Code du travail
ChronoLégi
Version en vigueur au 01 juillet 2018
Naviguer dans le sommaire du code
  • Pour être désigné conseiller en radioprotection est requis :

    1° Pour la personne compétente en radioprotection, un certificat de formation délivré par un organisme de formation certifié par un organisme certificateur accrédité par le Comité français d'accréditation ou par tout autre organisme mentionné à l'article R. 4724-1 ;

    2° Pour l'organisme compétent en radioprotection, une certification délivrée par un organisme certificateur accrédité par le Comité français d'accréditation ou par tout autre organisme mentionné à l'article R. 4724-1 ;

    3° Pour le pôle de compétences en radioprotection, une approbation, selon le cas, de l'Autorité de sûreté nucléaire ou du délégué à la sûreté nucléaire et à la radioprotection pour les installations et activités intéressant la défense.

  • Un arrêté conjoint des ministres chargés du travail, de la radioprotection et de l'agriculture détermine :

    1° Pour ce qui concerne la personne compétente en radioprotection :

    a) Le contenu et la durée de la formation à la radioprotection du public, des travailleurs et de l'environnement, en tenant compte de la nature de l'activité exercée, des caractéristiques des sources de rayonnements ionisants utilisés ;

    b) La qualification, la compétence et l'expérience des personnes chargées de la formation ;

    c) Les modalités de contrôle des connaissances ;

    d) Les conditions de délivrance et de renouvellement du certificat de formation ;

    e) La durée de validité du certificat de formation ;

    f) Les modalités et conditions de certification des organismes de formation ;

    g) Les modalités et conditions d'accréditation des organismes certificateurs ;

    2° Pour ce qui concerne l'organisme compétent en radioprotection :

    a) La qualification, la compétence et l'expérience professionnelle des personnes assurant au sein de cet organisme les fonctions de conseiller en radioprotection dans les établissements clients ;

    b) Les exigences organisationnelles, notamment permettant d'assurer la confidentialité des données relatives à la surveillance dosimétrique individuelle ;

    c) Les modalités et conditions de certification de ces organismes ;

    d) Les modalités et conditions d'accréditation des organismes certificateurs ;

    3° Pour ce qui concerne le pôle de compétences en radioprotection :

    a) La qualification, les compétences et l'expérience professionnelle des personnes le constituant ;

    b) Les exigences organisationnelles, notamment permettant d'assurer la confidentialité des données relatives à la surveillance dosimétrique individuelle ;

    c) Les modalités et conditions d'approbation des pôles de compétences en radioprotection par les autorités compétentes mentionnées au 3° de l'article R. 4451-125 ;

    d) Les exigences organisationnelles et de moyens nécessaires à l'exercice indépendant et objectif des missions prévues à l'article R. 4451-123 de celles de vérification initiale prévues aux articles R. 4451-40 et R. 4451-44.

Retourner en haut de la page