés de tourisme équestre.

    Il porte une attention particulière à l'accompagnement des publics (des enfants notamment) dans le but de réduire la " zone d'incertitude " qui caractérise les premiers contacts au sein de l'établissement équestre.

    Son rôle s'inscrit dans la volonté de faire progresser chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l'utilisation de l'équidé.

    L'intéressé peut être appelé à conseiller et à accompagner des personnes de catégorie 1 (tutorat).

    Il peut, également, selon son expérience, ses compétences, ses aptitudes et ses connaissances, participer à la formation de stagiaires de catégorie 1.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un certificat de qualification professionnelle organisateur de randonnées équestres (CQP ORE), d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport activités équestres mention " tourisme équestre " (BPJEPS TE) ou du diplôme d'accompagnateur de tourisme équestre (ATE) avec 5 années d'expérience.Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ENSEIGNANT ANIMATEUR

    Catégorie 2

    Coefficient 130

    Définition de l'emploi :

    Emploi exigeant des connaissances générales et techniques qualifiées ainsi qu'une expérience professionnelle permettant au titulaire de prendre des initiatives pour adapter, dans les situations particulières, ses interventions pédagogiques vis-à-vis des publics et en fonction des moyens dont il dispose.

    Le titulaire de l'emploi inscrit sa démarche professionnelle dans le but de fidéliser et développer sa clientèle.

    A ce titre, et dans le cadre de consignes pédagogiques strictes et précises, il s'assure de la sécurité physique et morale des pratiquants dont il a la charge.

    Il organise ses séances en conséquence.

    En cas d'incident, le salarié doit en rendre compte auprès de l'employeur dans le but d'en identifier les causes et d'adapter les conduites préventives qui s'imposeront.

    D'une manière générale, en matière de prévention des risquesinhérents à la pratique équestre, le titulaire comprend et met en oeuvre la relation :

    - " dressage de l'équidé d'école ;

    - niveau et motivation du pratiquant ;

    - définition d'un objectif ;

    - environnement de travail ".

    Il possède un début de maîtrise professionnelle dans le travail des équidés.

    Il porte une attention particulière à l'accompagnement des publics jeunes (des enfants notamment) dans le but de réduire la " zone d'incertitude " qui caractérise les premiers contacts de l'enfant au sein de l'établissement équestre et d'augmenter le " capital confiance " pour que l'enfant puisse évoluer sans aide directe et permanente.

    Il possède un début de méthode dans l'organisation et la gestion des séances pédagogiques et ce en relation avec le travail des équidés.

    Son projet pédagogique s'inscrit dans la volonté de faire progresser, de manière individualisée, chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l'utilisation de son équidé.

    L'intéressé peut être appelé à conseiller et à accompagner - tutorat - des personnes de catégorie 1.

    Il peut, également, selon son expérience, ses compétences, ses aptitudes et ses connaissances, participer à la formation de stagiaires de catégorie 1.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire du BEES 1 activités équestres, d'un certificat de qualification professionnelle enseignant animateur d'équitation (CQP EAE) ou organisateur de randonnées équestres (CQP ORE) ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport activités équestres (BPJEPS AE).Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience, et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi " d'enseignant ", catégorie 3.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ENSEIGNANT,

    Catégorie 3,

    COEFFICIENT 150

    Définition de l'emploi :

    La mise en oeuvre des travaux composant la fonction tels que définis dans la grille de classification est laissée à l'initiative du titulaire de l'emploi qui est placé sous la responsabilité d'un supérieur hiérarchique chargé notamment du contrôle des résultats.

    Le salarié a une vision globale et cohérente des situations.

    Il réagit face aux situations particulières.

    Sait décider ce qu'il doit faire pour atteindre un objectif tout en sachant prendre des décisions raisonnées en fonction d'un diagnostic.

    Il a confiance en ses capacités et connaissances acquises.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans l'organisation et la gestion du travail des équidés d'école :

    - choix appropriés dans l'attribution des équidés auprès de la clientèle en prenant en considération les aspects suivants : taille, poids, force, tempérament et dressage de l'équidé ;

    - progression prenant en considération les différentes phases du travail : détente, exercices d'assouplissements, décontraction, activité, répartition des efforts en termes de fréquence et d'intensité, récupération, repos et calme.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans l'organisation, la gestion et l'animation d'une séance pédagogique :

    - définition d'un objectif en cohérence avec les moyens structurels et les équidés mis à disposition, le niveau, les capacités et le nombre des pratiquants ;

    - programmation des actions de manière progressive et individualisée ;

    - interventions adaptées pour aménager le milieu - régulation - à l'aide de dispositifs pédagogiques dans le but de faciliter les apprentissages psychomoteurs et la réussite, sources de motivation ;

    - création de conditions favorisant la résolution de difficultés croissantes par l'auto-évaluation ;

    - vérification des acquis par répétition. Faciliter l'expression sur le " ressenti et le vécu " (compréhension et représentation) ;

    - installation des conditions développant la relation pédagogique par notion de " feed-back " et par des échanges réciproques et variés.

    Le projet pédagogique du titulaire de l'emploi s'inscrit dans le développement des capacités d'action (physiques) et de réflexion (intellectuelles) des pratiquants dans le but de les responsabiliser durablement dans l'utilisation de leur équidé.

    Dans ses interventions, l'intéressé peut être appelé à innover et à adapter, compte tenu des contraintes constatées et des besoins exprimés par ceux à qui il apporte des services.

    Il participe à l'amélioration et à l'actualisation des enseignements.

    S'il exerce une activité de formation, il se verra confier des programmes à enseigner auprès des publics de catégorie 1 et 2.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un BEES 1 activités équestres, d'un certificat de qualification professionnelle enseignant animateur d'équitation (CQP EAE) ou organisateur de randonnées équestres (CQP ORE) ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport activités équestres (BPJEPS AE) avec 5 années d'expérience ou d'un BEES 2 activités équestres ou d'un diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DESJEPS) mention " équitation ".Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi " d'enseignant-responsable pédagogique catégorie 4 ".

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.


    ENSEIGNANT RESPONSABLE PÉDAGOGIQUE,

    Catégorie 4,

    COEFFICIENT 167

    Définition de l'emploi :

    Les responsabilités assumées à ce niveau exigent une autonomie de jugement et d'initiative se situant dans le cadre des attributions fixées à l'intéressé.

    Il assure par délégation directe du directeur ou de l'employeur la charge d'un ou plusieurs services et dispose d'une large autonomie d'action.

    Il possède des connaissances élargies et fondamentales et une expérience étendue dans une ou plusieurs spécialités.

    Il possède un début d'expertise professionnelle.

    Peut agir très vite et anticiper. Est immédiatement opérationnel.

    Très grande régularité de la compétence et forte capacité d'intuition.

    Il possède une autonomie et sait en fixer les limites.

    Sait donner de nouvelles interprétations aux règles.

    Capacité à court-circuiter les étapes d'une procédure.

    Stratégie globale plutôt qu'analytique.

    Ses compétences l'amènent à mettre en oeuvre une politique d'achat et de valorisation des équidés d'école qui répond à la typologie et aux besoins de la clientèle.

    Son projet pédagogique s'inscrit dans une recherche du développement global et autonome du pratiquant en le rendant acteur de sa propre progression.

    Il se tient informé des évolutions sociales et éducativesqui environnent les pratiquants dans la perspective d'améliorer ses interventions pédagogiques et d'en expérimenter d'autres.

    Dans le cadre de la formation, il fait acquérir des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être et des savoir-devenir inscrits dans une progression pédagogique au moyen de techniques éducatives appropriées, en s'adaptant, en permanence, au public et en appréciant ses besoins.

    Il oriente, sélectionne les personnels dans le cadre de formations soit individualisées, soit en alternance, soit associées à une insertion professionnelle et sociale.

    Dans le cadre de directives fixées par l'employeur, il peut entretenir des relations avec l'environnement institutionnel dans le but de rechercher des moyens nécessaires au développement de l'entreprise.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un BEES 2 activités équestres ou d'un diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport mention " équitation " avec 5 années d'expérience ou d'un BEES 1 activités équestres, d'un certificat de qualification professionnelle enseignant animateur d'équitation (CQP EAE) ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport activités équestres (BPJEPS AE) avec 10 années d'expérience.

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience, et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, il peut accéder à l'emploi de directeur catégorie 5.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III ou IV (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    RAPPEL DES TÂCHES : - Accueil : Reçoit et oriente la clientèle, assure la qualité de l'accueil, présente une image positive de l'entreprise, actualise les informations et leur donne une suite efficace, assure la saisie informatique. - Animation : Participe aux manifestations de l'établissement. - Gestion. Gère l'information, la documentation, les messages, le le standard, l'encaissement.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    SECRÉTAIRE, Catégorie 2, COEFFICIENT 111

    RAPPEL DES TÂCHES (Idem qu'agent hôtesse d'accueil catégorie 1, complété par :) - Accueil : Réceptionne, vérifie, enregistre et actualise les informations et leur donne une suite efficace, décèle les erreurs et les corrige, tient à jour les fichiers, assure le suivi de la comptabilité courante et élémentaire, suit le planning de la clientèle avec les animateurs et enseignants. - Animation : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.- Gestion : Gère le suivi du personnel d'accueil, la comptabilité simple, les fichiers clientèle et fournisseurs, la facturation, les relances, le courrier, les messages, le standard, l'informatique, la relation clientèle.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    SECRÉTAIRE COMPTABLE, Catégorie 3, COEFFICIENT 150

    RAPPEL DES TÂCHES (idem que secrétaire catégorie 2, complété par :) - Accueil : Développe la qualité et la cohérence de la communication de l'entreprise, entretient et développe un réseau de relations professionnelles, hiérarchise les informations selon leur importance et leur urgence. - Animation : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.- Gestion : Gère le suivi du personnel de catégorie 1 et 2, le suivi des clients, des fournisseurs, le suivi de la trésorerie (banque), les salaires, déclarations aux organismes concernés.

    Assure les commandes sous ordre, assure la comptabilité générale jusqu'au bilan (journaux, comptes généraux, balances, grand-livre), participe à l'élaboration du budget prévisionnel.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    DIRECTEUR, Catégorie 5, COEFFICIENT 193

    Définition de l'emploi :

    En accord avec l'employeur :

    - assure, coordonne et contrôle tout ou partie des activités administratives et/ou techniques ;

    - a autorité sur l'ensemble du personnel du centre ;

    - assure l'élaboration du budget prévisionnel et le suivi de son exécution ;

    - gère le budget et rend compte des résultats ;

    - propose la politique générale du centre, la politique de développement, la politique d'innovation ;

    - définit les orientations pédagogiques de l'entreprise ;

    - est responsable des résultats de l'entreprise et de son développement.

