Code du travail
Version en vigueur au 18 mai 2021
Naviguer dans le sommaire du code

Le chômage du 1er mai ne peut être une cause de réduction de salaire.

Les salariés rémunérés à l'heure, à la journée ou au rendement ont droit à une indemnité égale au salaire perdu du fait de ce chômage. Cette indemnité est à la charge de l'employeur.

Retourner en haut de la page