Code du travail
ChronoLégi
Version en vigueur au 20 août 2015
Naviguer dans le sommaire du code
  • Le fait de porter atteinte ou de tenter de porter atteinte soit à la constitution, soit à la libre désignation des membres du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, notamment par la méconnaissance des dispositions du livre IV de la deuxième partie relatives à la protection des représentants du personnel à ce comité, est puni d'un emprisonnement d'un an et d'une amende de 7 500 €.

    Le fait de porter atteinte au fonctionnement régulier du comité est puni d'une amende de 7 500 €.

Retourner en haut de la page