    Capacités équestres professionnelles : néant. Article 2

    Il est créé une annexe II intitulée : " Définition de l'emploi ", qui se présente ainsi qu'il suit :

    Arrêté du 2 février 1999 art. 1 : extension sous réserve :

    - aux articles 55 à 59 de la convention, l'obligation pour tout salarié affecté à des tâches d'enseignement, d'encadrement ou d'animation d'une activité équestre, d'être titulaire d'un diplôme inscrit sur une liste d'homologation établie par le ministère chargé des sports (art. 43 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 relative à l'organisation et à la promotion des activités physiques et sportives).

  • Article 59 (non en vigueur)

    Remplacé

    Modifié par Avenant n° 84 bis du 11 avril 2013 - art. 19

    Fiches descriptives d'emploi

    Chaque fiche est composée de plusieurs éléments successifs :

    - rappel des tâches ;

    - définition de l'emploi (cf. annexe II) ;

    - conditions d'accès à l'emploi ;

    - progression professionnelle ;

    - capacités équestres professionnelles (cf. annexe III).

    AGENT D'ENTRETIEN

    Catégorie 1

    Coefficient 100

    RAPPEL DES TÂCHES

    Entretien et maintenance : Entretient les locaux, les espaces et le matériel, assure la propreté de l'établissement.

    Accueil : Développe des contacts avec le public.

    Animation : Participe aux activités.

    Gestion : Gère le matériel d'entretien et de maintenance.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Tâches d'exécution simple, parfois répétitives et sans difficulté particulière.

    Doit organiser son travail selon un planning et en relation avec le personnel soigneur et enseignant.

    Ses compétences l'amènent à utiliser des machines préréglées (tracteur, bobkat).

    Est capable de détecter des anomalies et d'adopter une conduite appropriée.

    Un contrôle est régulièrement effectué sur le déroulement et le résultat de son travail.

    Sa responsabilité est engagée dans l'utilisation du matériel roulant.

    La dimension relationnelle de l'emploi est faible vis-à-vis du public mais normale avec le personnel et avec les équidés.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Emploi ne nécessitant aucune expérience particulière mais comprenant, toutefois, l'acquisition de compétences validées dans le cas d'utilisation de matériel roulant.

    Rentrent dans cette catégorie d'emploi, les personnels de service, de cuisine, de surveillance des lieux et des personnes.

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatement supérieur.

    Capacités équestres professionnelles : néant.

    SOIGNEUR

    Catégorie 1

    Coefficient 103

    RAPPEL DES TÂCHES (Idem qu'agent d'entretien catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés :

    Assure les soins aux équidés, comprend le comportement des équidés et développe des contacts avec eux.

    Accueil : Oriente les demandes des publics, participe à la qualité de l'accueil.

    Animation : S'intègre dans une équipe d'animation.

    Gestion : Gère les soins courants assurés aux équidés, informe et rend compte des stocks (alimentation, fourrage...).

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Tâches d'exécution plus complexes, parfois répétitives, nécessitant un niveau d'efficacité normal.

    Doit organiser son travail selon un planning et en relation avec le personnel d'entretien et enseignant.

    Est capable de détecter des incidents, d'apprécier la situation et d'adopter une conduite appropriée.

    Un contrôle est régulièrement effectué sur le déroulement et le résultat de son travail.

    Sa responsabilité est engagée dans ses contacts auprès des équidés.

    Les initiatives qu'il est amené à prendre n'ont que peu ou pas de conséquences sur le plan de l'économie de l'entreprise ou de la sécurité des personnes.

    La dimension relationnelle de l'emploi est normale avec tous types de public.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un CAPA, option " palefrenier-soigneur " ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatementsupérieur.

    Capacités équestres professionnelles : néant.

    CAVALIER SOIGNEUR

    Catégorie 1

    Coefficient 106

    RAPPEL DES TÂCHES idem que soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisations des équidés : assure les soins courants aux équidés et apprécie leur état de santé, est associé au débourrage et au travail des équidés, met en oeuvre les règles de sécurité et d'hygiène qui s'imposent.

    Accueil : Participe à l'accueil des cavaliers et groupes d'enfants et d'adultes, informe des règles de sécurité.

    Animation : Participe aux promenades, assiste des groupes de cavaliers.

    Gestion : Gère les soins, selon prescription du vétérinaire.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Emploi comportant des tâches plus complexes réalisables seulement après une période d'apprentissage.

    Il fait appel à une bonne maîtrise des savoir-faire.

    Le titulaire de l'emploi possède une vision plus globale de l'organisation de son travail.

    Il est capable d'évaluer son travail au regard des objectifs qui lui sont assignés et d'engager des modifications qui s'imposent.

    Il est capable de prendre des initiatives suivant les conditions particulières rencontrées sur le terrain.

    Le contrôle s'exerce de manière intermittente.

    Il est responsable de la qualité des soins assurés aux équidés.

    La dimension relationnelle de l'emploi est plus affirmée auprès du personnel, des équidés, du public et des fournisseurs.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un CAPA, option palefrenier-soigneur ou option soigneur d'équidés, d'un BEPA activités hippiques, d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAP AAT), d'un titre à finalité professionnelle animateur assistant d'équitation (TFP AAE), d'un certificat de qualification professionnelle animateur soigneur assistant (CQP ASA) ou de 2 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNE-EE).

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatement supérieur.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité I (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ANIMATEUR SOIGNEUR

    Catégorie 1

    Coefficient 109

    RAPPEL DES TÂCHES idem que cavalier soigneur et agent hôtesse d'accueil catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Participe au débourrage et au travail des équidés d'école.

    Accueil : Participe à l'accueil des publics et informe des règles de sécurité, présente les activités de l'entreprise.

    Animation : Peut être intégré dans une équipe d'animation, participe à l'organisation et au déroulement des activités équestres ou autres et met en oeuvre les règles d'hygiène et de sécurité qui s'imposent, participe à l'animation de groupes d'enfants et d'adultes.

    Gestion : Gère la fermeture, le matériel et les règles de sécurité inhérentes à l'exercice de son activité professionnelle.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Le titulaire de cet emploi doit remplir les mêmes attributions que celles définies dans l'emploi précédent.

    La seule différence est liée à la dimension relationnelle de l'emploi qui est plus importante et développée, notamment celle mise en oeuvre auprès des groupes de cavaliers enfants et adultes, d'une manière beaucoup plus générale, dans l'animation d'activités telles que :

    - équitation sur poney ;

    - randonnée équestre ;

    - équitation américaine ;

    - équitation camarguaise ;

    - attelage ;

    - amazone.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi nécessite l'acquisition de compétences et des aptitudes dans l'encadrement et l'animation de groupes d'enfants. Cet emploi est accessible au titulaire d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAP AAT), d'un brevet d'animateur poney (BAP), d'un titre à finalité professionnelle animateur assistant d'équitation (TFP AAE), du diplôme accompagnateur de tourisme équestre (ATE) ou d'un certificat de qualification professionnelle " Animateur soigneur assistant " (CQP " ASA ") ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNE-EE).

    Progression professionnelle :

    Après 3 années d'expérience, le salarié, après un entretien avec l'employeur, peut accéder à l'emploi de soigneur responsable d'écurie catégorie 2.

    Le salarié, après acquisition de la qualification correspondante, peut changer de métier pour exercer celui d'enseignant animateur catégorie 2.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    SOIGNEUR RESPONSABLE D'ECURIE

    Catégorie 2

    Coefficient 121

    RAPPEL DES TÂCHES idem que cavalier soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Assure le débourrage selon un planning de travail, participe au travail des équidés d'école, organise et distribue le travail selon les consignes, observe et apprécie l'état des installations.

    Accueil : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène.

    Animation. Participe aux activités et en assure le déroulement logistique, participe à l'encadrement de groupes de débutants.

    Gestion : Gère le suivi du personnel de catégorie 1, les soins, les stocks, la pharmacie et les écuries, en général selon les règles liées à l'hygiène et à la sécurité.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Emploi comportant l'organisation et l'exécution du travail dont le titulaire assume la responsabilité dans le cadre de directives générales données sur la planification du travail et les résultats attendus.

    Il exige des connaissances et une expérience professionnelle éprouvées permettant de participer aux décisions qui relèvent de son activité, d'optimiser les moyens mis à sa disposition, d'observer, et d'apprécier l'état sanitaire des équidés ainsi que l'état du matériel et des installations, et d'en rendre compte en formulant des avis.

    L'emploi comporte la participation à des fonctions complémentaires (tutorat et formation) et plus étendues (gestion des approvisionnements, suivi technique et économique de son activité...).

    Le titulaire de l'emploi possède une vision globale des activités de l'entreprise et de l'organisation et sait apprécier les conséquences de ses actes en termes d'incidence économique ou de sécurité des personnes.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Le salarié, après un entretien avec l'employeur et après acquisition et validation de la qualification requise, peut changer de métier pour exercer celui d'enseignant animateur catégorie 2.

    Cet emploi est accessible au titulaire de 7 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    GUIDE EQUESTRE

    Catégorie 2

    Coefficient 118

    RAPPEL DES TÂCHES Idem qu'animateur soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Assure et contrôle le débourrage des équidés de randonnée, assure et évalue le travail des équidés de randonnée, est responsable des soins pendant tout le déroulement de la randonnée, est capable de déceler les boiteries, troubles respiratoires, abcès, mycoses, etc., adopte une attitude préventive des blessures de harnachement, des accidents d'attache, prend des précautions dans l'installation des équidés en étapes et assure l'alimentation et l'abreuvement.

    Accueil : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène, porte une attention particulière à l'accompagnement des enfants, est réceptif aux besoins de la clientèle et à ses motivations, se soucie de la qualité des relations avec la population et les usagers de l'espace naturel (agriculteurs, forestiers...), se préoccupe des conditions de réception lors des nuits en gîte d'étape.

    Animation : Développe l'aspect touristique de la randonnée (visites de sites, spectacles locaux...), organise et anime les soirées, évalue l'impact en termes de satisfaction de la clientèle et améliore ses prestations, s'informe sur les aspects culturels et économiques des régions traversées et en communique les principales caractéristiques.

    Gestion :

    - Gère le suivi du personnel de catégorie 1, la clientèle (organisation et répartition selon âge, niveau, motivation...), les équidés (répartition du travail et du repos).

