Code de la santé publique
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur depuis le 08 août 2004
Naviguer dans le sommaire du code

Article R4127-47

Version en vigueur depuis le 08 août 2004

Quelles que soient les circonstances, la continuité des soins aux malades doit être assurée.

Hors le cas d'urgence et celui où il manquerait à ses devoirs d'humanité, un médecin a le droit de refuser ses soins pour des raisons professionnelles ou personnelles.

S'il se dégage de sa mission, il doit alors en avertir le patient et transmettre au médecin désigné par celui-ci les informations utiles à la poursuite des soins.


Retourner en haut de la page