Code civil

Version en vigueur au 16 octobre 2020

  • Les actions personnelles ou mobilières se prescrivent par cinq ans à compter du jour où le titulaire d'un droit a connu ou aurait dû connaître les faits lui permettant de l'exercer.


Retourner en haut de la page