    - Assure le renouvellement des équidés (vente-achat) et se préoccupe de leur devenir avant leur " fin de carrière ", la préparation et le déroulement de la randonnée : itinéraire, lieux d'étape, matériel, vitesse de marche, choix des allures, temps d'arrêt et de repos, intendance (équidés et clientèle), budget et moyens, sécurité des usagers, des pratiquants et des équidés, pharmacie (trousse de secours) et ferrure, livrets de vermifugation et vaccination.

    Enseignement : Transmet les bases techniques liées à la pratique de la randonnée : topographie et conduite du cheval sur la voie publique, harnachement et préparation du bât, notions de ferrure et de soins d'urgence.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2.)

    Définition de l'emploi :

    Emploi exigeant des connaissances générales et techniques qualifiées ainsi qu'une expérience professionnelle permettant au titulaire de prendre des initiatives pour adapter, dans les situations particulières, ses interventions vis-à-vis des publics et en fonction des moyens dont il dispose.

    Emploi nécessitant des qualités humaines et relationnelles importantes.

    Emploi demandant une grande autonomie, responsabilité, initiative ainsi que des capacités d'observation et d'anticipation affirmées permettant le jugement et la décision face aux imprévus, aléas et situations particulières.

    Le titulaire de l'emploi inscrit sa démarche professionnelle

    dans le but de fidéliser et développer sa clientèle.

    A ce titre, et dans le cadre de consignes pédagogiques strictes et précises, il s'assure de la sécurité physique et morale des pratiquants dont il a la charge.

    Il organise ses randonnées en conséquence.

    En cas d'incident, le salarié doit en rendre compte auprès de l'employeur dans le but d'en identifier les causes et d'adopter les conduites préventives qui s'imposeront.

    D'une manière générale, en matière de prévention des risques inhérents à la pratique du tourisme équestre, le titulaire comprend et met en oeuvre la relation : " taille, poids, force, tempérament et dressage de l'équidé avec le niveau et la motivation du pratiquant, l'objectif et l'environnement ".

    Dans la conduite à tenir lors d'un accident, et selon son degré de gravité, il adapte ses interventions, répartit les tâches et se met en liaison avec des moyens de communication adaptés.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans le travail des équidés de tourisme équestre.

    Il porte une attention particulière à l'accompagnement des publics (des enfants notamment) dans le but de réduire la " zone d'incertitude " qui caractérise les premiers contacts au sein de l'établissement équestre.

    Son rôle s'inscrit dans la volonté de faire progresser chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l'utilisation de l'équidé.

    L'intéressé peut être appelé à conseiller et à accompagner des personnes de catégorie 1 (tutorat).

    Il peut, également, selon son expérience, ses compétences, ses aptitudes et ses connaissances, participer à la formation de stagiaires de catégorie 1.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un certificat de qualification professionnelle " Organisateur de randonnées équestres " (CQP " ORE "), d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport activités équestres mention " tourisme équestre " (BPJEPS TE) ou du diplôme d'accompagnateur de tourisme équestre (ATE), avec 5 années d'expérience.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ENSEIGNANT ANIMATEUR

    Catégorie 2

    Coefficient 130

    Définition de l'emploi :

    Emploi exigeant des connaissances générales et techniques qualifiées ainsi qu'une expérience professionnelle permettant au titulaire de prendre des initiatives pour adapter, dans les situations particulières, ses interventions pédagogiques vis-à-vis des publics et en fonction des moyens dont il dispose.

    Le titulaire de l'emploi inscrit sa démarche professionnelle dans le but de fidéliser et développer sa clientèle.

    A ce titre, et dans le cadre de consignes pédagogiques strictes et précises, il s'assure de la sécurité physique et morale des pratiquants dont il a la charge.

    Il organise ses séances en conséquence.

    En cas d'incident, le salarié doit en rendre compte auprès de l'employeur dans le but d'en identifier les causes et d'adapter les conduites préventives qui s'imposeront.

    D'une manière générale, en matière de prévention des risquesinhérents à la pratique équestre, le titulaire comprend et met en oeuvre la relation :

    - " dressage de l'équidé d'école ;

    - niveau et motivation du pratiquant ;

    - définition d'un objectif ;

    - environnement de travail ".

    Il possède un début de maîtrise professionnelle dans le travail des équidés.

    Il porte une attention particulière à l'accompagnement des publics jeunes (des enfants notamment) dans le but de réduire la " zone d'incertitude " qui caractérise les premiers contacts de l'enfant au sein de l'établissement équestre et d'augmenter le " capital confiance " pour que l'enfant puisse évoluer sans aide directe et permanente.

    Il possède un début de méthode dans l'organisation et la gestion des séances pédagogiques et ce en relation avec le travail des équidés.

    Son projet pédagogique s'inscrit dans la volonté de faire progresser, de manière individualisée, chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l'utilisation de son équidé.

    L'intéressé peut être appelé à conseiller et à accompagner - tutorat - des personnes de catégorie 1.

    Il peut, également, selon son expérience, ses compétences, ses aptitudes et ses connaissances, participer à la formation de stagiaires de catégorie 1.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire du BEES 1 activités équestres, d'un certificat de qualification professionnelle " Enseignant animateur d'équitation " (CQP " EAE ") ou " Organisateur de randonnées équestres " (CQP " ORE ") ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport activités équestres (BPJEPS AE).

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience, et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi " d'enseignant ", catégorie 3.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ENSEIGNANT,

    Catégorie 3,

    COEFFICIENT 150

    Définition de l'emploi :

    La mise en oeuvre des travaux composant la fonction tels que définis dans la grille de classification est laissée à l'initiative du titulaire de l'emploi qui est placé sous la responsabilité d'un supérieur hiérarchique chargé notamment du contrôle des résultats.

    Le salarié a une vision globale et cohérente des situations.

    Il réagit face aux situations particulières.

    Sait décider ce qu'il doit faire pour atteindre un objectif tout en sachant prendre des décisions raisonnées en fonction d'un diagnostic.

    Il a confiance en ses capacités et connaissances acquises.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans l'organisation et la gestion du travail des équidés d'école :

    - choix appropriés dans l'attribution des équidés auprès de la clientèle en prenant en considération les aspects suivants : taille, poids, force, tempérament et dressage de l'équidé ;

    - progression prenant en considération les différentes phases du travail : détente, exercices d'assouplissements, décontraction, activité, répartition des efforts en termes de fréquence et d'intensité, récupération, repos et calme.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans l'organisation, la gestion et l'animation d'une séance pédagogique :

    - définition d'un objectif en cohérence avec les moyens structurels et les équidés mis à disposition, le niveau, les capacités et le nombre des pratiquants ;

    - programmation des actions de manière progressive et individualisée ;

    - interventions adaptées pour aménager le milieu - régulation - à l'aide de dispositifs pédagogiques dans le but de faciliter les apprentissages psychomoteurs et la réussite, sources de motivation ;

    - création de conditions favorisant la résolution de difficultés croissantes par l'auto-évaluation ;

    - vérification des acquis par répétition. Faciliter l'expression sur le " ressenti et le vécu " (compréhension et représentation) ;

    - installation des conditions développant la relation pédagogique par notion de " feed-back " et par des échanges réciproques et variés.

    Le projet pédagogique du titulaire de l'emploi s'inscrit dans le développement des capacités d'action (physiques) et de réflexion (intellectuelles) des pratiquants dans le but de les responsabiliser durablement dans l'utilisation de leur équidé.

    Dans ses interventions, l'intéressé peut être appelé à innover et à adapter, compte tenu des contraintes constatées et des besoins exprimés par ceux à qui il apporte des services.

    Il participe à l'amélioration et à l'actualisation des enseignements.

    S'il exerce une activité de formation, il se verra confier des programmes à enseigner auprès des publics de catégorie 1 et 2.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un BEES 1 activités équestres, d'un certificat de qualification professionnelle " Enseignant animateur d'équitation " (CQP " EAE ") ou " Organisateur de randonnées équestres " (CQP " ORE ") ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport activités équestres (BPJEPS AE), avec 5 années d'expérience ou d'un BEES 2 activités équestres ou d'un diplôme d'état supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DESJEPS) mention " équitation ".

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi " d'enseignant-responsable pédagogique catégorie 4 ".

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ENSEIGNANT RESPONSABLE PÉDAGOGIQUE,

    Catégorie 4,

    COEFFICIENT 167

    Définition de l'emploi :

    Les responsabilités assumées à ce niveau exigent une autonomie de jugement et d'initiative se situant dans le cadre des attributions fixées à l'intéressé.

    Il assure par délégation directe du directeur ou de l'employeur la charge d'un ou plusieurs services et dispose d'une large autonomie d'action.

    Il possède des connaissances élargies et fondamentales et une expérience étendue dans une ou plusieurs spécialités.

    Il possède un début d'expertise professionnelle.

    Peut agir très vite et anticiper. Est immédiatement opérationnel.

    Très grande régularité de la compétence et forte capacité d'intuition.

    Il possède une autonomie et sait en fixer les limites.

    Sait donner de nouvelles interprétations aux règles.

    Capacité à court-circuiter les étapes d'une procédure.

    Stratégie globale plutôt qu'analytique.

    Ses compétences l'amènent à mettre en oeuvre une politique d'achat et de valorisation des équidés d'école qui répond à la typologie et aux besoins de la clientèle.

    Son projet pédagogique s'inscrit dans une recherche du développement global et autonome du pratiquant en le rendant acteur de sa propre progression.

    Il se tient informé des évolutions sociales et éducativesqui environnent les pratiquants dans la perspective d'améliorer ses interventions pédagogiques et d'en expérimenter d'autres.

    Dans le cadre de la formation, il fait acquérir des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être et des savoir-devenir inscrits dans une progression pédagogique au moyen de techniques éducatives appropriées, en s'adaptant, en permanence, au public et en appréciant ses besoins.

    Il oriente, sélectionne les personnels dans le cadre de formations soit individualisées, soit en alternance, soit associées à une insertion professionnelle et sociale.

    Dans le cadre de directives fixées par l'employeur, il peut entretenir des relations avec l'environnement institutionnel dans le but de rechercher des moyens nécessaires au développement de l'entreprise.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un BEES 2 activités équestres ou d'un diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DESJEPS) mention " équitation " avec 5 années d'expérience ou d'un BEES 1 activités équestres, d'un certificat de qualification professionnelle " Enseignant animateur d'équitation " (CQP " EAE "), d'un certificat de qualification professionnelle " Organisateur de randonnées équestres " (CQP " ORE "), ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport activités équestres (BPJEPS AE) avec 10 années d'expérience.

