Code de la sécurité intérieure
Version en vigueur au 22 avril 2021
Naviguer dans le sommaire du code


Soumis aux obligations du secret professionnel et au devoir de discrétion, le policier ou le gendarme s'abstient de divulguer à quiconque n'a ni le droit, ni le besoin d'en connaître, sous quelque forme que ce soit, les informations dont il a connaissance dans l'exercice ou au titre de ses fonctions.

Retourner en haut de la page