Code du patrimoine
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur du 09 septembre 2005 au 09 juillet 2016
Naviguer dans le sommaire du code

Article L621-12

Version en vigueur du 09 septembre 2005 au 09 juillet 2016

Modifié par Ordonnance n°2005-1128 du 8 septembre 2005 - art. 2 () JORF 9 septembre 2005

Indépendamment des dispositions de l'article L. 621-11, lorsque la conservation d'un immeuble classé au titre des monuments historiques est gravement compromise par l'inexécution de travaux de réparation ou d'entretien, l'autorité administrative peut, après avis de la Commission nationale des monuments historiques, mettre en demeure le propriétaire de faire procéder auxdits travaux, en lui indiquant le délai dans lequel ceux-ci devront être entrepris et la part de dépense qui sera supportée par l'Etat, laquelle ne pourra être inférieure à 50 %. La mise en demeure précisera les modalités de versement de la part de l'Etat.

La mise en demeure est notifiée au propriétaire. Si ce dernier en conteste le bien-fondé, le tribunal administratif statue sur le litige et peut, le cas échéant, après expertise, ordonner l'exécution de tout ou partie des travaux prescrits par l'administration.

Le recours au tribunal administratif est suspensif.


Retourner en haut de la page