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience, et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, il peut accéder à l'emploi de directeur catégorie 5.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III ou IV (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    RAPPEL DES TÂCHES : - Accueil : Reçoit et oriente la clientèle, assure la qualité de l'accueil, présente une image positive de l'entreprise, actualise les informations et leur donne une suite efficace, assure la saisie informatique. - Animation : Participe aux manifestations de l'établissement. - Gestion. Gère l'information, la documentation, les messages, le le standard, l'encaissement.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    SECRÉTAIRE, Catégorie 2, COEFFICIENT 111

    RAPPEL DES TÂCHES (Idem qu'agent hôtesse d'accueil catégorie 1, complété par :) - Accueil : Réceptionne, vérifie, enregistre et actualise les informations et leur donne une suite efficace, décèle les erreurs et les corrige, tient à jour les fichiers, assure le suivi de la comptabilité courante et élémentaire, suit le planning de la clientèle avec les animateurs et enseignants. - Animation : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.- Gestion : Gère le suivi du personnel d'accueil, la comptabilité simple, les fichiers clientèle et fournisseurs, la facturation, les relances, le courrier, les messages, le standard, l'informatique, la relation clientèle.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    SECRÉTAIRE COMPTABLE, Catégorie 3, COEFFICIENT 150

    RAPPEL DES TÂCHES (idem que secrétaire catégorie 2, complété par :) - Accueil : Développe la qualité et la cohérence de la communication de l'entreprise, entretient et développe un réseau de relations professionnelles, hiérarchise les informations selon leur importance et leur urgence. - Animation : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.- Gestion : Gère le suivi du personnel de catégorie 1 et 2, le suivi des clients, des fournisseurs, le suivi de la trésorerie (banque), les salaires, déclarations aux organismes concernés.

    Assure les commandes sous ordre, assure la comptabilité générale jusqu'au bilan (journaux, comptes généraux, balances, grand-livre), participe à l'élaboration du budget prévisionnel.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    DIRECTEUR, Catégorie 5, COEFFICIENT 193

    Définition de l'emploi :

    En accord avec l'employeur :

    - assure, coordonne et contrôle tout ou partie des activités administratives et/ou techniques ;

    - a autorité sur l'ensemble du personnel du centre ;

    - assure l'élaboration du budget prévisionnel et le suivi de son exécution ;

    - gère le budget et rend compte des résultats ;

    - propose la politique générale du centre, la politique de développement, la politique d'innovation ;

    - définit les orientations pédagogiques de l'entreprise ;

    - est responsable des résultats de l'entreprise et de son développement.

    Capacités équestres professionnelles : néant. Article 2

    Il est créé une annexe II intitulée : " Définition de l'emploi ", qui se présente ainsi qu'il suit :

  • Article 59 (non en vigueur)

    Remplacé

    Modifié par Avenant n° 84 ter du 21 novembre 2014 - art. 19


    Fiches descriptives d'emploi

    Chaque fiche est composée de plusieurs éléments successifs :

    - rappel des tâches ;

    - définition de l'emploi (cf. annexe II) ;

    - conditions d'accès à l'emploi ;

    - progression professionnelle ;

    - capacités équestres professionnelles (cf. annexe III).

    AGENT D'ENTRETIEN, Catégorie 1, Coefficient 100



    RAPPEL DES TÂCHES

    Entretien et maintenance : Entretient les locaux, les espaces et le matériel, assure la propreté de l'établissement.

    Accueil : Développe des contacts avec le public.

    Animation : Participe aux activités.

    Gestion : Gère le matériel d'entretien et de maintenance.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Tâches d'exécution simple, parfois répétitives et sans difficulté particulière.

    Doit organiser son travail selon un planning et en relation avec le personnel soigneur et enseignant.

    Ses compétences l'amènent à utiliser des machines préréglées (tracteur, bobkat).

    Est capable de détecter des anomalies et d'adopter une conduite appropriée.

    Un contrôle est régulièrement effectué sur le déroulement et le résultat de son travail.

    Sa responsabilité est engagée dans l'utilisation du matériel roulant.

    La dimension relationnelle de l'emploi est faible vis-à-vis du public mais normale avec le personnel et avec les équidés.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Emploi ne nécessitant aucune expérience particulière mais comprenant, toutefois, l'acquisition de compétences validées dans le cas d'utilisation de matériel roulant.

    Rentrent dans cette catégorie d'emploi, les personnels de service, de cuisine, de surveillance des lieux et des personnes.

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatement supérieur.

    Capacités équestres professionnelles : néant.

    SOIGNEUR, Catégorie 1, Coefficient 103



    RAPPEL DES TÂCHES (Idem qu'agent d'entretien catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés :

    Assure les soins aux équidés, comprend le comportement des équidés et développe des contacts avec eux.

    Accueil : Oriente les demandes des publics, participe à la qualité de l'accueil.

    Animation : S'intègre dans une équipe d'animation.

    Gestion : Gère les soins courants assurés aux équidés, informe et rend compte des stocks (alimentation, fourrage...).

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Tâches d'exécution plus complexes, parfois répétitives, nécessitant un niveau d'efficacité normal.

    Doit organiser son travail selon un planning et en relation avec le personnel d'entretien et enseignant.

    Est capable de détecter des incidents, d'apprécier la situation et d'adopter une conduite appropriée.

    Un contrôle est régulièrement effectué sur le déroulement et le résultat de son travail.

    Sa responsabilité est engagée dans ses contacts auprès des équidés.

    Les initiatives qu'il est amené à prendre n'ont que peu ou pas de conséquences sur le plan de l'économie de l'entreprise ou de la sécurité des personnes.

    La dimension relationnelle de l'emploi est normale avec tous types de public.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un CAPA, option " palefrenier-soigneur " ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatementsupérieur.

    Capacités équestres professionnelles : néant.

    CAVALIER SOIGNEUR, Catégorie 1, Coefficient 106



    RAPPEL DES TÂCHES idem que soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisations des équidés : assure les soins courants aux équidés et apprécie leur état de santé, est associé au débourrage et au travail des équidés, met en oeuvre les règles de sécurité et d'hygiène qui s'imposent.

    Accueil : Participe à l'accueil des cavaliers et groupes d'enfants et d'adultes, informe des règles de sécurité.

    Animation : Participe aux promenades, assiste des groupes de cavaliers.

    Gestion : Gère les soins, selon prescription du vétérinaire.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Emploi comportant des tâches plus complexes réalisables seulement après une période d'apprentissage.

    Il fait appel à une bonne maîtrise des savoir-faire.

    Le titulaire de l'emploi possède une vision plus globale de l'organisation de son travail.

    Il est capable d'évaluer son travail au regard des objectifs qui lui sont assignés et d'engager des modifications qui s'imposent.

    Il est capable de prendre des initiatives suivant les conditions particulières rencontrées sur le terrain.

    Le contrôle s'exerce de manière intermittente.

    Il est responsable de la qualité des soins assurés aux équidés.

    La dimension relationnelle de l'emploi est plus affirmée auprès du personnel, des équidés, du public et des fournisseurs.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un CAPA, option palefrenier-soigneur ou option soigneur d'équidés, d'un BEPA activités hippiques, d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT), d'un titre à finalité professionnelle d'animateur assistant d'équitation (TFP AAE), d'un certificat de qualification professionnelle " Animateur soigneur assistant " (CQP " ASA ") ou de 2 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNE-EE). »

    Pour la fiche animateur/ soigneur, les conditions d'accès à l'emploi sont ainsi modifiées :

    « Cet emploi nécessite l'acquisition de compétences et des aptitudes dans l'encadrement et l'animation de groupes d'enfants. Cet emploi est accessible au titulaire d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT), d'un brevet d'animateur poney (BAP), d'un titre à finalité professionnelle d'animateur assistant d'équitation (TFP AAE), du diplôme d'accompagnateur de tourisme équestre (ATE) ou d'un certificat de qualification professionnelle " Animateur soigneur assistant " (CQP " ASA ") ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNE-EE).

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatement supérieur.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité I (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ANIMATEUR SOIGNEUR, Catégorie 1, Coefficient 109



    RAPPEL DES TÂCHES idem que cavalier soigneur et agent hôtesse d'accueil catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Participe au débourrage et au travail des équidés d'école.

    Accueil : Participe à l'accueil des publics et informe des règles de sécurité, présente les activités de l'entreprise.

    Animation : Peut être intégré dans une équipe d'animation, participe à l'organisation et au déroulement des activités équestres ou autres et met en oeuvre les règles d'hygiène et de sécurité qui s'imposent, participe à l'animation de groupes d'enfants et d'adultes.

    Gestion : Gère la fermeture, le matériel et les règles de sécurité inhérentes à l'exercice de son activité professionnelle.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).


    Définition de l'emploi :

    Le titulaire de cet emploi doit remplir les mêmes attributions que celles définies dans l'emploi précédent.

    La seule différence est liée à la dimension relationnelle de l'emploi qui est plus importante et développée, notamment celle mise en oeuvre auprès des groupes de cavaliers enfants et adultes, d'une manière beaucoup plus générale, dans l'animation d'activités telles que :

    - équitation sur poney ;

    - randonnée équestre ;

    - équitation américaine ;

    - équitation camarguaise ;

    - attelage ;

    - amazone.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi nécessite l'acquisition de compétences et des aptitudes dans l'encadrement et l'animation de groupes d'enfants. Cet emploi est accessible au titulaire d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT), d'un brevet d'animateur poney (BAP), d'un titre à finalité professionnelle d'animateur assistant d'équitation (TFP AAE), du diplôme d'accompagnateur de tourisme équestre (ATE) ou d'un certificat de qualification professionnelle " Animateur soigneur assistant " (CQP " ASA ") ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNE-EE).

    Progression professionnelle :

    Après 3 années d'expérience, le salarié, après un entretien avec l'employeur, peut accéder à l'emploi de soigneur responsable d'écurie catégorie 2.

    Le salarié, après acquisition de la qualification correspondante, peut changer de métier pour exercer celui d'enseignant animateur catégorie 2.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    SOIGNEUR RESPONSABLE D'ECURIE, Catégorie 2, Coefficient 121



    RAPPEL DES TÂCHES idem que cavalier soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Assure le débourrage selon un planning de travail, participe au travail des équidés d'école, organise et distribue le travail selon les consignes, observe et apprécie l'état des installations.

    Accueil : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène.

