Code civil
Version en vigueur au 01 juin 2012
Naviguer dans le sommaire du code

L'action en complément de part n'est pas admise contre une vente de droits indivis faite sans fraude à un indivisaire par ses co-indivisaires ou par l'un d'eux, lorsque la cession comporte un aléa défini dans l'acte et expressément accepté par le cessionnaire.

Retourner en haut de la page