Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile
Version en vigueur au 13 avril 2021
Naviguer dans le sommaire du code

Le récépissé délivré à l'étranger en application du troisième alinéa de l'article L. 312-2 vaut autorisation provisoire de séjour jusqu'à ce que le préfet ait statué après avis de la commission. Il porte, lorsque l'étranger était précédemment titulaire d'un titre de séjour l'autorisant à travailler, la mention " Il autorise son titulaire à travailler ".

Retourner en haut de la page