    Animation. Participe aux activités et en assure le déroulement logistique, participe à l'encadrement de groupes de débutants.

    Gestion : Gère le suivi du personnel de catégorie 1, les soins, les stocks, la pharmacie et les écuries, en général selon les règles liées à l'hygiène et à la sécurité.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Emploi comportant l'organisation et l'exécution du travail dont le titulaire assume la responsabilité dans le cadre de directives générales données sur la planification du travail et les résultats attendus.

    Il exige des connaissances et une expérience professionnelle éprouvées permettant de participer aux décisions qui relèvent de son activité, d'optimiser les moyens mis à sa disposition, d'observer, et d'apprécier l'état sanitaire des équidés ainsi que l'état du matériel et des installations, et d'en rendre compte en formulant des avis.

    L'emploi comporte la participation à des fonctions complémentaires (tutorat et formation) et plus étendues (gestion des approvisionnements, suivi technique et économique de son activité...).

    Le titulaire de l'emploi possède une vision globale des activités de l'entreprise et de l'organisation et sait apprécier les conséquences de ses actes en termes d'incidence économique ou de sécurité des personnes.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Le salarié, après un entretien avec l'employeur et après acquisition et validation de la qualification requise, peut changer de métier pour exercer celui d'enseignant animateur catégorie 2.

    Cet emploi est accessible au titulaire de 7 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    GUIDE EQUESTRE, Catégorie 2, Coefficient 118



    RAPPEL DES TÂCHES Idem qu'animateur soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Assure et contrôle le débourrage des équidés de randonnée, assure et évalue le travail des équidés de randonnée, est responsable des soins pendant tout le déroulement de la randonnée, est capable de déceler les boiteries, troubles respiratoires, abcès, mycoses, etc., adopte une attitude préventive des blessures de harnachement, des accidents d'attache, prend des précautions dans l'installation des équidés en étapes et assure l'alimentation et l'abreuvement.

    Accueil : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène, porte une attention particulière à l'accompagnement des enfants, est réceptif aux besoins de la clientèle et à ses motivations, se soucie de la qualité des relations avec la population et les usagers de l'espace naturel (agriculteurs, forestiers...), se préoccupe des conditions de réception lors des nuits en gîte d'étape.

    Animation : Développe l'aspect touristique de la randonnée (visites de sites, spectacles locaux...), organise et anime les soirées, évalue l'impact en termes de satisfaction de la clientèle et améliore ses prestations, s'informe sur les aspects culturels et économiques des régions traversées et en communique les principales caractéristiques.

    Gestion :

    - Gère le suivi du personnel de catégorie 1, la clientèle (organisation et répartition selon âge, niveau, motivation...), les équidés (répartition du travail et du repos).

    - Assure le renouvellement des équidés (vente-achat) et se préoccupe de leur devenir avant leur " fin de carrière ", la préparation et le déroulement de la randonnée : itinéraire, lieux d'étape, matériel, vitesse de marche, choix des allures, temps d'arrêt et de repos, intendance (équidés et clientèle), budget et moyens, sécurité des usagers, des pratiquants et des équidés, pharmacie (trousse de secours) et ferrure, livrets de vermifugation et vaccination.

    Enseignement : Transmet les bases techniques liées à la pratique de la randonnée : topographie et conduite du cheval sur la voie publique, harnachement et préparation du bât, notions de ferrure et de soins d'urgence.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2.)

    Définition de l'emploi :

    Emploi exigeant des connaissances générales et techniques qualifiées ainsi qu'une expérience professionnelle permettant au titulaire de prendre des initiatives pour adapter, dans les situations particulières, ses interventions vis-à-vis des publics et en fonction des moyens dont il dispose.

    Emploi nécessitant des qualités humaines et relationnelles importantes.

    Emploi demandant une grande autonomie, responsabilité, initiative ainsi que des capacités d'observation et d'anticipation affirmées permettant le jugement et la décision face aux imprévus, aléas et situations particulières.

    Le titulaire de l'emploi inscrit sa démarche professionnelle

    dans le but de fidéliser et développer sa clientèle.

    A ce titre, et dans le cadre de consignes pédagogiques strictes et précises, il s'assure de la sécurité physique et morale des pratiquants dont il a la charge.

    Il organise ses randonnées en conséquence.

    En cas d'incident, le salarié doit en rendre compte auprès de l'employeur dans le but d'en identifier les causes et d'adopter les conduites préventives qui s'imposeront.

    D'une manière générale, en matière de prévention des risques inhérents à la pratique du tourisme équestre, le titulaire comprend et met en oeuvre la relation : " taille, poids, force, tempérament et dressage de l'équidé avec le niveau et la motivation du pratiquant, l'objectif et l'environnement ".

    Dans la conduite à tenir lors d'un accident, et selon son degré de gravité, il adapte ses interventions, répartit les tâches et se met en liaison avec des moyens de communication adaptés.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans le travail des équidés de tourisme équestre.

    Il porte une attention particulière à l'accompagnement des publics (des enfants notamment) dans le but de réduire la " zone d'incertitude " qui caractérise les premiers contacts au sein de l'établissement équestre.

    Son rôle s'inscrit dans la volonté de faire progresser chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l'utilisation de l'équidé.

    L'intéressé peut être appelé à conseiller et à accompagner des personnes de catégorie 1 (tutorat).

    Il peut, également, selon son expérience, ses compétences, ses aptitudes et ses connaissances, participer à la formation de stagiaires de catégorie 1.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un certificat de qualification professionnelle " Organisateur de randonnées équestres " (CQP " ORE "), d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, activités équestres mention " tourisme équestre " (BPJEPS TE), ou du diplôme d'accompagnateur de tourisme équestre (ATE), avec 5 années d'expérience.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ENSEIGNANT ANIMATEUR, Catégorie 2, Coefficient 130



    Définition de l'emploi :

    Emploi exigeant des connaissances générales et techniques qualifiées ainsi qu'une expérience professionnelle permettant au titulaire de prendre des initiatives pour adapter, dans les situations particulières, ses interventions pédagogiques vis-à-vis des publics et en fonction des moyens dont il dispose.

    Le titulaire de l'emploi inscrit sa démarche professionnelle dans le but de fidéliser et développer sa clientèle.

    A ce titre, et dans le cadre de consignes pédagogiques strictes et précises, il s'assure de la sécurité physique et morale des pratiquants dont il a la charge.

    Il organise ses séances en conséquence.

    En cas d'incident, le salarié doit en rendre compte auprès de l'employeur dans le but d'en identifier les causes et d'adapter les conduites préventives qui s'imposeront.

    D'une manière générale, en matière de prévention des risquesinhérents à la pratique équestre, le titulaire comprend et met en oeuvre la relation :

    - " dressage de l'équidé d'école ;

    - niveau et motivation du pratiquant ;

    - définition d'un objectif ;

    - environnement de travail ".

    Il possède un début de maîtrise professionnelle dans le travail des équidés.

    Il porte une attention particulière à l'accompagnement des publics jeunes (des enfants notamment) dans le but de réduire la " zone d'incertitude " qui caractérise les premiers contacts de l'enfant au sein de l'établissement équestre et d'augmenter le " capital confiance " pour que l'enfant puisse évoluer sans aide directe et permanente.

    Il possède un début de méthode dans l'organisation et la gestion des séances pédagogiques et ce en relation avec le travail des équidés.

    Son projet pédagogique s'inscrit dans la volonté de faire progresser, de manière individualisée, chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l'utilisation de son équidé.

    L'intéressé peut être appelé à conseiller et à accompagner - tutorat - des personnes de catégorie 1.

    Il peut, également, selon son expérience, ses compétences, ses aptitudes et ses connaissances, participer à la formation de stagiaires de catégorie 1.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire du BEES 1 activités équestres, d'un certificat de qualification professionnelle " Enseignant animateur d'équitation " (CQP " EAE ") ou " Organisateur de randonnées équestres " (CQP " ORE ") ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, activités équestres (BPJEPS AE).

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience, et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi " d'enseignant ", catégorie 3.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ENSEIGNANT, Catégorie 3, COEFFICIENT 150



    Définition de l'emploi :

    La mise en oeuvre des travaux composant la fonction tels que définis dans la grille de classification est laissée à l'initiative du titulaire de l'emploi qui est placé sous la responsabilité d'un supérieur hiérarchique chargé notamment du contrôle des résultats.

    Le salarié a une vision globale et cohérente des situations.

    Il réagit face aux situations particulières.

    Sait décider ce qu'il doit faire pour atteindre un objectif tout en sachant prendre des décisions raisonnées en fonction d'un diagnostic.

    Il a confiance en ses capacités et connaissances acquises.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans l'organisation et la gestion du travail des équidés d'école :

    - choix appropriés dans l'attribution des équidés auprès de la clientèle en prenant en considération les aspects suivants : taille, poids, force, tempérament et dressage de l'équidé ;

    - progression prenant en considération les différentes phases du travail : détente, exercices d'assouplissements, décontraction, activité, répartition des efforts en termes de fréquence et d'intensité, récupération, repos et calme.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans l'organisation, la gestion et l'animation d'une séance pédagogique :

    - définition d'un objectif en cohérence avec les moyens structurels et les équidés mis à disposition, le niveau, les capacités et le nombre des pratiquants ;

    - programmation des actions de manière progressive et individualisée ;

    - interventions adaptées pour aménager le milieu - régulation - à l'aide de dispositifs pédagogiques dans le but de faciliter les apprentissages psychomoteurs et la réussite, sources de motivation ;

    - création de conditions favorisant la résolution de difficultés croissantes par l'auto-évaluation ;

    - vérification des acquis par répétition. Faciliter l'expression sur le " ressenti et le vécu " (compréhension et représentation) ;

    - installation des conditions développant la relation pédagogique par notion de " feed-back " et par des échanges réciproques et variés.

    Le projet pédagogique du titulaire de l'emploi s'inscrit dans le développement des capacités d'action (physiques) et de réflexion (intellectuelles) des pratiquants dans le but de les responsabiliser durablement dans l'utilisation de leur équidé.

    Dans ses interventions, l'intéressé peut être appelé à innover et à adapter, compte tenu des contraintes constatées et des besoins exprimés par ceux à qui il apporte des services.

    Il participe à l'amélioration et à l'actualisation des enseignements.

    S'il exerce une activité de formation, il se verra confier des programmes à enseigner auprès des publics de catégorie 1 et 2.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un BEES 1 activités équestres, d'un certificat de qualification professionnelle " Enseignant animateur d'équitation " (CQP " EAE ") ou " Organisateur de randonnées équestres " (CQP " ORE ") ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, activités équestres (BPJEPS AE), avec 5 années d'expérience, ou d'un BEES 2 activités équestres ou d'un diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DESJEPS), mention " équitation ".

