Arrêté du 19 mai 2015 modifiant l'arrêté du 4 octobre 2010 relatif à la prévention des risques accidentels au sein des installations classées pour la protection de l'environnement soumises à autorisation - Article 1

Chemin :




Article 1
ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/5/19/DEVP1415856A/jo/article_1


L'arrêté du 4 octobre 2010 susvisé est modifié ainsi qu'il suit :
1° Au deuxième alinéa de l'article 9, après les mots : « installations classées soumises à l'arrêté du 10 mai 2000 susvisé » sont insérés les mots : « jusqu'au 31 mai 2015, et à l'arrêté du 26 mai 2014 relatif à la prévention des accidents majeurs dans les installations classées mentionnées à la section 9, chapitre V, titre Ier, du livre V du code de l'environnement à partir du 1er juin 2015,» ;
2° Les deuxième et troisième alinéas de l'article 14 sont remplacés par les dispositions suivantes :
« Pour les installations existantes, l'étude mentionnée à l'article 13 est produite au plus tard :


«-le 31 décembre 2016 pour les installations situées en zone de sismicité 5 ;
«-le 31 décembre 2019 pour les installations situées en zone de sismicité 1,2,3 ou 4.


« Avant le 31 décembre 2017, pour les installations existantes situées en zone de sismicité 5, le préfet fixe par arrêté l'échéancier de mise en œuvre des moyens techniques nécessaires à la protection parasismique des équipements mentionnés au deuxième alinéa de l'article 9, sans toutefois dépasser le 1er janvier 2022.
« Avant le 31 décembre 2020, pour les installations existantes situées en zone de sismicité 1,2,3 ou 4, le préfet fixe par arrêté l'échéancier de mise en œuvre des moyens techniques nécessaires à la protection parasismique des équipements mentionnés au deuxième alinéa de l'article 9, sans toutefois dépasser le 1er janvier 2025. » ;
3° L'article 15 est remplacé par les dispositions suivantes :


« Art. 15.-Le périmètre et les dispositions des articles 12,13 et 14 relatives à la protection parasismique des installations existantes sont réévalués et adaptés avant le 1er janvier 2018, après avis du Conseil supérieur de la prévention des risques technologiques, sur présentation d'un rapport du ministre chargé des installations classées faisant la synthèse des conclusions des études prévues à l'article 13, réalisées sur un nombre significatif ou un échantillon représentatif d'installations. »


Liens relatifs à cet article

Cite: