Code de procédure civile
ChronoLégi
Version en vigueur au 23 avril 2018
Naviguer dans le sommaire du code
  • Un tiers peut être mis en cause aux fins de condamnation par toute partie qui est en droit d'agir contre lui à titre principal.

    Il peut également être mis en cause par la partie qui y a intérêt afin de lui rendre commun le jugement.

    Le tiers doit être appelé en temps utile pour faire valoir sa défense.

  • Le juge peut inviter les parties à mettre en cause tous les intéressés dont la présence lui paraît nécessaire à la solution du litige.

    En matière gracieuse, il peut ordonner la mise en cause des personnes dont les droits ou les charges risquent d'être affectés par la décision à prendre.

  • Le tiers mis en cause est tenu de procéder devant la juridiction saisie de la demande originaire, sans qu'il puisse décliner la compétence territoriale de cette juridiction, même en invoquant une clause attributive de compétence.

Retourner en haut de la page