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi " d'enseignant-responsable pédagogique catégorie 4 ".

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.



    ENSEIGNANT RESPONSABLE PÉDAGOGIQUE, Catégorie 4, COEFFICIENT 167

    Définition de l'emploi :

    Les responsabilités assumées à ce niveau exigent une autonomie de jugement et d'initiative se situant dans le cadre des attributions fixées à l'intéressé.

    Il assure par délégation directe du directeur ou de l'employeur la charge d'un ou plusieurs services et dispose d'une large autonomie d'action.

    Il possède des connaissances élargies et fondamentales et une expérience étendue dans une ou plusieurs spécialités.

    Il possède un début d'expertise professionnelle.

    Peut agir très vite et anticiper. Est immédiatement opérationnel.

    Très grande régularité de la compétence et forte capacité d'intuition.

    Il possède une autonomie et sait en fixer les limites.

    Sait donner de nouvelles interprétations aux règles.

    Capacité à court-circuiter les étapes d'une procédure.

    Stratégie globale plutôt qu'analytique.

    Ses compétences l'amènent à mettre en oeuvre une politique d'achat et de valorisation des équidés d'école qui répond à la typologie et aux besoins de la clientèle.

    Son projet pédagogique s'inscrit dans une recherche du développement global et autonome du pratiquant en le rendant acteur de sa propre progression.

    Il se tient informé des évolutions sociales et éducativesqui environnent les pratiquants dans la perspective d'améliorer ses interventions pédagogiques et d'en expérimenter d'autres.

    Dans le cadre de la formation, il fait acquérir des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être et des savoir-devenir inscrits dans une progression pédagogique au moyen de techniques éducatives appropriées, en s'adaptant, en permanence, au public et en appréciant ses besoins.

    Il oriente, sélectionne les personnels dans le cadre de formations soit individualisées, soit en alternance, soit associées à une insertion professionnelle et sociale.

    Dans le cadre de directives fixées par l'employeur, il peut entretenir des relations avec l'environnement institutionnel dans le but de rechercher des moyens nécessaires au développement de l'entreprise.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un BEES 2 activités équestres ou d'un diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DESJEPS) mention " équitation " avec 5 années d'expérience ou d'un BEES 1 " activités équestres ", d'un certificat de qualification professionnelle " Enseignant animateur d'équitation " (CQP " EAE "), d'un certificat de qualification professionnelle organisateur de randonnées équestres (CQP " ORE ") ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, activités équestres (BPJEPS AE), avec 10 années d'expérience.

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience, et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, il peut accéder à l'emploi de directeur catégorie 5.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III ou IV (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    RAPPEL DES TÂCHES : - Accueil : Reçoit et oriente la clientèle, assure la qualité de l'accueil, présente une image positive de l'entreprise, actualise les informations et leur donne une suite efficace, assure la saisie informatique. - Animation : Participe aux manifestations de l'établissement. - Gestion. Gère l'information, la documentation, les messages, le le standard, l'encaissement.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    SECRÉTAIRE, Catégorie 2, COEFFICIENT 111

    RAPPEL DES TÂCHES (Idem qu'agent hôtesse d'accueil catégorie 1, complété par :) - Accueil : Réceptionne, vérifie, enregistre et actualise les informations et leur donne une suite efficace, décèle les erreurs et les corrige, tient à jour les fichiers, assure le suivi de la comptabilité courante et élémentaire, suit le planning de la clientèle avec les animateurs et enseignants. - Animation : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.- Gestion : Gère le suivi du personnel d'accueil, la comptabilité simple, les fichiers clientèle et fournisseurs, la facturation, les relances, le courrier, les messages, le standard, l'informatique, la relation clientèle.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    SECRÉTAIRE COMPTABLE, Catégorie 3, COEFFICIENT 150

    RAPPEL DES TÂCHES (idem que secrétaire catégorie 2, complété par :) - Accueil : Développe la qualité et la cohérence de la communication de l'entreprise, entretient et développe un réseau de relations professionnelles, hiérarchise les informations selon leur importance et leur urgence. - Animation : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.- Gestion : Gère le suivi du personnel de catégorie 1 et 2, le suivi des clients, des fournisseurs, le suivi de la trésorerie (banque), les salaires, déclarations aux organismes concernés.

    Assure les commandes sous ordre, assure la comptabilité générale jusqu'au bilan (journaux, comptes généraux, balances, grand-livre), participe à l'élaboration du budget prévisionnel.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    DIRECTEUR, Catégorie 5, COEFFICIENT 193

    Définition de l'emploi :

    En accord avec l'employeur :

    - assure, coordonne et contrôle tout ou partie des activités administratives et/ou techniques ;

    - a autorité sur l'ensemble du personnel du centre ;

    - assure l'élaboration du budget prévisionnel et le suivi de son exécution ;

    - gère le budget et rend compte des résultats ;

    - propose la politique générale du centre, la politique de développement, la politique d'innovation ;

    - définit les orientations pédagogiques de l'entreprise ;

    - est responsable des résultats de l'entreprise et de son développement.

    Capacités équestres professionnelles : néant. Article 2

    Il est créé une annexe II intitulée : " Définition de l'emploi ", qui se présente ainsi qu'il suit :


  • Dispositions générales

    Fiches descriptives d'emploi

    Chaque fiche est composée de plusieurs éléments successifs :

    - rappel des tâches ;

    - définition de l'emploi (cf. annexe II) ;

    - conditions d'accès à l'emploi ;

    - progression professionnelle ;

    - capacités équestres professionnelles (cf. annexe III).

    AGENT D'ENTRETIEN, Catégorie 1, Coefficient 100

    RAPPEL DES TÂCHES

    Entretien et maintenance : Entretient les locaux, les espaces et le matériel, assure la propreté de l'établissement.

    Accueil : Développe des contacts avec le public.

    Animation : Participe aux activités.

    Gestion : Gère le matériel d'entretien et de maintenance.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Tâches d'exécution simple, parfois répétitives et sans difficulté particulière.

    Doit organiser son travail selon un planning et en relation avec le personnel soigneur et enseignant.

    Ses compétences l'amènent à utiliser des machines préréglées (tracteur, bobkat).

    Est capable de détecter des anomalies et d'adopter une conduite appropriée.

    Un contrôle est régulièrement effectué sur le déroulement et le résultat de son travail.

    Sa responsabilité est engagée dans l'utilisation du matériel roulant.

    La dimension relationnelle de l'emploi est faible vis-à-vis du public mais normale avec le personnel et avec les équidés.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Emploi ne nécessitant aucune expérience particulière mais comprenant, toutefois, l'acquisition de compétences validées dans le cas d'utilisation de matériel roulant.

    Rentrent dans cette catégorie d'emploi, les personnels de service, de cuisine, de surveillance des lieux et des personnes.

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatement supérieur.

    Capacités équestres professionnelles : néant.

    SOIGNEUR, Catégorie 1, Coefficient 103

    RAPPEL DES TÂCHES (Idem qu'agent d'entretien catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés :

    Assure les soins aux équidés, comprend le comportement des équidés et développe des contacts avec eux.

    Accueil : Oriente les demandes des publics, participe à la qualité de l'accueil.

    Animation : S'intègre dans une équipe d'animation.

    Gestion : Gère les soins courants assurés aux équidés, informe et rend compte des stocks (alimentation, fourrage...).

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Tâches d'exécution plus complexes, parfois répétitives, nécessitant un niveau d'efficacité normal.

    Doit organiser son travail selon un planning et en relation avec le personnel d'entretien et enseignant.

    Est capable de détecter des incidents, d'apprécier la situation et d'adopter une conduite appropriée.

    Un contrôle est régulièrement effectué sur le déroulement et le résultat de son travail.

    Sa responsabilité est engagée dans ses contacts auprès des équidés.

    Les initiatives qu'il est amené à prendre n'ont que peu ou pas de conséquences sur le plan de l'économie de l'entreprise ou de la sécurité des personnes.

    La dimension relationnelle de l'emploi est normale avec tous types de public.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un CAPA, option " palefrenier-soigneur " ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatementsupérieur.

    Capacités équestres professionnelles : néant.

    CAVALIER SOIGNEUR, Catégorie 1, Coefficient 106

    RAPPEL DES TÂCHES idem que soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisations des équidés : assure les soins courants aux équidés et apprécie leur état de santé, est associé au débourrage et au travail des équidés, met en oeuvre les règles de sécurité et d'hygiène qui s'imposent.

    Accueil : Participe à l'accueil des cavaliers et groupes d'enfants et d'adultes, informe des règles de sécurité.

    Animation : Participe aux promenades, assiste des groupes de cavaliers.

    Gestion : Gère les soins, selon prescription du vétérinaire.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Emploi comportant des tâches plus complexes réalisables seulement après une période d'apprentissage.

    Il fait appel à une bonne maîtrise des savoir-faire.

    Le titulaire de l'emploi possède une vision plus globale de l'organisation de son travail.

    Il est capable d'évaluer son travail au regard des objectifs qui lui sont assignés et d'engager des modifications qui s'imposent.

    Il est capable de prendre des initiatives suivant les conditions particulières rencontrées sur le terrain.

    Le contrôle s'exerce de manière intermittente.

    Il est responsable de la qualité des soins assurés aux équidés.

    La dimension relationnelle de l'emploi est plus affirmée auprès du personnel, des équidés, du public et des fournisseurs.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un CAPA, option palefrenier-soigneur ou option soigneur d'équidés, d'un BEPA activités hippiques, d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT), d'un titre à finalité professionnelle d'animateur assistant d'équitation (TFP AAE), d'un certificat de qualification professionnelle " Animateur soigneur assistant " (CQP " ASA ") ou de 2 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNE-EE). »

    Pour la fiche animateur/ soigneur, les conditions d'accès à l'emploi sont ainsi modifiées :

    « Cet emploi nécessite l'acquisition de compétences et des aptitudes dans l'encadrement et l'animation de groupes d'enfants. Cet emploi est accessible au titulaire d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT), d'un brevet d'animateur poney (BAP), d'un titre à finalité professionnelle d'animateur assistant d'équitation (TFP AAE), du diplôme d'accompagnateur de tourisme équestre (ATE) ou d'un certificat de qualification professionnelle " Animateur soigneur assistant " (CQP " ASA ") ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNE-EE).

    Progression professionnelle :

    A l'issue de 2 années d'expérience et après un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi immédiatement supérieur.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité I (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ANIMATEUR SOIGNEUR, Catégorie 1, Coefficient 109

    RAPPEL DES TÂCHES idem que cavalier soigneur et agent hôtesse d'accueil catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Participe au débourrage et au travail des équidés d'école.

    Accueil : Participe à l'accueil des publics et informe des règles de sécurité, présente les activités de l'entreprise.

    Animation : Peut être intégré dans une équipe d'animation, participe à l'organisation et au déroulement des activités équestres ou autres et met en oeuvre les règles d'hygiène et de sécurité qui s'imposent, participe à l'animation de groupes d'enfants et d'adultes.

    Gestion : Gère la fermeture, le matériel et les règles de sécurité inhérentes à l'exercice de son activité professionnelle.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Le titulaire de cet emploi doit remplir les mêmes attributions que celles définies dans l'emploi précédent.

    La seule différence est liée à la dimension relationnelle de l'emploi qui est plus importante et développée, notamment celle mise en oeuvre auprès des groupes de cavaliers enfants et adultes, d'une manière beaucoup plus générale, dans l'animation d'activités telles que :

    - équitation sur poney ;

    - randonnée équestre ;

    - équitation américaine ;

    - équitation camarguaise ;

    - attelage ;

    - amazone.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi nécessite l'acquisition de compétences et des aptitudes dans l'encadrement et l'animation de groupes d'enfants. Cet emploi est accessible au titulaire d'un brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT), d'un brevet d'animateur poney (BAP), d'un titre à finalité professionnelle d'animateur assistant d'équitation (TFP AAE), du diplôme d'accompagnateur de tourisme équestre (ATE) ou d'un certificat de qualification professionnelle " Animateur soigneur assistant " (CQP " ASA ") ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNE-EE).

    Progression professionnelle :

    Après 3 années d'expérience, le salarié, après un entretien avec l'employeur, peut accéder à l'emploi de soigneur responsable d'écurie catégorie 2.

    Le salarié, après acquisition de la qualification correspondante, peut changer de métier pour exercer celui d'enseignant animateur catégorie 2.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    SOIGNEUR RESPONSABLE D'ECURIE, Catégorie 2, Coefficient 121

    RAPPEL DES TÂCHES idem que cavalier soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Assure le débourrage selon un planning de travail, participe au travail des équidés d'école, organise et distribue le travail selon les consignes, observe et apprécie l'état des installations.

    Accueil : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène.

    Animation. Participe aux activités et en assure le déroulement logistique, participe à l'encadrement de groupes de débutants.

    Gestion : Gère le suivi du personnel de catégorie 1, les soins, les stocks, la pharmacie et les écuries, en général selon les règles liées à l'hygiène et à la sécurité.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    Définition de l'emploi :

    Emploi comportant l'organisation et l'exécution du travail dont le titulaire assume la responsabilité dans le cadre de directives générales données sur la planification du travail et les résultats attendus.

    Il exige des connaissances et une expérience professionnelle éprouvées permettant de participer aux décisions qui relèvent de son activité, d'optimiser les moyens mis à sa disposition, d'observer, et d'apprécier l'état sanitaire des équidés ainsi que l'état du matériel et des installations, et d'en rendre compte en formulant des avis.

    L'emploi comporte la participation à des fonctions complémentaires (tutorat et formation) et plus étendues (gestion des approvisionnements, suivi technique et économique de son activité...).

    Le titulaire de l'emploi possède une vision globale des activités de l'entreprise et de l'organisation et sait apprécier les conséquences de ses actes en termes d'incidence économique ou de sécurité des personnes.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Le salarié, après un entretien avec l'employeur et après acquisition et validation de la qualification requise, peut changer de métier pour exercer celui d'enseignant animateur catégorie 2.

    Cet emploi est accessible au titulaire de 7 années d'expérience professionnelle dans le métier de soigneur ou d'une qualification professionnelle validée par la commission paritaire nationale pour l'emploi des établissements équestres (CPNEEE).

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité II (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    GUIDE EQUESTRE, Catégorie 2, Coefficient 118

    RAPPEL DES TÂCHES Idem qu'animateur soigneur catégorie 1, complété par :

    Entretien et maintenance, soins et valorisation des équidés : Assure et contrôle le débourrage des équidés de randonnée, assure et évalue le travail des équidés de randonnée, est responsable des soins pendant tout le déroulement de la randonnée, est capable de déceler les boiteries, troubles respiratoires, abcès, mycoses, etc., adopte une attitude préventive des blessures de harnachement, des accidents d'attache, prend des précautions dans l'installation des équidés en étapes et assure l'alimentation et l'abreuvement.

    Accueil : Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène, porte une attention particulière à l'accompagnement des enfants, est réceptif aux besoins de la clientèle et à ses motivations, se soucie de la qualité des relations avec la population et les usagers de l'espace naturel (agriculteurs, forestiers...), se préoccupe des conditions de réception lors des nuits en gîte d'étape.

    Animation : Développe l'aspect touristique de la randonnée (visites de sites, spectacles locaux...), organise et anime les soirées, évalue l'impact en termes de satisfaction de la clientèle et améliore ses prestations, s'informe sur les aspects culturels et économiques des régions traversées et en communique les principales caractéristiques.

    Gestion :

    - Gère le suivi du personnel de catégorie 1, la clientèle (organisation et répartition selon âge, niveau, motivation...), les équidés (répartition du travail et du repos).

    - Assure le renouvellement des équidés (vente-achat) et se préoccupe de leur devenir avant leur " fin de carrière ", la préparation et le déroulement de la randonnée : itinéraire, lieux d'étape, matériel, vitesse de marche, choix des allures, temps d'arrêt et de repos, intendance (équidés et clientèle), budget et moyens, sécurité des usagers, des pratiquants et des équidés, pharmacie (trousse de secours) et ferrure, livrets de vermifugation et vaccination.

    Enseignement : Transmet les bases techniques liées à la pratique de la randonnée : topographie et conduite du cheval sur la voie publique, harnachement et préparation du bât, notions de ferrure et de soins d'urgence.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2.)

    Définition de l'emploi :

    Emploi exigeant des connaissances générales et techniques qualifiées ainsi qu'une expérience professionnelle permettant au titulaire de prendre des initiatives pour adapter, dans les situations particulières, ses interventions vis-à-vis des publics et en fonction des moyens dont il dispose.

    Emploi nécessitant des qualités humaines et relationnelles importantes.

    Emploi demandant une grande autonomie, responsabilité, initiative ainsi que des capacités d'observation et d'anticipation affirmées permettant le jugement et la décision face aux imprévus, aléas et situations particulières.

    Le titulaire de l'emploi inscrit sa démarche professionnelle

    dans le but de fidéliser et développer sa clientèle.

    A ce titre, et dans le cadre de consignes pédagogiques strictes et précises, il s'assure de la sécurité physique et morale des pratiquants dont il a la charge.

    Il organise ses randonnées en conséquence.

    En cas d'incident, le salarié doit en rendre compte auprès de l'employeur dans le but d'en identifier les causes et d'adopter les conduites préventives qui s'imposeront.

    D'une manière générale, en matière de prévention des risques inhérents à la pratique du tourisme équestre, le titulaire comprend et met en oeuvre la relation : " taille, poids, force, tempérament et dressage de l'équidé avec le niveau et la motivation du pratiquant, l'objectif et l'environnement ".

    Dans la conduite à tenir lors d'un accident, et selon son degré de gravité, il adapte ses interventions, répartit les tâches et se met en liaison avec des moyens de communication adaptés.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans le travail des équidés de tourisme équestre.

    Il porte une attention particulière à l'accompagnement des publics (des enfants notamment) dans le but de réduire la " zone d'incertitude " qui caractérise les premiers contacts au sein de l'établissement équestre.

    Son rôle s'inscrit dans la volonté de faire progresser chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l'utilisation de l'équidé.

    L'intéressé peut être appelé à conseiller et à accompagner des personnes de catégorie 1 (tutorat).

    Il peut, également, selon son expérience, ses compétences, ses aptitudes et ses connaissances, participer à la formation de stagiaires de catégorie 1.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un certificat de qualification professionnelle " Organisateur de randonnées équestres " (CQP " ORE "), d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, activités équestres mention " tourisme équestre " (BPJEPS TE), ou du diplôme d'accompagnateur de tourisme équestre (ATE), avec 5 années d'expérience.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ENSEIGNANT ANIMATEUR, Catégorie 2, Coefficient 130


    Rappel des tâches-Idem qu'animateur-soigneur, catégorie 1, complété par :
    Entretien et maintenance soins et valorisation des équidés Assure et contrôle le débourrage selon un planning et des objectifs de travail
    Assure et évalue le travail des équidés d'école
    Se préoccupe du devenir des équidés avant leur « fin de carrière »
    Assure la propreté de l'établissement
    Accueil Accompagne les publics dès les premiers contacts avec l'équidé en application des règles relatives à la sécurité et à l'hygiène
    Est réceptif aux besoins de la clientèle et à ses motivations
    Sa mission est de fidéliser et de développer la clientèle
    Porte une attention particulière à l'accompagnement des enfants au sein de l'établissement
    Assure la qualité de l'accueil et de l'information
    Animation Est responsable de l'organisation, de l'animation et des conditions de sa réalisation
    Evalue l'impact en termes de satisfaction de la clientèle et de fréquentation et fait des propositions
    Gestion Gère :
    - le suivi du personnel de catégorie 1
    - la clientèle (organisation et répartition selon âge, niveau, motivation, disponibilité, objectifs...)
    - les équidés (travail, repos, soins)
    - l'encaissement et la saisie des informations
    - participe à l'achat des équidés
    Enseignement Enseigne les bases des pratiques équestres
    Conduit, d'une manière générale, les activités de découverte et d'initiation garantissant la sécurité des usagers
    Analyse et évalue sa démarche pédagogique dans le cadre du projet pédagogique de l'établissement

    (Pour les fonctions supplémentaires, voir article 57, tableau n° 2)

    Définition de l'emploi :

    Emploi exigeant des connaissances générales et techniques qualifiées ainsi qu'une expérience professionnelle permettant au titulaire de prendre des initiatives pour adapter, dans les situations particulières, ses interventions pédagogiques vis-à-vis des publics et en fonction des moyens dont il dispose.

    Le titulaire de l'emploi inscrit sa démarche professionnelle dans le but de fidéliser et développer sa clientèle.

    A ce titre, et dans le cadre de consignes pédagogiques strictes et précises, il s'assure de la sécurité physique et morale des pratiquants dont il a la charge.

    Il organise ses séances en conséquence et selon sa spécificité : équitation, tourisme équestre, attelage, voltige ...

    En ce qui concerne l'enseignant-animateur de tourisme équestre, voir conditions spécifiques à l'annexe VI de la présente convention.

    En cas d'incident, le salarié doit en rendre compte auprès de l'employeur dans le but d'en identifier les causes et d'adapter les conduites préventives qui s'imposeront.

    D'une manière générale, en matière de prévention des risques inhérents à la pratique équestre, le titulaire comprend et met en œuvre la relation : « dressage de l'équidé d'école - niveau et motivation du pratiquant - définition d'un objectif - environnement de travail ».

    Il possède un début de maîtrise professionnelle dans le travail des équidés.

    Il porte une attention particulière à l'accompagnement des publics jeunes (des enfants notamment) dans le but de réduire la « zone d'incertitude » qui caractérise les premiers contacts de l'enfant au sein de l'établissement équestre et d'augmenter le « capital confiance » pour que l'enfant puisse évoluer sans aide directe et permanente.

    Il possède un début de méthode dans l'organisation et la gestion des séances pédagogiques, et ce en relation avec le travail des équidés.

    Son projet pédagogique s'inscrit dans la volonté de faire progresser, de manière individualisée, chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l'utilisation de son équidé.

    L'intéressé peut être appelé à conseiller et à accompagner - tutorat - des personnes de catégorie 1.

    Il peut, également, selon son expérience, ses compétences, ses aptitudes et ses connaissances, participer à la formation de stagiaires de catégorie 1.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire du BEES1 activités équestres, d'un certificat de qualification professionnelle enseignant animateur d'équitation (CQP « EAE ») ou organisateur de randonnées équestres (CQP « ORE ») ou d'un brevet professionnel de la jeunesse de l'éducation populaire et du sport, activités équestres (BPJEPS AE).

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience, et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi « d'enseignant », catégorie 3.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ENSEIGNANT, Catégorie 3, COEFFICIENT 150

    Définition de l'emploi :

    La mise en oeuvre des travaux composant la fonction tels que définis dans la grille de classification est laissée à l'initiative du titulaire de l'emploi qui est placé sous la responsabilité d'un supérieur hiérarchique chargé notamment du contrôle des résultats.

    Le salarié a une vision globale et cohérente des situations.

    Il réagit face aux situations particulières.

    Sait décider ce qu'il doit faire pour atteindre un objectif tout en sachant prendre des décisions raisonnées en fonction d'un diagnostic.

    Il a confiance en ses capacités et connaissances acquises.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans l'organisation et la gestion du travail des équidés d'école :

    - choix appropriés dans l'attribution des équidés auprès de la clientèle en prenant en considération les aspects suivants : taille, poids, force, tempérament et dressage de l'équidé ;

    - progression prenant en considération les différentes phases du travail : détente, exercices d'assouplissements, décontraction, activité, répartition des efforts en termes de fréquence et d'intensité, récupération, repos et calme.

    Il possède une maîtrise professionnelle dans l'organisation, la gestion et l'animation d'une séance pédagogique :

    - définition d'un objectif en cohérence avec les moyens structurels et les équidés mis à disposition, le niveau, les capacités et le nombre des pratiquants ;

    - programmation des actions de manière progressive et individualisée ;

    - interventions adaptées pour aménager le milieu - régulation - à l'aide de dispositifs pédagogiques dans le but de faciliter les apprentissages psychomoteurs et la réussite, sources de motivation ;

    - création de conditions favorisant la résolution de difficultés croissantes par l'auto-évaluation ;

    - vérification des acquis par répétition. Faciliter l'expression sur le " ressenti et le vécu " (compréhension et représentation) ;

    - installation des conditions développant la relation pédagogique par notion de " feed-back " et par des échanges réciproques et variés.

    Le projet pédagogique du titulaire de l'emploi s'inscrit dans le développement des capacités d'action (physiques) et de réflexion (intellectuelles) des pratiquants dans le but de les responsabiliser durablement dans l'utilisation de leur équidé.

    Dans ses interventions, l'intéressé peut être appelé à innover et à adapter, compte tenu des contraintes constatées et des besoins exprimés par ceux à qui il apporte des services.

    Il participe à l'amélioration et à l'actualisation des enseignements.

    S'il exerce une activité de formation, il se verra confier des programmes à enseigner auprès des publics de catégorie 1 et 2.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un BEES 1 activités équestres, d'un certificat de qualification professionnelle " Enseignant animateur d'équitation " (CQP " EAE ") ou " Organisateur de randonnées équestres " (CQP " ORE ") ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, activités équestres (BPJEPS AE), avec 5 années d'expérience, ou d'un BEES 2 activités équestres ou d'un diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DESJEPS), mention " équitation ".

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, le salarié peut accéder à l'emploi " d'enseignant-responsable pédagogique catégorie 4 ".

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    ENSEIGNANT RESPONSABLE PÉDAGOGIQUE, Catégorie 4, COEFFICIENT 167

    Définition de l'emploi :

    Les responsabilités assumées à ce niveau exigent une autonomie de jugement et d'initiative se situant dans le cadre des attributions fixées à l'intéressé.

    Il assure par délégation directe du directeur ou de l'employeur la charge d'un ou plusieurs services et dispose d'une large autonomie d'action.

    Il possède des connaissances élargies et fondamentales et une expérience étendue dans une ou plusieurs spécialités.

    Il possède un début d'expertise professionnelle.

    Peut agir très vite et anticiper. Est immédiatement opérationnel.

    Très grande régularité de la compétence et forte capacité d'intuition.

    Il possède une autonomie et sait en fixer les limites.

    Sait donner de nouvelles interprétations aux règles.

    Capacité à court-circuiter les étapes d'une procédure.

    Stratégie globale plutôt qu'analytique.

    Ses compétences l'amènent à mettre en oeuvre une politique d'achat et de valorisation des équidés d'école qui répond à la typologie et aux besoins de la clientèle.

    Son projet pédagogique s'inscrit dans une recherche du développement global et autonome du pratiquant en le rendant acteur de sa propre progression.

    Il se tient informé des évolutions sociales et éducativesqui environnent les pratiquants dans la perspective d'améliorer ses interventions pédagogiques et d'en expérimenter d'autres.

    Dans le cadre de la formation, il fait acquérir des savoirs, des savoir-faire, des savoir-être et des savoir-devenir inscrits dans une progression pédagogique au moyen de techniques éducatives appropriées, en s'adaptant, en permanence, au public et en appréciant ses besoins.

    Il oriente, sélectionne les personnels dans le cadre de formations soit individualisées, soit en alternance, soit associées à une insertion professionnelle et sociale.

    Dans le cadre de directives fixées par l'employeur, il peut entretenir des relations avec l'environnement institutionnel dans le but de rechercher des moyens nécessaires au développement de l'entreprise.

    Conditions d'accès à l'emploi :

    Cet emploi est accessible au titulaire d'un BEES 2 activités équestres ou d'un diplôme d'Etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DESJEPS) mention " équitation " avec 5 années d'expérience ou d'un BEES 1 " activités équestres ", d'un certificat de qualification professionnelle " Enseignant animateur d'équitation " (CQP " EAE "), d'un certificat de qualification professionnelle organisateur de randonnées équestres (CQP " ORE ") ou d'un brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, activités équestres (BPJEPS AE), avec 10 années d'expérience.

    Progression professionnelle :

    Après 5 années d'expérience, et à l'issue d'un entretien avec l'employeur, il peut accéder à l'emploi de directeur catégorie 5.

    Capacités équestres professionnelles :

    Capacité III ou IV (voir annexe III).

    Exploitation d'équidés en compétition.

    RAPPEL DES TÂCHES : - Accueil : Reçoit et oriente la clientèle, assure la qualité de l'accueil, présente une image positive de l'entreprise, actualise les informations et leur donne une suite efficace, assure la saisie informatique. - Animation : Participe aux manifestations de l'établissement. - Gestion. Gère l'information, la documentation, les messages, le le standard, l'encaissement.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    SECRÉTAIRE, Catégorie 2, COEFFICIENT 111

    RAPPEL DES TÂCHES (Idem qu'agent hôtesse d'accueil catégorie 1, complété par :) - Accueil : Réceptionne, vérifie, enregistre et actualise les informations et leur donne une suite efficace, décèle les erreurs et les corrige, tient à jour les fichiers, assure le suivi de la comptabilité courante et élémentaire, suit le planning de la clientèle avec les animateurs et enseignants. - Animation : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.- Gestion : Gère le suivi du personnel d'accueil, la comptabilité simple, les fichiers clientèle et fournisseurs, la facturation, les relances, le courrier, les messages, le standard, l'informatique, la relation clientèle.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    SECRÉTAIRE COMPTABLE, Catégorie 3, COEFFICIENT 150

    RAPPEL DES TÂCHES (idem que secrétaire catégorie 2, complété par :) - Accueil : Développe la qualité et la cohérence de la communication de l'entreprise, entretient et développe un réseau de relations professionnelles, hiérarchise les informations selon leur importance et leur urgence. - Animation : Participe à l'organisation des manifestations de l'établissement.- Gestion : Gère le suivi du personnel de catégorie 1 et 2, le suivi des clients, des fournisseurs, le suivi de la trésorerie (banque), les salaires, déclarations aux organismes concernés.

    Assure les commandes sous ordre, assure la comptabilité générale jusqu'au bilan (journaux, comptes généraux, balances, grand-livre), participe à l'élaboration du budget prévisionnel.

    (Pour les fonctions supplémentaires voir article 57 tableau n° 2).

    DIRECTEUR, Catégorie 5, COEFFICIENT 193

    Définition de l'emploi :

    En accord avec l'employeur :

    - assure, coordonne et contrôle tout ou partie des activités administratives et/ou techniques ;

    - a autorité sur l'ensemble du personnel du centre ;

    - assure l'élaboration du budget prévisionnel et le suivi de son exécution ;

    - gère le budget et rend compte des résultats ;

    - propose la politique générale du centre, la politique de développement, la politique d'innovation ;

    - définit les orientations pédagogiques de l'entreprise ;

    - est responsable des résultats de l'entreprise et de son développement.

    Capacités équestres professionnelles : néant. Article 2

    Il est créé une annexe II intitulée : " Définition de l'emploi ", qui se présente ainsi qu'il suit :

Retourner en haut de la page